Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 









 

 Une simple rencontre feat Alice M. Cullen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Une simple rencontre feat Alice M. Cullen   Mer 2 Nov - 21:36

Alice & Alice ♥
« Quand le présent rencontre le futur! »
CRÉDIT - CSS


Alice gara sa voiture non loin du magasin d'Alice. Elle respira un bon cou, les mains posé sur le volant avant de sortir du véhicule. Elle resserra sa longue veste autours de sa taille et rajusta son écharpe. Le temps était gris en se début Novembre et malgré qu'elle soit un vampire et qu'elle ne ressentait pas le froid, Alice devait jouer le jeu. Long manteau, écharpe en laine, haute mitaine et petit bonnet, elle passait pour une parfaite petit humaine à la mode. La jeune femme verrouilla sa voiture et s'avança en direction du magasin de son double. Les deux Alice n'avaient pas encore eux le temps de discuter. Enfin elle avait surtout l'impression que son double l'évitait. Elle avait donc décidé de prendre les devant et d'aller la voir dans son magasin.

La jeune femme arriva devant le magasin, mais ne se sentie pas prête. Elle parut soudainement angoissé et si elle la repoussait, si elle n'avait pas envie de partager avec elle. Alice avait vue se que venait de vivre son double, la perte de Jasper devait encore la faire souffrir. Elle même ressentait encore la douleur qu'elle avait ressentie lors de la vision. Cette perte était la plus horrible qu'elle avait pu voir devant ses yeux, Jasper était la personne la plus précieuse à ses yeux, son seul et unique amour. Comment son double pouvait elle supporter cette douleur.

Alice regarda la devanture du magasin, il n'était pas encore ouvert, mais elle savait que la jeune femme que son double du futur y était et qu'elle préparait pour la futur ouverture. Elle resta encore un peu hésitante, avant de pousser la porte. Cette dernière s'ouvrit sous un fin tintement de cloche, elle entra discrètement et avança avec précaution entre les cartons. Alice ouvrait un magasin de vêtements. Autant dire la vérité, étant son futur, il n'y avait nul doute qu'elle serait une cliente régulière, vu qu'elles ont les même goût. La jeune brune chercha son double du regard, mais elle ne la vit pas un simple brut venant de la réserve se fit entendre. Alice devina qu'elle était par là bas.

Alice hésita encore un instant avant de pousser la porte de la remise et de s'y engouffrer. Elle aperçu rapidement de long cheveux marrons complètement occupé par ses cartons. Alice l'observa un instant avant de s'approcher vers elle.

-Alice … Je …

Alice trouvait cela étrange, elle se parlait à elle même et si quelqu'un les voyait, il les trouverait vraiment bizarre ou alors comme deux jumelles. En faite c'était sans doute cela, elle était comme une jumelle.
Revenir en haut Aller en bas

Votre Fondatrice De Rêve
avatar

Hey, mais c'est
Alice M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 1098
Emploi/loisirs : Sauver notre futur...
Humeur : Malheureuse...

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une Vampire Végétarienne
Mes relations:
Double compte: Autumn Finn; Isabella Swan et Harper Groom
MessageSujet: Re: Une simple rencontre feat Alice M. Cullen   Jeu 3 Nov - 19:43

Toutes les journées se ressemblaient depuis mon retour dans ce présent qui n'était pas le mien. J'essayais tant bien que mal de me faire discrète, de laisser les Cullen du présent vivre leur vie, mais ce n'était pas une chose facile. Mais surtout, je faisais tout pour ne pas tomber sur Alice et Jasper...
J'aurai dû être heureuse de les voir, de le voir vivant et de me voir si heureuse, mais lorsque je posais mes yeux sur eux, c'était comme de voyager parmi mes souvenirs d'antan et cela était trop douloureux, tellement douloureux que durant ces instants j'avais du mal à cacher mes souvenirs de ce jour néfaste et cette douleur déchirante que je ressentais au quotidien.

Alors je passais mes journées dans ma chambre, enfin plutôt celle que les Cullen m'avaient si gentiment préparé pour Haylee et moi. Je passais des heures à travailler sur la création des modèles qui seront vendu dans ma boutique. Il y avait des tas de tissus partout, des dessins, des ébauches de robes et j'en passe... Je me noyais dans le travail pour oublier ma peine et me permettre de rester debout.

Aujourd'hui, j'avais décidé de me rendre à ma future boutique, j'avais encore beaucoup de chose à faire, et surtout je recevais une livraison d'étagère et de meuble en tout genre. Ce projet de boutique me tenait à cœur, et j'avais décidé de tout faire à vitesse humaine afin de profiter de chaque étape.
J'étais partie très tôt. La journée était plutôt humide et fraiche pour un mois de Novembre mais je trouvais cela très agréable. Les rues de Forks étaient vide, personne n'était encore dehors. J'ouvrais les verrou de la porte de ma boutique.

A chaque fois que je mettais les pieds ici, je ressentais une petite vague de bonheur, c'était mon petit bonheur dans un monde, ou je n'avais pas ma place ni dans le présent ni dans le futur puisque nous l'avions changé... Il fallait que je me reconstruise ici et c'est ce que j'étais en train d'essayer de faire. La boutique était vide pour le moment, j'allumais le poste de radio afin d'avoir un fond sonore et profiter des musiques qui m'avaient tant manqué.
Je posais mon manteau sur le comptoir de ma futur caisse. Au même moment j'eu une vision. Aujourd'hui j'allais avoir une visite. La rencontre que j'avais pris soin d'éviter allait arriver... Mais j'avais encore quelques heures devant moi.

