Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 




 

 Deux crétins héréditaires (Pv Ryan Wade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Votre Co Admin //So Sexy
avatar

Hey, mais c'est
Paul Wickham

Ta bouille : Une lingette ?
Nombre de Messages : 265
Emploi/loisirs : Me déshabiller et me rhabiller ...
Humeur : Perverse comme d'hab :P

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un Lycan Héréditaire
Mes relations:
Double compte: Jacob Black, Graham Harkness, Isabella M. Cullen
MessageSujet: Deux crétins héréditaires (Pv Ryan Wade)   Mer 30 Nov - 17:55

De l'oxygène perçant mes narines dilatées par le plaisir de respirer la forêt, sa densité et son monticule de verdure et d'humus, ramenant ainsi dans mon sang un peu du dynamisme que la sédentarité d'une journée suffisait à happer.

Oui, voilà qui me ferait du bien, peut-être même chasser sous forme de loup aurait les agréments de me rendre tel que j'étais à ma nature de lycan...
Je n'arrivais toujours pas à sortir de cette étrange candeur de l'âme dans laquelle m'avait enfermée Autumn... Autumn garce et délice à la fois.
En deux cents ans jamais je ne m'étais épris d'une femme, aucune héréditaire, pas davantage une humaine ... Alors une petite jeune fille de dix sept ans... ce jourd'hui ... était-elle capable de faire la différence ?
Sa masse fluette d'innocence pouvait-elle briser la carapace de mon orgueil et de mes idées toutes faites ?

Apparemment oui, car ni le vent, ni la pluie fraiche qui tombait sur la forêt et me revigorait les sens n'ôtaient de moi l'émotion, belle, lumineuse, qui se nourrissait tendrement en moi depuis cette nuit là ...

Arg ... je détestais ça ... Autant que j'aimais ça. C'était comme d'être heureux, d'être léger ... C'était comme d'être prisonnier et crétin ...
Je n'arrivais pas à m'accorder sur le réel bien fondé de cette rencontre. N'étais-je pas un danger pour elle, une malédiction ? Oh non, toute fille qui eût pu voir mon corps m'aurait plutôt qualifié de bénédiction ... mais là n'est pas la question. Même si je demeurais le même, rempli d'humour et de simplicité orgueilleuse, je n'étais pas moins changé ... Peste sois tu gamine sublime qui est entrée dans ma vie !

J'avais décidé de quitter le chalet où nous logions faute de ... faute de rien, c'était venue comme ça, depuis que j'étais sorti à poil du lac, que je l'avais torturée et que ... une chose en entrainant une autre... Rah Autumn, maudit sois-tu ... mon trésor !

Agacé par mon air amoureux, qui ne collait définitivement pas à mon caractère implacable, j'avais pourtant décidé de garder mon apparence humaine. Je devais faire des courses. Oui, oui ... comme un pauvre crétin humain. Maintenant qu'on avait établi domicile dans ce chalet, je ne pouvais pas nous offrir une vie aussi désertée par le confort. Certes je n'étais pas contre un retour aux sources, la forêt et sa beauté forte et brute, le lac miaaam le lac, l'écho et le clapotis du tout et du rien de la nature mais je vivais avec une jeune fille. Et oui, il fallait l'avouer, j'avais bien des égards pour elle, elle qui venait d'un autre temps tout comme moi, et qui désormais devait feindre la normalité ... Enfin ça, c'était bien parce qu'elle le voulait. Quoiqu'il en soit je pouvais pas la laisser se laver dans une bassine (ou dans le lac miaaaam) quant elle été censée paraitre tout à fait établie dans notre époque et à son stupide travail.

J'y pensais avec quelques amertumes, il faudrait que je la pousse à arrêter de travailler comme une simple humaine, quand je sentis l'odeur significative d'un lycan héréditaire. Il manquait plus que ça ... Comme si j'avais pas assez problème avec ma pauvre carcasse. Je tournais la tête et reconnu un crétin de l'armée de Matthew. Je me souvenais bien de ce mec ... du genre qui bosse tout le temps, à fond dans ces conneries sur la guerre ... du genre qui a une femme ... amoureux .. beurk. Comme je l'avais méprisé à cette époque, moi qui en deux cents ans n'avait vu l'utilité des femmes qu'en la présence de leur petit cul... J'étais servie aujourd'hui.. Mieux valait la fermer sur ce terrain.

