Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 













 

 Quand le passé devient notre présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Votre Co Admin //So Sexy
avatar

Hey, mais c'est
Graham Harkness

Ta bouille :
Nombre de Messages : 96
Emploi/loisirs : Eviter d'utiliser mon pouvoir et de tuer des humains
Humeur : Comme quelqu'un qui se prend que des vents dans la gueule

MessageSujet: Quand le passé devient notre présent   Lun 7 Juin - 16:22

Quand le passé devient notre présent



A peine avaient-ils posées leurs mains sur les miennes que j'avais compris. Les choses ne s'étaient pas passées comme prévu.

Lorsque mon pouvoir nous avait enveloppé, lorsque l'onde lumineuse nous avait tous liés la puissance m'avait dépassée. Je n'avais jamais transportées tant de personne à la fois dans le passé. Leur nombre, leur souffrance à tous avaient comme décuplées mes capacités.

Les rares fois où j'avais emmené quelqu'un avec moi, j'avais senti son corps dans notre voyage, l'impact de sa présence sur mon être, car ce voyage nous liait d'une façon que je ne pouvais pas expliquer. Mais cette fois ci, il y avait plus que ceux déterminés à m'accompagner. C'était comme si ma puissance avait traversé l'espace, comme si dans un spasme les frontières s'étaient craquelées. Je n'avais de fait plus rien contrôlé. Le temps s'était écoulé autour de nous, nous emportant si loin, très loin, inondant nos corps d'une sorte de pression insupportable. Au lieu de repartir quelques jours plus tôt, voire quelques mois, je devinais que des années entières avaient été parcourues. J'avais peur que cela ne nous tue... Quand ce voyage allait-il s'arrêter ?
Puis soudain le calme survint. Les lumières furent happées et un décor s'imposa à nous.

Autour de moi, je vis les visages de mes amis, les Cullens, leurs mains toujours pressées dans les miennes. Sur le visage la souffrance immense n'était pas celle de ce voyage, mais plutôt d'avoir vu une partie des leurs mourir bien plus tôt.
Je levais les yeux, une forêt semblable à celle que nous venions de quitter nous entourait. Les arbres s'agitaient doucement, commentant dans un langage inconnu notre arrivé. Le ciel était plus lumineux qu'à notre départ.
Mais alors pourquoi cette impression d'avoir échoué ? Pourquoi étais-je persuadé que bien plus que quelques mois c'était écoulés ?

Aucun de nous n'osait parler pour le moment. Je pense qu'ils avaient tous sentis que quelque chose d'anormal c'était produit. Si tenté que retourner dans le passé puisse être qualifié de normal. Je me sentais responsable de cette erreur. Il faut dire ils avaient tous débarqués avec une telle précipitation. J'avais vu Bella et sa fille dans un état si terrible. Leurs maris venaient de mourir ! Alice était de même brisée mais pleine d'espoir en me suppliant d'utiliser mon don.. Alors que je ne leur en avait jamais parlé.

Je lâchais les mains posées sur moi. Et je respirais l'air de la forêt avec intensité. Je pouvais encore sentir l'odeur terrible de nos ennemis : les lycans. Et ce n'était pas seulement celle que nous portions sur nous.

Mes yeux fouillèrent les arbres, nous étions en danger. Je tendais encore l'oreille et percevait au loin, un bruit régulier, comme les flots de la mer. Je mis un long moment avant de commencer à comprendre. Du moins à deviner. J'étais né durant la guerre des Nouveaux nés, comme on avait finit par l'appeler. Par conséquent, je n'avais pas eue l'occasion de voir beaucoup de voitures en marche, la plupart avaient été détruites , et les humains se cachaient. Mais ce bruit là ne pouvait signifier que cela. Nous étions revenue à une époque où la civilisation humaine était encore indemne. Avant la guerre des nouveaux nés.

Je me tournais vers mes comparses, qui pour la plupart venaient sûrement de faire le rapprochement.


-Je ne sais pas ce qui c'est passé, leur déclarai-je à tous, je vous l'ai dit je ne contrôle pas bien mon pouvoir. Mais je crains que nous avons été à une autre époque...

Je m'arrêtais un instant, persuadé d'avoir entendu les feuilles s'agiter d'une façon peu naturelle au loin.

-Et nous ne sommes pas revenus seuls.

Mes yeux se posèrent sur les feuillages, l'odeur des lycans planaient parmi nous. Désormais on ne pouvait plus l'ignorer.

L'idée d'avoir emporté malgré moi des lycans avec nous me traversa avec toute l'horreur que cela signifiait. Si nous étions à une époque où les lycans étaient plus rares, mais que ceux ci se décidés à en créer de nouveaux, la guerre commencerait bien plus tôt et avec plus d'ampleur encore !

Par conséquent, je me tournais vers Alice. Elle seule pouvait nous dire ce que l'avenir, si je puis dire, nous réservait.
.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Votre Fondatrice De Rêve
avatar

Hey, mais c'est
Alice M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 1098
Emploi/loisirs : Sauver notre futur...
Humeur : Malheureuse...

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une Vampire Végétarienne
Mes relations:
Double compte: Autumn Finn; Isabella Swan et Harper Groom
MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Mer 9 Juin - 13:34



