Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 





 

 Mieux vaut prévenir que guérir ! Prévenir pour le passer guérir pour le futur (Pv Alice ... et Emmett du futur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hey, mais c'est
Rosalie Cullen

Ta bouille : Vous avez le choix, on en a eu aucun ...
Nombre de Messages : 1158
Emploi/loisirs : Chacun ses loisirs ^^
Humeur : Vengeresse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: Vampire
Mes relations:
Double compte:
MessageSujet: Mieux vaut prévenir que guérir ! Prévenir pour le passer guérir pour le futur (Pv Alice ... et Emmett du futur)   Sam 12 Juin - 19:21

La décision avait été prise. Je ne m'étais pas trop attendue a ce que j'ai proposée soit si ouvertement et rapidement acceptée. Emmett Alice et moi marchions côte à côte, ecnore sous le choc de ce qui s'était passés quelque heures plus tôt. La séparation avait été dur. Pour nous trois. Alice n'avait pas voulu abandonnés sa fille, surtout aprés avoir perdu son amant. Emmett et moi avions eu le même sentiments envers Lucybelle. Je savais bien que ma fille était en sécurité dans ce temps, même si les lycans étaient revenus eux aussi. Le reste de la famille était la, si il y avait quoi que ce soit. bella, Nessie, Haylee, et Graham. Bien que ce dernier soit un amie de longue date de la famille, j'avais du mal à le cerner et a lui accorder ma confiance. Peut-être étais-je devenue trop protectrice et paranoïaque ? Peut-être, peut-être pas. Même avant le massacre j'avais eu du mal a lui faire confiance. Tout en marchant je me rappelais ces mauvais souvenir encore trop frais à mon goût.

J'étais passés si pres de la mort, il y a peu de temps encore et sauver grace au dires d'Alice et à la protection d'Emmett. Je me souvenais encore la paralysie qui m'avait envahie quand je venais voir c'est si nombreux mort de ma famille. Comment ai-je pu me pétrifiai a ce point ? J'aurai pu y perdre la vie. Être la prochaine sur leur liste. Dieu merci j'avais reagi a temps. Juste à temps avant que ce lycan ne me saute à la gorge. Comment ai-je pu penser un seul instant à me résigner ? Je me souvenais de chacun des mouvements prononcés par ces être chers à mon coeur avant qu'il ne meurt.

Nous marchions vers la belle villa blanche encore debout. Et tout en marchant je refléchissais ce que nous pourrions dire une fois devant eux. Et d'abbord lequel de nous trois aller parlés ? L'émotion se lisait sur le visage de ma soeur, le temps ne s'était pas assez écoulés avant qu'elle puisse dire quoi que ce soit sur ce qu'ils leurs attendent. Emmett ? Je le regardais a travers mes prunelles d'un dorée sombre. Il semblait avoir la tête ailleurs et ne semblait pas du tout pensait a sa. Je me demandais bien ce qu'il pouvait avoir en tête. Il pensait surement à notre fille restait la-bas et une manière de battre ces lycans. Il aurait la tête ailleurs en leur expliquant. Cela devait vraiment être moi qui devait parlée ? Je regardais Alice et Emmett d'un air suppliants. Alice regardais ses pieds tandis qu'Emmett me sourit largement et me prit la main avant d'y déposer un doux baiser. Je lui repondit pas un petit sourire.

Nous émergeâmes de la forêt et la villa apparraissait devant nous. Nous avançions encore. J'étais devant la porte d'entrée quand je me retournée pour leur poser une question. Je les croyais tout prés de moi, mais Emmett se tenait a pres de trois mètre et Alice à 6-7mètres environ. Surprise, je me raclai la gorge légèrement et leur répondit :

- Hum ... nous y voila donc ... Nous leur annonça comment ? Croyez-vous qu'ils nous croiront ? Et sa doit être vraiment moi à parler ? Je dis quoi ? Que pensez-vous de quelque chose du genre : "Salut je suis Rosalie Cullen, vous me connaissez, mais je suis la Rosalie du futur celle de deux cents ans plus tard et je viens vous prévenir d'un terrible danger ?" Et si je tombe sur moi ? Je lui ... enfin me ... Je me dis quoi ?

