Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 





















 

 Retrouvailles innatendues [pv Autumn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Mer 28 Juil - 19:24

J'en avais un peu assez de me retrouver ci, dans cette ville où je croisais - sans qu'ils me voient - des gens que j'avais haïs pour ce qu'ils m'avais fait, et que j'avais pour la plupart, tué. S'il fallait recommencer, je savais que j'en était capable. Je pensais à mon moi passé, qui subissait les remarques en nourrissant de noirs desseins. S'il savait que, quelques mois après, il deviendrait comme moi. J'y pensais. Blake était forcément dans le coin. Elle qui m'avais transformé, qui avait changé ma vie et m'avais rendu immortel ! Je rêvais de la revoir, de comprendre son choix de ne pas me tuer, de me donner la chance d'être plus fort que les autres.

tout en réfléchissant à tout cela, je marchais dans les bois, m'enfonçant de plus en plus, du côté où les parents disaient "ne va surtout pas là-bas, on dit qu'il y a des monstres !" Désormais, c'était moi le monstre en question. Mais les enfants sont stupides, ils s'aventurent quand même ici, histoire de vérifier les dires des anciens et de les défier aussi. C'est ainsi que l'odeur d'un sang frais et juvénile, m'arriva. Aussitôt, mes yeux s'éclairèrent et ma gorge me brûla. Ils étaient à moi. Oui, car ils étaient trois. Je passais à la vitesse supérieure, les pistant sans qu'ils se doute de rien. Me figeant derrière un arbre, je les vis. Trois petits adolescents de pas plus de 15 ans. Un régal, tout ce sang bouillonnant. Je me précipitais, en toute discrétion, vers celui qui était le plus isolé. L'emmenant sans bruit derrière un arbre, je n'eus aucun mal à planter mes dents dans sa chair tremblante. J'aspirais avec délectation le liquide chaud, qui coulait dans ma bouche, remplissant mon estomac. Une fois que je l'eus mordu à plusieurs reprises, cherchant là où le sang était le plus vif, je relâchais le corps sans plus de ménagement. J'allais m'attaquais aux deux autres lorsque je vis qu'ils avaient disparut. Un grognement m'échappa et je frappais un arbre, qui se brisa sous ma force.

Rageant, je repartis à leur recherche. Je sentis une autre odeur, un parfum plus féminin. Inspirant à plein poumons, je m'imprégnais de cet embrun, et me dirigeais vers sa source. Je la vis depuis le buisson, une jeune femme. Je me jetais sur elle, la plaquant au sol avec rudesse. Je la retournais pour voir son visage. J'ouvris de grands yeux ronds et me relevais d'un bond, me projetant à plus de 3 mètres d'elle. Je connaissais cette mortelle.

- Autumn ? C'est toi ?

Je n'en revenais pas. Je battis des paupières, afin de m'assurer qu'il s'agissait bien d'elle. auquel cas, j'avais failli vraiment la tuer cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas

Une Humaine A Croquer
avatar

Hey, mais c'est
Autumn Finn

Ta bouille :
Nombre de Messages : 180
Emploi/loisirs : Aller au lycée!!!!
Humeur : Heureuse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une humaine
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Summer Finn; Harper Groom
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Jeu 29 Juil - 11:49


Ma vie ici me plaisait. Cela faisait désormais quelques temps que j’avais mystérieusement atterrit ici. Je ne savais pas encore ce qui m’était arrivée. Je pensais souvent à ma famille, aux habitants du village, est ce qu’ils s’en étaient sorti. Et Timmy ? Est-ce que lui allait bien…
Tant de question qui tournait dans ma tête auquel je n’avais aucune réponse… C’était un supplice, surtout qu’il fallait que je garde tout ca pour moi, personne à qui en parler.
Les gens étaient si gentils et compréhensifs envers moi, alors il fallait que je fasse mon maximum pour n’éveiller aucun soupçon sur ma fausse amnésie…

Il fallait que je m’éloigne de tout cela durant quelques heures. Je me trouvais au bord de l’explosion, j’avais l’impression d’étouffer. Je savais où aller, l’endroit qui m’enlevait tous soucis, qui me faisait oublier tout ce qui m’entourait.
Les bois.
Certes ils n’étaient pas ceux que je connaissais, ils étaient « plus jeunes » mais au moins c’est le seul endroit ou je pouvais être moi-même durant quelques heures.
Je ne mis pas longtemps pour y arriver. J’inspirais un grand coup et entrais dans cet antre merveilleux pour moi. Dans une autre vie j’étais peut-être un esprit de la forêt pour tant l’aimer.
Je gambader ici et là, j’étais enfin moi-même, tout cela m’avait manqué. Il n’y avait pas les ruines du vieux Forks mais cela m’était égal. J’entendais les bruits des animaux, quelques voix de randonneurs que je m’empressais d’éviter allant dans la direction opposée pour être sûre de ne pas les croiser.
Tout était si beau, je me sentais enfin libre. Je n’avais rien à cacher en ces lieux, ils me connaissaient par cœur.
Néanmoins, quelque chose d’inhabituelle se produisit. Sans crier garde, les oiseux ne chantaient plus, je n’entendais plus les animaux non plus… Je n’aimais pas ca, je n’avais jamais aimé ca puisque cela n’augurait rien de bon…

Mon cœur se serra, l’angoisse s’empara de moi. Au loin j’entendais un le bruit d’un arbre se briser, un peu comme lorsque les vampires du village s’amuser dans la forêt.
J’avais peur.
Et en un instant sans que je comprenne ce qui se passe, quelque chose se jeta sur moi avec une telle force que ca m’en coupait la respiration. J’avais l’impression de m’avoir pris un 36 tonnes de plein fouet. J’avais mal, très mal. En à peine une fraction de seconde, la chose me retourna avec autant de brutalité qu’elle m’avait projeté sur le sol.
Ce n’était pas une chose ou un animal non, c’était un homme. Tout alla si vite que je n’avais pas le temps de voir son visage qu’il avait déjà fait un bond loin de moi. C’est seulement à cet instant que je pus l’observer, voir son visage, reconnaitre ses traits, ses yeux rouges.
J’avais l’impression de rêver, il était là devant moi. Peut-être étais-je inconstante et mon esprit me faisait voir ce que je souhaitais au plus profond de moi…


- Autumn ? C'est toi ?