J'eus envie de lui demander comment ça allait la famille, il m'aurait répondu Imotep, et tout aurait été facile ... facile si on avait été normaux... dans la mesure où la normalité ne vous semble pas mortifiante ... Et désolé pour les sonorités serpenteuses Smile
Mais... c'était un crétin qui comme moi s'était fait embarqué dans le passé.

-Heu salut ... heu

Bah oui je ne me souvenais plus de son nom ... Mais il me semblait bien qu'il faisait partie de ceux qui avait attaqué les Cullens ... ces étranges Cullens qui m'intriguaient et dont j'avais espéré obtenir des infos de la part d'Autumn ... qui avait su par ses charmes et son innocence me défaire de ma mission. Mais en réalité, je m'en foutais. Je n'avais ni dieu ni maitre, la guerre c'était une connerie, autant profiter. Je regarder le gars, en me souvenant qu'il avait quelque chose comme 400 ans ... Ouais plus vieux que moi, mais pas l'air plus dégourdi dans cette époque.

-Alors toi aussi, déclarai-je, toi aussi tu as été projeté dans cette époque.

Si je rajoutais pas quelque chose c'est moi qui allait passer pour un crétin ... Oui mais bon j'étais pas du genre à me faire des potes ... Surtout avec les mecs sérieux. Je soupirais.

-Et ta femme, elle est pas avec toi ?

J'espérais qu'il était bien marié, sans quoi j'allais me prendre un vent en bonne et due forme, mais sur ce point, il me semblait que ma mémoire ne me faisait pas défaut.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Deux crétins héréditaires (Pv Ryan Wade)   Mer 30 Nov - 18:55

Quelle étrange époque. Elle venait d’un passé totalement révolu pour l’héréditaire. La guerre des nouveaux nés avait mis un terme à la civilisation qui s’étendait sous le regard dubitatif du lycanthrope ; Ryan avait assisté dans l’ombre avec ses frères à tous ses changements, et cette régression de la civilisation humaine. Ce fut une délectation pour l’immortel d’observer ces êtres soit disant supérieurs sombrer dans la pauvreté et la déchéance. Puis vint le moment fatidique de prendre la revanche… de venger tous les lycans morts pour une répression injuste et instaurée par une peur irraisonnée des vampires et des humains… En fidèle de Matthew, le jeune Wade s’était placé en tête des troupes menant l’assaut sur Forks ; il avait d’ailleurs eu l’honneur de tuer les premiers Cullen, avec l’aide de quelques frères. Aucune animosité ne l’opposait à cette famille végétarienne, mais leur nom était emblématique pour la nation vampirique à cette époque ; le choix de Matthew de les anéantir était logique, et montrer sa détermination à reprendre la place que les lycanthropes méritaient. La bataille fut un véritable succès, et les pauvres suceurs de sang subirent le courroux de leurs ennemis naturels sans pouvoir riposter. Mais voilà un incident s’était produit… Les détails de ce dernier sont encore très flous dans l’esprit de l’américain, il se souvint d’une vive lumière et d’une sensation étrange…

Une fois ces esprits retrouvés, Ryan avait été choqué par la vision s’offrant à son regard. Il venait de quitter un champ de bataille rempli de corps ensanglanté d’humain, de vampire et de lycanthrope, pour une forêt abondante et luxuriante. Ce lieu lui était totalement étranger, et si familier que cela en devint troublant. Autour de lui, l’héréditaire ne trouva que quelques membres de son clan dont Peter ; un homme exécrable que l’immortel ne pouvait supporter. Les lycans reprirent leurs formes humaines, et sur les ordres de Peter se dispersèrent pour comprendre ce qui venait de se passer… L’explication était intéressante, mais un problème plus important occupait l’esprit du jeune Wade. Sa femme. Son instinct lui disait qu’elle était avec lui dans ce lieu étrange, mais il ne la trouva nulle part. Loin des préoccupations vengeresses de Peter, et ses ambitions démesurées, l’américain continua d’arpenter les environs à la recherche de sa bien-aimée ; elle était en vie, et avait besoin de lui. C’était une certitude. Au fil de ses recherches, Ryan découvrit plusieurs choses. Il avait fait un bond de cent ans en arrière, retrouvant une civilisation et une situation inédite mais connue de son esprit d’immortel ; et surtout, les guerres ne s’étaient pas encore produites.

