Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 























 

 Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hey, mais c'est
Jacob Black

Nombre de Messages : 66
Emploi/loisirs : Papa et loup à plein temps !
Humeur : Amoureux !

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un loup Quileute
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness
MessageSujet: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Jeu 19 Jan - 21:20

Il y a des choses dans l’univers qui semblent trop lointaines, intouchables, pour être réelles … ces choses n’existent pas pour vous, car vous n’aviez jamais eu l’occasion d’imaginer qu’elles puissent un jour se matérialiser dans votre vie… Parfois ce sont des événements, parfois se sont des surprises, parfois se sont des êtres… Et parfois, ce sont les trois à la fois. J’avais découvert ce qu’aimer signifie. En très peu de temps, mon amour s’élargissait, d’un être unique, il s’étendait à trois personnes. Mes trois fées…



Le docteur Carlisle que je n’avais presque jamais vu auparavant … et dont le visage blanc ne m’avait jamais inspiré confiance… C’était lui, et pourtant, le rencontrer à cet instant était un réel soulagement.

Je n’eu même pas le temps de répondre à Nessie qu’il était là. Lorsqu’il me salua puis s’avança pour la soulever, je fis un barrage de mon corps.

-C’est à moi de le faire, déclarai-je.

Je me levais, passais délicatement les mains sous son corps, et avec douceur, une infinie douceur, peut-être même un peu trop car cela nous retardait peut-être, je la soulevais. Je ne voulais pas que ce déplacement puisse lui causer la moindre douleur. Lorsqu’elle fut dans mes bras contre moi, mon instinct de loup l’emporta. La sauver, quoiqu’il arrive, telle était ma devise. L’épargner aussi, du moins, l’épargner de la douleur. Même si cet aspect de l’affaire me semblait mal barré…

-Tu n’as pas à t’excuser Nessie, soufflai-je dans son cou, tu es un cadeau.

Pardonne-moi de ne pas savoir quoi faire pour t’empêcher de souffrir.
Puis je suivis Bella qui m’ouvrait le chemin pour m’indiquer où se trouvait la salle d’opération. Le docteur Cullen, disparut à vitesse vampirique, nous y attendait déjà, tout prêt à procéder à l’accouchement. Il avait allumé les appareils de médecine dont j’ignorais les noms ou l’utilité, la pièce était lourdement chargé en matériel qui semblait d’une qualité supérieur à ce qu’on peut voir dans les vrais hôpitaux. Cela me rassura un peu, même si en posant mon imprégnée sur la table d’opération, je ressentis un frisson me parcourir l’échine en présage de la douleur à venir.

-Ça va aller, murmurai-je à Nessie en attrapant sa main et en la serrant dans la mienne. Je reste avec toi. Je suis là.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Votre Co Admin //So Crazy
avatar

Hey, mais c'est
Isabella M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 104
Emploi/loisirs : Libraire.
Humeur : Forte et vulnérable à la fois.

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un vampire végétarien
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness, Jacob Black
MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Jeu 19 Jan - 21:34

Carlisle était arrivé si vite !

Jake avait eu le temps de demander à Nessie comment elle se sentait, ce à quoi elle répondit avec l’humour qui était le sien. Comme je la reconnaissais, comme je l’aimais. Puis elle s’excusa. Je pouvais la comprendre, son histoire d’avec Jacob était si compliquée. Mais j’étais décidée à veiller à ce que tout se passe pour le mieux. Soudain, elle perdit les eaux, et ses yeux, remplis d’une certaine inquiétude, se tournèrent vers moi. Je m’apprêtais à la rassurer avec les premiers mots qui viendraient mais Carlisle était arrivé. Il ne mit que quelques secondes pour faire le point sur la situation. Jacob insista pour porter ma fille. Pendant un instant, instinctivement parce que c’était ma fille, je voulu l’en empêcher.

Après tout, il n’avait pas l’habitude de ce genre de situation, et saurait-il porter Nessie avec suffisamment de fermeté pour éviter qu’elle ne souffre ? Je me sentais tellement investie auprès de mon bébé que j’en oubliais les forces de loup de Jacob, ainsi que son imprégnation, qui faisait de lui la personne la plus désignée pour assister ma fille. C’était avant tout de son aimé dont elle avait besoin. Il fallait que j’accepte de prendre du recul sur cet amour dont j’étais un peu exclue. Même si elle aurait toujours besoin de moi. J’étais sa mère. J’étais là pour elle.

Jacob la souleva avec encore plus de douceur que je ne l’eu fait et un sentiment de joie m’envahit. Les bébés ! Nos petits bébés allaient naitre. Oui, cela présageait de la souffrance, mais à voir l’amour qui liait déjà les parents, et après toutes les horreurs que nous avions vécues, je ne pouvais pas m’empêcher de me laisser emporter par un torrent d’allégresse.

Je montrais aussitôt le chemin à Jacob. Carlisle nous avait devancés pour préparer la salle. Jacob déposa Nessie sur la table d’opération et je l’entendis murmurer des paroles rassurantes à son oreille. Je savais que sa présence était par-dessus tout ce dont avait besoin ma fille.
Je leur laissais cet instant privilégié et m’approchais de Carlisle, qui sembla presque surprit de me voir également dans la salle c’est pourquoi je m’expliquais :

-Tu n’as aucune crainte à avoir concernant ma soif de sang humain. Avec toutes ces années je suis assez forte pour y résister. De plus, c’est ma fille, pour elle je pourrais faire n’importe quoi.

Rassurée de m’être exprimée sur ce point, j’enchainais :

-Est-ce que tu va essayer de la faire accoucher par les voies naturelles ?

_________________

Les yeux fermés, je peux te deviner, te sentir et t'imaginer. Mais les yeux ouverts et se superposent l'instant de ta mort. Aurais-je le droit de toucher ta peau dans un temps qui n'est pas le mien ? Ou serait-ce me perdre davantage et te nuire ?
Mes rp's------Mes Liens------Me contacter par MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, mais c'est
PNJ Carlisle Cullen

Nombre de Messages : 10

MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Jeu 19 Jan - 22:06

Jacob ayant insisté pour porter Nessie, j’avais pensé plus intelligent de m’éclipser aussitôt dans la salle d’opération. Je désinfectais mes mains, bien que Nessie fût une hybride et donc qu’elle ne puisse guère attraper de maladie, et que son organisme soit capable de se réparer très rapidement, je ne voulais pas prendre le moindre risque. J’allumais le monitoring qui me permettrait de contrôler la fréquence des contractions ainsi que le rythme cardiaque des enfants et de la mère. Je savais que le cœur de Nessie battait plus vite que celui d’une humaine, je ne devais donc pas me laisser influencer par cela, bien que je sentais une certaine appréhension me gagner. C’était le premier accouchement « hors du commun » que j’allais réaliser.
Jacob, Bella et Nessie débarquèrent très vite dans la pièce, la future maman fut déposée sur la table d’opération. Je finissais de désinfecter mes instruments et de prévoir les produits nécessaires à la péridurale quand Bella s’adressa à moi. Elle m’assura qu’elle ne serait pas un danger pour sa fille, à cause du sang, il est vrai que dans la famille Cullen, j’étais le seul à tenir bon… Mais Bella était plus âgée désormais et aussi, maman … bien que je n’avais pas connu la joie d’avoir un enfant, je devinais bien la force des émotions capables de nous protéger des pires actes.
Je lui souris pour la rassurer et écoutant sa dernière requête, je secouais un peu la tête.