Le temps passait, mes livraisons arrivèrent en masse, et ma boutique vide fut vite remplit de carton dans le moindre recoin disponible. Mon projet était réellement en train de se concrétiser. Je perdis la notion du temps, j'augmentais un peu le volume de la radio et je déballais et montais les étagères qui devaient aller dans la réserve. Mes pensées se dirigeaient vers ma future visiteuse. Je me demandais ce qu'elle avait vu du futur... Si elle avait vu la mort de ... Jasper.... Elle n'avait rien dit aux siens, elle les avait juste prévenu de notre arrivé, mais elle et moi ne formions qu'une seule et même personne sauf que j'étais un peu plus âgée...

Je venais de terminer de me battre avec une étagère indomptable qui refusait que je la monte et j'étais désormais en train de m'occuper de déballer un autre carton lorsque le tintement de la clochette d'entrée retenti. Elle était là... J'avais la sensation d'avoir les mains moites comme une simple humaine et j'appréhendais cette rencontre. Que devais-je dire? Que faire?
J'inspirais un grand coup c'était un vieux réflexe humain lorsque le stress m'envahissait. Désormais je devrai apprendre à le gérer étant donnée que mon cher et tendre ne serait plus à mes côtés pour cela.

La porte s'ouvra et j'entendis Alice s'approchait de moi. Je me retournais. Elle était si belle, si parfaite.


-Alice … Je …,furent les deux seuls mots qui sortirent de sa bouche.

Je pense que je n'aurai pu faire mieux. Je restais silencieuse et je l'observais. C'était si étrange, j'avais vu Rosalie et Emmett avec leur double et cela ne m'avait pas semblé étrange, mais là, à regarder Alice, j'avais l'impression de me regarder dans un miroir, nous étions identique, la seule différence visible était nos cheveux... Elle, les portait court, et moi long...


-Bonjour Alice...

Je laissais échapper un petit rire nerveux.


-J'ai l'impression de me parler à moi-même devant un miroir.

Je lui souriais. C'est vrai j'avais la vague impression d'avoir perdu la tête et de divaguer toute seule...

-Je suis désolée, finis-je par dire.

Oui j'étais désolée d'avoir bouleverser sa vie, son avenir... Désolée de l'avoir évité durant ces quelques semaines passées.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Alice M. Cullen le Mer 9 Nov - 17:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherchance.forumtwilight.com

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Une simple rencontre feat Alice M. Cullen   Sam 5 Nov - 16:05

La jeune brune se sentit terriblement stupide après avoir parler. Elle n'avait pas réussit à lui dire grand chose, mais après tout qui serait capable de parler en rencontrant son futur. Pourtant des milliers de questions chamboulaient son esprit ses derniers temps. Jasper, les visions, sa famille, elle. Tout se mélangeait et Alice était sur que si elle voulait se retrouver, elle devait parler à son double.

-Bonjour Alice...

Alice l'entendit ricané nerveusement, visiblement elles étaient toutes les deux mal à l'aise de cette situation. Son double devait souffrir de la voir heureuse avec Jasper et ne devait sans doute pas savoir comment se positionner. Elle devait sans vouloir pour d'autre choses sans aucuns doute.

-J'ai l'impression de me parler à moi-même devant un miroir.

Alice la vit sourire, se qui la fit sourire à son tour. Elle s'approcha d'elle et alla s'assoir sur un haut tabouret de la réserve. Elle la regarda sans un mot avant de l'entendre s'excuser. Alice fut un peu surprise. De quoi s'excusait elle? Son double n'y pouvait pas grand chose, elle n'avait que subit tous ses horribles moments. Alice la regarda avec un faible sourire les yeux brillant, elle voyait bien que son double souffrait et que visiblement si elle les fuyait s'était pour s'isoler et apaiser sa souffrance. Alice la comprenait tellement, peut être parce qu'elles étaient pareil et qu'elle avait vu, se que son double avait vécut. Encore maintenant elle en était ébranler. Sans s'en rendre vraiment compte, elle posa sa main sur la sienne. Comme pour la réconforter, lui montrer qu'ensemble elles seraient fortes. Après quelque minutes de silences, elle se décida enfin à continuer cette conversation.

-Tu n'as pas à t'excuser Alice. Je peux … Je comprend se que tu ressens.

Elle la fixa dans les yeux. Alice venait de lui avouer à demi mot, se qu'elle savait. Ce qu'elle ressentait. Elle ne voulait pas encore en parler avec son double, la douleur était trop fraiche encore pour elle, trop présente. Elle lui laisserait du temps et de l'espace si elle lui demandait, mais elle souhaitait juste l'épauler. Les minutes défilèrent en silence, les deux Alice se regardèrent dans les yeux, sans jugé bon de parler. Le silence leur suffisait à cet instant. Elles avaient fais un pas l'une vers l'autre et cela était déjà énorme.

Alice finit par observer les alentours, scrutant les ébauches de vêtements qui étaient éparpiller sur la table devant elle. Elle se permit de les regarder un à un, avec un faible sourire. Ses futurs créations étaient sublimes et sans nul doute elle les porteraient toutes. Il y avait exactement tout se qu'elle aimait. Alice finit par relever les yeux vers son double et agrandie son sourire.

- Elles sont magnifiques Alice, autant les unes que les autres … Félicitation. Ton magasin marchera sans le moindre doute.

La jeune femme venait d'avoir une vision. Son double au milieu des étagères avec un large sourire, plusieurs clientes dans la boutique. Son affaire allait vraiment marcher, le succès était garantie. Et Alice serait une cliente régulière. Soudainement elle eut la sensation que c'était le bon moment, qu'elle devait s'ouvrir un peu plus à elle. Qu'elle devait faire un pas de plus vers elle, pour leur permettre de discuter et de se confier.
Alice releva les yeux vers son double et la fixa un instant. Le temps de trouver les bons mots, pour ne pas paraitre envahissante ou embêtante.

