Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 




 

 Le futur n'a jamais été aussi proche (Pv Isabella Swan ? )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Votre Co Admin //So Crazy
avatar

Hey, mais c'est
Isabella M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 104
Emploi/loisirs : Libraire.
Humeur : Forte et vulnérable à la fois.

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un vampire végétarien
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness, Jacob Black
MessageSujet: Le futur n'a jamais été aussi proche (Pv Isabella Swan ? )   Mer 23 Nov - 12:42

C'était trop tentant pour moi... Bien trop. Je n'avais pas encore rencontré Edward. Je comprenais qu'il veuille m'éviter. Étais-je réelle pour lui ? Le Edward de cette époque n'aimait qu'une seule et même Bella ... Cette jeune humaine dans la maison de laquelle je m'immisçais. Tous ces souvenirs ... Tout cela était lointain et néanmoins, à désirer m'en approcher, à désirer retrouver ce qui avait été mon quotidien, tout revenait avec une réalité désopilante. Je marchais, je pris l'escalier, je laissais mon pas pesant emplir le silence. Pas besoin d'être rapide, il n'y avait personne dans les environs.

Une agréable odeur régnait partout. C'était celle de mon père et la mienne propre... A mon moi humain. Je comprenais la douleur des vampires qui m'avaient rencontrée et ne pouvaient pas me boire. Cette fragrance était un délice, même pour moi qui ne pouvait pas en mesurer tout l'impact, vu qu'une partie de l'odeur était demeurée la mienne. Je ne voulais pas être prétentieuse, mais sur ce point j'étais réaliste. Mon sang, en tant qu'humaine, devait être l'un des plus délicieux qui soi. J'ignorais pourquoi.

J'arrivais sur l'étage. Je vis ma chambre, je poussais doucement la porte. Des souvenirs amples ressurgirent dans mon cœur ... J'avançais doucement dans les lieux. Je reconnaissais les cadres, le miroir, le désordre relatif de mon armoire, les livres qui trônaient un peu partout. Je touchais le couvre lit. Tant de souvenirs. Si j'avais pu, j'aurais pleuré. Une douleur vive empoigna mon cœur. A cette époque tout était simple. Jacob était encore mon ami ... vivant. Edward était déjà mon monde certes... mais tout était simple ! Si j'avais pu en profiter davantage. Si seulement j'avais pu me laisser enivrer par ce plaisir fou d'être humaine et d'avoir encore tant d'années de paix devant moi...

Et si j'essayais de me parler ? Si j'essayais de me rencontrer ? Mon moi présent... Pour me prévenir ... pour me rappeler à quel point il est urgent de profiter. A quel point il me faudra garder Edward pour toujours. A quel point chaque instant avec lui est précieux, même unique.

Surtout, pour cesser d'envier le sort des vampires. Car même si ma nouvelle nature rempli ma vie de facilité, sans Edward, elle n'a plus aucune raison, pire, je ne peux même pas mourir ... ce qui est infâme. Être humaine c'est plus simple. Plus simple pour mourir, plus simple aussi car on peut boire ou se droguer, en tant que vampire, la seule chose qui peut nous faire oublier c'est le sang ... le sang humain. Mais ça implique de tuer. Et je ne peux pas. Je ne dois pas. Même si j'en mourrais d'envie.

Je m'approchais de la fenêtre. Cette fenêtre par laquelle Jacob avait tant de fois sauté. Mais dans cette époque, il n'était pas encore suffisamment proche de moi. Je ne voulais pas que ma présence ici change le cours du temps. Je ne voulais pas m'empêcher de vivre tout cela ...

Au bout d'un moment, j'entendis du bruit dans la maison. Je compris que quelqu'un était rentré. Je ne mis pas longtemps à reconnaitre ma propre odeur. J'avais encore tout le temps de fuir. Mais quelque chose m'intimait de rester. Les Cullens du présent étaient au courant de ce qui se passait, mais pas moi. C'était injuste. Aussi humaine et fragile sois-je j'avais le droit de savoir. Je me savais capable d'entêtement et de prendre des risques. Mais je savais aussi qu'il m'insupportai d'être traitée comme un être fragile qu'il fallait protéger. Je n'allais pas m'imposer cela moi même !

Alors, patiente, je décidais de m'asseoir sur le lit pour me donner un air plus humain ... Chose que mes yeux doré, ma peau blafarde et ma beauté froide démentiraient facilement.