Cette voix… Ce n’était pas un rêve ni une tromperie de mon esprit. Il était bien là devant moi, Timmy était là. Un sourire se dessina sur mes lèvres. Faisant abstraction de mes douleurs physique, je me relevais et allais me jeter dans ses bras. Je le serrais durant quelque instant avant de m’éloigner de lui car s’il m’avait sauté dessus, c’est qu’il devait avoir soif et je ne voulais pas le tenter…
Mes yeux étaient embués de larmes. Je n’étais plus seule désormais, il était là, mon meilleur ami, le garçon que je pouvais considérais comme un frère était là…


-Je… euh… Enfin… euh…

Aucune phrase correcte ne voulait sortir de ma bouche, j’allais encore passer pour une petite humaine idiote, je souriais à cette idée.

-Oui. Oui c’est bien moi… Je… je pensais être la seule ici, dans cette époque…, dis-je avec des trémolos dans la voix.

Je voulais tant aller me blottir dans ses bras, j’avais peur de me réveiller et que tout cela n’apparaisse que comme un rêve. Je voulais savoir s’il était arrivé en même temps que moi, ce qu’il avait fait… Je voulais tout savoir, parler pendant de long moment avec comme avant…


_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Autumn Finn le Ven 30 Juil - 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Jeu 29 Juil - 12:41

Je vis un sourire se former sur son doux visage. Pas de doute, c'était bien Autumn. Mais... non, elle était humaine, aucune chance pour qu'une autre exista déjà à cette époque-ci. Elle se releva, avec un peu de mal, et se jeta à mon cou. Là oui, pas de doute, ce ne pouvait être qu'elle. Elle était la seule créature que je connaissais qui ne s'enfuit pas devant moi. Avant que je pus refermer mes bras sur elle, elle s'éloigna, avec un air un peu coupable. C'est moi qui aurait du l'avoir, j'avais manqué de la tuer – sans l'avoir programmé. Elle n'arrivait pas à parler. L'avais-je trop brusqué ?

- Oui. Oui c'est bien moi... je... Je pensais être la seule ici, dans cette époque... articula-t-elle.

- Et non. Je suis là aussi, tu vois. Plus à m place que toi dans ces bois inhospitalier.

Il fallait sans cesse lui rappeler que la forêt, c'est dangereux, à n'importe quelle époque. surtout celle des environs de Forks, peuplée de vampires et autres monstres en tout genre.
Je m'approchais d'elle, à pas mesuré. Toute envie de vider son corps m'avais quitté pour le moment. Je l'attirais contre moi et la serrais – pas trop – fort, sentant chaque battement de son cœur. C'était vraiment bon de voir enfin quelqu'un que je connaissais, quelqu'un qui me comprenait, et m'aimait comme j'étais. Sa petite frimousse coloré m'avais manqué. J'avais crains qu'elle est été tué avant le retour dans le passé. Je sentais qu'elle n'était pas non plus es plus rassuré, coincé dans mes bras.

- N'aie pas peur. Je ne vais pas te dévorer. Pas aujourd'hui du moins. Simple erreur de calcul. lui chuchotais-je à l'oreille.

Je la gardais ainsi un petit moment. Je ne l'avais pas vu depuis au moins deux semaines, si ce n'est plus. Puis, avant de lui rendre sa liberté de mouvement, je déposais n baiser à la base de son cou, là où je rêvais secrètement de planter mes dents. Ensuite, elle fut libre.

- Je ne pensais pas te revoir, tu sais. Ce monde est si différent du nôtre ! Où étais-tu caché ?

J'avais tant de choses à lui raconter, et elle aussi sans aucun doute, à voir la flamme dans ses yeux. Je me demandais comment et quand elle était arrivé dans ce Forks-ci, le dépaysement par rapport à chez nous à nôtre ville délabrée, nos monstres dans tous les coins, ces guerres et ces morts. Je devais avoir eu moins de mal qu'elle, car j'avais vécu ici, quand tout était encore debout. Je lui avais raconté et elle m'avais pris pour un fou, ne croyant pas possible une air comme celle-là. Aujourd'hui qu'elle voyait que tout était comme je le disais, elle devait se sentir perdue, mais nous étions ensemble désormais. Et je désirais également lui parler d'une chose, ou plutôt d'une personne, rencontré quelques jours auparavant, qui sait, lui présenter, qu'elle ne soit plus seule, surtout quand je ne serais pas auprès d'elle, à veiller sur la petite sœur qu'elle était à mes yeux. - et oui, j'étais capable d'apprécier quelqu'un comme elle. Je lui étais redevable par beaucoup, même si cela n'avait pas été grave pour un immortel.
Revenir en haut Aller en bas

Une Humaine A Croquer
avatar

Hey, mais c'est
Autumn Finn

Ta bouille :
Nombre de Messages : 180
Emploi/loisirs : Aller au lycée!!!!
Humeur : Heureuse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une humaine
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Summer Finn; Harper Groom
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Ven 30 Juil - 10:24


Il était là devant moi, mais j’avais pourtant du mal à le croire. Désormais je n’étais plus seule et rien que cette perspective me comblait de joie.


- Et non. Je suis là aussi, tu vois. Plus à ma place que toi dans ces bois inhospitalier. , me dit-il ce qui me fit sourire

Il était comme mes parents, il n’aimait pas que je traine dans les bois car c’est vrai on ne savait pas sur qui on pouvait tomber, mais en même temps c’était mon caractère, si je vivais loin des bois, j’étais malheureuse…
Il fit quelques pas dans ma direction puis il me prit dans ses bras. Mon corps se crispa un peu à se contact, après tout, il avait bien faillit me tuer quelque instant plus tôt.
Dans un murmure, il me dit à l’oreille :


- N'aie pas peur. Je ne vais pas te dévorer. Pas aujourd'hui du moins. Simple erreur de calcul.