Ce jour était un jour comme les autres. Il avait superbement bien commencé, Jasper et moi étions sortis tôt afin d’assister au levé du soleil. Cela nous arrivait fréquemment ces derniers temps. Cet instant de magie vous faisait tout oublier. Durant ces brefs instants, il n’y avait plus que lui et moi et notre amour… Nous savourions la chance d’être après ces décennies toujours ensemble avec un amour grandissant de jour en jour. Que demander de plus…
Après cela nous étions retournés au village reprendre notre vie habituelle, auprès de ceux que nous aimions… Notre fille nous avez accueillis avec entrain comme toujours, elle avait toujours des choses à nous raconter. Avant même que je puisse dire quoique ce soit, elle avait déjà emmené Jasper pour lui montrer une nouvelle découverte et ils riaient tout deux.
Oui c’était un jour idéal… Alors j’aurai dû prévoir la tournure que les choses allaient prendre… Jamais je ne pourrais me le pardonner, même avec cette infime lueur d’espoir… Ma famille me répétera sans cesse que la proximité des loups brouille mes visions, que ces morts ne sont pas de ma faute, mais pour l’éternité je penserais le contraire…
Sans crier garde, en à peine quelques fragments de seconde, ma vie, notre vie à tous bascula dans l’horreur… Le soir tombait, le ciel nous offrait un magnifique couché de soleil… Des cris se firent entendre. Tout en me retournant je pus voir la charge de ces créatures. Les Lycans… Carlisle se lança le premier à leur rencontre et d’autre l’imitèrent. J’assistais à la mort de mes proches sans pouvoir réagir… Tout était de ma faute j’aurais dû le prévoir… C’est à ce moment que je vis l’impensable… Mon amour, mon âme sœur se jetait à son tour dans ce combat perdu d’avance… J’avançais voulant l’empêcher de faire une telle sottise mais les cris de Bella et Nessie me stoppèrent, elles venaient de perdre leurs maris… Mon regard se posa sur elles une toute petite seconde une seconde de trop peu être, en le regardant de nouveau mon mari, une douleur si intense envahit ma poitrine… Un lycan était sur lui… Il entaillait de ses griffes la peau de mon aimé… Jasper plongea son regard dans le mien… Malgré cette situation il me regarda avec des yeux emplit d’amour. Je ne voyais plus que lui et l’amour qu’il avait pour moi… Dans un simple murmure il me dit : « Mon Alice… je t’aime… » Puis plus rien… Mon mari, mon meilleur ami, mon âme sœur n’était plus… Jusqu’à la fin il m’aura aimé…
En à peine quelques minutes nous avions tout perdu. Mes oreilles bourdonnaient…Les grognements, les cris… Tout devenait que murmure, tout me semblait étouffé…
Je voulais en finir… Je ne pouvais vivre dans un monde sans lui, cela m’était impossible, il m’avait à chaque instant épaulé, soutenu. Sans lui je n’étais rien. J’avançais d’un pas lent mais décidé vers ma mort… C’est à quelque pas à peine des lycans qu’une vision me saisit… C’était impossible…Ce que je voyais ne pouvait être réel… Mon esprit me jouait des tours. Le futur, ils sont tous… vivant…
Mais comment était-ce possible… Un nom me vint à l’esprit : Graham.
Lui seul pouvait nous aider.
Me ressaisissant, je fis demi-tour d’une rapidité incroyable tout en criant à l’attention de mes proches restants : « Rien n’est perdu, ils sont vivants je les vois ! »

Ne leur laissant pas le temps de réagir, j’entrainais Bella, Nessie, Lucybelle, Haylee, Rose et Emmett en direction de la maison de Graham… A peine arrivé sur les lieux je le suppliais presque pour qu’il nous ramène dans le passé, ne serez-ce que quelques jours plus tôt afin d’éviter tout ces morts… Il accepta assez rapidement, je savais que cela lui coutait, autant de monde d’une seule fois… Mais nous n’avions pas le choix…
Nous posâmes tous nos mains sur les siennes et là, une aura lumineuse nous engloba, c’était si beau et si inquiétant à la fois. J’avais la sensation que mon corps devenait lourd, comme si l’attraction terrestre voulait m’entrainait au plus profond de la terre… C’était étrange et à la fois un peu angoissant. J’espérais que cela se termine bientôt. Puis tout s’arrêta net. Nous étions dans une forêt, mais les lycans n’étaient plus là, j’avais un peu la sensation d’avoir la tête qui tourne. Nous étions encore tous sous le choc de ce que nous venions de vivre, de ce que nous venions de perdre…

Lâchant la main de Graham, je j’inspirais un grand coup afin de me remettre de ce voyage. L’air était différent, comme si… comme si aucune guerre n’avait eu lieu. Et le ciel il était si lumineux malgré l’orage en préparation… Quelque chose n’allait pas… Je jetais un regard à Graham, il avait un air inquiet sur le visage, alors c’était bien ca quelque chose c’était mal passé… Nous devions avoir était projeté plus en arrière dans le temps… Mais de combien d’année…
J’inspirais de nouveau, mais cette fois une odeur insupportable me parvint au nez… Les lycans… Cette odeur était beaucoup plus fraiche, cela n’augurait rien de bon. Serait-ce possible que durant ce voyage nous n’avions pas été seul…

-Je ne sais pas ce qui c'est passé, je vous l'ai dit je ne contrôle pas bien mon pouvoir. Mais je crains que nous ayons été à une autre époque..., nous Graham puis marquant une petite pause, il rajouta : Et nous ne sommes pas revenus seuls.

Lui aussi l’avez remarqué…Et j’étais presque certaine qu’il s’en voulait… Mais rien n’était sa faute, néanmoins pour l’instant il fallait que nous quittions la forêt.

-J’ai également l’impression que nous sommes repartis beaucoup plus loin que prévu, mais ce n’est pas ta faute, nous sommes venu te voir sans que tu t’y attendes… Et je l’ai sentit aussi… Nous ne sommes pas seul, ils sont là quelque part et…

Une vision interrompit mes propos… L’angoisse montait en moi… Ils étaient plusieurs… Mais ce n’était pas les seul, d’autre personne était là je les voyais… Puis ma vision se stoppa.
Il me fallut quelques secondes pour que je me remette de ma vision… Jasper n’était désormais plus là pour me soutenir…

-Ils sont bien là, des Lycans sont revenus et ils ont décidé de se séparer pour comprendre ce qu’il leur est arrivé. Mais… Mais je crois que d’autre personne sont revenu aussi…

Je pus constater qu’une inquiétude s’était emparée de leur visage… Nous ne pouvions pas rester dans cette forêt c’était trop dangereux… Nous devions allez à la villa voir si quelqu’un y vivait…Mais nous ne pouvions pas y aller tous ensemble… Si des Cullen vivaient là bas, il fallait minimiser le choc, nous ne pouvions pas arriver là bas tous ensemble…

-Il faut qu’on aille voir à la Villa si quelqu’un habite là bas… Ainsi nous saurions peu être en quelle année nous somme. Par contre, je pense que nous ne pouvons pas tous débarquer là bas, car Nessie n’est certainement pas né et puis toi Bella, peu être que tu ne connais pas les Cullen, et vous Haylee et Lucybelle… Nos moi passé ne connaisse pas votre existence… Enfin je trouve que ce serez mieux, qu’en pensez vous… ?