-J'aimerais en effet tenter l'accouchement naturel, je vais d’abord voir si c’est possible, ça dépend où en est le travail.

Je m’approchais de Nessie et voyant qu’elle souffrait de plus en plus lui adressais un sourire réconfortant.

-Je vais regarder où est en le col Nessie, d’accord ?

Bella m’aida à ôter le pantalon de sa fille avec douceur et guidée par mes conseils, elle se hâta de placer la couverture en toile fine au dessus du ventre dénudé, pour que le pubis ne soit visible que de notre côté.
Son ventre semblait un ballon prêt à exploser. Je fis tout pour afficher un visage parfaitement calme. Et me penchais pour effectuer un rapide examen de la situation. Le soulagement l’emporta quand je vis que tout se présentait de façon normale.

-Le col de l’utérus est dilaté suffisamment pour que je fasse la péridurale. L’accouchement semble en bonne voie.

J’attrapais le monitoring et le posais sur le ventre pour m’assurer que tout allait bien. Les deux petits cœurs battaient vite, mais assez normalement pour des hybrides du moins je l’espérais. Ce n’était pas la première fois que nous utilisions cet appareil, puisque depuis l’arrivée de Nessie, j’avais tenu à vérifier l’avancement de la grossesse et le bon état des enfants. Tout semblait normal … Les courbes sur l’écran raccordé à l’appareil étaient rassurantes pour une hybride.

-Nessie, je pense qu’il serait bien de tenter l’accouchement par voies naturelles. Bien qu’il semble prématuré, tout semble parfaitement normal. J’ai préparé une péridurale. Elle te permettra de moins sentir la douleur, bien qu’il faudra sûrement augmenter les doses étant donné ta nature, cela ne retirera en rien les sensations de l’accouchement. Je conseille donc d’y procéder tout de suite, dans quelques minutes le col sera trop dilaté et il sera trop tard. Cependant tu peux choisir de ne pas en utiliser. Et si tu crains trop nous pouvons aussi procéder à une césarienne.


Je ne voulais pas trop influencer la décision de la jeune fille. Pourtant je savais d’expérience que privilégier un accouchement naturel était le meilleur des choix. Je n’appréciais pas tellement la péridural pour mes patientes humaines car elle peut toujours s’avérer dangereuse, mais concernant Nessie, il n’y avait aucun danger étant donné sa nature d’immortelle, d’ailleurs je n’étais pas certain qu’elle soit suffisante. De plus, vu la grosseur des bébés, et la cicatrisation naturelle du corps de l’hybride, elle ne serait pas privée de souffrance …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Jeu 19 Jan - 22:49

Les choses c'étaient passé si vite que j'avais encore du mal à croire que nos enfants arrivées que j'allais devenir maman, j'avais encore la main posé sur mon ventre malgré la douleur je ne pouvais m'empêcher de le toucher me disant que bientôt elles seraient plus en moi, je regardais avec amour mon loup et sentis sa chaleur m’irradiait et pendant un instant la douleur s’apaisa Jake me portait dans ses bras avec une tel délicatesse que je pouvais presque m'endormir paisiblement si je ne sentais pas les contractions, je sentais énormément de déplacements à l'intérieur de moi quand mon loup me posa sur la table d'opération et j'avais du mal à me concentrer tellement la douleurs se faisait persistante je serrer doucement la main que Jake m'offrit, je ne voulais pas qu'il s'inquiète et j'étais d'un naturel de voir le côté rigolo d'une situation quand celle ci n'était pas grave.

Ce qui est sur ce que je ne vais pas aller bien loin dans cet état, lui dis je en souriant difficilement.

Je souriais à mon grand père soulageait de le voir à mes côtés lui aussi tous comme ma mère que j'adorais je tendis ma deuxième main libre pour que ma mère vienne à mes côté j'avais désespérément besoin d'elle, car elle était ma mère, ma meilleure amie ma confidente mais plus que tous j'étais une partie d'elle celle qui faisait de moi celle que je suis et puis grâce à elle j'étais la sur cette terre.

je veux bien essayer la voix naturelle et je veux bien aussi avoir une péridurale, papi je crois que ce serait d'autant plus cool en souvenir de ne pas avoir eu trop à souffrir durant l'accouchement.

Je souris à mon grand père avant de sentir une autre contraction qui fut d'autant plus forte que les précédente .
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, mais c'est
Jacob Black

Nombre de Messages : 66
Emploi/loisirs : Papa et loup à plein temps !
Humeur : Amoureux !

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un loup Quileute
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness
MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Dim 22 Jan - 17:14

Si j'avais osé, j'aurais remercié Bella pour sa prévenance. A peine Nessie fut dénudée qu'elle la couvrit, si bien que je n’eus pas le temps de voir quoique se soit. Mes yeux étaient concentrés sur le visage qui se crispait, de celle qui valait tous les combats. Je ne voyais qu'elle et ne ressentait que sa douleur. Ma main serrée fermement dans la sienne. Je priais intérieurement pour que tout se passe pour le mieux. Il me semblait que son ventre était prêt à exploser. Et si les enfants en sortaient tels des monstres qui la dévoreraient au passage ? Ça serait bien ma veine de perdre celle qui est tout pour moi à peine l'eus-je rencontrer. Mais j'étais bien égoïste de ne penser qu'à mon petit bien être.

Carlisle disparut entre les jambes, et je pressais la main de Nessie plus fort sans le vouloir. Lorsqu'il se redressa son discours était très rassurant. Une onde de bien être parcourue mon corps. Il avait la situation en main, tout allait bien se passer.

Pourtant, Nessie était de plus en plus pâle, sa respiration plus saccadée, j'espérais que Carlisle n'était pas trop optimiste pour nous rassurer.

Je regardais Bella, qui autour semblait avoir assisté des accouchements toute sa vie, prévenante et belle, son visage exprimait une sorte de ... joie...

J'avais du mal à en ressentir autant.

Nessie s'exprima avec un calme qui me rassura, et même si j'avais du mal à me concentrer sur ce qu'elle disait, il me semblait qu'elle faisait un peu d'humour puis acheva en souriant. Rassuré définitivement, je constatais à quel point elle était belle même dans la douleur.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Votre Co Admin //So Crazy
avatar

Hey, mais c'est
Isabella M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 104
Emploi/loisirs : Libraire.
Humeur : Forte et vulnérable à la fois.