Je m'attendais ...

_________________

Les yeux fermés, je peux te deviner, te sentir et t'imaginer. Mais les yeux ouverts et se superposent l'instant de ta mort. Aurais-je le droit de toucher ta peau dans un temps qui n'est pas le mien ? Ou serait-ce me perdre davantage et te nuire ?
Mes rp's------Mes Liens------Me contacter par MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Hey, mais c'est
Isabella Swan

Nombre de Messages : 6

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une petite humaine fragile
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Autumn Finn et Harper Groom
MessageSujet: Re: Le futur n'a jamais été aussi proche (Pv Isabella Swan ? )   Jeu 2 Fév - 15:57

Cela faisait déjà plusieurs semaines que je n'avais pas de nouvelle d'Edward. Il ne venait plus au lycée, et je n 'arrivais pas à le joindre. Depuis ce jour étrange sur le terrain de base-ball, ma vie était devenue un enfer ou je n 'étais que l'ombre de moi même. Je me rappelais encore les paroles d'Alice, et je n'arrivais pas à y mettre un sens dessus. Pourquoi avait-elle dit qu'ils arrivaient? Et pourquoi Edward avait été si distant envers moi en me ramenant...

Au lycée j'apercevais ses frères et sœur, mais ils ne me regardèrent pas. C'était comme si j'étais devenue invisible pour eux. Seule Alice me jeta un regard de temps en temps mais rien de plus... J'errais au lycée comme une âme en peine cherchant en vain ma moitié qui m'avait lâchement quitté.

Durant l'absence d'Edward, Jacob s'était rapproché de moi et nous étions devenu très complice, jusqu'au jours ou j'appris qu'il avait la capacité de se transformer en loup. Il était tellement chaud, son corps je veux dire, il avait une température corporel élevée, mais lui aussi il avait fini par m'abandonner. Avais-je fais quelque chose de mal? Etais-je maudite?

J'avais tant envie de pleurer... Ma journée de cours fut enfin finit et j'allais me réfugier dans le cocon chaud que formait l'habitacle de ma voiture. Il ne me fallut pas longtemps pour rentrer chez moi. Je garais ma camionnette dans l'allée et je sortie en direction de la maison.

Qu'il était bon d'être chez soi... Je passais par la cuisine et mangea quelques cookies bien mérité après cette affreuse journée. Je pris également un vers de lait pour faire passer les cookies. Tout en mangeant, je laissais mon esprit divagué. Je pensais à Edward, à son odeur, son sourire... Il me manquait tant, je ne pouvais plus respirer sans lui. Alors je pris la décision d'aller chez lui ce soir.

Je montais l'escalier, tout en réfléchissant à ce que je dirais une fois chez lui... Une douche s'imposait afin de mettre de l'ordre dans mes idées. J'ouvris la porte de ma chambre et posais mon sac de cours par terre... Je relevais la tête... Et...et... me vis...

Je restais immobile et fixais cette apparition... C'était moi, sans être moi. Etais-je en train de rêver? Etais-je devenue folle? J'étais, ou plutôt cette personne était assise sur mon lit. Elle était si parfaite, elle me ressemblait mais elle possédait toute la grâce des vampires, ainsi que leur beauté, leur blancheur...
J'essayais d'ouvrir la bouche mais aucun son n'en sortie, de même qu'aucun mouvement ne m'étais possible car mon corps ne m'obéissait plus. Ma respiration s'arrêta.

Qu'est ce qui se passait..? La tête commençait à me tourner. Je me pinçais, mais malheureusement je ne rêvais pas. Je n'arrivais plus à respirer. Je ne savais pas quoi faire, devais-je fuir en courant? Mais avec mon corps qui ne répondait plus et ma maladresse, j'étais sûre de me retrouver par terre. J'avais chaud, je me santais mal, je... je... ma vision devint trouble et sentit mes jambes céder sous mon corps. Tout devenait noir... J'étais tout simplement en train de tomber dans les pommes...


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Votre Co Admin //So Crazy
avatar

Hey, mais c'est
Isabella M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 104
Emploi/loisirs : Libraire.
Humeur : Forte et vulnérable à la fois.