C’est vrai nous ne savions pas comment ils pourraient réagir, après tout qui pourrait bien réagir en voyant son double sonner à sa porte…


(HJ : Désolée pour ce trèèèèèèès long rp)



_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherchance.forumtwilight.com

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Mer 9 Juin - 22:47

J'aurais tant aimé que cet instant puisse durer toute ma vie. Allongée dans notre lit mon corps était enroulé autours du sien comme si nos corps étaient fait sur mesure. Ma jambe était enroulé autours de son corps alors que ma tête était posée sur sa poitrine qui se soulevait avec un rythme régulier. Ma main effleurait sa poitrine brulante dénudée alors sa bouche embrasser chaque parcelle de ma nuque pour remonter lentement vers mon oreille où il me susurra des mots doux que j'aimais tant entendre de sa bouche. Penchant la tête je me tournais rapidement pour me poser sur sa poitrine alors que ses mains parcouraient le tissu soyeux de ma nuisette. Nos cœurs battaient à l'unissons comme s'ils étaient fait dans cet unique but. Mes yeux se refermèrent dans l'espoir de m'endormir auprès de mon homme cependant un bruit dans la cuisine me fit sursauter alors que Jake me déposée avec douceur à côté de lui tout en posant une main sur mon ventre pour m'empêcher de me lever. Une plainte s'échappa de ma bouche alors qu'une de mes mains venaient de rentrer en contact avec sa peau. Un soupir se fit alors entendre puis un rire alors qu'il m'attrapait son visage entre ses deux mains pour que je puisses gouter à ses lèvres dans la noirceur de ses yeux. Rapidement il quitta la chambre alors que je restais assisse dans notre lit prise de vertige une nouvelle fois. Cependant aucun son n'arriva à mes oreilles, chose des plus suspecte, d'où mon empressement pour les rejoindre dans la cuisine. Le regard de mon père se posa sur moi alors que je m'accoudais au meuble de la cuisine pour ne pas tomber. Face à son regard remplit d'inquiétude je levais les yeux au ciel dans l'attente qu'un des deux prennent la parole pour m'expliquer la situation. Les lycans avaient une nouvelle fois attaquée et il était temps que notre famille mette fin à leur agissement pourtant je ne pouvais supporter de les voir se battre sans moi.

    NESSIE - « Laissez moi venir avec vous je sais me battre ! »
    EDWARD - « Mon ange tu n'arrives même pas tenir debout ... »NESSIE - « Je me suis levée trop rapidement, c'est tout ! Je suis prête pour vous accompagner. »
    EDWARD - « Nessie cesse d'insister, tu ne viendras pas ! Ta mère ne devra pas tarder. »
    NESSIE - « Pourquoi maman pourrais venir et pas moi ! Papa je ne suis plus une enfant ! Jake dit au moins quelque chose !! »
    JACOB - « Ton père à raison ... »

Je restais la bouche grande ouverte face à la phrase que venait de me lancer à la figure mon mari. Certes je n'étais pas immortelle mais j'étais tout de même une adversaire redoutable et mon don avait le don de surprendre mes assaillants quand je venais à m'en servir. Je baissais le regard alors que mes poings se serraient de rage. C'était notre guerre et non la leur alors pourquoi mettaient ils tout en œuvre pour nous évincer de l'affrontement. Non ils n'avaient pas le droit ! Je ne pouvais supporter la vision de Jacob face à ses lycans redoutables qui avaient déjà tués deux des notre. La rage se transforma en peur alors que des larmes venaient à couler sur mes joues. Je détournais la tête pour ne pas perdre la face alors que mon père décidait d'attendre Jacob dehors pour nous laisser un peu d'intimité pour notre adieu. Car oui, malgré tous mes espoirs je n'avais aucune la certitude que l'homme que j'aimais me revienne saine et sauf. Jacob se plaça alors devant tout en me prenant dans ses bras qui entourèrent avec force ma taille. Mes pieds touchèrent le sol alors qu'il me soulevait pour me poser sur le meuble alors que mes jambes s'enroulaient autours de lui. Mon souffle se fit heurtant alors que le sien brulant effleurait mon visage avec tentation. Ma bouche se mêla à la sienne avec passion alors que nos langues s'entremêlaient avec rigueur.

    NESSIE - « Je t'en supplie ... »
    JACOB - « Nessie je te promets que je serais à tes côtés lorsque le soleil se lèvera. »
    NESSIE - « Fais attention à toi, je t'aime tant ... »

Pour seule réponse nos lèvres se mêlèrent dans un unique baiser au goût écœurant de l'adieu. Sa main caressa mes cheveux puis dans un silence il ma lâcha et disparut en quelques secondes. Je me retrouvais à présent seule et les larmes redoublèrent en intensité sur mes joues. Si seulement je l'avais retenu car cette nuit maudite allait être le signe de sa mort et de ma destruction. Et en quelques heures plus tard alors que mon être était dévoré par le désespoir et le chagrin je me retrouvais face à un vampire dont je ne connaissais même pas l'existence. Il devait nous ramener dans le passé pour que cette nuit ne voie jamais le jour et ce fut donc sans aucune hésitation que je mêlais mes mains à celle de ma famille. Et la mon corps fut comme broyé dans un tourbillon infernal. Lorsque mes yeux s'ouvrirent à nouveau nous nous trouvions dans une forêt qui m'était légèrement familière. Des voix arrivèrent à mes oreilles sans pour autant que je puisses comprendre leur sens vu le bourdonnement qui battait dans mes tympans. Ma tête tournais alors que la nausée s'imisait dans mon être avec un plaisir malsain. Mes jambes flageolantes ne tardèrent pas à craquer sous le poids de mon corps et mes fesses touchèrent alors le sol en silence vu que les feuilles mortes atténuèrent ma chute.