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un vampire végétarien
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness, Jacob Black
MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Dim 22 Jan - 17:26

Je ne pouvais pas m'empêcher de me sentir fébrile. Mon accouchement d'il y a tant d'années avait été si rapide et terrible, dans la souffrance et une marre de sang qui m'avait vu disparaitre à la fin. J'en étais morte, ne pouvant pas profiter de cet instant merveilleux qui commençais une relation unique et infinie avec ma descendance. Nessie avait cette chance. J'avais confiance dans le jugement de Carlisle et de toute façon je voyais bien que tout se présentait pour le mieux. De plus Jacob semblait attentif et soucieux, comme l'aurait fait le Jacob de notre époque. Tout rentrait dans l'ordre ... pas à pas ... Et le bonheur m'incendiait lentement, comme si j'eus un cœur humain, car je sentais la présence de ses enfants qui seraient aussi les miens et que j'allais choyer plus que de raison.

Ma fille qui n'était pas épargnée par la douleur, me tendis néanmoins la main que Jacob ne tenait pas, et me couvrit d'un regard tendre. Réjouie, je m'empressais auprès d'elle, saisie sa main brulante entre mes doigts froids, et lui sourit avec tout l'amour, immense, comme un torrent, que je lui portais.

Carlisle nous prodigua ses conseils, et ma fille, divinement courageuse, répondit avec humour et toute la beauté dont elle était détentrice. Je regardais son ventre distendue, imaginant les créatures parfaites qui allaient débarquer dans nos vies, un sourire aux lèvres. Le pire restait à venir ... pousser .. Mais je serais là pour elle, souffrant d'un même souffle, mais lui transmettant ma joie.


_________________

Les yeux fermés, je peux te deviner, te sentir et t'imaginer. Mais les yeux ouverts et se superposent l'instant de ta mort. Aurais-je le droit de toucher ta peau dans un temps qui n'est pas le mien ? Ou serait-ce me perdre davantage et te nuire ?
Mes rp's------Mes Liens------Me contacter par MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, mais c'est
PNJ Carlisle Cullen

Nombre de Messages : 10

MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Dim 22 Jan - 17:41

Je souris en réponse à Nessie, cette enfant était vraiment une merveille. Depuis que je l'avais rencontré j'avais pu remarqué combien ses qualités étaient appréciables, un parfait mélange d'Edward et de Bella, qui avait du rendre nos êtres futurs très heureux à son arrivée.

M'armant de mon matériel, j'expliquais qu'il fallait basculer un peu le corps de Nessie pour que je puisse faire ma piqure entre deux vertèbres dans le bas de son dos. Jacob et Bella m’assistèrent naturellement. Je désinfectais une petite zone, fit une légère piqure pour désensibiliser la zone, puis entrer enfin la plus épaisse seringue qui évacuerait le produit de la péridurale. Nous rebasculâmes doucement la future mère dont le visage était contracté par l'effort.

-J'ai mis une dose très importante, déclarai-je, car en tant qu'hybride tu ne risque rien du tout. Elle devrait faire assez rapidement effet. Tu va sentir une légère lourdeur des jambes mais toutes les sensations seront préservées. Seule la douleur devrait être occulté.

Je l'aidais à replacer bien ses jambes dans les étriers. Puis je repris :

-Il faut commencer tout de suite le travail, car nous n'avons pas non plus beaucoup de temps. Respire profondément, mais sans forcer sur ta cage thoracique, puis tout en relâchant le reste de tes muscles pousse. Sois calme, respirer, pousser, et se détendre, sont les mots clefs.

L'enfant semblait proche, et je me sentais nerveux ... pas vraiment du déroulement de l'accouchement, mais de cette découverte opérée dans la médecine, bien qu'elle resterait secrète, c'était le premier accouchement hybride que je voyais et que j'avais la chance d'assister.

-Courage Nessie, ça va bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Lun 23 Jan - 23:32

J'avais peur Oh sa oui, c'était une première dans ma vie de mettre au monde deux êtres uniques et pourtant sentir la présence d'une partie de ma famille ainsi de l'homme exceptionnel qu'était mon loup, je souriais autant que je le pouvais la peur ne devait m'être supérieur en sachant que mes enfants allait enfin naître, je serrais aux mieux les deux mains qui l'était offerte et me mise à pousser avant même que mon grand père me le dise, chaque contractions était parfaitement synchroniser et j'en souffrait de bonheur, je ne sentis même pas l'aiguille de la péridurale transpercer ma peau presque dure seulement la douleur disparut et je fis un léger sourire à mon grand père l'écoutant avec beaucoup de soin et commençant à repousser de nouveau, la sueur de l'acte des efforts que je donnais pour faire venir nos enfants perlait sur mon front, et je ne savais si ceci n'était pas aussi mêler à des larmes de bonheur, Je laisser sortir de ma bouche de léger bruit à chaque moment ou je poussais sentant que l'un de mes enfants arrivait et que je pourrais me reposer espérons le quelques instant, mais ce n'était pas encore le moment et je soupirais d'aise en sentant le visage de mon loup, son odeur, son aura tout près de moi, je m'approchais de son oreille et lui chuchotais c'est quelques mots pour que seul lui l'entende.

Je t'aime Jake plus qu'il ne me serais permis de te l'avouer
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, mais c'est
Jacob Black

Nombre de Messages : 66
Emploi/loisirs : Papa et loup à plein temps !
Humeur : Amoureux !

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un loup Quileute
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness
MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Mer 25 Jan - 16:10

Ma Renesmée avait un courage à tout épreuve. J’eus peur que la seringue de la péridurale ne lui fasse mal, mais Nessie ne montra pas de signe de douleur insupportable. Le docteur avait les choses bien en mains, et cela me rassurait car j'aurais été bien en peine de pouvoir faire quoique ce soit. Immobile après avoir aidé à déplacer Nessie, je reprenais ma place auprès d'elle, lui tenant la main avec autant de fermeté que j'en fus capable.
Nessie obtempéra de bonne grâce aux conseils du médecin et se mit à pousser presque silencieusement. J'étais soufflé par sa retenue et sa tranquillité. Au bout d'un instant, je fus surpris qu'elle s'adresse à moi, comme si l'essoufflement de l'accouchement ne comptait pas. Et ce qu'elle me dit m'enveloppa d'un frisson brûlant.

-Je t'aime aussi, répondis-je dans un souffle surpris en me penchant vers son oreille et humant son odeur merveilleuse.