Et voila, je disais plein de sottise. Le masque d'assurance et d'indifférence était tombée. Je cherchais chez eux un soutien. Je regardais Emmett qui me sourit et me fit un petit signe comme quoi je serai super, mon regard se posa ensuite sur Alice. Elle semblait me regarder sans me voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Votre Fondatrice De Rêve
avatar

Hey, mais c'est
Alice M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 1098
Emploi/loisirs : Sauver notre futur...
Humeur : Malheureuse...

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une Vampire Végétarienne
Mes relations:
Double compte: Autumn Finn; Isabella Swan et Harper Groom
MessageSujet: Re: Mieux vaut prévenir que guérir ! Prévenir pour le passer guérir pour le futur (Pv Alice ... et Emmett du futur)   Dim 13 Juin - 23:10



Rosalie avait eu raison d’avoir cette idée, heureusement qu’elle était là. J’avais du mal à mettre mes idées au clair. Ce qui était assez risible pour un vampire étant donné que nous pouvions penser à des tonnes de chose en même temps.
Mais là j’étais un peu ailleurs… Il fallait que je me ressaisisse.
Emmett, Rose et moi avancions lentement mais d’un pas décidé en direction de la Villa… La Villa, un endroit que nous connaissions en ruine et là, elle sera debout dans toute sa splendeur… Notre famille sera là aussi, heureuse et loin d’imaginer ce que le futur peut leur réserver. Non, le futur allait changer, nous étions là pour ca.
Mais les Cullen du présent, qu’allons nous leur dire. Carlisle aurait su, il savait contrôler toutes les situations, même les plus étranges… Et… Et Jasper… Il sera là lui aussi, bel et bien vivant… Mon âme sœur sera là, mais avec une autre moi… Je ne pourrais pas le toucher, être près de lui… Mais il était vivant, ils étaient tous en vie… Il fallait que je garde ca en tête.
Je m’inquiétais aussi de ne pas avoir ma fille auprès de moi. Ma Haylee… Je savais qu’elle serait en sécurité avec Graham mais c’était la toute première fois que je n’étais pas près d’elle.
Les paroles de Jasper raisonnaient encore dans ma tête… Je voulais tant pleurer, mais en tant que vampire, ce luxe ne m’était plus accessible.

La lumière devint plus vive. Nous étions enfin sortis des bois et faisions face à la Villa. Elle était si grande et si belle. Un léger sourire à peine perceptible se dessina sur mes lèvres. La définition de confort était là devant nos yeux, l’eau courante, l’électricité, les voitures… Tout ce dont nous n’avions plus depuis des années était là à quelque pas de nous. Je me sentais idiote de penser à cela, mais cela me permis de me sortir de mes idées noires.
Rosalie continua d’avancer ainsi qu’Emmett, moi je m’étais stoppée. Emmett s’arrêta un peu plus loin et Rose s’en rendit compte une fois qu’elle fut devant la porte d’entrée.

- Hum ... nous y voila donc ... Nous leur annonçons comment ? Croyez-vous qu'ils nous croiront ? Et ca doit être vraiment moi à parler ? Je dis quoi ? Que pensez-vous de quelque chose du genre : "Salut je suis Rosalie Cullen, vous me connaissez, mais je suis la Rosalie du futur celle de cents ans plus tard et je viens vous prévenir d'un terrible danger ?" Et si je tombe sur moi ? Je lui ... enfin me ... Je me dis quoi ?

J’eu un sourire. L’assurance de ma sœur tomba laissant place à son inquiétude. J’allais parler lorsque j’eus une vision. Elle ne dura que quelque brèves secondes. Deux visions en si peu de temps je n’avais vraiment plus l’habitude, cela décupla ma culpabilité, ici je pouvais avoir plusieurs visions alors que là-bas je n’avais pas prévu ce qui était arrivé…
Je souris à Rose afin qu’elle ne s’inquiète pas et à vitesse vampirique je me rapprochais d’elle. Une fois à ses côtés je lui pris la main.