    ALICE - « Il faut qu’on aille voir à la Villa si quelqu’un habite là bas… Ainsi nous saurions peu être en quelle année nous somme. Par contre, je pense que nous ne pouvons pas tous débarquer là bas, car Nessie n’est certainement pas né et puis toi Bella, peu être que tu ne connais pas les Cullen, et vous Haylee et Lucybelle… Nos moi passé ne connaisse pas votre existence… Enfin je trouve que ce serez mieux, qu’en pensez vous… ?»
    NESSIE - « 3 secondes ... »

Mes mains reposants sur le sol comme inerte, les yeux clos et ma peau à la pâleur anormale me donnait des airs de souffrante alors que je respirais bruyamment dans l'espoir de faire fuir mon malaise. Tous les regards devaient être tourner dans ma direction et l'inquiétude devait être lisible sur leurs visages au traits tirés par la douleur. Je me devais de les rassurer. Laissant un mince sourire se dessinait sur mon visage , ma voix se fit à nouveau entendre.

    NESSIE - « Rien de grave, juste le contre coup du voyage. Je suis totalement d'accord avec Alice à propos de notre arrivée. Mieux ne vaut pas trop précipitée les choses sous peine de faire encore plus de mal qu'il n'y en à déjà. »

Je fronçais le nez face à l'odeur des lycans que nous avions tous sentis. Et malgré mes bonnes paroles je ne pries tout de même pas le risque de me lever.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, mais c'est
Rosalie Cullen

Ta bouille : Vous avez le choix, on en a eu aucun ...
Nombre de Messages : 1158
Emploi/loisirs : Chacun ses loisirs ^^
Humeur : Vengeresse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: Vampire
Mes relations:
Double compte:
MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Jeu 10 Juin - 21:24

Nous venions de passer une nuit ... magnifique, avec Emmett. Nous nous étions éloignés de la villa ... pour ne pas déranger notre fille et les autres membres de la famille. Nous avions l'habitude depuis que nous avions commencé. C'était plutôt moi qui tirait Emmett en dehors de la villa ... pour faire ce que nous avions à faire, mon monkeyman chéri, préférait embêter Bella sur le fait qu'elle n'avais rien casser dans le cottage ou ils vivaient, et aimait faire savoir a la famille que lui et moi avions déjà casser plusieurs maison. Cela me faisait rire quant il en parlait, des fois je le rappelai à l'ordre.
Nous rentrions à la villa, au lever du jour, en chemin nous croisâmes Alice et Jasper, allant voir le lever du soleil. Main dans la main nous franchîmes la baie vitrée. Une nuit et une journée extraordinaire. Rien ne présageait le massacre à venir.

Cela se passa à la tombée de la nuit. Les lycans par dizaine. Ils s'approchaient de la villa aussi térrifiant que dangereux. Carlisle y alla le premier avec quelque allliés. Nous eûmes le temps de dire ouf que mon père venait de se faire déchiqueter sous mes yeux. Sous le coup, j'en eus le souffle coupé. Incapable de bouger et de faire quoi que ce soit. je n'en croyait pas mes yeux. Cela faisait deux cents ans qu'il s'était battus sans une écorchure, nous avions tellement fait de bataille avec lui pour nous guidée. Je ne pouvais croire ce que je venais de voir. Ésmé réagit le plus vite et alla essayer de l'aider, mais c'était bien trop tard, elle arriva sur place et ne put que consater les degats. Elle ne chercha pas à se défendre. J'eus beau lui gueuler de bouger, de partir. C'était comme si elle était devenus sourde. Elle fut emportée elle aussi.

Tout le monde bougea a ce moment. Dans un cri de rage et de tristesse, je m'élancai dans la bataille sans réfléchir. Jasper se placa en avant, avec sa maitrise parfaite du combat depuis plusieurs années il saurait leur faire face. La bataille commenca et fit rage. Peu à peu que le temps s'écouler, je ne pouvais que voir le fait que nous allions perdre. L'angoisse monta en moi. J'attrapai ma fille et lui dit de partir, tandis qu'un hurlement déchira le ciel comme un coup de poignard. J'assistait sans rien pouvoir faire, à la mort de Jasper, Edward et Jacob et bien d'autre alliées. Emmett retint Bella qui voulait se ruer sur les lycéns tandis que j'essayai de convaincre Nessie de ne faire l'impropable.

Alice eut une vision. Elle nous dit qu'ils étaient encore en vie. Que rien n'était perdus et que nous pouvions encore les sauver. Je secouai la tête, je ne pouvais la croire. Ne voyait-elle pas le reste des membres qui avait été un jour notre famille ? Le choc avait du lui faire perdre la raison. La tristesse m'envahissait peu à peu. Le néant commencait a s'enrouler autour de moi. Tel un prédateur autour d'une proie. Je me laissai faire. Je ne bougeai plus, à l'instar d'Esmé un peu plus tôt. Alice cria que nous pouvions revenir en arrière grace à un vampire qui en avait le pouvoir. Cela me reveilla de la torpeur dans laquelle je venais peu à peu me plongeai dedans. Ce n'étais pas le néant qui tournait autour de moi, mais un lycan évaluant son point d'impact. Alice venait de me sauver la vie. En criant cela, je prenais conscience de la betise que j'avais faite. J'étais prête a tout lacher, je n'avais même pas chercher le pue d'espoir qui aurait pu être. J'aurai abandonner Emmett et ma fille. Quel monstre suis-je pour n'avoir pensé qu'a moi et non à eux ? Je bougeai à peine, ce qui donna le feu faire au lycan. D'un geste rapide, il me sauta à la gorge. Mais je fus plus rapide, lui donnant une bonne giffle, je l'envoyai rouler à plusieurs mètres, loin de moi. Presque aussitôt Emmett me pris la main et m'enmena loin, je m'élancai a sa suite, et à la suite du reste en vie.

Nous rejoignämes le vampire dénomée Graham. Alors que nous portions tous le deuil en nous, je me rendis compte de ceux qui restai encore en vie. Tous afficher une mine de tristesse. La seule d'entre nous pouvant pleurer, son corps exprima ce que nous ressentions tous : le chagrin. Nous posâmes tous nos mains sur ce vampire et remontâmes le temps. il sembla que quelque chose c'était mal passés. En effet, Alice nous le confirma. Nous étions remonter dans le temps, mais pas seule, et peut-être pas au moment que nous aurions voulu. L'odeur des sales batard hérissai chaque partit infime de mon corps. De rage j'en sifflai.