Je ne pensais pas qu'un jour ces mots sortiraient de ma bouche de façon si évidente. Et surtout, que j'aurais le plaisir de les penser réellement de façon si intense est vraie.
Mes yeux se posèrent ensuite vaguement sur Bella, et je compris que tout ce que j'avais pu ressentir d'attirance vers elle était désormais chez sa fille. J'aimais Bella, mais d'une profonde amitié.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, mais c'est
PNJ Carlisle Cullen

Nombre de Messages : 10

MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Mer 25 Jan - 16:31

Spoiler:
 


Quand Nessie se mit à pousser, l'enfant déboula très vite dans mon champ de vision. Il était plus gros qu'un nourrisson normal et je commençais à angoisser à l'idée qu'il ne passe pas. Mais la peau se déchira davantage pour laisser l'enfant passer. Et la péridurale semblait faire effet. Soulagée j'incitais Nessie à pousser encore et encore sans perdre courage. J'avais rarement vu un enfant sortir si rapidement du ventre, il faut dire, ce domaine n'étant pas ma spécialité, je n'avais pas assisté beaucoup d'accouchement dans ma vie, et je savais que celui-ci serait très différent.
Lorsque la tête fut dehors, et que le haut du corps se présenta, je n’eus qu'à tirer très doucement pour prendre l'enfant.

La petite avait de grosses boucles noir en guise de chevelure sur le crâne, et ses yeux marrons s'ouvraient déjà tout curieux sur le monde. Je fus ébahis par une telle vivacité, et une ressemblance si vive avec Jacob. Je ne m'autorisais pourtant pas le plaisir de trop la regarder. Elle semblait en parfaite santé, pas de pleure, parce qu'elle était déjà bien grande, je la mettais aussitôt sur le ventre de sa mère. Puis j'attrapais mes ciseaux et coupais le cordon ombilicale. Il fallait se dépêcher car la suivante ne tarderais pas.

Je laissais pourtant le temps aux parents de découvrir leur enfant. Et je retournais vérifier où en était l'arrivée de la suivante. C'est là que je remarquais que les bords de la peau qui s'était déchiré autour du vagin pour permettre l'enfantement étaient déjà en train de se réparer tout doucement. Je devinais pareillement que le corps devait lutter contre la péridurale dont les effets disparaitraient. J'attrapais donc le bout du cathéter et injectais à nouveau le produit qui endormirait la douleur.
Nessie, Jacob et Bella étaient en totale admiration devant cette petite fille qui allongée sur sa maman semblait déjà pleine de vie, à les regarder tour à tour.

Je leur laissais un instant avant de parler à nouveau :

-Bella, tu devrais prendre la petite maintenant. Il faut que Nessie continue de pousser pour la suivante. Jacob tu peux tout aussi bien la prendre mais je pense que Nessie à besoin de toi près d'elle.

Je jetais un œil au paquet de couvertures propres préparées sur le côté.

-La petite à une très bonne température, mais il vaut mieux l'envelopper tout de suite, indiquai-je à Bella.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Ven 27 Jan - 0:30

tout se déroulais si rapidement, mes yeux était remplis de larmes, mais de larmes de joies, j'étais maman d'une petite fille qui été le portrait cracher de son père à l'exception des yeux qui été identiques aux miens et à ceux de ma maman, je regardais Jake encran mon visage près du sien et contemplant ma fille d'un regard plein d'amour et de tendresse .

Aiyana ..., dis je dans un soupir

Mais bien trop vite elle me fut enlever car sa soeur ou son frère la suivait et qu'il fallait de nouveau poussé ce que je fis avec plus grand calme et en essayant de retenir la douleur, la main de Jake toujours enlacé avec la mienne, j'avais besoin de le sentir près de moi, maintenant et pour le reste de mon existence.
Je poussais reprenant doucement ma respiration entre chaque pause et je sentais qu'il arriverait un moment ou j'allais défaillir et m’endormir, mais pas maintenant après que j'aurais vus mes bébés en bonnes santé.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, mais c'est
Jacob Black

Nombre de Messages : 66
Emploi/loisirs : Papa et loup à plein temps !
Humeur : Amoureux !

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un loup Quileute
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness
MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Ven 27 Jan - 16:19

Je voyais que Nessie était de plus en plus fatiguée, mais heureusement l'accouchement commençait enfin à porter ses fruits si je puis dire. Soulagé je vis tout à coup une créature couverte de liquide et de trace de sang surgir dans les mains de Carlisle qui la coucha aussitôt sur le ventre de mon imprégnée. Hébété je faillis me reculer avant d'apercevoir les immenses yeux marron foncé me regarder. Elle était magnifique. De grosse boucles sombres entouraient son visage, elle semblait déjà avoir ... j'en sais rien ... deux mois ?
Elle semblait curieuse de la vie, ses yeux passèrent de mon visage à celui, épuisé mais ô combien ému de sa mère, puis vers Bella. Ma fille ... Ma fille ... Cette enfant était ma fille.

La peur se transforma lentement en moi. Car je n'avais jamais vu créature plus adorable. Mais il n'y avait pas que cela. Une chaleur intense imprégna ma poitrine. Comme une certitude. Cette enfant était bien la mienne. Et plus fou encore, je l'aimais. Je sentais un lien entre nous. Ce lien qui unit les loups de la meute entre eux. Elle avait cela ... DifférenT de mon imprégnation pour Nessie, cette sensation était comme une sensation de familiarité, comme si je savais, de source sûre, que l'enfant était des miens, et que nous étions liés pour toujours. Je souris, devant sa beauté et le plaisir que j'avais de la rencontrer.

J'entendis son prénom prononcé dans la bouche Nessie, prénom qui me sembla parfait, comme si, si j'avais du me prononcer, j'aurais dit la même chose.

-Bienvenue chez toi Aiyana, murmurai-je.

Jamais, ô grand jamais je quitterais ce cadeau de l'univers pour qui je serais capable de tous les combats. Ma fille. Ma fée. Pour toujours.

Je repris la main de mon aimée sous les recommandations de Carlisle, j'aurais aimé serrer ma fille contre moi, tellement mon instinct de meute reprenait le dessus, mais je savais que Nessie avait besoin de toute mon attention, jusqu'au bout. Alors, j'adressais un regard confiant à Bella, dont le visage n'avait jamais été si humain, tant elle semblait émue.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Votre Co Admin //So Crazy
avatar

Hey, mais c'est
Isabella M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 104
Emploi/loisirs : Libraire.
Humeur : Forte et vulnérable à la fois.