Cela me rassurait grandement et je profitais enfin de cette étreinte, je passais mes bras autour de son corps, il m’avait tant manqué –en tout bien tout honneur je vous rassure- pourtant cela ne faisait que deux semaines environs que nous ne nous étions pas vus mais ca paraissait une éternité…
Il déposa un baiser à la base de mon cou se qui me provoqua un petit frémissement au contact de ses lèvres froides puis il me relâcha. Néanmoins je restais près de lui.


- Je ne pensais pas te revoir, tu sais. Ce monde est si différent du nôtre ! Où étais-tu caché ?

J’avais tant de chose à lui raconter, mon arrivé, ma nouvelle maison, et ce prof de sport si charmant au lycée. Je ne savais par ou commencer… Et pourquoi pas par le début.
Lui adressant un sourire, j’inspirais un grand coup afin d’évacuer le reste de mes émotions puis je me lançais.


-Je ne pensais pas te revoir non plus, j’ai cherché tant bien que mal si d’autre de chez nous étaient ici aussi mais je n’ai trouvé personne que je connaisse. Je suis ici depuis deux semaines environs. Lorsque ces créatures ont attaqué le village, je me trouvais dans la cave de la maison et là il y a eu un énorme éclair et je me suis retrouvée seule ici. Je n’ai pas tout de suite compris ce qui se passé… J’ai pleuré pendant des heures seule dans cette forêt…

J’avais un peu honte d’avouer ma faiblesse devant un être immortels mais Timmy le savais pertinemment lorsque je ne disais pas tout, et puis c’était une réaction parfaitement normale pour une humaine, enfin je pense…

-Puis ensuite tout s’est enchainé, un couple m’a trouvé errante à l’entrée de la ville, le chérif de la ville est venu, une ambulance, je voyais toutes ces voitures, entendre tout ces bruits, c’était tellement trop pour moi que j’en perdis connaissance. Je me suis retrouvé à l’hôpital et là je ne pouvais pas leur expliqué ce qui m’était arrivé, ils m’auraient pris pour une folle alors j’ai dit que je ne me souvenais de rien, a part mon nom c’était la seule chose que je savais. Ils m’ont tous cru et continu de le croire. Maintenant je vis au foyer de Forks, ce n’est pas merveilleux mais c’est mieux que rien. Je suis obligée de suivre les cours au lycée aussi…

Je pense que je venais de faire le tour de tout ce qui m’était arrivée. Le prof j’en ferais abstraction pour le moment.
*Mais qu’est ce qui peut être mignon ce prof… J’aime la gym !*
Un sourire rêveur s’était affiché sur mon visage. Il fallait que je l’enlève immédiatement.


-Mais et toi ? Et ce que tu vas bien ?

Il devait avoir eu moins de mal à s’adapter comparé à moi puisqu’il connaissait déjà ce monde. Il y avait était humain… Peut-être qu’il ne voudrait pas rester dans cette ville surtout si son double est dans les environs…

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Ven 30 Juil - 13:12

Comme à son habitude quand il y avait beaucoup de nouvelles, elle se mit à parler rapidement, histoire de tout déballer vite et bien. Cela ne me gênais pas le moins du monde, même si moi je devais me montrer moins rapide qu'elle.
Elle me raconta don son arrivée ici, en même temps que moi. La brèche temporelle avait du aspirer tous les gens de Forks et environs proches. Je l'écoutais attentivement parler de son adaptation, souriant au fait qu'elle mentionne le fait qu'elle ai pleuré. Sourire qui s'effaça rapidement, car je n'appréciai pas qu'elle soit triste et si perdue. Et je n'avais pas fait grand chose pour retrouver des gens, trop absorbé par mes rencontres du passé et la non-compréhension de ce retour en arrière. Elle se faisait passé pour une amnésique, cela se tenait. Le foyer de Forks... je me rappelais avoir toujours évité cet endroit bizarre au goût du petit humain que j'avais été.

- Ce n'est pas merveilleux mais c'est mieux que rien. Je suis obligée de suivre les cours au lycée aussi...

A ces mots, je grimaçais. J'avais toujours eu en horreur cette prison, où on m'avais traité plus bas que tout. Et surtout... et si elle rencontrait mon moi-passé ? Que se passerait-il alors !? Apprécierait-elle cette loque et préférerait sa compagnie ennuyeuse à la mienne si... dangereuse ? Cela ne me plaisait guère, j'avais même envie de tuer l'humain. Mais provoquerais-je là ma mort ? À méditer...

- Mais et toi ? Est-ce que tu vas bien ? s'enquit-elle.

- Oui, ça va. Je dois bien avouer que je ne suis pas aussi enjoué que toi à l'idée d'être ici. Bon c'est vrai, cette époque où tout était debout me manquais un peu, mais me retrouver ici a milieu de... enfin ici quoi, ça ne me plais pas. Je suis arrivé en même temps que toi, alors que j'étais dans le cimetière pour voir ma mère. Imagine ma stupéfaction en me retrouvant dans un cimetière vide de toutes pierre tombale portant le nom de ma mère ! Je me suis quand même permis de tuer quelques habitants ça et là. Il faut bien que je mange !! ajoutais-je à son oeil septique.

Elle n'aimait pas vraiment que je me nourrisse de sang humain, mais qui pouvais-je ! Ce n'était pas moi qui avait tué des membres de sa famille que je sache ! M'enfin, je ne pouvais lui en vouloir.

- J'ai fais une rencontre l'autre jour, à Port Angeles. Une humaine et.. tu connais mon envie de jeu pour certaines de mes vi... proies. Elle est étrange comme fille, même pour une humaine. Je la comprends et en même temps ne la cerne pas. Je n'ai même pas encore trouvé de moyen de la tuer, moi qui ai toujours un plan ! Elle me... je sais pas, c'est vraiment bizarre, je ne me comporte pas comme... moi !