-Ne t’inquiète pas, ils nous attendent je nous ai, enfin la Alice de cette époque nous à vu arrivé. Je parlerais la première si tu le souhaites, mais je risque de vite m’embrouiller alors il faudra m’aider… Et je suis sûre qu’il nous croirons, en même temps comment pourront-il expliquer le fait que nous soyons devant eux, à part d’être devenu fous, je ne vois pas comment.

Je m’arrêtais un bref instant, pensant à Edward et Jasper… Regardant tour à tour Rose et Emmett je leur dit :

-Vos pensées, vous souvenirs et vos émotions, cachez les le plus que vous pourrez… Edward va essayer de lire dans nos esprits…

En effet il voudrait savoir ce qui nous amène ici mais il ne fallait as qu’il en sache trop… Je préférais qu’on lui apprenne plutôt qu’il ne les voit…

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherchance.forumtwilight.com

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Mieux vaut prévenir que guérir ! Prévenir pour le passer guérir pour le futur (Pv Alice ... et Emmett du futur)   Mar 6 Juil - 23:37

Sans poser aucune question, j’avais suivis Rosalie, mon épouse, et Alice, ma petite sœur. Je n’avais ni le don d’Edward, ni celui de Jasper, il m’était cependant très facile de deviner que derrière ce regard perdu, Alice revoyait se jouer sous ces yeux la mort de son aimé, de son meilleur ami, de son âme-sœur. Je pouvais également sentir toute la douleur qui lacérait son cœur, pourtant déjà mort, tant la douleur était intense. Pas besoin d’un quelconque don pour déchiffrer cela. J’aurais aimé pouvoir lui dire que tout allait s’arranger ou que Jasper était à présent dans un monde meilleur… Mais le fait est qu’étant damné, nous n’avions plus d’âme et donc le « paradis » ne nous était guère offert. Je ne pouvais pas mentir à ma petite sœur, lui assuré des choses que je savais ne pas existées. Devant sa peine, je me sentais démuni et coupable. Coupable d’être encore vivant, de pouvoir serrer Rosalie et Lucybelle dans mes bras, de pouvoir leur dire combien je les aimais, de pouvoir poser mes yeux dorés sur leurs visages et de pouvoir embrasser encore et encore ma douce Rosie. Et j’aurais tellement voulu la réconfortée, mais j’étais loin de savoir manier les mots comme le faisait Jasper. Depuis toujours, aussi loin que je me souvienne, il avait toujours su trouver les mots pour la faire sourire… Comme si il savait exactement ce qu’elle avait besoin d’entendre, comme s’ils n’étaient qu’une seule et même personne, deux pièces d’un même puzzle, deux corps mais un seul cœur.

Silencieux, nous avancions parmi les arbres comme des âmes en peine, profitant du maigre répit que notre retour dans le passé nous offrait. Autour de moi tout me semblait familier et pourtant si différent. La guerre contre les lycans avait marqué bien plus profondément notre vie que nous ne voulions bien l’admettre. Même si physiquement, elle avait laissé peu de marque sur nos corps, il n’en était pas de même de notre état psychique, de notre moral. Au temps de notre arrivée à Forks tout nous semblait merveilleux, tout n’étais que plaisanterie et rire. Aujourd’hui les rires s’étaient tarit, laissant place à la gravité, aux combats, aux deuils. Rose et moi avions presque peur de laisser Lucybelle allé chasser, peur qu’elle ne rencontre l’une de ces créatures sanguinaire à la fois si éloignée et si proche des loups que nous avions à présent l’habitude de côtoyer. Même à cet instant, je savais que ma fille était en sécurité auprès de Bella et de Graham, en compagnie de ses cousines, je ne pouvais m’empêcher d’avoir peur qu’il lui arrive malheur, peur de la perdre sans pouvoir lui dire à nouveau combien je l’aime et combien elle me rend fier comme un paon.