Nous devions aller à la villa prévenir les autres Cullens. Ce qui était encore une famille unis et souder, ceux qui n'avait pas encore vécu le massacre. Nessie et Bella ne pouvaient venir, ainsi que Haylen et Lycibelle. Nos nous passés n'étaient peut-être pas encore au courant. Cela fut vite fait pour moi :

- Trés bien dans ce cas, Alice, Emmett et moi devions aller, Graham devrait rester auprés de Nessie, Bella, Haylen et Lucybelle. A l'adresse d'Alice je continuai sur ma lancée, Nous sommes les trois seuls encore ... en ... que les Cullens du passés connaissent. Le choc sera moins grand. Et peut-être que Alice du passés aura eu une vision de notre arrivée. Qu'en dites-vous ?

Tous semblaient me regarder comme si j'avais un grand courage. Je venais de déterminer les groupes alors que cela aurait du être Carlisle de prendre cette décisions. Mais tous ne semblait ne pas avoir le cran d'aller plus loin. Mon visage et ma voix n'exprimai rien. Un masque était la, cachant ce qu'il y avait a cacher. Je ne flancherai pas une seconde fois pour la famille. Je ne devais pas.

J'étais celle qui avait le plus d'arrogance et de culot dans la famille. A moi de ne pas flancher pour soutenir le reste de ma famille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Ven 11 Juin - 1:38

C'était le soir, j'avais passée une journée qui m'était remplie de découverte que j'avais très hâte d'en parler à mon père qui m'écoutait quand je lui rencontrais tout.Mes parents arrivait et je les accueillais comme toujours avec mon sourire d'ange.Je prenais la main de mon père et l'amena avec moi pour tout lui dire déjà par mon exitation de tout lui dire tout en riant avec lui.Tout près de nous l'odeur des Lycans se faisaient sentir, Jasper voulait que je rentre à l'intérieur mais je ne voulais pas le laisser seul au cas ses bête décide d'attaquer mon père.En un rien temps je vis mon grand-père arrivée près de nous qui se faisait déchiter devant moi l'horreur que je ne pouvais jamais oublier suivi de lui de mon oncle Edward et le mari de Nessie.La mort que je ne pourrais jamais oublier tout pour essayer de me défendre sous mes yeux me dégouta.La mort de mon père, qui voudrait voir la mort de son père se faire déchiter devant elle sans rien faire.J'avais les yeux qui me brulait car je ne pouvais pas pleurer la mort de Jasper.Je pouvais entendre les quelques mots que mon père adressa à ma mère avant sa mort .Alice cria ce qui me fit sortir mes yeux de cette horreur vers ceux ma mère qui semblait avoir vue notre famille encore vivante.Elle nous expliqua que c'était grâce à un vampire nommé Graham qui allait nous ramener dans passée.

J'étais tellement sous le choc que je les suivais sans avoir toute mon attention chez l'homme en question qui nous ramena dans le passer.Je sortais de mes souvenirs d'horreur quand je voyais tout c'était passée à l'imprévue et surtout l'odeur des lycans qui n'était pas loin de nous.

¨ Merde encore eux¨

Je pouvais empécher de pousser un grognement de la bouche et fut arrêter quand ma mère expliqua de nous devions rester ici Nessie,Lucybelle,Bella et moi. J'étais un peu contre mais je savais que je pouvais conter sur ma mère et qu'elle ne serai pas seule.Je regardais ma tante Rosalie tout en état un peu moins sous le choc des images en tête....

-Nous devrions attendre ici. Je veux dire Bella, Lucybelle,Nessie et moi...

Je regardais ma mère sans lui montrer que j'étais tout même inquiète de ce qu'il se passerait ici et surtout envers Graham.Qu'allions-nous faire en attendant attendre leur retour ici en sachant que les Lycans pourraient les suivres et...Je n'osais penser plus loin car j'avais envie de ravoir ma mère en vie vue que c'était la seule personne qui me restait de ma famille.En une raction seconde sans avoir vraiment penser :

-Que faisons-nous des Lycan qui sont ici ? Si ils vous suivaient .....

Pourquoi avais-je dit tout haut ce que je pouvais penser tout bas dans ma tête mais je ne pouvais cacher mon inquiétude surtout à Alice qui me connaissait très bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Dim 13 Juin - 20:21

Lucybelle s'étais levé tot si on peut dire ce matin la, elle étais a la villa chez ses grands parents en effet, elle avait passer la nuit chez eux car ses parents voulaient se retrouver tout les deux pendant la nuit alors elle ne voulait pas les déranger et avait préféré passer une partie de la nuit a discuter avec sa grand mère Esmée avec qui elle étais très proche comme avec tout les membres de sa famille mais elle adorait etre avec sa grand même car elle lui apprenait tellement de choses sur la famille que cela la passionnait... Il étais donc 8h00 du matin, et Lucy avait pas mal de tache a réaliser... Elle s'étais habillé d'un slim en jean d'un bleu foncé, avec un joli t shirt gris assez large, et avait mis sa veste en cuir noir qu'elle ne boutonnait pas, elle s'étais maquillé, et avait mis des spartiates comme chaussures, elle étais descendu voir sa grand mère, et avait décidé d'aller faire un petit tour elle voulait voir par elle même comment se passait les évènements, et ce n'étais pas très jolis a voir, mais bon, elle rentra ensuite chez elle, elle avait des choses a raconter a Haylee qu'elle considérait comme sa meilleure amie, elle étais extrémement proches, elle avait été transformé en même temps, et cela les avait beaucoup rapprochaient, et elles avaient pas mal de points communs....

Elle était donc rentrée a la villa, elle vit que ses parents étaient arrivés, elle alla directement les voir, elle étais très proche d'eux, et son père lui apprenait plein de choses et elle adorait cela passait du temps avec lui, avec sa mère, elle avait le même centre d'intéret pour le shopping, et etre toujours belle et au top, elle ressemblait beaucoup a sa mère, beaucoup de monde pouvaient le faire remarquer et sa lui plaisait énormément car même si elle n'avait pas le sang pour les unir, elle avait le physique pour se ressembler, et malgrès qu'elle n'est aucun lien de sang avec sa famille, les liens du coeur était très fort....