-Tu sais Alice, si … n'hésite pas à venir me parler. Je pense que nous sommes les mieux placées pour nous comprendre. Après tout … Je suis toi.

Finalement, une fois dit, cela paraissait un peu … effrayant, elle grimaça légèrement, la tête fixant le sol. Elle se montrait donc discrète.

- Je ne voulais pas t'effrayer, juste te dire que je suis là si tu as envie de parler et de te confier.

Alice se leva, prête à partir, ne sachant pas comment lui dire qu'elle était présente pour elle, elle se tournait en ridicule. Elle lui fit un faible sourire avant de lui tourner le dos et s'apprêter à sortir de la réserve.
Revenir en haut Aller en bas

Votre Fondatrice De Rêve
avatar

Hey, mais c'est
Alice M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 1098
Emploi/loisirs : Sauver notre futur...
Humeur : Malheureuse...

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une Vampire Végétarienne
Mes relations:
Double compte: Autumn Finn; Isabella Swan et Harper Groom
MessageSujet: Re: Une simple rencontre feat Alice M. Cullen   Mer 9 Nov - 16:59

Je restais planté là, devant Alice, ne sachant plus quoi dire.
Mon double alla s'assoir sur l'un des hauts tabourets de la réserve puis me regarda. Lorsque je m'étais excusée, une expression de surprise était passé sur son visage. Elle ne devait pas comprendre pourquoi je m'excusais...

Alice posa sa main sur la mienne. Ce simple contact me réconforta. Ce n'était pas grand chose, mais pourtant j'avais l'impression que ce simple geste disait énormément. En une fraction de seconde, j'étais passé d'une vampire se sentant seule, à une vampire ayant un soutien. Après tout qui mieux que moi-même pouvait me comprendre. Oui Alice était la mieux placé, même si j'étais son ainé de 100ans désormais, nous étions au fond encore la même personne.
Alice brisa le silence.


-Tu n'as pas à t'excuser Alice. Je peux … Je comprend ce que tu ressens.

Alice me dit ces mots en plongeant son regard dans le mien. Je compris aussitôt ce qu'elle avait vu. Elle avait eu la vision de toute la scène de ce que nous avions vécut, la scène de la perte de mon tendre amour... Oui désormais j'en avais la certitude, car si Alice n'avait pas vu tout cela, elle aurait simplement dit qu'elle pouvait comprendre, mais là en me disant qu'elle me comprenait...
J'aurai tant voulu qu'elle ne voit pas cela, qu'elle ne ressente pas la sensation de perdre son âme-sœur. Cela devait être dur pour elle d'avoir vu un futur dont elle ne savait pas s'il se réalisera un jour...

Le silence régna dans la pièce. Nous restions toutes les deux à nous regarder en silence. Le sentiment de solitudes qui habitait mon cœur avait encore diminué. Après avoir passé un peu de temps avec Graham, c'était au tour de cette petite Lutine de me montrer qu'elle était là pour moi.
Alice finit par observer mes créations présentent dans la réserve. C'était la deuxième personne à les voir...



- Elles sont magnifiques Alice, autant les unes que les autres … Félicitation. Ton magasin marchera sans le moindre doute.

Je l'espérais de tout cœur. Ce magasin et ces vêtements étaient devenu ma bouée de secours, alors il fallait que cela fonctionne car si tel était le contraire... je replongerais d'un l'océan des abîme et cette fois je m'y perdrais pour de bon.
Alice releva la tête et me regarda. Son regard me pénétra, on aurait dit qu'elle était en train de lire dans mon âme...


-Tu sais Alice, si … n'hésite pas à venir me parler. Je pense que nous sommes les mieux placées pour nous comprendre. Après tout … Je suis toi.

Elle avait raison, je pouvais lui parler, mais la peur m'en empêchait. Aucune autre personne ne pouvait me comprendre aussi bien qu'elle.
Puis sur ces mots, elle m'adressa un faible sourire et s'apprêta à partir.
Je restais là en silence. Ne sachant quoi dire, quoi faire... Je n'étais pas la seule à sombrer dans la tristesse. Alice aussi avait vu l'avenir, elle aussi était triste. Chaque jour qui passait, elle devait se dire en regardant Jasper qu'elle pouvait le perdre à tout moment. Tous ces jours passés à ces côtés, elle ne devait pas les vivre pleinement comme moi j'avais eu la chance de le faire. Elle savait qu'un jour ou l'autre, elle n'aurait plus l'amour de sa vie à ses côtés tout comme moi aujourd'hui...
J'étais son futur tout comme elle, était mon passé.

Je m'avançais vers elle et la saisie délicatement par le poignet.


-Reste Alice, ne part pas maintenant s'il te plait.

Ma voix se faisait douce, mais un léger tremblement s'y faisait entendre.

-Tu as raison, nous sommes les mieux placées pour nous comprendre. Personne ne nous connait mieux que nous même. Nous pouvons voir quand nous sommes heureuse ou triste...

Je marquais un bref instant de silence.

-Et je sais que tu es triste actuellement.... Je sais que tu n'as pas tout dit à propos de ta vison lors de notre arrivé... Je suis tellement désolée pour toi, jamais je n'aurais souhaité que tu vives cet instant, que tu vois ce moment du futur...

Les images de cette attaque me revenaient en mémoire et je dû aller m'asseoir un peu sur un des tabourets de la réserve.

