Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 


 

 Attraction animale ! pv summers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hey, mais c'est
Kenan Cromwell

Nombre de Messages : 64
Emploi/loisirs : taquiner ma soeur
Humeur : curieux

MessageSujet: Attraction animale ! pv summers    Lun 27 Oct - 0:07

<< Nul ne peux l'affirmer,mais le cœur agis en commun avec les hormones >>



-Tu sort ce soir ?

-J'ai juste envie de décompresser ,c'est pas donné d'être prof et de devoir maintenir quinze gamins en même temps , il ont l'art de m'agacer après seulement deux heure de cours par jour .

-oh mon pauvre frère qui a du mal a tenir devant 15 bambin, tu parle d'un mâle !

-c'est ça moque toi ,bon je te laisse fermer la boutique a plus tard chipie va!

-c'est ca a plus tard louveteaux


Sortant de la boutique de la famille, Kenan sorti ses clés et enfourcha sa Harley , ses lunette de soleil sur le nez et prit la route vers le centre ville.
Durant le trajet, le jeune homme retournait les parole de sa sœur dans tout les sens,elle avait utilisé un vocabulaire propre a leurs race ,rien de bien sorcier si ce n'est que le mot "mâle" avait toute son importance soudainement. Ce mot avait tendance a orienter ses pensée vers le mot femelle, qui paraîtrait un peu sauvage et vulgaire pour les hommes normaux. Mais pour les lycans ça rimait plutôt avec accouplement. cela étant avant d’être loup-garou, on est avant tout humain, et dors et déjà on se dit qu'il vaut mieux arrêter d'y pensé. A force, Kenan en devient parfois maboul.

Une dizaine de minute plus tard, Kenan gare sa moto sur le bord de la route,face au bar qu'il convoite pour la soirée. un grand chalet dont l'enseigne lumineuse clignote au multitude de couleurs.Après avoir serrer la mains de quelque loubard matant sa monture,il entra dans un bar qui paraissait moins vivant que l'extérieur. Quatre adolescent au fond de la salle et quelque vieux habitués buvant leurs chicoré ou leurs sodas.

Posant son casque sur le bar il retira sa veste et la posa par dessus le casque pour ensuite s'installer sur le tabouret le plus proche et commanda une bière au barmaid qui le salua poliment avant de le servir.

Seule une musique de fond brisait le silence,après tout, le but de cette soirée était de décompressé. fixant le mur Kenan songeait au lendemain, ce lendemain qui l’attendais
comme d'habitude avec des promesse de calvaire et de solitude.a quand de l'action? a quand une apparition divine, a quand ce changement de vie radicale que tout le monde rêve en secret ...

-J'en voudrait une autre s'il vous plaît et pourriez mettre un peu plus fort le son ?


soudain un couinement d'homme suivit de plusieurs rires sonore venant de l'extérieur.
il'aurais tellement souhaiter voir au travers des mur,mais je ne ne pouvais que m'illustrer qui se produisait derrière cette porte d'entrée. l'un des loubard venait certainement de s'humilier par une bêtise .... ou bien plus drôle quelqu'un aurait humilier ce loubard devant tout ses copains .
Cette dernière pensé fît sourire le jeune homme qui pivota sur le tabouret et fixa de ses yeux brun la porte qui ne tarderais certainement pas a s'ouvir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, mais c'est
Summer B. Mikaelson

Ta bouille :
Nombre de Messages : 6
Humeur : Changeante

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un lycan du futur
Mes relations:
Double compte: Jasper, Emmett M. et Edward
MessageSujet: Re: Attraction animale ! pv summers    Dim 2 Nov - 22:38




Attraction Animale


▬ Where there is desire, There is gonna be a flame. Where there is a flame Someone's bound to get burned. But just because it burns doesn't mean you're gonna die.

Qui aurait pu croire que se retrouver à la fois si loin et si proche de chez soi pouvait être aussi déroutant ? Certainement pas Summer ! Et pourtant, les choses bizarres elle connaissait plutôt bien. Elle n'avait que vingt-trois quand elle avait été mordue par un lycan. À la pleine lune suivante, après de nombreuses heures d'une terrible souffrance, la jolie rousse s'était transformée en une louve au pelage aussi roux que sa crinière naturelle. Le fait de se transformer en loup-garou avait été plutôt difficile à assimiler pour elle. Surtout dans une société qui laissait très peu de place à la fantaisie et au surnaturel. Le pire dans cette histoire n'était pas vraiment son passa du rang d'humaine de la bonne société au rang de monstruosité, ni même la douleur qu'il lui fallait à présent endurer à chaque métamorphose... Non le pire, c'était les instincts primaires qui avaient dicté ses fraîches premières années de lycan. Dormir, chasser, s'accoupler afin de transmettre les gènes. Un train-train horriblement lassant. Heureusement, elle avait pu compter sur Paul, son "alpha"... Enfin même si compter sur lui était un bien grand mot. Disons qu'ils s'étaient accommodé l'un de l'autre un certain temps, ou que Summer ne lui avait pas franchement laissé le choix. Comme il était responsable de son état, c'était logique pour elle de rester avec lui. Et pendant de longues années, tous deux y avaient pleinement trouvé leur compte. Il y avait eut la traversée des Etats-Unis pour le nord, le déclin du monde et ensuite Peter et sa meute, les folles nuits passé à chasser, l'armée de lycan, toujours plus nombreux chaque jour, le départ de Paul qui souhaitait rester seul un peu et enfin Harper.