Puis tout alla si vite que Lucy ne comprit pas vraiment ce qui arriva, tout d'un coup tout s'écroula autour d'elle, tout ce qui comptait le plous commençait a s'éteindre et a partir en fumée, et pourquoi?? Parce que les lycans avait commencé a attaquer, et les membres de sa famille tombaient un par un sans qu'elle ne puissent rien faire, elle aimerait créer une illusion, mais elle ne serait pas suffisante pour les intercepter et de plus elle n'étais pas non plus très forte, elle s'étais entrainée pas mal de fois en compagnie de son père, car il apprenait pas mal de choses, mais la, elle savait qu'elle ne pouvait rien faire... Elle vit son grand père mourir, suivit de sa grand mère, puis de son oncle Edward, Jacob, et Jasper, elle aurait surement pleuré si elle avait été humaine, mais elle sentit ce que cela faisait de perdre des gens qu'on aime, mais si elle n'avait aucune sensation, elle n'étais plus la même, sa mère l'attrappa vers elle, puis elle vit ensuite un lycan attaquait sa mère, et sa tante alice la sauvait, puis on père attrappa sa mère et ils coururent chez Graham, car il avait une solution, c'est ce que Alice venait de nous dire, mais quoi comme solution?? Pouvait on encore se fier aux visions? tout le monde savait qu'elle n'étais pas fiable a 100% mais il fallait y croire, il fallait toujours y croire mais cela étais si dur, surtout quand on voit sa famille périrent sous ses yeux, sans pouvoir faire quelques choses...

Les membres restant de la famille se mirent a courir jusqu'a la maison de Graham, et ils ouvrit sa porte, Alice lui expliqua ce qu'il venait de se passer et celui ci accpeta de nous ramener avant la bataille qui avait couté si cher a notre famille, on mit nos mains les unes sur les autres et surtout sur celle de Graham et une lumière blanche envahit la salle, cela étais beau mais angoissant, on ne savais pas ou on allait attérir on ne savais pas ce qu'il allait se passer, et comment on allait faire pour tout modifier c'étais assez surprenant de se retrouver dans ce genre de situation, mais il fallait qu'on se soutienne et qu'on soit la les uns avec les autres...

On se retrouva dans une foret, tout étais assez bizarre, l'air les odeurs, le temps, tout avait l'air si différent mais ressemblait tellement a certaine choses, mais il y avait encore une odeur, que l'on pouvait sentir distinctement, celle des lycans, cela ne pouvait etre possible, il ne pouvait pas nous avoir suivit, non tout ne devait pas recommencer, puis plusieurs membres de la famille prirent la parole, en effet, on étais aller trop loin dans le passé, on avait changé d'époque... Je regardait ma mère et mon père, ma mère prit la parole, et je devait rester avec mes cousines, Bella et Graham pendant que les autres allait voir notre famille mais qui ne nous connaissait pas car dans leur monde on étais pas encore arrivé... Je vis Reenesmée tombée à terre, j'alla tout de suite vers elle, et la soutena, je ne dis rien, mais souvent les regards les gestes, en disait plus qu'un monologue qui ne sert a rien.... Puis je regarda ma cousine Haylee, on étais si proche on se comprenait rien que par un regard, mais je vit qu'elle étais triste tout autant que moi d'avoir perdu tant d'etre chères... Haylee prit la parole et je savait que je pouvait répondre a sa question....

-Je sais que je peux leur provoquaient des hallucinations avec mon don, donc on peux les retenir ici pendant un moment, ils sont surement moins nombreux et ils ne nous ont surement pas tous suivit, je sais qu'on peux le faire....

J'avait prit la parole simplement mais sans dire beaucoup de choses, mais je sais que je pour ma famille je serait prete a faire n'importe quoi, et je les aiderais même si je devait mourir pour eux...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Mar 15 Juin - 23:42

En quelques minutes nous avions tous perdu. Parents, grand parents, frères, oncles, maris, meilleurs amis. Face aux lycans, chacun de nous avions perdu des êtres chers, laissant un vide immense… une déchirure au plus profond de nous. Une déchirure que même le temps ne parviendrait pas à cicatriser. Et dieu que cela était douloureux ! Je haïssais ces lycans qui avaient osés ôter la vie de compagnon de toujours. Nous étions tous si soudés, si fraternel qu’il était presque inconcevable qu’un jour nous n’ayant pu être de la même famille. En y repensant, il y avait tellement longtemps que nous étions tous ensemble que je me souvenais à peine du jour où j’étais arrivé, sauvé par Rosalie… Ou même du jour où Alice et Jasper nous avaient rejoins. Tous ensemble, aussi différents étions nous, nous avions tout de suite formée une belle et grande famille, veillant les uns sur les autres avec une infinie tendresse. Je me souvenais de chacun des paris débile et des défis que j’avais lancé à Edward, de chacune des bagarres que j’avais eu avec Jasper. Je me souvenais de la douceur de ma mère, Esmée, de la confiance de Carlisle et de son profond amour pour l’humanité. Lui qui c’était toujours cru damné, je ne pouvais concevoir qu’il soit ailleurs qu’au paradis. Dieu, dans sa miséricorde, avait du juger notre famille bonne. Grâce à Carlisle, bon nombre de morts avaient été épargnées… Et qui plus est, il nous avait transmit sa bonté d’âme, faisant de nous les végétariens que nous étions aujourd’hui.

Pourquoi avait-il fallu que cela tombe sur notre famille ? Pourquoi avait-il fallu que ce soit nous ? N’avions nous pas assez donné ? N’avions nous pas le droit au bonheur simple et dérisoire ? Pourquoi nous alors que le monde grouillait de monstre plus répugnant les un que les autres ? POURQUOI ? Cette simple question tournait et retournait dans ma tête alors que nous fuyions les lycans lancé à notre poursuite, de toute évidence bien décidé à en finir avec ce qu’il restait de notre famille. Même Jacob avait périt sous les assauts répétés de l’ennemis… Nous n’avions pas été très proches au début mais au fil des années, nous avions découvert en lui quelqu’un d’agréable, de protecteur, un ami… un frère. C’était ce qu’il était devenu pour moi. Et sa perte pesait aussi lourd que celle des Cullen.