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un vampire végétarien
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness, Jacob Black
MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Ven 27 Jan - 16:40

J'avais l'impression que mon cœur voulait battre la chamade. Mais comme il n'y parvenait pas, étant figé dans une matière très différente de la chair humaine, une sorte de chaleur avait germé au même endroit, me compressant la poitrine. Mon corps entier s'était raidit. Avant même que Carlisle ne disparaisse sous la couverture, entre les jambes de ma fille, je savais que l'enfant allait venir. Ma petite-fille.
J'étais totalement pétrifiée de joie et d'angoisse. Comment allait-elle être ? Est-ce qu'elle serait aussi solide que je l'espérais ? Est ce que j'allais lui plaire ?
J'étais si heureuse, si fébrile, que j'écrasais les doigts de ma fille en veillant à ne pas lui faire mal tout de même ... ce n'était pas le moment...
Et surtout, comment allait réagir Jacob ? Jusqu’à maintenant, il s’en sortait comme un chef. J’étais même surprise de constater l’amour et le soutien qu’il offrait à ma fille, en la connaissant depuis si peu de temps …

Soudain, elle surgit et toutes mes pensées disparurent. J’eu alors le souvenir très précis, presque comme un flash, de Nessie, lors de sa naissance, quand j’étais allongée dans ma douleur, que je ne comprenais rien de se qui se tramait et qu’elle était apparut devant moi, avec des yeux presque ahuris sur le monde. C’était la même ! À quelques différences près… Elle avait des cheveux très noirs et des yeux sombres, une peau plus matte … une belle indienne de la push aux gênes vampiriques qui faisait d’elle, un être à part. Je sentis la joie déferler en moi comme une source infinie. Carlisle déposa l’enfant sur le ventre de Nessie et s’évertua à couper le cordon ombilical pendant qu’on regardait l’ange faire son propre examen de nos visages. Elle avait déjà entendu nos voix, elle devait nous reconnaitre. Comme je l’aimais ! Mon Dieu, comme j’étais heureuse, d’avoir l’impression de revivre mon accouchement sans toutefois être en souffrance et en incapacité de m’occuper de ma fille. Cette fois je n’allais pas rater un instant de sa vie, quitte à ne jamais la quitter. Je lui souris avec autant de douceur que j’en fus capable.
La voix de Jacob me rappela sa présence. Je jetais un œil surprit dans sa direction. Son visage resplendissait de chaleur. Son âme de loup avait reconnu sa fille, celle de sa meute. Ils étaient réunis, peu importe le temps ou l’époque. Ils étaient ensemble. Mon Jacob !
Je n’avais pas pu me marier avec lui, car bien que je l’aimais, c’était Edward mon âme sœur. Mais désormais, c’était le plus beau cadeau qu’il pouvait me faire : donner de ses gênes à ma descendance !
Je souriais et quand Carlisle parla, je me sentis investie d’une mission merveilleuse. Si j’avais été humaine j’aurais tremblé de tout mon corps. Mais là, j’étais immobile, parfaite, forte et follement éprise de ma petite-fille.
J’attrapais une couverture derrière moi sous les indications tellement prévenantes de Carlisle, puis j’ouvrais les mains pour prendre, le plus délicatement du monde, la petite créature curieuse depuis le ventre de sa mère. Ensuite, emmitouflant son corps dans la couverture, je la ramenais contre moi. Sa chaleur me surprit, dès que Jacob serait disponible, il allait falloir que je la lui donne, j’avais peur de lui donner froid avec ma peau de marbre. Pourtant, elle ne sembla pas s’en plaindre, comme si elle trouvait déjà son confort dans mes bras.
Quel délice de tenir ma petite-fille ainsi, à bien y réfléchir il faudrait une armée pour la prendre de mes mains. Je la regardais en oubliant complètement l’accouchement, les yeux embués de larmes qui ne voulaient pas couler.

-Je t’aime, lui murmurai-je doucement. Je suis ta grand-mère, Bella, et sache que je t’aime, aujourd’hui et pour toujours.

Et je posais un baiser frais sur son front encore tout rugueux du liquide de l’accouchement. Depuis la mort d’Edward, je n’avais jamais pu retrouver une once de vrai bonheur en moi. Aiyana venait de faire tout disparaitre, au profit d’une joie immense.

Spoiler:
 

_________________

Les yeux fermés, je peux te deviner, te sentir et t'imaginer. Mais les yeux ouverts et se superposent l'instant de ta mort. Aurais-je le droit de toucher ta peau dans un temps qui n'est pas le mien ? Ou serait-ce me perdre davantage et te nuire ?
Mes rp's------Mes Liens------Me contacter par MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Ven 27 Jan - 22:36

Durant ces derniers jours ils s’étaient passé beaucoup de choses, des évènements que je ne comprenais pas, après la douleur et la tristesse, l’amour et la joie avaient pointé le bout de leurs nez. Alors plus que jamais je voulais sortir, je voulais pouvoir voir tout ceux qui depuis plusieurs mois faisaient partis de mon monde, je voulais pouvoir enfin les aimer comme je le devais et surtout voir ma sœur. Impatiente je ne tenais plus en place. Je voulais sortir. J’en avais assez d’être ici, il n’y avait plus assez de place pour ma sœur et moi dans le ventre de ma mère, et même si la petite voix qui raisonnait dans ma tête et qui me disait que ce n’était pas vraiment le moment pour sortir, raisonnait plus que jamais je décidais de l’ignorer. Il faudrait bien qu’un moment où un autre nous sortions de là, alors même si ce n’était pas censé être maintenant, tant pis

Je m’agitais, donnais des coups de mes petits membres tout au tour de moi. J’entendis le battement du cœur de ma mère s’accélérer ainsi que ceux de ma sœur, puis des voix retentirent toutes plus inquiètes les unes que les autres, mais je n’arrêtais pas de bouger et ma sœur s’agita à son tour. C’était pour maintenant.

Pendant les minutes qui suivirent je tentais de faire comme je pouvais pour éviter des douleurs inutiles à ma mère, je bougeais que lorsque je sentais que je pouvais me dégager plus ou moins. Pendant ce temps des voix ne cessaient de jaillirent tout au tour de moi et j'avais plus que jamais hâte de pouvoir sortir.

Alors quelque chose de blanc et fort apparut, je n'arrivais plus à ouvrir mes yeux qui pendant plusieurs mois avaient été baignés par l'obscurité du corps de ma mère. Je tentais de lutter contre cette chose sans pour autant arriver à quelque chose. Puis deux mains se posèrent sur moi, avide de savoir qui était cette personne je tendis l'oreille, je reconnaissais ce battement, je réussie enfin à ouvrir les yeux et les posaient sur cet homme qui doucement me tirait hors du corps de ma mère.

Tout étaient lumineux ici, c'était grand, c'était avenant et je ne pouvais m'empêcher de poser mon regard sur tout ce que je croisais. Puis ma peau rentra en contact avec quelque chose de chaud, je braquais mon regard vers la droite et rencontrais celui de ma mère. C'était donc elle ? Cette personne que j'aimais déjà tellement ? Elle me regarda un instant et prononça une parole que je ne saisissais pas mais lorsqu'une autre voix la répéta en écho je compris alors que c'était moi. Aiyana. Mes yeux rencontrèrent alors celui d'une autre personne, grande, mate et dont en un seul regard je me sentis tout de suite attaché. Mon père.