Fille unique, tombée dans un monde des plus étranges ou toutes mes certitudes avaient été bouleversées, j'avais trouvé en lui un point d'encrage. Même si j'étais bien plus vieilles que lui, il était plus mature que les jeunes lycans que j'avais presque toujours côtoyés, nous nous étions trouvé mutuellement tels deux louveteaux, de la même portée, qui auraient été séparés. J'avais pour lui une profonde affection et j'aurais donné ma vie pour lui, tout comme il l'aurait fait pas moi. Lorsque Peter et son armée avaient décidé d'attaquer les Cullen, nous avions prévus de partir ensemble... De fuir le combat et la mort, de tenter notre chance loin de tout ça. Tout ce que nous voulions c'était vivre tranquillement. Après presque trois siècles d'existence, j'avais juste envie de me poser. Je regrettais presque que Paul m'ait mordu. Et quand le jour était venu, nous avions refusé de nous battre. Mais au beau milieu de ce chaos, Harper et moi avions été séparé. Puis il y avait eu cette odeur si caractéristique de mon alpha. Je ne l'avais pas sentie depuis de longs mois, mais il était juste impossible que je me trompe. Sans m'en rendre compte j'étais partie à la recherche de celui qui avait fait de moi, la louve que j'étais aujourd'hui. Et, alors que je me sentais proche du but, j'avais atterri presque un siècle en arrière. Alors, je m'y connaissais plutôt bien en chose bizarre.

Pendant plusieurs jours j'étais restée cachée dans la forêt, n'ayant réellement aucune idée de ce qui était arrivé. Si la forêt semblait presque la même qu'une bonne semaine auparavant, la ville semblait vraiment très différentes. Les ruines avaient laissé place à des bâtiments et des habitations en bon état, les gens semblaient vivre tranquillement. Ils ne semblaient pas sur leurs gardes comme si une attaque avait eu lieu, ou allait avoir lieu dans l'immédiat. Déconcertée, j'avais un peu oublié Paul, même si à l'odeur, il était clair qu'il avait atterri ici aussi... Tout comme Harper semblait-il. Après m'être introduite dans une maison, dont les occupant semblaient ne pas être présent, je dénichais une chambre plutôt sympa qui de toute évidence devait être celle d'une jeune fille. Si je voulais faire un petit tour en ville, un brin de toilette d'imposait, je me dirigeais vers la penderie. En fouillant parmi les vêtements je me dégotais: une belle petite robe noire à fine bretelle avec un décolleté simple mais joli et des bas. Après une rapide douche et un shampoing divin pour mes cheveux, j'ouvrais une porte je tombais sur un placard à chaussure. Mon regard fut de suite attiré par une magnifique paire d'escarpin Louboutin, du même noir profond que la robe. J'avais presque l'impression de faire du shopping, ce que je n'avais pas fait depuis une éternité. Après m'être habillée et coiffée vite fait, je fouillais le bureau et trouvais quelques dollars que je glissais dans mon soutif. Ils pourraient toujours m'être utiles plus tard. Alors que je m'apprêtais à quitter l'habitation pour le centre-ville, mon regard vert se posa sur le calendrier qui affichait une date totalement loufoque, à mon humble avis.

Comment avais-je pu revenir presque un siècle en arrière? La question me tournait encore et encore dans la tête depuis que j'avais quitté l'abri rassurant de la maison. A présent, je marchais sans but, profitant juste de la douce agitation de la ville. J'avais vraiment besoin de me changer les idées. C'est sans doute ce qui m'avait amené devant ce qui semblait être un bar. L'espace d'un instant je regrettais que Paul ne soit pas avec moi, ou encore Harper, nous aurions pu parler de tout et rien, peut être même rire jusqu'à n'en plus pouvoir. J'aurais sans doute couru jusque dans les sous-bois en trainant Paul et nous nous serions envoyé en l'air, juste pour oublier la vie complètement dingue que nous avions.  Mais comme je n'avais ni Harper, ni Paul sous la main, un verre serait sans doute le meilleur moyen de me délasser. Enfin, pour ça il fallait que je puisse entrer. Parce qu'alors que je me dirigeais vers la porte, trois loubards s'étaient glissés en travers de mon chemin, des sourires salaces aux lèvres. D'humeur joueuse, je leur avais adressé un sourire tout en m'approchant doucement de celui du centre, plaçant ma poitrine sous son nez.

J'ai affreusement envie… Minaudais-je d'une voix sensuelle avant de lui mettre un rapide coup de genoux dans les parties. D'un verre, alors laisse-moi passer. Tu seras gentil.

Un léger couinement franchit ses lèvres alors qu'il se pliait en deux, sous les rires gras de ses deux amis. Sans plus prêter attention aux gêneurs, je franchis la porte sous les regards, dont un en particulier que je croisais aussitôt. Je perçu presque aussitôt l'odeur du loup qui se dégageait de lui. Tout compte fait, ce n'était peut être pas plus mal que Paul et Harper ne soient pas là. D'une démarche chaloupée, j'allais m'installer aux bras, non sans lui avoir lancé un regard appuyé et un petit sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Attraction animale ! pv summers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Attraction Animale (Pv Isaac)
» Amitié animale
» Cours de niveau 2, L'Attraction et la Répulsion.
» Aiyana Summers [Gryffy]
» Une attraction qui tourne au cauchemar... Oh shit. [PV Nathan]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks dans l'État de Washington :: Centre Ville :: Le bar de Forks-