Encore sous le choc, nous suivions Alice. Quelques instant après avoir vu son unique amour, sa tendre moitié, son meilleur ami, périr sous ses yeux, elle avait eu une vision de notre famille saine et sauve… Et ce grâce à un certain Graham. C’est sous ses « ordres » que nous avions fuit vers la maison de ce dernier. Après avoir argumenté de longues minutes, il avait fini par accepter d’user de son don : revenir dans le passé. Nous avions pratiquement aussitôt quitté notre époque pour revenir, logiquement, quelques jours en arrière… Mais c’était sans compter sur notre malchance habituelle. Un vague coup d’œil autour de moi m’apprit, que de toute évidence, nous avions remonté le temps de bien plus que quelques jours. Notre famille semblait allée bien, si ce n’est Nessie qui semblait souffrir du choc de notre voyage dans le temps. Protectrice, Lucybelle rejoins sa cousine pour la soutenir alors que je posais mon regard sur Rose. Elle semblait allée plutôt bien malgré les douloureuses circonstances. Et Alice… Alice semblait uniquement se raccroché à l’espoir de revoir Jasper. Quand à Bella, mon adorable petite sœur, il semblerait qu’elle aille bien… Mais je n’étais pas dupe. Malgré nos mines à tous, je savais que la tristesse et la douleur martelait nos cœurs sans vie. Si nous avions pu, il ne fait aucun doute que nous serions tous effondrés.
D’autant plus qu’il soit possible que nous ayons emporté avec nous quelques lycans, la forêt environnante empestait leur odeur… Et nulle besoin d’être un vampire pour le savoir. Ne prenant pas attention à la conversation, j’inspectais les lieux à la recherche d’une quelconque présence… Mais aucun bruit, ni aucun mouvement n’attira mon attention si ce n’est Rose qui proposait qu’on aille à la villa… Laissant Graham, Bella et les filles là où nous étions tombés. N’étais-ce pas un peu dangereux ? J’avais toutefois confiance en Bella et Graham… Je savais qu’ils ne laisseraient rien arrivé à nos enfants. Je ne pouvais cependant m’empêcher d’avoir peur pour eux, peur pour ma fille… Elle était la seconde personne la plus importante à mes yeux, je refusais tout bonnement qu’il lui arrive malheur.


- Je pense que nous ne risquons pas grand-chose… Les lycans que nous avons ramenés avec nous doivent être peu nombreux et tout aussi déboussolé que nous, ils ne prendront pas le risque d’attaquer… Cependant rester tout de même sur vos gardes !
Lucybelle, ton don pourrait être bien utile en cas d’attaque… Garde l’œil ouvert comme je te l’ai apprit. Et n’hésitez pas à tuer s’il le faut. Nous seront vite revenu.


D’un geste protecteur, j’étreignais ma fille posant un baiser dans ses cheveux avant de rejoindre Rose et Alice pour nous rendre à la Villa.

[Hj: Désolé pour la qualité du rp mais je suis crevé.]
Revenir en haut Aller en bas

Votre Co Admin //So Sexy
avatar

Hey, mais c'est
Graham Harkness

Ta bouille :
Nombre de Messages : 96
Emploi/loisirs : Eviter d'utiliser mon pouvoir et de tuer des humains
Humeur : Comme quelqu'un qui se prend que des vents dans la gueule

MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Sam 19 Juin - 15:42

Chacun d'entre les cullens portaient le deuil à sa façon. Cependant je ne fus pas sans remarquer le malaise de Nessie, je la regardais avec compassion. Le voyage semblait la rendre patraque. Et puis, comme les autres elle avait vu son mari mourir. En fait j'étais le seul à ne pas avoir perdu de proches... Enfin, ce n'était pas difficile je n'avais ni famille ni ami...j'étais plutôt solitaire... Donc moins de raison de souffrir et pourtant, j'avais mal pour eux. Mal aussi que mon don ait si mal fonctionné.

Alice nous rassura et proposa qu'on se sépare, pour ne pas choquer leur "moi-passés" Rosalie forma les groupes et Lucybelle proposa de se servir de son pouvoir. Emmett confirma, embrassa les cheveux de sa fille et s'avança pour rejoindre le groupe qu'il lui avait été désigné.

Seule Bella n'avait pas parlé. Elle semblait profondément choquée, et c'était compréhensible.

-Très bien, répondis-je enfin, nous allons vous attendre ici, et je pense que tu as raison Emmett, les lycans ne nous poseront pas de problèmes, de toute façon, ils n'ont pas intérêt...

Ma haine des lycans dataient d'avant ma transformation, elle était inscrite dans mes gênes et j'étais prêt à les massacrer au moindre doute. Aussi, le fait qu'Emmett nous autorise à tuer ne changeait pas grand chose pour moi. Je me sentais désormais dans le devoir de protéger les femmes avec qui on m'avait laissé, malheureusement j'avais si peu l'habitude d'être en compagnie que je ne savais pas tellement comment me comporter.

Je m'appuyais contre un arbre en attendant que le groupe qui devait s'en aller fasse ses adieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Votre Fondatrice De Rêve
avatar

Hey, mais c'est
Alice M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 1098
Emploi/loisirs : Sauver notre futur...
Humeur : Malheureuse...

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une Vampire Végétarienne
Mes relations:
Double compte: Autumn Finn; Isabella Swan et Harper Groom
MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Lun 21 Juin - 16:16



J’essayais déjà de prévoir notre rencontre avec nos doubles actuels s’ils étaient ici… Je ne savais pas ce qu’il fallait faire. Carlisle avait toujours était là pour nous aider. Mais aujourd’hui, nous étions livrés à nous même.
Mon regard se posa sur Nessie, ce voyage n’avais pas l’air de lui faire du bien. Elle avait beau essayer de nous rassurer, je savais que quelque chose n’allait pas. Après tout, elle était à moitié humaine et l’impact de ce voyage était déjà dur pour nous autres vampires, alors pour elle… Néanmoins elle était d’accord avec mon idée.
Rosalie pris les devants et d’une voix pleine d’assurance était d’accord et confia à Graham la tâche de surveiller et protéger notre famille.
Puis à mon attention, elle me dit :

-Nous sommes les trois seuls encore ... en ... que les Cullen’s du passés connaissent. Le choc sera moins grand. Et peut-être qu’Alice du passé aura eu une vision de notre arrivée. Qu'en dites-vous ?