-Je sais que tu as vu le futur de Jasper, tes yeux te trahissent quand tu le regardes. J'avais des doutes jusqu'à tout à l'heure, mais lorsque tu as dit que tu comprenais ce que je ressentais, alors j'ai compris... Toi aussi tu peux me parler.

Je lui lançais un sourire. Oui nous avions de la chance d'être deux, alors il fallait que nous en profitions. Moi qui avait peur de cette rencontre, me rendais compte petit à petit, que cette peur s'envolait...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherchance.forumtwilight.com

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Une simple rencontre feat Alice M. Cullen   Jeu 10 Nov - 23:45

Spoiler:
 

Alice était sur le point de partir. Elle ne souhaitait pas faire souffrir son double et elle avait la vague impression que s'était le cas à cet instant même. Alors qu'elle allait passer l'encadrement de la porte, elle sentit une main entourer son poignet avec délicatesse, afin de la retenir. La jeune brune se retourna doucement pour faire face à Alice.

-Reste Alice, ne part pas maintenant s'il te plait.

Alice remarqua que sa voix était la douceur même et pourtant elle pouvait apercevoir du doute, un peu de crainte et sans doute de la douleur, car elle l'entendit trembler. La jeune brune regarda son double avec un faible sourire. Elle était surprise qu'elle la retienne, visiblement elle ressentait elle aussi le besoin de parler, de se confier.

-Tu as raison, nous sommes les mieux placées pour nous comprendre. Personne ne nous connait mieux que nous même. Nous pouvons voir quand nous sommes heureuse ou triste...

La jeune femme fixa son double sans dire un mot. Elle avait l'impression de s'entendre, de ressentir se qu'elle ressentait, de juste se regarder dans un miroir. La main d'Alice était toujours sur son poignet. Elle le fixa un instant avant de poser sa main sur la sienne, comme pour partager son soutien. Il fallait qu'elle sache que désormais qu'elle n'était plus là, que la jeune femme l'aidera au maximum.

-Et je sais que tu es triste actuellement.... Je sais que tu n'as pas tout dit à propos de ta vison lors de notre arrivé... Je suis tellement désolée pour toi, jamais je n'aurais souhaité que tu vives cet instant, que tu vois ce moment du futur...

Des flashs de la vision lui revinrent en tête, cette douleur qu'elle avait ressentie. Son double ne devait pas se sentir coupable, se n'était pas à elle de compatir. Elle avait vécut tellement de choses, tellement de blessures.

-Je sais que tu as vu le futur de Jasper, tes yeux te trahissent quand tu le regardes. J'avais des doutes jusqu'à tout à l'heure, mais lorsque tu as dit que tu comprenais ce que je ressentais, alors j'ai compris... Toi aussi tu peux me parler.

Alice releva les yeux vers son double, sans ajouter un mot et dans un élan, elle la prit dans ses bras et la serra plus fort. Alice ressentait le besoin et pensait que son futur en avait également besoin. Elles restèrent comme cela quelque minutes avant de se séparer. Elle fixa son double sans un mot, sans vraiment savoir quoi dire. Le plus lourd de ses secrets venait d'être découvert. Alice le portait sur ses épaules depuis que leur doubles du futur étaient arrivées, mais par choix. Elle avait refusée de partager cette vision, par soucie de sa famille. Elle ne voulait ni les inquiéter, ni les faire souffrir.

- Je … Alice, je ne veux pas te faire souffrir plus que tu ne souffre maintenant.

La jeune vampire alla s'assoir sur la chaise quel avait quitté quelque minutes plutôt faisant face à elle, la main toujours liée. Alice lui fit un petit sourire pour qu'elle comprenne qu'elle ne souhaitait pas voir son double souffrir plus. Ses images, la mort de Jasper hantait toujours sa rétine.

- Je n'ai pas souhaité en parler. Je ne veux pas voir la peur dans les yeux de notre famille. Je ne veux pas qu'ils soient malheureux. Mais si tu as besoin d'en parler … Tu sais maintenant que je connais la vérité.

La jeune Alice regarda alors son double sans rien dire. Ses yeux étaient chargées d'émotions, mais elle seule pouvait le remarquer. Alice savait très bien comment cacher ses sentiments et remarquer les signes sur son double était si facile! Voilà pourquoi, elle aussi avait put voir la tristesse dans ses yeux.

-Je sais que cette situation est difficile pour toi également. Tu …

Alice hésita un instant. Pouvait-elle lui parler de Jasper? Pouvait-elle commencer sur ce sujet. Elle regarda Alice dans ses yeux et cru comprendre qu'elle pouvait aborder ce sujet mais avec énormément de pincettes. Mais les brides d'une de ses visions lui revient devant ses yeux. Elle voyais encore ce baiser échangé et les mains de Jasper sur les siennes. Mais elle ravala et reprit son sourire.

- Je sais que tu souffres et que voir Jasper te fait autant de mal, que t'apaise. Nous venons peu être d'année différente, mais tu peux voir en moi une confidente.

Alice lui serra un peu plus la mains en souriant. Alice la comprenait tellement bien.

Revenir en haut Aller en bas

Votre Fondatrice De Rêve
avatar

Hey, mais c'est
Alice M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 1098
Emploi/loisirs : Sauver notre futur...
Humeur : Malheureuse...

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une Vampire Végétarienne
Mes relations:
Double compte: Autumn Finn; Isabella Swan et Harper Groom
MessageSujet: Re: Une simple rencontre feat Alice M. Cullen   Mar 22 Nov - 16:37

Spoiler:
 

Lorsque j'avais fini de dire mes derniers mots, les yeux d'Alice se posèrent sur moi et avant même que je puisse réaliser quoique ce soit, elle me serra dans ses bras. J'étais stupéfaite, je ne savais pas comment réagir et de ce fait, ne bougea pas. Mais me détendant, je répondais à cet enlacement, je passais mes bras autour d'Alice, et cela me fit du bien. Nous restions ainsi quelques minutes, sans rien dire, sans rien faire à part nous tenir dans les bras l'une de l'autre. Je laissais tomber mes barrières derrière lesquels je me protégeais depuis mon arrivé dans cette époque.