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: un vampire végétarien
Mes relations:
Double compte: Paul Wickham, Graham Harkness, Jacob Black
MessageSujet: Re: Le futur n'a jamais été aussi proche (Pv Isabella Swan ? )   Dim 13 Mai - 11:15

Dans un mouvement rapide de vampire je rattrapais l’humaine avant qu’elle ne tombe, mais mon corps dur et froid manquerait sûrement de confort. Quoique, je me souvenais fort bien de l’époque où, humaine, je me pressais contre Edward. Sa froidure ne me déplaisait pas, j’avais une impression de tonicité et de perfection à son contact, et rien au monde n’aurait pu remplacer ce plaisir là. Quand Alice avait été proche de moi, et que j’avais pu me reposer sur elle, sa fermeté me plaisait aussi, car j’aimais les vampires, j’aimais leur monde, il m’appartenait autant que je leur appartenais. Alors, forcément, je devinais que cela n’allait pas surprendre ma doublure du passé. Je l’allongeais pourtant doucement sur le lit. Je comprenais sa surprise. J’avais appris des choses terribles dans ma vie. Et les changements d’attitudes d’Edward ainsi que l’inquiétude que je nourrissais envers Jacob m’avaient toujours fragilisée. Je me souvenais de l’époque horrible où Edward m’avait quittée, et que la douleur trouait mon corps. Maintenant qu’il était mort, cette impression avait reprit une place dans ma vie, mais différente, parce que j’étais un vampire, et que j’avais appris à faire une barrière entre la réalité et moi-même. Heureusement, la Bella que je venais d’allonger sur le lit n’avait pas encore vécut tout ça. Elle reprit connaissance lentement. Je m’asseyais à nouveau au bout du lit, et lui souriais avec douceur.

-Je suis désolée, murmurai-je. Je ne voulais pas t’effrayer Bella.

Me parler à moi-même était l’une des choses les plus étranges qu’il m’ait été donné de faire. Mais en termes d’étrangeté, j’étais rôdée. De plus, j’étais bien déterminée à me protéger sans rien cacher de la vérité. Ce que toute la famille Cullen s’était efforcée de faire jusqu’alors. Jusqu’au Edward du présent, qui, ne voulant pas me croiser, avait carrément disparut de la circulation. C’était sûrement mieux comme ça. Parce que si je le rencontrais… je n’étais pas certaine d’y survivre, vampire, ou pas vampire, la douleur serait trop forte.

-Je ne sais pas trop comment te dire les choses Bella. Les Cullens ne voulaient pas t'en parler. Je présume qu'Edward ne voulait pas t'en parler plus précisément. Il a une fâcheuse tendance à vouloir nous surprotéger. En tout cas je n'ai pas eu l'occasion de lui parler encore. Cela m'effraie trop. Pardon je parle ... mais je ne dis pas l'essentiel...

Je la regardais avec douceur, tachant de ne pas trop avoir l'air inquiétante, car la situation n'était déjà pas très aisée et je n'étais pas certaine qu'elle se remette. Mais je n'avais pas le choix, j'étais là maintenant, elle m'avait vu, je devais parler. Il faudrait qu'elle gère ce nouvel événement qui reculait encore plus loin les frontières du normale ... déjà particulièrement éloignées pour elle depuis quelques temps.

-Je viens du futur Bella. Je suis toi. Mais dans cent ans ... après que tu aie été transformée. Après qu'il se soit passée beaucoup de choses.

Je repris mon souffle bien que ce ne fut pas nécessaire je compatissais pour mon moi du présent qui devait en avoir besoin.

-J'estime qu'il est important que tu sois au courant de ce qui se passe. Et que je suis la plus indiquée pour t'en parler. Est-ce que ça va ?

_________________

Les yeux fermés, je peux te deviner, te sentir et t'imaginer. Mais les yeux ouverts et se superposent l'instant de ta mort. Aurais-je le droit de toucher ta peau dans un temps qui n'est pas le mien ? Ou serait-ce me perdre davantage et te nuire ?
Mes rp's------Mes Liens------Me contacter par MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, mais c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le futur n'a jamais été aussi proche (Pv Isabella Swan ? )   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le futur n'a jamais été aussi proche (Pv Isabella Swan ? )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Hey, mais on se connait ! [PV Riza Hawkeye / Roy Mustang]
» "Je ne pense jamais au futur. Il vient bien assez tôt." [Aël T. Demareck/Fletcher Salir] [Terminé]
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Bosco, ou "pourquoi ne faut-il jamais énerver un futur mâle Alpha"
» [validée]Aito Kimura , Futur Amiral
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks dans l'État de Washington :: Les habitations :: Maison des Swan-