Je faisais les cents pas à l'évocation d'Elisabeth me tourmentais. Je voulais la dévorer, mais je ne le faisais pas. Je rêvais de voir sa vie s'éteindre, mais je ne voulais pas qu'elle meurt ! Enfin tout était compliqué en ce moment !

- Bref ! Tout est embrouillé. Mai pour le moment, ce n'est pas important. Tu aime ce monde, dans lequel j'ai vu le jour ? As-tu... as-tu déjà rencontré mon moi passé ?

J'étais revenu vers elle, et lui tenait les mains. Je voulais qu'elle me dise comment elle trouvait mon univers de mortel, avec toutes ces voitures, ces bruits et cette nourriture, que les humains n'avaient plus chez nous. Et je voulais savoir bien plus encore, si elle avait rencontré Tim... Ça m'embêtais vraiment à l'idée qu'elle trouve plus attirant ce gamin minable – oui moi ! Mais avant ! - alors que nous étions amis.
Revenir en haut Aller en bas

Une Humaine A Croquer
avatar

Hey, mais c'est
Autumn Finn

Ta bouille :
Nombre de Messages : 180
Emploi/loisirs : Aller au lycée!!!!
Humeur : Heureuse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une humaine
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Summer Finn; Harper Groom
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Jeu 5 Aoû - 16:36

Lorsque j’avais évoqué mes cours au lycée, j’avais vu une grimace s’afficher sur le visage de Tim. Je n’y avais pas pensé plus tôt mais je me rappelais du peu de fois ou il avait évoqué son passé humain. Il n’était pas vraiment heureux dans son ancienne vie et j’aurais dû m’en rappeler.
Lorsque je lui avais demandé si lui allait bien il m’avait répondu qu’il n’appréciait pas trop cette époque. Il était au cimetière pour voir sa mère lorsque nous sommes revenus ici. Il pourrait peut-être lui rendre visite, ou au moins la voir de loin, je suis sûre qu’il avait déjà du y penser ; Il me dit aussi qu’il avait tué quelque humain depuis son retour, à cette évocation, je fronçais les sourcils. Je n’aimais pas vraiment me l’imaginer en train de… de boire le sens d’un humain, à tout instant je savais que je pourrais être l’une de ses victimes mais cela ne m’effraya pas tant que cela, après tout cela faisait un moment que nous nous connaissions, et c’était mon meilleur ami, alors je me moquais éperdument du danger que je pouvais frôler.

Puis sans que je m’en rende vraiment compte, son visage afficher un air un peu plus sérieux.
Il avait rencontré une jeune fille avec qui il ne savait pas comment se comporter, il n’arrivait pas à trouver comment la tuer, pourtant, jouer avec ses proies était un domaine dans lequel il exceller alors pourquoi avait-il du mal avec elle… A moins que… Non cela ne lui ressemblait pas mais pourtant il pourrait peu être avoir trouvé quelqu’un qui pouvait vraiment l’intéresser…
Il se mit à faire les cents se qui me confortait dans mon opinion, même s’il ne s’en rendait pas encore compte, il avait un faible pour cette fille ce qui me fit sourire. Mon Tim avait le béguin pour une fille, mais ne voulant pas s’étendre sur ce sujet, il en changea très rapidement.


- Bref ! Tout est embrouillé. Mais pour le moment, ce n'est pas important. Tu aime ce monde, dans lequel j'ai vu le jour ? As-tu... as-tu déjà rencontré mon moi passé ?

Il était revenu vers moi et me tenait les mains. Sa peau froide contre ma peau d’humaine me provoqua un léger frisson comme à chaque fois. Il voulait savoir ce que je pensais de la vie d’ici par rapport à ce que je connaissais de mon époque…

-Cette jeune fille à l’air de valoir la peine d’être connu pour que tu ne saches pas comment mettre fin à ses jours…

Cela me faisait tout drôle de dire cela néanmoins un sourire apparaissait sur mon visage.

-Pour répondre à ta question, oui j’aime le monde dans lequel tu as vu le jour, celui qui t’a connut humain. Néanmoins j’ai un peu de mal à m’y habituer, de voir toute ces voitures, tous ces magasins, toutes ces technologies. Tout le monde vie à cent à l’heure ici, ma vie d’avant me manque un peu, mes escapades dans le vieux Forks en ruine, enfin ici c’est étrange à dire puisque tout est debout. Mais tu es là maintenant, je suis moins seule et cela me rassure fortement. Je me stoppais un petit instant avant de reprendre. Je ne t’ai pas encore vue, enfin je veux dire je n’ai pas encore vu ton moi passé. Mais pourquoi, tu as peur que je le rencontre… ?

Je me demandais de quoi il pouvait bien avoir peur. Après tout rien ne pourrais changer entre lui et moi. Il était mon ami et cela resterais ainsi toujours.

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Ven 6 Aoû - 14:07

-Cette jeune fille à l’air de valoir la peine d’être connu pour que tu ne saches pas comment mettre fin à ses jours…

Je ne pipais mot. J'ignorais si c'était bien ou mal, ou si ça valait la peine de la connaître. Enfin, si. Elle était sympathique, pour une humaine, drôle dans ses actions, surtout contre moi avec ses gousses d'ail. J'avais passé un bon moment, mais non. Elle ne devait être qu'un repas de plus. Juste une victime, malgré le peu de sang qu'on pouvait sentir couler dans ses veines.
Afin de ne plus y penser, Autumn répondit à mes questions. Elle aimait ce monde, même si elle avait du mal à s'habituer au rythme environnant. Je devais bien admettre qu'elle n'avait pas tord. On était trop acclimaté à notre époque de ruine et nos guerres, que voir un monde... vivant ! nous faisait un choc. Encore plus pour elle qui ne connaissait rien d'ici, quoi que j'ai pu lui dire, ça n'aurait pas était plus instructif qu'un plongeon en 2006.