Alice ne m'en voulait pas. Si elle ne m'en voulait pas alors c'est que ces évènements n'étaient pas tout à fait de ma faute. Je devais essayer de me rendre moins coupable mais c'était difficile. Je crois que chaque personne du futur ressentait cette même culpabilité... Au fond de nous, on se disait que nous aurions pu, que nous aurions dû faire quelque chose pour empêcher cela...

- Je … Alice, je ne veux pas te faire souffrir plus que tu ne souffres maintenant.

Je ne pus m'empêcher de sourire. Je me reconnaissais bien là, Alice venait de me fournir une preuve supplémentaire que nous étions vraiment une seule et même personne. Elle pensait avant tout aux autres. Elle ne voulait pas que je souffre plus qu'actuellement, mais je ne pensais pas que cela était possible. Depuis que j'avais perdu Jasper, un trou béant avait élu domicile dans ma poitrine, et la douleur et la souffrance étaient toutes deux devenues des ennemies avec lesquels je devais vivre en permanence... Alors rien ne pouvait me faire plus souffrir. Sauf des autres morts...

- Je n'ai pas souhaité en parler. Je ne veux pas voir la peur dans les yeux de notre famille. Je ne veux pas qu'ils soient malheureux. Mais si tu as besoin d'en parler … Tu sais maintenant que je connais la vérité.

Je la comprenais parfaitement. Lorsque nous avions mit les pieds dans cette époque qui n'est pas la notre, Emmett, Rose et moi avions soigneusement réfléchit à ce que nous allions dire aux Cullen's du présent. Et nous bloquions en permanence nos sentiments et nos souvenirs afin que ni Edward ni Jasper puissent lire en nous. Nous voulions leur éviter de la peine inutile. Alors je comprenais Alice car elle faisait tout simplement comme nous.
Elle avait raison, je pouvais lui parler, cela ne pouvait que nous faire du bien.

-Je sais que cette situation est difficile pour toi également. Tu …

Elle marqua une brève hésitation avant de poursuivre.

- Je sais que tu souffres et que voir Jasper te fait autant de mal, que t'apaise. Nous venons peu être d'année différente, mais tu peux voir en moi une confidente.

Sur ses mots Alice me serra un peu plus la main. Oui dorénavant je savais que je pouvais lui parler. Elle seule pouvait mieux me comprendre que quiconque dans ce monde.
Elle avait raison, voir Jasper me faisait tellement souffrir, le voir sans pouvoir le toucher était une torture en permanence, mais en même temps cela me rendait heureuse car je savais qu'il y avait une chance pour qu'il ne meure pas dans un avenir espérons le, lointain...

Je restais silencieuse, mon regard fixant le sol et se perdant dans le vague. Je revoyais le visage de Jasper, tout ces moments si heureux passé à ses côtés, les jours entiers qu'il passait avec Haylee... Les nuits romantiques rien que lui et moi, ses magnifiques coucher et lever de soleil auquel nous assistions. Son odeur, ses caresses sur ma peaux de marbre... Il me manquait tant que cela n'était pas juste. Nous avions passé tant de temps à protéger les humains, au péril de notre propre vie. Nous nous étions battu pour leurs survies. Même si notre âme était damné, nous avions le droit à une éternité de bonheur... Nous étions peut-être des montres de la nature, mais nous avions tout fait pour être le plus humain possible. Alors avoir repris la vie de mon âme-sœur, cela n'était pas juste...

-Il me manque tellement, lâchais-je toujours le regard dans le vide. Devoir vivre sans lui jours après jours est une telle souffrance que je préférerais mille fois passer mon éternité en enfer.

Je relevais les yeux vers Alice, ma voix, mon visage, mes yeux n'étaient que tristesse.

-Parfois j'avais imaginé ce que pouvais être ma vie sans lui, mais la réalité est pire que ce que j'avais pu imaginer. Les derniers mots qu'il m'a prononcé raisonnent encore dans ma tête. Chaque instant qui passe depuis ce fameux soir, je revoir toujours la même scène.

Je marquais une pause.

-Tu dois savoir ce dont je parle, tu as vue la scène, même si pour toi ce doit être comme un mauvais rêve...

Le silence régna dans la réserve. Je repensais au jour de notre arrivé dans la cuisine... Jasper essayant d'apaiser ma peine, mes lèvres se posant sur les siennes...

-C'est vrai que voir Jasper est une souffrance pour moi, car chaque jour qui passe me rappelle que je n 'ai plus le mien, mais en même temps, je suis si heureuse de le savoir en vie ici dans cette époque et j'espère que son futur ne sera pas le même que celui de mon Jasper. Je te promet Alice de tout faire pour que tu le gardes à tes côtés pour l'éternité.

Oui, personne ne lui prendrait son âme-sœur, ni moi, ni un ennemi, ni même la mort et pour tenir ma promesse, je serais prête à donner ma vie pour lui.

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Alice M. Cullen le Mer 1 Fév - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherchance.forumtwilight.com

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Une simple rencontre feat Alice M. Cullen   Jeu 12 Jan - 20:48

Spoiler:
 

En un clin d'œil,
tout peut changer!





Inspirée par...