J’aurais voulu rester là encore un instant, pouvoir m’émerveiller de cette rencontre magique mais sans plus attendre on me tira de nouveau de là où je reposais. Des bras m’englobèrent et je sentis la froideur d’un corps et la douceur d’une voix m’atteindre. Je levais mon regard vers l’origine de cette voix et m’émerveillais une fois de plus face à cette rencontre. C’était une des présences qui avaient le plus marqué durant que j’étais dans le ventre de ma mère, cette voix avait souvent été troublée par la souffrance et la terreur. Mais maintenant tout ce que je lisais dans ce regard c’était de la joie et de l’amour. Je levais ma petite main vers ce visage et le caressais doucement du bout des doigts. Moi aussi je l’aimais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, mais c'est
PNJ Carlisle Cullen

Nombre de Messages : 10

MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Dim 29 Jan - 21:14

Ma petite fille venait d’être nommée, et après que ses parents l’eurent suffisamment regardée, Bella m’obéissait en prenant le corps pour permettre à l’accouchement de s’achever.
Le ventre de Nessie ondula encore sous les pressions qu’elle offrait afin d’accompagner la fin de l’enfantement.

-Courage Nessie, dis-je à voix haute car je sentais la fatigue la submerger.

Peu à peu, le bout du crâne couvert de cheveux châtains roux déboula dans mon champ de vision. La péridurale renforcée semblait faire effet et je continuais d’encourager Nessie afin de faire venir l’enfant. J’avais du mal à prendre conscience que ses naissances faisaient aussi partis de ma famille. J’aimais Bella comme ma fille, il devait en être autant pour sa fille et donc pour ces petites filles qui naissaient. Pourtant, ce mariage entre Bella et Edward qui devait se dérouler dans le futur n’avait pas encore eu lieu … j’étais donc troublé.

La tête émergea, puis le haut du corps, j’attrapais l’enfant lentement. Nessie allait bien mériter quelques poches de sangs frais après de tels efforts. La petite dans mes mains semblaient un peu plus légère que sa sœur, ou bien était-ce mon imagination car malgré tout, elle était très grande pour une nouvelle née, ses yeux marrons clair presque dorés s’ouvraient sur moi tout intrigués, et je constatais que sa peau avait la pâleur de celle de sa mère. Autant la première ressemblait à Jacob autant la deuxième était le portrait craché de sa mère.

Souriant, je la posais aussitôt sur le ventre de Nessie. J’étais profondément soulagé. L’accouchement s’était bien passé. Intégralement bien passé. C’était inédit, car les enfants n’avaient pas poussé un seul cri. Je coupais le cordon ombilical, aussi résistant que le précédent, libérant définitivement la petite du ventre maternelle et la livrant complètement à ses parents.

Je souriais devant le spectacle attendrissant de Jacob et Nessie regardant la créature, toute nue, toute rose avec tous ses cheveux châtains dressés sur la tête.
Je me penchais à nouveau entre les jambes. Le col cicatrisait lentement. Bientôt, tout serait réparé. Nessie allait avoir besoin de faire quelques fois pipi pour se libérer du reste du placenta, mais pas besoin de recoudre où de régime spécial, en quelques heures elle retrouverait sa taille de guêpe. Et en ce qui concerne l’énergie, elle pourrait se sentir mieux très vite avec du sang.
Je nettoyais rapidement à l’aide d’un produit à cet effet le bord de l’utérus, puis la table, et je recouvrais bien les jambes de Nessie pour qu’elle se sente parfaitement à l’aise.

Ensuite je me dirigeais vers Bella pour leur laisser un moment à eux.
La petite Aiyana était belle comme un cœur, en pleine découverte de sa grand-mère qu’elle regardait avec de grands yeux. Si elle avait été un enfant normal j’aurais eu à vérifier son rythme cardiaque, ses oreilles et tout autres orifices, mais là je n’eu pas le cœur à la déranger, je voyais qu’elle vivait un grand moment de complicité avec sa grand-mère qu’il ne fallait pas gâcher et qu’elle était en parfaite santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, mais c'est
Jacob Black

Nombre de Messages : 66
Emploi/loisirs : Papa et loup à plein temps !
Humeur : Amoureux !

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un loup Quileute
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness
MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Dim 29 Jan - 21:24

Bella prit Aiyana dans ses bras et je sentis mon cœur se serrer à l’idée d’être séparé d’elle, même pendant un bref instant. Ma main serra fort celle de ma déesse et j’inspirais intensément pour nous intimer du courage. Mais je me sentais désormais heureux, joyeux, gagné par le bonheur d’être père … plus que tout au monde résolu à faire le bonheur de mes enfants.

Nessie poussa encore sous les recommandations de Carlisle, et je pouvais sentir à quel point elle était épuisée, mais encore et encore … il le fallait.
Puis, la petite émergea, presque trop rapidement car je ne m’attendais pas à la voir si vite. À l’inverse de sa sœur, sa peau était blanche, ses cheveux châtains et elle me fit aussitôt penser à Bella. J’avais l’impression de la reconnaitre tout à la fois que j’y voyais Nessie… le mélange des femmes que j’aimais le plus au monde. Conquis, je la regardais avec un amour de loup, immense. Carlisle la posa sur le ventre de sa mère, et comme pour Aiyana, je tombais en adoration devant ma petite fée.

-Qu’elle est belle, soufflai-je ébahi.

La petite nous regardait de ses grands yeux presque dorés et je fus soufflé par la douceur claire de son visage. Un ange ! C’était un ange. Sa chair toute rose posée sur la poitrine de sa mère, elle semblait y être bien. J’avais pourtant envie de la protéger déjà du froid, alors que pourtant la pièce était chaude.

-Comment tu veux l’appeler ? demandais-je à Nessie la voix très émue.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Lun 30 Jan - 23:58

Tant d'effort, tant de sueur et pourtant je n'en restais pas moins la plus heureuse des femmes à leurs actuel l'accouchement avait été éprouvant mais tellement rapide, la fatigue m'envahissait et pourtant je voulais serrer mes bébés les sentir tous contre moi et en entendant Jake parlait avec tant de sincérité et d'amour m'emplissait d'une joie énorme, je posais ma tête contre l'oreiller en contemplant notre deuxième fille, Isalice c'est ainsi que je désirais l'appeler en accord avec les pensées futur de mon loup, elle me ressemblait tant que j'en fut presque ébahie, tant Aiyana notre ainée été le portrait cracher de son père, qu'Isalice, notre petite cadette me ressemblait en tout points, des larmes perlèrent sur mes joues, des larmes de joies et je prononcer pour la première fois son prénom.

Isalice .... Isalice si sa te plait, Jake!