Continuant ses pérégrinations dans la région et ses environs, Ryan revenait toujours à Forks sans aucune piste pour retrouver son épouse ; cela le minait terriblement. Ce sentiment de malaise était accentué par les décisions de Peter, celui-ci créait une armée de contaminée… Des déchets à peine capable de se contrôler… Définitivement, cet arriviste n’était pas à la hauteur de Matthew. Pourtant, l’immortel ne se mêla pas de ses histoires et resta concentré sur un seul objectif rejoindre et retrouvé sa femme. Levant les yeux vers le ciel, le lycan observa la danse immuable des nuages et se dit à lui-même.


_ « Où es-tu ? Regardes-tu ce ciel comme moi à cet instant ? »

C’était son espoir secret. Quand il pensait à sa femme, Ryan tombait inévitablement dans le romantisme et le sentimentalisme devant ainsi la cible des moqueries de son clan ; cependant, ses réactions étaient stupides et ne touchaient pas l’amoureux transi… Une odeur vint sortir l’immortel de sa torpeur. Un autre héréditaire se trouvait à proximité. Le regard noisette du vagabond croisa celui de son frère, et il reconnut immédiatement les traits de cet individu ; il l’avait croisé quelques années auparavant lorsque celui-ci avait prêté main forte à Peter, ou plutôt c’était servi des forces de ce dernier pour survivre et échapper à ses poursuivants avant de disparaître. Ryan l’avait ignoré à cette époque, et ne s’était pas particulièrement intéressé à cet être sûr de lui. Devant l’hésitation de son interlocuteur sur son prénom, l’intéressé se contenta de sourire légèrement amusé par cette attitude si désinvolte ; il s’approcha alors de son homologue en gardant une expression neutre et sereine. Un simple signe de tête prit place en guise de réponse à sa question, ils étaient tous les deux dans la même galère cent ans avant leur époque. Le regard du lycan se durcit lorsque l’étranger aborda le sujet de sa femme, et il répondit alors très sèchement.

_ « Je la cherche justement… je sais qu’elle est à cette époque avec nous, mais je n’ai encore trouvé aucune trace d’elle. Au vue de ta question, je pense que tu ne pourras pas m’aider plus que ça. »

Ryan clôtura sa phrase par un soupir profond et dépité. L’espace d’une seconde, l’espoir avait fait son apparition dans son cœur en croisant cet héréditaire non présent à ses côtés lors de son arrivée dans cette époque ; il avait espéré que l’homme avait été en compagnie de Tamara au moment du changement d’année. D’un pas lent et assuré, il s’approcha de son interlocuteur et l’observa attentivement avant de jeter un œil aux alentours. Une fois les environs étudiés attentivement, le lycan reprit sur un ton beaucoup plus léger et amical ; après tout, ce n’était pas le moment de se faire un nouvel ennemi.