Muzicons.com


Le silence qui s'était installé entre les deux jeunes femmes n'étaient pas pesant, juste naturelle. Le sujet qu'avait abordé Alice n'était pas évident pour les jeunes femmes. Les sujets du cœur ne sont jamais facile. Alice ne comprenait que trop bien son double. Elle ressentait depuis le jour de sa vision une douleur lancinante quand elle posait les yeux sur son époux. La peur de le perdre à tout instant la saisissait et se n'était qu'une fois dans ses bras, qu'elle s'apaisait. Alice pouvait imaginer que son futur devait ressentir la même chose, à l'exception qu'elle ne trouvait jamais les bras de Jasper pour l'apaiser. A cet instant Alice se sentie cruelle, elle n'avait jamais réfléchit aux répercutions de ses actes. Comment un acte si naturel qu'un baiser ou un doux câlin, pouvait faire souffrir autant quelqu'un d'autre. Et pourtant son double devait souffrir atrocement de cette situation.

Il me manque tellement, lâchai son double en rompant le silence. Devoir vivre sans lui jours après jours est une telle souffrance que je préférerais mille fois passer mon éternité en enfer.

A cet instant précis, si Alice avait été humaine, son visage de porcelaine se serait barré de larmes. Elle ressentait tellement fort se que ressentait son double. Leurs yeux se croisèrent à nouveau et se qu'elle y aperçu la bouleversa.

Parfois j'avais imaginé ce que pouvais être ma vie sans lui, mais la réalité est pire que ce que j'avais pu imaginer. Les derniers mots qu'il m'a prononcé raisonnent encore dans ma tête. Chaque instant qui passe depuis ce fameux soir, je revoir toujours la même scène.

La jeune Alice comprenait parfaitement chaque mots, chaque sentiments que pouvait lui expliqué son double. La vision avait été plus cruelle que toute les autres, Alice avait non seulement vue se qui c'était passé mais tous les sentiments avait été décuplé et lui avait été renvoyé. La douleur, la perte, la souffrance, le désespoir. Chaque jours depuis cette vision, Alice les côtoyait.
Son double finit par poursuivre après une minute de silence.

Tu dois savoir ce dont je parle, tu as vue la scène, même si pour toi ce doit être comme un mauvais rêve...

C'était bien plus que cela, Alice n'avait pas rêvé, elle l'avait ressentit … elle l'avait vécut. La jeune brune fixa la Alice du futur avec un faible sourire. Qu'avait elle donc fait pour mériter une telle pénitence. On nous dit souvent que nous récoltons se que nous semons ou que l'on paye toujours, tôt ou tard le mal qu'on fait nous rattrape. Qu'avait donc à leur reprocher? Leur mode de vie? Les Cullen s'étaient plutôt bien adapté, ils vivaient comme tout le monde, sans s'exposer, alors pourquoi les punir de la sorte.
Un silence retomba sur les jeune femme. Elles semblait toutes les deux un peu perdue dans leurs esprits.

C'est vrai que voir Jasper est une souffrance pour moi, car chaque jour qui passe me rappelle que je n 'ai plus le mien, mais en même temps, je suis si heureuse de le savoir en vie ici dans cette époque et j'espère que son futur ne sera pas le même que celui de mon Jasper. Je te promet Alice de tout faire pour que tu le gardes à tes côtés pour l'éternité.

La jeune vampire ne sut quoi répondre immédiatement. Elle était touchée par son double et sa gentillesse légendaire, mais elle ne voulait pas la faire souffrir plus. Alice serait prête à donner sa propre vie pour sauver sa famille. Aussi bien celle du présent que la futur. Ses yeux fixèrent le sol sans savoir par où commencer, quoi lui dire.

Je … Alice, cette vision était si différente des autres. Si réel, si prenante. J'ai ressentis tout dans les moindres détails, tout entendu … S'était bien plus qu'un simple rêve. Mais … Je ne veux pas te faire souffrir, tu ne mérite pas ça. Tu ne mérites pas ce qu'il t'arrive.

Alice releva ses yeux doré et les plongea dans ceux de son double. Son regard pourtant clair était assombrit par toute cette tristesse qu'elle ressentait. Elle passa maladroitement une main dans ses cheveux cours en soupirant doucement, comment la soulager, comment l'aider. Alice ne pouvait pas lui faire revenir son amour, sa joie de vivre.

J'aimerais tellement te soulager Alice, t'aider à allez mieux, te ramener l'amour de ta vie. Mais je ne sais pas comment faire. Je me sens incroyablement égoïste quand tu me vois dans ses bras. Je me sens déchiré en deux.

La jeune femme se leva et marcha quelque pas. Elle se stoppa devant un rayon de vêtements et les regarda vaguement. Alice était perdue, ses yeux montraient un mélange de perte et de douleur. Alice n'avait jamais vus sa vie autrement, Jasper, sa famille et elle. Maintenant elle apprenait que sa vie pouvait être modifié, qu'elle pouvait perdre sa moitié. Évidemment cette pensée lui avait traversé l'esprit et Alice avait raison. La douleur qu'elle pouvait ressentir à cette instant était des millions de fois plus forte que se qu'elle avait put imaginer.
Alice lâcha le vêtement qu'elle avait en main et balaya la réserve du regard. Ses yeux se posèrent sur un petit cadre en argent. Un fin sourire s'afficha sur son visage quand elle saisit son cadre et reconnut la photo. Alice fit alors demi tours et s'approcha à nouveau de son double. Elle s'assit à nouveau devant elle en sortant une photo de son sac. Celle dans le cadre était beaucoup plus abimé, mais cette photo était sans nul doute la préféré d'Alice. Elle tendit les photos à Alice.