Elle avait raison, maintenant que nous avions décidé d’aller voir les Cullen de cette époque alors j’aurais, ou plutôt Alice aura eu une vision de notre arrivé.
Ma fille, ma chère Haylee s’inquiétait pour les lycans qui était tout près, à mon avis ils devaient être désemparé et n’oseraient pas s’aventurer si près des vampires… Cela nous laisserait plus de temps pour réagir. Puis Lucybelle nous rassurais car elle était déterminé à les retenir grâce à son don, c’est vrai qu’il était assez incroyable et pourraient vite désœuvré ces sales lycans…
Emmett protecteur comme toujours avait observé les alentour et donna a son tour des « consignes » et déposa un baiser sur les cheveux de sa fille avant de se mettre au coté de Rosalie et moi…
Enfin Graham reprit la parole :

-Très bien, nous allons vous attendre ici, et je pense que tu as raison Emmett, les lycans ne nous poseront pas de problèmes, de toute façon, ils n'ont pas intérêt...

Puis il s’appuya contre un arbre…
C’était le moment… Celui ou je devais me séparer de ma fille, de ma famille, c’était trop pour aujourd’hui… Je savais qu’ils seraient tous capable de se défendre mais je ressentais la peur… J’avais peur qu’en les quittant un seul instant du regard tout recommence, que je les perde...
Mais nous n’avions pas le choix, je me dirigeais vers Haylee, ma petite princesse même si elle avait l’allure d’une adolescente, elle sera toujours pour moi ma petite fille.
D’un geste protecteur, je la pris dans mes bras et lui murmurais :

-Nous serons vite de retour je te le promets, tout s’arrangera…

Puis je lui déposais un baiser sur sa joue avant de repartir auprès de Rose et d’Emmett. La béante qui occupait ma poitrine s’agrandissait une fois de plus, me faisant souffrir plus intensément encore… Tout était de ma faute et je me devais de tout réparer…

-Nous devons y aller…, dis-je l’attention de Rosalie et Emmett La tristesse se faisait entendre dans ma voix, puis me retourna vers le reste du groupe : Faites attention à vous, nous serons vite de retour.

Puis sur ces mots, je me mis en route en direction de la villa suivit par mon frère et ma sœur…


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherchance.forumtwilight.com

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Mer 30 Juin - 18:22

Lucybelle était plutot a l'écart, son père l'avait prise dans ses bras, avant de partir, elle avait sourit une dernière fois a mère, avant de la voir partir, elle ne voulait pas la perdre, et ni perdre son père, elle tenait trop a eux pour qu'il leur arrive quelque chose, elle était si triste a ce moment précis, elle comprenait ce que ressentait le reste de sa famille, eux qui avait plus de proche qu'elle, mais elle n'aimait pas non plus etre trop séparé d'eux, elle aimait avoir de la liberté mais a ce moment précis elle aurait aimé que sa famille soit réunis a ce moment précis, mais comment fallait il faire??? Ils étais tous remonté dans le passé, mais il n'étais pas remonté seuls, les lycans n'étais non loin, elle sentait leur odeur, leur présence, elle aurait aimé tous les tués a ce moment précis, ou juste les faire souffrire, pour qu'il voye combien sa famille souffrait a cause d'eux, elle détestait ces créatures, elle ne comprenait pas comment cela étais arrivé....

Elle étais dans la forèt assise sur une souche d'arbre, ses pensées brouillant tout ce qu'elle aurait pu pensé avant de comprendre, les yeux dans le vide, elle ne savait plus comment faire et ce qu'elle devait faire??? Protéger le reste de sa famille, sa elle le ferait toute sa vie, elle donnerait sa vie pour sa famille, son don l'aiderait beaucoup.... Elle regarda Graham, elle ne le connaissait pas, mais elle devait apprendre a le connaitre mais comment lui parler quand on ne sait pas quoi dire et quand on ne connait pas... Elle se releva doucement et alla vers Graham.....

-Salut.... Je te remercie d'avoir accepté de nous ramener dans le passé, même si pour l'instant on ne peux pas faire grand chose....

Oulala pour engager une conversation notre Lucybelle n'étais pas très forte, mais bon peut etre que quelqu'un engagerait un sujet de conversation, enfin elle l'espérait....
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Mer 30 Juin - 21:48

Voir ma mère partir avec Rosalie et Emmett me posait l'inquiétude car je les adorais surtout que c'était les seuls reste de la famille a part tante Bella mes cousines Lucybelle et Nessie.Je me sentais incapable de lui dire à ma mère bonne chance j'étais encore sur la fin de mon choc que je prenais sur ma faute la mort de mon père.Je devais m'éloigner des restant pour penser j'avais besoin d'être seule.Je regardais ma tante Bella et Graham...

-Merci Graham ce que vous venez de faire pour notre famille...Tante Bella, j'ai besoin d'être seule s'il te plait ne m'en veux pas mais j'en ai vraiment besoin.

Je ne disais plus un moment et je partais loin dans la forêt.Je voulais avoir les penser plus libre qu'en restant avec eux pour peut-être une thecnique de bat au cas les loups-garou viennent.
Revenir en haut Aller en bas

Votre Fondatrice De Rêve
avatar

Hey, mais c'est
Alice M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 1098
Emploi/loisirs : Sauver notre futur...
Humeur : Malheureuse...

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une Vampire Végétarienne
Mes relations:
Double compte: Autumn Finn; Isabella Swan et Harper Groom
MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   Jeu 23 Sep - 21:03

Comme plus personne ne répond à ce rp, je le ferme officiellement

TOPIC TERMINE

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherchance.forumtwilight.com


Hey, mais c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quand le passé devient notre présent   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand le passé devient notre présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (terminé) « quand le doute nous assaille, il devient notre pire ennemi » feat. maël
» Quand le cauchemar devient réalité [Solo]
» Quand le passé laisse une trace indélibile sur notre vie, il ne reste qu'une chose à faire: l'affronter
» Quand le passé vient frapper à ta porte! - feat: greg
» Lorsque l’ennuie devient trop pesant… [PV Mimi]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks dans l'État de Washington :: La forêt de Forks :: Les bois profonds-