- Mais tu es là maintenant, je suis moins seule et cela me rassure fortement.

Je lui souris. Moi aussi, j'étais heureux de la retrouver. Elle était la seule humaine à qui je faisais confiance.

- Je ne t’ai pas encore vue, enfin je veux dire je n’ai pas encore vu ton moi passé. Mais pourquoi, tu as peur que je le rencontre… ?

- Et bien...

J'hésitais. Ça paraissais tellement bête vu qu'elle et moi on était vraiment de très bons amis. Mais je craignais que ce monde ne nous éloigne. Et qu'elle reste ici... j'aurais été blessé dans mon orgueil si elle choisissait mon moi passé.

- Tu es mon amie. dis-je en caressant sa joue. Ce que tu pense de moi, quoi qu'on en dise, ça m'importe. Et due penserais-tu de moi tel que je suis, si tu voyais l'être que j'étais avant ma transformation...

C'était ben là le soucis. J'avais souvent était qualifié de "petit bouchon" ou autre inepties, quand j'étais humain. Les parents me trouvaient réservé mais semblait heureux qu'un garçon ne touche pas à leurs filles. Je leur plaisais physiquement, mais désormais, j'avais en plus d'un corps parfait, une parfaite maîtrise du langage et de la confiance en moi. Il était bien loin l'humain craintif et solitaire. J'étais toujours seul, certes, mais c'était par choix. Je ne désirais pas m'encombrer de gens. Autumn était l'exception, mais je lui devais une faveur.

- Il est très différent. enfin, j'étais très différent de l'être que tu connais.
Revenir en haut Aller en bas

Une Humaine A Croquer
avatar

Hey, mais c'est
Autumn Finn

Ta bouille :
Nombre de Messages : 180
Emploi/loisirs : Aller au lycée!!!!
Humeur : Heureuse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une humaine
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Summer Finn; Harper Groom
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Mer 11 Aoû - 13:12


- Et bien...


Sa voix était empli d’hésitation, comme si quelque chose le gêné. Je ne comprenais pas c’était la première fois que je le voyais hésiter comme cela.

- Tu es mon amie. Ce que tu pense de moi, quoi qu'on en dise, ça m'importe. Et que penserais-tu de moi tel que je suis, si tu voyais l'être que j'étais avant ma transformation...

Il caressa ma joue de son doigt froid.


- Il est très différent. Enfin, j'étais très différent de l'être que tu connais.

Alors c’était ca, il avait peur que mon opinion sur lui change. Il craignait qu’en le rencontrant humain, je le préfère comme ca plutôt que lui vampire. Mais il se trompait. Jamais je ne pourrais changer, c’était mon ami et quoiqu’il arrive rien ne changera entre lui et moi.

-Il ne faut pas que tu t’inquiète, je t’assure. Tu es mon ami depuis longtemps maintenant et te rencontrer humain n’y changera rien. Au contraire peut-être que je deviendrais ami avec toi enfin ton toi humain aussi. Après tout, il est toi, et grâce à lui tu es ce que tu es aujourd’hui. Tu m’as déjà dit que tu n’avais pas eu une vie d’humain facile, et pourtant mon regard sur toi n’a pas changé alors si je le voyais de mes propres yeux, rien ne changerais.

Je déposais un rapide baiser sur sa joue.

-C’est promis.


(HJ : Désolée de pas avoir répondu plus tôt, mais j’ai eu un problème de santé qui a nécessité que je reste en observation à l’hôpital depuis lundi, je suis rentrée ce matin)

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Mer 11 Aoû - 18:30

Autumn me rassura sur le fait qu'elle était mon amie. Elle pensais que devenir amie avec mon moi passé ne pourrait être qu'un petit plus pour nous. J'eus un sourire presque moqueur. Cette fille 'était bel et bien accroc à ma petite personne. C'en était presque attendrissant.

- Après tout, il est toi, et grâce à lui tu es ce que tu es aujourd'hui.

Elle n'avait as tord. Si je n'étais pas né à un moment ou un autre, je ne serait pas devenu un immortel. Elle termina par dire que rien ne changerais entre nous. Lorsqu'elle approcha de moi, je me retins de respirer. Je savais que son odeur à une telle proximité, me rendais faible, et capable de la tuer. Et on ne tue pas les amis qu'on à.

- C'est promis. dit-elle ensuite.

- Tu as raison. Nous sommes amis depuis si longtemps, que ça serait insensé de penser à ça. Je dois bien dire que je suis assez curieux d'aller voir du côté de mon ancien chez moi, de me voir comme j'étais avant. Il faudrait changer ça, empêcher peut être Blake de le transformer. Ou le faire avant !

Pourquoi pas ou. Avoir comme un jumeau à mes côtés. Ensemble contre les autres. J'étais déjà fort, mais si j'étais deux, je vaincrais encore plus facilement, et qui sait, peut être pourrais-je conquérir plus de territoire, avoir tous les humains que je désirais, les mettre à mon services et avoir un garde-manger aussi. Peut-être établir un règne plus puissant que celui des Volturis. Ils ne contrôlaient plus rien à notre époque, je me chargerais de faire respecter l'ordre. Toutes ces idées mettaient mon cerveau en ébullition, je rêvais de voir de mes yeux si c'était possible. Faire d'Elisabeth mon esclave aussi, pouvoir torturer comme bon me sembler mes victimes. Elisabeth... elle méritait mieux qu'une vie comme ça... Je ne savais plus en ce qui la concernait.
Tout cela me montait à la tête et Autumn était trop près de moi, son sang coulant dans ses veines m'étourdissait. Je m'éloignais donc d'elle.

- Excuse moi. C'est pour ton bien, crois moi.

Son visage n'était pas ravi de me voir m'écarter, mais je risquais de me laisser aller. Je me retenais de la dévorer, avec un peu de difficultés ici.