C'est de cela que tu dois te souvenir Alice. Ferme les yeux et souvient toi de cette soirée passé avec Jasper sur le bord du Lac Louise. Nous avions traversé les USA et le Canada pendant des jours et nous sommes tombé sur se lac, caché entre les montagnes. C'est sans doute le plus beau couché de soleil auquel j'ai assisté jusqu'à maintenant. C'était un moment magique.

Alice ne savait pas si remémoré les meilleurs souvenirs était la meilleure des solutions, mais enterré et oublier Jasper l'était sans doute beaucoup moins. Sa main resta posé sur celle de son double qui tenait le cadre et la photo.

Alice, tu me fais la promesse que je garderai toujours Jasper à mes côtés. Pour ma pars je tenterais de faire tout pour soulager tes douleurs et si par miracle on peut faire quelque choses pour revenir avant l'attaque … je le ferais.

Alice fit un faible sourire a son double. Oui l'idée était folle, mais leur venue était tout aussi improbable que celle ci. Si ils avaient pus venir pourquoi ne pas tenter de revenir et sauver tout le monde. Alice était folle, elle le savait mais elle voulait espéré, pour son double, pour elle. Désormais le jeune brune se sentait plus proche que jamais de son double. Elle était elle, une seule personne avec un passé différent mais toujours les même.
Revenir en haut Aller en bas

Votre Fondatrice De Rêve
avatar

Hey, mais c'est
Alice M. Cullen

Ta bouille :
Nombre de Messages : 1098
Emploi/loisirs : Sauver notre futur...
Humeur : Malheureuse...

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une Vampire Végétarienne
Mes relations:
Double compte: Autumn Finn; Isabella Swan et Harper Groom
MessageSujet: Re: Une simple rencontre feat Alice M. Cullen   Mer 1 Fév - 19:28

Spoiler:
 


Je venais de faire une promesse qui était sacrée à mes yeux, et j'étais vraiment prête à tout pour que ma doublette ne perde jamais l'amour de sa vie. Il ne fallait pas que cela arrive. Il ne fallait plus qu'il y ai de mort... Non, il fallait tout faire pour avoir un futur heureux, tout du moins pour les Cullen du présent, car nous, nous n'avions plus d'époque à nous... Nous n'appartenions pas au présent et n'appartenions plus au futur...

Le regard de ma douce doublette fixa le sol. Elle donnait l'impression de ne savoir quoi dire, quoi faire. J'avais l'impression de me voir. Si quelqu'un entra dans la pièce, il se dirait qu'il voit le reflet d'Alice dans un miroir. Oui un étranger pourrait se dire cela si nous n'avions pas quelques différences physiques... C'était comme si j'avais une sœur jumelle, elle pouvait comprendre ce que je ressentais, elle pouvait savoir quand je mentais ou alors ne disais pas toute la vérité... Tout en étant une personne bien distincte de moi, c'était comme si je me parlais à moi-même... Oui, elle était moi, à quelques décennies près...

Cette situation était si étrange mais pourtant si réconfortante. Elle seule pouvait vraiment avoir une idée de l'ampleur de ma souffrance. Elle seule pouvait trouver les mots juste, avoir un geste réconfortant qui ne blesserai pas mon cœur plus qu'il ne l'est déjà... Elle seule pouvait savoir comment je fonctionnais, je réagissais... Alice brisa le silence. La tristesse envahissait son visage...

- Je … Alice, cette vision était si différente des autres. Si réel, si prenante. J'ai ressentis tout dans les moindres détails, tout entendu … S'était bien plus qu'un simple rêve. Mais … Je ne veux pas te faire souffrir, tu ne mérite pas ça. Tu ne mérites pas ce qu'il t'arrive.

Je n'imaginais pas un seul instant qu'Alice avait pu vivre une vision aussi intense. C'était si étrange... Peut-être qu'elle avait tout ressenti aussi fort car cela touchait sa famille... Que la peine nous avait dévasté dans notre époque... Peut-être que notre don nous avait relié le temps d'un instant lui faisant voir ce que je voyais, ce que je vivais, ressentir la douleur que j'avais... Cela était tout à fait possible....
Dans ce cas, Alice devait être vraiment mal, vivre avec la sensation d'avoir perdu presque toute sa famille alors qu'ils étaient bel et bien vivant... Pourquoi le destin se plaisait à nous rendre malheureuse... Après une vie humaine des plus horrible, nous avons une vie vampirique tout aussi douloureuse... Ce n'était pas juste. Qu'avions-nous fait de mal..?

- J'aimerais tellement te soulager Alice, t'aider à allez mieux, te ramener l'amour de ta vie. Mais je ne sais pas comment faire. Je me sens incroyablement égoïste quand tu me vois dans ses bras. Je me sens déchiré en deux.

Oh mais il ne le fallait pas, elle n'était pas égoïste... Bien au contraire, elle vivait sa vie. C'était moi l'égoïste de rester dans la villa, près d'eux... Mais je savais que pour le moment je ne pouvais pas partir, il fallait que je reste, si je partais maintenant, qui pourrait dire quelle folie s'emparerait de moi... Au contraire, le bonheur de les voir ensemble dépassait la peine que je ressentais. Il ne fallait pas qu'elle s'en veuille de vivre son amour.

Alice se leva, comme pour chasser ses idées noir. Je la regardais se déplacer. Elle n'était que grâce incarnée. Notre retour l'avait vraiment perturbé. Depuis que nous étions arrivé, c'était vraiment la première fois que je voyais Alice aussi perdu. Tout comme moi elle laissa place à ses véritables émotions, ses véritables inquiétudes... Elle regardait les vêtements de la réserve, sans réellement les voir.