Je regardais tour à tour mes deux filles me remémorant quelques instant après que je n'étais pas seul entouré de mon mari et mes enfants et que je devais absolument les remercier.

Merci Grand père et merci Maman à vous deux, car sans vous cela n'aurait jamais put être possible, désolé je pleure mais je suis tellement heureuse, je vous aimes tous temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Jeu 2 Fév - 22:24

Maintenant, notre temps dans ce petit cocon douillé était compté, je le sentais et nous ne pouvions plus vraiment rester : l’espace devenait beaucoup trop juste pour ma sœur et moi. Je n’avais pas forcément envie de sortir, bien qu’un peu curieuse de découvrir de nouveaux décors, parce que je me sentais bien malgré le manque de place. J’avais l’impression que j’étais bien en sécurité dans le ventre de ma mère. J’avais ressenti toutes les détresses de mon entourage dernièrement et par conclusion j’avais été contente d’avoir réchappé à tous ces évènements, j’avais comme la drôle d’intuition que nous aurions encore des tas de choses à vivre et que jusqu’à maintenant nous avions pu vivre plutôt paisiblement. Puis tous ces sentiments s’enchaînaient sans que nous puissions vraiment les suivre : la frayeur, le doute, l’effroi, l’incompréhension puis le bonheur, l’excitation… Peut-être qu’au fond le monde extérieur n’était pas si mal que ça, je n’en savais absolument rien après tout. Quoiqu’il en soit, nous ne tarderions pas ma sœur et moi à découvrir notre nouvel environnement, nous faisions souffrir notre mère à chacun de nos mouvements et ce n’était pas ce que nous voulions pour elle, il était l’heure.

Des voix familières raisonnaient dans le lieu où se trouvait maman. Même s’il était difficile d’associer un visage à ces voix, je savais que leurs propriétaires étaient proches de nous tant nous les entendions fréquemment.
Les minutes passaient et je sentais peu à peu que ma sœur me quittait. Je ne la voyais pas mais je sentais les battements de son cœur plus lointain. Sans elle, rien n’était pareil en ces lieux. J’avais quelque chose de fort avec ma sœur, un lien étrange que je ne saisissais pas, tout ce que je savais, c’était que je me sentais terriblement vide depuis qu’elle avait quitté le ventre de notre mère. J’avais hâte à présent de découvrir le dehors à mon tour, hâte de voir le visage de maman puis celui de papa et celui de ma sœur…

Maintenant, c’était mon tour. Je me frayais un chemin puis fut aidée par quelque chose ou quelqu’un, je l’ignorais. Mais une chose était maintenant certaine : j’étais sortie, tout comme ma sœur. Mes yeux eurent besoin d’un certain temps d’adaptation mais celui-ci passé, je pus admirer la pièce dans laquelle nous nous trouvions tous. Il y avait tant de choses à voir ici ! Et c’était si grand … J’avais redouté le moment où je me retrouverais à l’extérieur mais finalement c’était loin d’être terrible. Je m’intéressais ensuite à la personne qui me portait, intriguée mais je n’eus pas le trop d’en faire trop le détail car il me déposa bien vite sur une surface plutôt molle. Je continuais mon inspection et tombais sur un grand homme à la peau mâte et aux cheveux très foncés : mon papa, c’était lui, je le sentais et j’aurais reconnu sa voix entres mille. Puis je penchais un peu la tête en arrière et aperçu ma mère elle était, au contraire de mon père, plutôt pâle mais tellement jolie. Nos peaux étaient identiques. Mes parents prononcèrent quelques mots et je perçus pour la première fois mon prénom sortir de la bouche de maman : Isalice. Je serrais le tissus que portait ma mère dans mes petites mains et ne pus m’empêcher d’être émerveillée par deux autres personnes qui se tenaient un peu plus loin. L’une ressemblait très fort à maman, quand à l’autre, c’était ma sœur, ma jumelle. Elles étaient si jolies toutes les deux, leurs peaux aux teints différents donnaient un mélange très agréable à l’œil.
J’étais tellement bien et je ne regrettais pas le moins du monde d’avoir quitté mon petit nid en fin de compte …

Revenir en haut Aller en bas

Votre Co Admin //So Crazy
avatar

Hey, mais c'est
Isabella M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 104
Emploi/loisirs : Libraire.
Humeur : Forte et vulnérable à la fois.

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un vampire végétarien
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness, Jacob Black
MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Mer 16 Mai - 21:29

Lorsqu'Aiyana tendit sa petite main vers moi, je me demandais pourquoi les larmes ne coulaient pas déjà. J'étais si heureuse. Le monde entier avait arrêté de tourner. J'aimais ma petite fille plus fort que le reste de l'univers. Alors oui j'avais peut-être perdus des êtres chers à mon cœur et ma reconstruction avait été dure et inachevée, mais j'aimais tellement ... j'avais tant d'amour pour elle que tout disparaissait.

Je pris sa toute petite main et approchais mes lèvres pour y poser un baiser. Puis j'entendis que Carlisle parlait. La suivante, sa sœur, mon autre petite fille venait de naitre. Elle ressemblait en tout point à Nessie lors de sa naissance, j'en fus si surprise que je me statufiais totalement, oubliant presque que je portais déjà un ange qui lui était semblable, bien que de teint différent, dans les bras.

Je ne m'étais jamais sentie aussi heureuse. Enfin si, quand j'avais était auprès d'Edward... Mais je ne voulais, ne pouvais, pas y repenser. C'était trop dur. Trop horrible. Le meilleur était ici. Auprès de ces anges qui me tenaient lieu de vie.

Isalice, tel était le nom dont fut affublée ma petite fille. Un nom magnifique dont ma fille m'avait parlé, dans notre époque. Le mélange de mon prénom et de celui d'Alice. J'étais si heureuse. Si heureuse !

Ma fille nous remercia, Carlisle et moi, je m'approchais d'elle, je gardais Aiyana serrée contre ma poitrine d'une main, sentant son petit cœur battre avec un plaisir fou de mère poule puis je parlais à Nessie :

-Je t'aime ma chérie, je suis la mère la plus fière du monde, tes filles sont des miracles. Je suis tellement heureuse.


Je me penchais pour embrasser son front encore moite des efforts dus à l'accouchement. J'étais tellement contente qu'elle ait pu accoucher dans de si bonnes conditions, auprès de l'homme qu'elle aimait, auprès de moi, et en bonne santé...

Je câlinais doucement Aiyana en souriant, plus que de raison, encore et encore ... Tandis que mes yeux se posaient sur Isalice, que j'aimais tout autant .. presque trop.