_ « Et pour souvenir, mon nom c’est Ryan Wade. Paul si je ne me trompe pas. Je n’ai pas retenu ton nom de famille. Tu es tout seul dans cette époque ? Ou tu as déjà retrouvé des nôtres sur ton chemin ? »

La question était légitime, et pour le moment, Ryan ne révèlerait pas la présence de ses frères à cette époque ; la confiance n’était pas une chose acquise mais qu’on gagne au fil du temps. Pour le moment, l’immortel gardait une certaine méfiance et une certaine réserve face à son interlocuteur et ne s’en cachait pas le moins du monde… Après tout, que faisait-il ici ? Aux dernières nouvelles, il n’adhérait pas particulièrement aux projets de Matthew et à l’idée de clan. Seul le bénéfice du doute incitait le lycan à rester et discuter avec cet homme très étrange de son point de vue. Il devait malgré reconnaître que cela faisait plaisir de croiser une personne non soumise aux ordres et au bon vouloir de Peter dans cette époque… Cela lui laisserait peut-être une chance de se créer un cercle de confiance en dehors de cet être ambitieux…
Revenir en haut Aller en bas

Votre Co Admin //So Sexy
avatar

Hey, mais c'est
Paul Wickham

Ta bouille : Une lingette ?
Nombre de Messages : 265
Emploi/loisirs : Me déshabiller et me rhabiller ...
Humeur : Perverse comme d'hab :P

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un Lycan Héréditaire
Mes relations:
Double compte: Jacob Black, Graham Harkness, Isabella M. Cullen
MessageSujet: Re: Deux crétins héréditaires (Pv Ryan Wade)   Dim 8 Jan - 14:58

Spoiler:
 

D’avoir évoqué sa moitié, le visage du lycan se ferma brièvement. Je pouvais comprendre qu’il soufrât de ce point … les femmes sont décidément un point faible auquel il est bien ardu de se soustraire … j’en étais la preuve vivante.
D’après ses paroles il ne l’avait guère retrouvée, et vu que ce sujet semblait l’atteindre, j’estimais que ce mec avait l’intelligence de s’occuper de ses intérêts personnels avant ceux de Matthew. Mais je n’allais pas non plus lui donner le bon dieu sans confession. Prudence et mère de sûreté comme on dit. Son visage finit par se détendre tandis qu’il déclinait son identité. Ryan … j’aurais du m’en souvenir, il avait une tête à porter ce prénom en plus. J’hésitais pourtant à répondre à sa question. Je n’étais pas seul non … il y’avait Autumn … humaine revenue elle aussi du futur. Mais elle ne le concernait pas de tout, et mon instinct protecteur la lui voila.

-Je suis seul oui, aucun des nôtres ne m’accompagne. Pour tout te dire, je suis bien mieux comme ça. Je suis trop indépendant pour suivre les ordres de qui que ce soit.

Pendant un moment je songeais qu’il était temps de passer mon chemin. Ce type devait chercher sa femme et moi … et bien moi j’avais des courses à faire, 24 œufs pour faire les crêpes prévues pour ce soir, et j’avais opté pour un tablier à fleur encore fallait-il que je le trouve. Non, ça va, je déconne. Ce gars pourtant m’avait l’air d’avoir bien besoin d’un remontant. Il était tendu au possible par son tourment. De l’aide pour retrouver sa femme … je ne sais pas si j’étais bien placé pour la lui fournir mais en tout cas je ferais ce qu’il faut. Si cette quête pouvait l’écarter de Matthew tant mieux !

-Et oui c’est bien Paul, Paul Wickham.

D’ailleurs si sa femme était si difficilement trouvable, alors que nous avions tous été emporté dans un rayon assez restreint géographiquement, c’est que soit elle avait été emportée ailleurs ensuite, soit elle était blessée quelque part. A moins qu’elle ait fait comme la plupart des femmes le ferait … se fondre dans la civilisation plutôt que d’errer comme nous pauvres … bougres.

-J’ai l’impression que ça fait longtemps que tu vagabonde seul Ryan, non ? Je me mêle peut-être de ce qui ne me regarde pas mais … as-tu pensé que ton épouse se serait plutôt réfugiée dans la civilisation ? C’est un bon moyen de se cacher… D’autant qu’à cette époque, les humains ignorent encore tout de notre existence.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, mais c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Deux crétins héréditaires (Pv Ryan Wade)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux crétins héréditaires (Pv Ryan Wade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Mais quels boulets ces deux crétins ! ◭ STRAM-KEA
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Bryan Ryan
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks dans l'État de Washington :: La forêt de Forks :: Les bois profonds-