Son regard était dans le vide jusqu'à ce que ses yeux se portent sur un petit cadre posé non loin de là... Elle s'en approcha et le saisit délicatement. C'était le seul vestige qui me rester de Jasper... Une photo de lui et moi au lac Louise, jauni par les décennies et abimé par les guerres... Mon double fit demi-tour et se rassit devant de moi le cadre toujours entre les mains. Alice farfouilla dans son sac et en sortie des photos qu'elle me tendit.

Je les saisis et regarda la première... Mon cœur se déchira en mille morceau. C'était les photos prisent au lac Louise. Elles étaient si neuves, si belles... L'émotion me serra le cœur, si j'avais été humaine, les larmes empliraient mes yeux...

- C'est de cela que tu dois te souvenir Alice. Ferme les yeux et souvient toi de cette soirée passé avec Jasper sur le bord du Lac Louise. Nous avions traversé les USA et le Canada pendant des jours et nous sommes tombé sur ce lac, caché entre les montagnes. C'est sans doute le plus beau couché de soleil auquel j'ai assisté jusqu'à maintenant. C'était un moment magique.

Je fermais les yeux. Je me rappelais chaque instant, chaque seconde de ce voyage, nous étions si heureux et si insouciant. Nous étions bercé par notre amour, notre bonheur. La nuit que nous avions passé suite à ce couché de soleil... C'était l'un des moments le plus pur, le plus magique de notre vie. Un sourire s'afficha sur mon visage. Ce souvenir était si agréable. J'avais oublié comme il était bon de penser à un moment heureux. En repensant à ce week-end , j'avais la sensation de sentir Jasper à mes côtés, de le sentir me serrer dans ses bras, me murmurer des mots d'amour au creux de l'oreille...

- Alice, tu me fais la promesse que je garderai toujours Jasper à mes côtés. Pour ma pars je tenterais de faire tout pour soulager tes douleurs et si par miracle on peut faire quelque choses pour revenir avant l'attaque … je le ferais.

Alice me sortie de ma rêverie... Elle souhaitait apaiser ma peine. C'était vraiment un ange incarné et je m'en voulais qu'elle souffre désormais à cause de mon futur, à cause de cette vision qu'elle avait eu...
Elle m'adressa un sourire sincère ce qui me toucha encore plus, car dans cette situation, elle semblait ne penser qu'à moi et pas à elle. C'était comme si elle voulait faire passer mon bonheur avant le sien. Mais il ne le fallait pas.

Je posais ma main en une douce caresse sur la joue de ma doublette et lui souris tendrement. Dire qu'auparavant j'avais été comme elle... Avant d'être brisée, j'étais aussi douce, aimante et joyeuse qu'elle... Malgré la tristesse de notre situation, elle essayait de voir le bon côté des choses et elle avait la même idée que Graham avait eu, celle de repartir juste avant que ce drame n'arrive...

-Tu es si forte et si généreuse...

Mon regard se posa sur la photo qu'elle m'avait tendu un peu plus tôt, et la lui rendis, gardant mon cadre avec ma vieille photo abimé dans ma main.

-En aucun cas je veuille que tu te sentes coupable de vivre ta vie avec Jasper. Bien au contraire, tu as ma bénédiction et je souhaite que tu profites de ce bonheur au maximum. Te voir avec me rend heureuse, car au moins j'ai la preuve qu'il est sain et sauf et heureux. N'imagine pas en permanence que j'ai perdu mon Jasper, car tu perdrais des possibilités de vivre de merveilleux moment, comme ce moment au lac Louise.

Je reposais mon regard sur mon unique photo de Jasper et moi...

-Tu as encore plein de beaux moment à vivre avec, croit moi. J'ai vécut tellement de chose merveilleuse car je les ai vécut pleinement avec mon mari, alors fait de même de ton côté.

Mon regard se reportait de nouveau sur le cadre, et je resta silencieuse un petit moment...

-On ne pourra malheureusement pas repartir chez nous... dis-je le regard fixé sur le cadre.

Ma voix tressaillit un peu. Dire cette vérité tout haut était douloureuse. J'avais imaginé repartir, retrouver mon Jasper, le prendre dans mes bras, reprendre ma vie à ses côtés... mais ce n'était pas possible.

-En revenant, nous avons modifié le futur. C'est à dire que nous avons plus de place dans le futur tout comme nous n'avons pas notre place dans votre époque. Si jamais nous venions à rentrer, il y aura une autre Alice, une autre Rosalie, etc... Et nous modifierions aussi leurs vies...

Je plongeais mon regard dans celui d'Alice.

-A cause de l'une de mes décisions, nous avons déjà modifié beaucoup de vie, nous ne pouvons pas continuer. Regarde un peu les dégâts que nous avons fait en arrivant ici. Nous avons ramené des monstres de notre époque.

Oui avec notre retour, nous avons déclenché une guerre prématuré. Nous avons ramené des monstres, aussi bien des sanguinaires que des Lycans... Quand bien même que ces bêtes soient ici, je m'en fichais un peu sur l'instant, ce que je ne voulais pas, c'était de faire encore plus de mal autour de moi. J'avais détruit les cullen du présent, j'avais changer leur vie, modifié leur visions des choses.... On ne pouvait pas continuer...



_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anotherchance.forumtwilight.com


Hey, mais c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une simple rencontre feat Alice M. Cullen   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une simple rencontre feat Alice M. Cullen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» alcool + menotte = euh... je sais pas. feat. Alice
» All the things we should have said... ▬ Feat Alice O'Connel
» Alice Cullen
» Go Habs Go - Simple Plan
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks dans l'État de Washington :: Centre Ville :: Les magasins :: Alice's Clothes-