Sentant un regard pesé sur moi, je posais mes prunelles sur mon épouse croisant ses yeux dorés. Après les quelques dernières heures que nous venions de passer, elle n’avait plus rien de la femme fière et froide que j’avais épousé. Elle semblait avoir rejoins le monde réel où tout n’était que douleur, tristesse et peur. Pourtant à mes yeux, elle était toujours cet ange tombé du ciel, me sauvant de la mort. Je la trouvais magnifiquement belle, et ce malgré les vêtements sales et déchirés qu’elle portait et ses cheveux quelques peu décoiffé. Me rapprochant d’elle, je lui adressais un doux sourire avant de poser un léger baiser sur sa main, la gardant précieusement au creux de la mienne quelques instants. Le sourire qu’elle me rendit, bien que triste, me réchauffa le cœur.

Posant mon regard sur ma petite sœur resté en retrait, alors que nous étions sortis de la forêt faisant face à la villa, je n’avais pas fait attention à Rosalie, qui avait continué son chemin avant de s’apercevoir de notre retard. Quelques secondes plus tard, elle dardait sur nous un regard implorant.

- Hum ... nous y voila donc ... Nous leur annonçons comment ? Croyez-vous qu'ils nous croiront ? Et ca doit être vraiment moi à parler ? Je dis quoi ? Que pensez-vous de quelque chose du genre : "Salut je suis Rosalie Cullen, vous me connaissez, mais je suis la Rosalie du futur celle de cents ans plus tard et je viens vous prévenir d'un terrible danger ?" Et si je tombe sur moi ? Je lui ... enfin me ... Je me dis quoi ?

Il est vrai que nous n’avions pas vraiment réfléchit à ce que nous allions dire… D’ordinaire c’était Carlisle qui s’occupait de ce genre de chose, il aurait su quoi dire et comment annoncer les mauvaises nouvelles. Sa longue expérience de l’hôpital l’avait sans doute aidé dans ce sens. Rejoignant mon épouse en même temps qu’Alice, je posais sur elle deux mon regard… Il y avait si longtemps que nous étions ensemble, si longtemps que nous nous connaissions…

-Ne t’inquiète pas, ils nous attendent je nous ai, enfin la Alice de cette époque nous à vu arrivé. Je parlerais la première si tu le souhaites, mais je risque de vite m’embrouiller alors il faudra m’aider… Et je suis sûre qu’il nous croirons, en même temps comment pourront-il expliquer le fait que nous soyons devant eux, à part d’être devenu fous, je ne vois pas comment.

Ils n’auraient, en effet, pas le choix et seraient forcés de nous croire.

-Vos pensées, vous souvenirs et vos émotions, cachez les le plus que vous pourrez… Edward va essayer de lire dans nos esprits…

J’acquiesçais, récitant dors et déjà le nom de tous les catcheurs que j’avais connu durant ma longue vie.
Revenir en haut Aller en bas

Votre Fondatrice De Rêve
avatar

Hey, mais c'est
Alice M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 1098
Emploi/loisirs : Sauver notre futur...
Humeur : Malheureuse...

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une Vampire Végétarienne
Mes relations:
Double compte: Autumn Finn; Isabella Swan et Harper Groom
MessageSujet: Re: Mieux vaut prévenir que guérir ! Prévenir pour le passer guérir pour le futur (Pv Alice ... et Emmett du futur)   Jeu 23 Sep - 21:05

Comme plus personne ne répond à ce rp, je le ferme officiellement

TOPIC TERMINE

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherchance.forumtwilight.com


Hey, mais c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Mieux vaut prévenir que guérir ! Prévenir pour le passer guérir pour le futur (Pv Alice ... et Emmett du futur)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mieux vaut prévenir que guérir ! Prévenir pour le passer guérir pour le futur (Pv Alice ... et Emmett du futur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Galaad - Mieux vaut se méfier de l'eau qui dort ! [Terminée]
» JAELYN (+) mieux vaut rater un baiser que baiser un raté.
» Mieux vaut tenir un lapin que poursuivre un lièvre [Sydney & Chase]
» Mieux vaut ne pas songer au passé, rien ne le peut changer.
» Mieux vaut tard, que jamais [PV Anya]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks dans l'État de Washington :: La Villa des Cullen :: Le jardin-