- Le fait de remonter le temps à du affecter quelque peu mes capacités de résistance. Désolé.

Ce devait être ça. Trop de perturbations, trop de renouveau, ça montait au crâne et faisait revivre mes premières envies la concernant. Il fallait juste que je me reprenne. Déjà, je ne respirais plus. Plus rien n'entrais dans mes poumons inutiles. D'ici deux minutes, je pourrais être proche d'elle sans que ça ne m'affecte.
Revenir en haut Aller en bas

Une Humaine A Croquer
avatar

Hey, mais c'est
Autumn Finn

Ta bouille :
Nombre de Messages : 180
Emploi/loisirs : Aller au lycée!!!!
Humeur : Heureuse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une humaine
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Summer Finn; Harper Groom
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Jeu 12 Aoû - 12:03


Lorsque je m’étais approché je l’avais vu se crispait. Je n’arrivais pas à garder en tête que j’étais ou plutôt que mon sang était une tentation pour lui. Il fallait que j’essaie de garder mes distance mais c’était si difficile tant j’étais heureuse de le voir ici, devant moi.


- Tu as raison. Nous sommes amis depuis si longtemps, que ça serait insensé de penser à ça. Je dois bien dire que je suis assez curieux d'aller voir du côté de mon ancien chez moi, de me voir comme j'étais avant. Il faudrait changer ça, empêcher peut être Blake de le transformer. Ou le faire avant !

Il avait en tête de se transformer lui-même… C’est vrai que je n’y avais pas pensé. Mais je le comprenais avoir envie d’aller voir près de chez lui et pouvoir par la même occasion voir sa mère encore vivante… Si j’avais été à sa place je ne pense pas que j’aurais fait autrement, peu être même que j’y aurais déjà était. Malheureusement je n’avais pas la même chance que lui. Mas parent n’étaient plus ici et je ne sais pas si un jour je pourrais les revoir…
Je vis le regard de Tim se perdre dans le vague et une lueur qui me faisait peur apparaissait dans ses yeux. J’avais peur de savoir à quoi il pensait. Je n’avais pas peur de lui ni même de la mort. Lorsque j’avais décidé de devenir son amie c’était un risque que je connaissais alors si un jour il devait me tuer et bien je l’accepterais.
Tim s’écarta de moi.


- Excuse-moi. C'est pour ton bien, crois moi.

Je n’aimais pas lorsqu’il s’écartait de moi mais je le comprenais je ne voulais pas qu’il se sente coupable si jamais il devait me faire du mal. Déjà un peu plus tôt lors de nos retrouvailles il s’en voulait un peu, il avait était à deux doigt de me tuer, ce qui en y repensant me faisais rire… Enfin dans un certain sens.

- Le fait de remonter le temps à du affecter quelque peu mes capacités de résistance. Désolé.

Le voyage dans le temps était sa théorie sur ce qui lui arrivait. C’était peut être le cas, je ne savais pas ce qu’avait pu produire ce bond dans le temps sur nous. Moi je ne sentais rien de différent seul le retour avait était très difficile, la mort aurait plus douce pour moi à ce moment là. Mais maintenant je me sentais bien. Il fallait que je garde en mémoire d’aider Tim et donc d’essayer de m’approcher.

-Je suis navrée, c’est de ma faute aussi, je ne devrais pas m’approcher de toi mais c’est instinctive chez moi, j’ai du mal à m’y empêcher. En tout cas pour ton idée d’aller faire un tour près de chez toi tu devrais le faire. Et pour ton autre toi, je ne sais pas ce qui est le mieux, que tu le transforme ou alors que tu laisses blake le faire. En tout cas si tu dois le rencontrer il va avoir un choc et toi ca va te faire drôle...

En y réfléchissant, à moi aussi ca me feras tout drôle lorsque je rencontrerais le Tim du présent. Il sera comme Timmy mais si différent à la fois… Et deux Tim en même temps… C’était si étrange et si existant à la fois. Je ne sais pas pourquoi mais j’avais envie de voir ca de mes yeux, mais une infime partie de mon être savait que ce n’était pas si bon que ca…


_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Jeu 12 Aoû - 18:37

- Je suis navrée, c'est de ma faute aussi, je ne devrais pas m'approcher de toi, mais c'est instinctif chez moi, j'ai d mal à m'y empêcher.

Je répondis à ça d'un hochement de tête négatif. C'était moi le danger, moi qui était attisé par son sang. Elle était mon amie et par moment j'avais vraiment du mal à la voir comme telle, tant ma soif était grande.
Autumn continua, me disant que je devras aller voir ma mère, me voir, créant un peut-être lien. Je redoutais de me retrouver face à lui... moi ! J'étais différent de cette chochotte qu'il était.

- En tout cas si tu dois le rencontrer il va avoir un choc et toi ça va te faire drôle...

- tu l'as dit ! Je sens que ça va être quelque chose de plutôt... intéressant.

C'était le moins qu'on puisse dire, ça risquait d'être passionnant. Et si je lui faisait avoir une crise cardiaque ? Cela m'effacerait-il de ce monde, vu qu'il était mon passé ? Ou survivrais-je ? Il fallait que j'anticipe. Alors que mon amie semblait réfléchir, j'en profitais pour disparaître de sa vue et réapparaître derrière elle sans qu'elle n'ai eu le temps de s'en apercevoir. Elle était adorable, perdue dans ses pensées. Je tentais de ne pas lui faire peur en la prenant dans mes bras. Le coup était passé, néanmoins je ne respirais toujours pas, alors que j'en mourrais d'envie.

- Je suis heureux que tu sois là. N'aie pas peur.

En effet, je me penchais contre sa nuque. J'avais déjà fait le coup, mais je crois qu'elle ne s'y ferait jamais. Je posais mes lèvres à la base de son cou, sentant les pulsations de son cœur avec délectation. Je me battais pour garder les lèvres jointes; c'était tellement enivrant d'entendre son sang couler si vite, si fluidement. Je parvins à décoller ma bouche mais, pris d'une envie folle, je passais ma langue sur sa nuque. Même si j'adorais cette fille comme la famille que je n'avais plus, j'aimais encore plus faire s'accélérer son rythme cardiaque. Ça m'excitait terriblement, peut-être même dans tous les sens du terme !