_________________

Les yeux fermés, je peux te deviner, te sentir et t'imaginer. Mais les yeux ouverts et se superposent l'instant de ta mort. Aurais-je le droit de toucher ta peau dans un temps qui n'est pas le mien ? Ou serait-ce me perdre davantage et te nuire ?
Mes rp's------Mes Liens------Me contacter par MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, mais c'est
PNJ Carlisle Cullen

Nombre de Messages : 10

MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Mer 16 Mai - 21:37

Isalice découvrait sa mère et ses petits doigts se refermaient sur sa chemise avec une telle douceur que cela me fendit le cœur. Jamais je ne m'étais senti aussi impliqué dans un accouchement. Près de Bella j'attrapais une petite couverture que je tendis aussitôt à Jacob.

-Pour Isalice, lui dis-je doucement.

Nessie en pleurait, et je la comprenais, c'était l'un des moments les plus magiques de mon existence, même pour moi, qui avait vécut si longtemps. J'étais heureux. Je n'osais pas imaginer l'euphorie qui allait s'emparer de ma femme, quand elle apprendrait la naissance des petites. Elle allait sûrement devenir folle et moi, à ses côtés, je serais le plus heureux des grands père.

-Nessie, c'était un plaisir de t'aider à mettre au monde tes filles ... je suis ... je dois t'avouer que je suis vraiment heureux. Elles sont magnifiques. C'est toi que je me dois de remercier. Ta confiance est un cadeau au même titre que ces deux anges que tu viens de nous donner.

Je respirais la joie qui remplissait la pièce, croisait le regard de Bella qui n'avait d'yeux que pour ces petites filles et me réjouissais de tout ce bonheur, bonheur qui nous avait tant manqué ces derniers temps...

-Tu vas avoir besoin d'un peu de repos Nessie, mais seulement quelques heures suffiront pour que tu sois parfaitement reposée et que tu retrouve un ventre tout à fait normal... Voilà tout l'avantage d'être une mère semi-vampire. Ce soir tu seras de nouveau fine et mince comme une jeune fille que tu es pour toujours d'ailleurs.

Je m'adressais à Jacob :
-Tu peux aller installer Nessie dans son lit si tu le souhaite, pour qu'elle se repose un peu. On veillera sur les petites pendant ce temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, mais c'est
Jacob Black

Nombre de Messages : 66
Emploi/loisirs : Papa et loup à plein temps !
Humeur : Amoureux !

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un loup Quileute
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness
MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Mer 16 Mai - 21:54

Je regardais Isalice avec passion. J'étais tellement ému ... C'était fou. C'était même trop, pour moi qui venais à peine de m'imprégner de Nessie. Désormais j'étais père. Et bien que j'aimais mes filles à la folie, cela me donnait presque des vertiges. Bella aussi semblait au sommet du bonheur et son regard plein de joie et de chaleur me remplissait de confiance. Bella était devenue quelqu'un d'autre pour moi. Du moins, cette Bella, était désormais une amie, une amie chère, sans qui je n'aurais pas eu le droit à tout ce bonheur.

Ma toute petite fille, la toute petite dernière, empoigna doucement la chemise de Nessie. Je cru que j'allais pleurer et il fallut me ressaisir pour ne pas afficher ce spectacle somme toute pas très masculin.

Nessie, elle, épuisée et heureuse, pleura, et sa mère, Bella, comme il était si fou de le dire, s'approcha pour la remercier à son tour, l'embrasser, partager avec elle ce bonheur. Carlisle me tendit une couverture pour Isalice.

Je la pris avec crainte. J'allais devoir toucher ma fille... Cela me faisait peur...
Je ne savais comment j'allais m'y prendre ... Je m'approchais du ventre, tendis mes bras épaissis de muscles saisissaient doucement cette toute petite chose magnifique que j'enveloppais aussitôt dans la couverture. Elle était douce comme sa mère, rayonnante, et mon cœur se serra tandis que les larmes me montaient aux yeux. Je la calais contre mon torse et je lui souriais comme un bienheureux, incapable de dire quoique ce soit pendant un moment.
Carlisle promit que Nessie allait retrouver sa taille de jeune fille très vite... Je ne sais pas ce que cela pouvait provoquer en moi, c'était bizarre. Je l'aimais. Et savoir qu'elle allait redevenir toute fine... du moins devenir toute fine, alors que je ne l'avais jamais connu que " grosse " me donnait une étrange impression de ... plaisir. J'avais hâte de voir ça !

Carlisle me proposa aussi d'aller la porter dans sa chambre pour qu'elle se repose. Je souriais en regardant Isalice.

-Isalice, murmurai-je toujours ému, je vais te confier à ton grand père ma chérie pour pouvoir m'occuper de ta maman.

Et je m'approchais de Carlisle pour lui rendre ma fille. Enfin, je retournais auprès de Nessie attendant qu'elle dise quand elle serait prête pour décoller mais malgré moi je redressais la tête vers Bella puis vers Carlisle pour observer nos filles.

J'aurais aimé ne jamais m'en éloigner.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   Mer 16 Mai - 22:52

J'en était toute émue que dire voir ma mère ainsi que mon grand père heureux me rendait folle de joie même si à cet instant je restait tout de même totalement épuisée, nos deux petites princesses étaient en pleine et c'est là tous ce qui m'importait qu'importe mon état ou bien même ma fatigue, mon vœu avait été exaucer, je n'avais pas été seule pour affronter l'accouchement, ma mère ainsi que l'homme que j'aime avait été tous deux présent à mes côtés, m''épaulant et me donnant ainsi la force de braver tous les dangers.

Je regardais mon loup contemplait sa fille ainsi que ma mère caressant Aiyana et la câlinant comme moi lorsque j'étais enfant, j'en fus tellement émue que je ne pus retenir mes quelques larmes de joie.

Je souris tendrement à ma mère lorsqu'elle me parla avec joie et je fus heureuse de lui avoir donner un moment de bonheur alors qu'on croyait avoir tout perdu, elle autant que moi, mais deux petits miracles vinrent le jour et grâce eux avec eux je pus retrouver mon loup.

Je vins tourner un regard attendrie vers lui, amoureuse de lui depuis le première instant je ne désirais qu'une chose vivre chaque instant future entouré de lui et de nos filles.

J'écoutais les conseille de mon grand père malgré mon envie irrésistible de rester là avec ma famille et mes petits bouts, mais mon corps ne tiendrait pas, je ne tiendrais pas alors je fis un hochement de tête lorsque Jake, vint me prendre dans ses bras.

J'avoue être légèrement ou plutôt totalement fatiguer et quelques heures de repos ne me ferais pas de mal mais j'aimerais pouvoir embrasser les jumelles avant de monter s'il vous plait.

Et c'est ce que je fis sans pour autant bouger des bras de mon loup.
Revenir en haut Aller en bas


Hey, mais c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nos deux fées (Pv Nessie, Bella, Carlisle, et Aiyana, Isalice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» URGENT - BELLA - Caniche Champagne 2/3 ans (Dépt 83)
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks dans l'État de Washington :: La Villa des Cullen :: La salle d'opération-