- Excuse moi... dis-je en me détachant d'elle, gardant une main autour de son poignet. C'était vraiment... jouissif ! soupirais-je en me souvenant.

Je ne craignais pas de la mettre mal à l'aise, au contraire ! Je sentais tout en lui tenant le poignet là où les pulsations se sentaient comme dans son cou. Je ne voulais presque pas lui faire peur, mais mes instincts prenaient le dessus par moment.
Revenir en haut Aller en bas

Une Humaine A Croquer
avatar

Hey, mais c'est
Autumn Finn

Ta bouille :
Nombre de Messages : 180
Emploi/loisirs : Aller au lycée!!!!
Humeur : Heureuse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une humaine
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Summer Finn; Harper Groom
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Ven 13 Aoû - 17:05


Timmy avait l’air d’avoir de l’impatience que cette situation arrive. Je me perdis durant quelques brèves secondes dans mes pensées, juste le temps nécessaire pour laisser à Timmy le temps de disparaitre pour réapparaitre derrière moi. Mes yeux d’humaines ne pouvaient pas le voir je le sus lorsque je sentis ses bras se resserrer autour de moi.
Mon cœur fit un soubresaut tant j’avais été surprise.


- Je suis heureux que tu sois là. N'aie pas peur.

Mon cœur s’accéléra lorsqu’il posa ses lèvres à la base de mon cou. Je ne m’y ferais jamais. Lorsqu’il faisait ca, il pourrait si facilement me tuer, boire mon sang sans que je me débatte. Je ne comprenais pas ce qui se passait, peut-être étais-ce l’un de ces charmes vampiriques. Un peu comme lorsque les Cullen nous parlaient, nous autre simple humain nous étions si subjugué face à eux, mais là avec Timmy c’était si différent…
Détachant ses lèvres de mon cou, il passa sa langue sur ma nuque me faisant frissonner et rendant mes jambes encore plus molles qu’elles ne l’étaient déjà. Mon rythme cardiaque s’accélérait de plus en plus faisant voyager mon sang plus rapidement dans mes veines.
J’oubliais tout ce qui nous entourait, j’oubliais même ce qui se passait. J’imaginais ses crocs se planter dans ma chair me vidant peu à peu de mon sang, sentant la vie quitter mon corps…
C’était un risque que je courrais à chaque seconde, mais cela ne me dérangeait pas.


- Excuse-moi.... C'était vraiment... jouissif !

Il s’éloigna un peu de moi mais garda l’un de mes poignets dans sa main. J’avais beaucoup de mal à me remettre de mes émotions, ma respiration était toujours désordonnais, ce n’était pas la première fois qu’il faisait quelque chose de ce genre, mais j’avais jamais su m’y habituer… Il jouait avec le feu un jour peut-être qu’il ne sera pas se contrôler, mais je lui faisais confiance, jamais il me ferait de mal volontairement.

-Euh…Je… Euh… Je suis contente que tu sois là aussi… Et euh… ne t’excuse pas…

Mon esprit était toujours embrumé mais j’affichais un sourire.

-Je dois avoir l’air idiote, mais c’est si dur de rester maitre de soi lorsque tu es si près. J’ai… J’ai l’impression d’être ta proie et tes charmes de vampires rentre en action, je n’ai vraiment pas la capacité de garder l’esprit clair. Je plains sincèrement tes proies.

C’est vrai que je les plaignais mais mourir sous le charme de quelqu’un comme ca ne devait pas être si désagréable…

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Ven 13 Aoû - 17:35

Son sang filtrait avec rapidité dans ses veines, je ne la quittais pas des yeux. Elle articula avec difficulté qu'elle était également contente de me voir.

- Je dois avoir l'air idiote, mais c'est si dur de rester maître de soi lorsque tu es si près.

C'était l'effet général produit sur les gens, en particulier ceux qui savaient qu'ils allaient y passer. Elle enchaîna en disant qu'elle se sentait comme une proie lorsque je m'y mettais.

- tu n'es nullement idiot, j'aime charmer, tu le sais bien. dis-je doucement en passant un doigt de son oreille jusqu'à son cœur. Mais tu ne sera jamais une de mes proies. Tu m'es trop précieuse pour que je puisse un jour te tuer... consciemment.

On ne savait jamais ce qui pouvait se passer, mais je tenais à elle, réellement. Même s'il m'arrivait parfois de la rêver morte, mes dents ayant laissé des marques sur son corps pale, je ne me sentais pas de l'achever. A moins qu'un jour tout dérape, comme ça avait failli tout à l'heure.

- Je plains sincèrement tes proies.

J'eus un sourire amer. Moi je ne plaignais personne. Pour ma part, ce n'étaient que des morceaux de viandes. Ils mangeaient du cerf ou du lapin, je me nourrissais d'humain ! Chacun son truc. Mai il n'y avait pas à avoir de considération pour mes victimes. Ils avaient certes une mort terrible aux vues de mes tortures toutes plus sadiques les une que les autres, que ce soit mental ou physique d'ailleurs.

- Leurs morts m'importe peu. Leur sang me permet de survivre.

Et mon pouvoir, de leur infliger des dégâts considérable sur leur misérable enveloppe. Plus j'y réfléchissais, plus je me disais que très peu de personne avaient la chance de survivre. Autumn m'avait aidé et j'avais promis d'être là pour elle, malgré la tentation ! Et il y avait aussi Elisabeth... qui aurait du être tuée déjà. Mes yeux tombèrent sur la poitrine de mon amie. Aucune intention perverse, non, je ne faisais qu'observais les battements de son cœur.

- Toi qui es humaine, pourrais-tu me dire, je te prie, pourquoi j'hésite pour la jeune humaine ? Son coeur bat comme le tiens, un peu moins vite en fait, elle attise ma soif, mais en même temps ne lui laisse pas le temps de prendre forme pleinement. Comme si quelque chose en elle faisait barrage.

en prononçant ces mots, je commençais déjà à méditer sur la question. Se pouvait-il quelle possède un pouvoir spécial contrant les vampires ? Comme les loup avec leur puanteur, ou bien était-ce autre chose ? Je ne voyais que la théorie du don, écartant les possibles réponses. Une humaine pourrait peut être m'en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas

Une Humaine A Croquer
avatar

Hey, mais c'est
Autumn Finn

Ta bouille :
Nombre de Messages : 180
Emploi/loisirs : Aller au lycée!!!!
Humeur : Heureuse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une humaine
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Summer Finn; Harper Groom
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Sam 14 Aoû - 15:36


Il passa l’un de ses doigt de mon oreille jusqu’à mon cœur. Je sentais ma peau frissonner sous ce passage.


- Tu n'es nullement idiote, j'aime charmer, tu le sais bien. Mais tu ne seras jamais une de mes proies. Tu m'es trop précieuse pour que je puisse un jour te tuer... consciemment.

Je souris à ces mots.

-Je le sais que tu ne me feras jamais mal consciemment. Je te fais confiance sinon je ne serais pas auprès de toi.

Puis il me dit que le sang lui permettait de vivre, c’était vrai, c’était une notion que j’oubliais assez souvent, sans le sang, il perdrait ses forces et je ne le voulais pas. Je voulais qu’il reste tel qu’il était.
Je sentais le regard de Tim observer les battements de mon cœur. Je souriais, il pouvait tout voir, chacun des battements de mon cœur, entendre le sang parcourir mes veines. Je ne pouvais rien lui cacher, même un mentir je ne pourrais pas y arriver il le verrait immédiatement…


- Toi qui es humaine, pourrais-tu me dire, je te prie, pourquoi j'hésite pour la jeune humaine ? Son cœur bat comme le tiens, un peu moins vite en fait, elle attise ma soif, mais en même temps ne lui laisse pas le temps de prendre forme pleinement. Comme si quelque chose en elle faisait barrage.

Les doutes que j’avais eus un peu plus tôt se confirmèrent, il avait cette jeune fille en tête. Il voulait lui ôter la vie mais en même temps il se le refuser. Dans ma courte vie d’humaine, je n’avais vu cela qu’une seule fois. Edward et Bella. Je sais que chaque histoire est différente mais le fait était identique, tout comme Edward, Tim refuser d’ôter la vie d’Elisabeth. Alors c’est qu’il avait des sentiments pour elle. Il allait enfin peut-être trouver l’Amour…
Je le regardais en affichant un léger sourire.


-Je pense savoir ce qui se passe, mais je ne suis pas sûre que tu veuilles l’entendre. Je pense que tu l’apprécies et c’est pour ca que tu n’arrives pas à lui enlever la vie.

Je voulais lui dire clairement ce que je pensais, qu’il devait s’attacher à elle-même s’il ne s’en rendait pas encore compte. Masi j’avais peur qu’il réagisse mal, après tout d’après ce que je savais, il n’avait jamais réellement éprouvé des sentiments pour quelqu’un…

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Sam 14 Aoû - 18:32

J'étais content que Autumn ai confiance en moi, même si parfois je n'avais pas confiance en moi, aux vues de mes instincts de prédateur ! Lorsque j lui demandais pour Elisabeth, elle réfléchit un moment, comme si elle n'était pas sûre. Puis je vis un sourire marquer son visage. Je haussais un sourcil, m'interrogeant sur ce geste inapproprié à mon goût.

- Je pense savoir ce qui se passe, mais je ne suis pas sûre que tu veuille l'entendre. me dit-elle.

- Essaie toujours, tu verras bien !

- Je pense que tu l'apprécies et c'est pour ça que tu n'arrives pas à lui enlever la vie.

L'apprécier ? Je fronçais les sourcils comment ça « apprécier » ? non, c'était pas ça ! Pourquoi j'apprécierais une humaine ! C'était ridicule, totalement inopportun ! Je ne comprenais pas le sens de sa phrase !

- Je... Non, je n'comprends pas ton sens u mot « apprécier ». ma théorie à moi, qui est peut-être plus plausible, c'est qu'elle doit voir un don ! Regarde, Bella à un bouclier mental ! Peut-être que Elisabeth peut avoir comme un don de répulsion envers les vampires !

Plus je le formulais à voix haute, plus ça paraissait invraisemblable ! Elle n'avait pas l'air si forte, même carrément le contraire ! L'apprécier ? C'était ri-di-cule ! Je n'avais pas ce genre de facultés ! Enfin si, pour Autumn, car elle était mon amie et que notre rencontre avait été tout autre que celle d'un prédateur et de sa proie ! Mais avec Ellie...

- Non ! Apprécier du sens éprouver quelque chose pour elle autre que la soif ? Ça c'est impossible ! Ok elle est gentille et pas désagréable à regarder, mais... je l'ai repéré pour la torturer ! Désolé. m'excusais-je en parlant de torture, elle n'aimait pas ça. Elle... J'ai réussis à lui faire peur, avec des histoires de vampires qu'elle prend avec moitié d'humour moitié de peur ! En même temps...

En même temps, elle m'avais fait rire... Mes yeux se perdirent au loin, revoyant la nuit passé avec elle, je lui avais fait peur, mais en même temps j'étais ravi d'avoir été là ! Je n'étais pas humain pour autant ! Et je ne connaissais pas les sentiments amoureux ! Autumn avait pu en faire les frais d'ailleurs ! Elle ne pouvait insinuer cela !
Revenir en haut Aller en bas

Une Humaine A Croquer
avatar

Hey, mais c'est
Autumn Finn

Ta bouille :
Nombre de Messages : 180
Emploi/loisirs : Aller au lycée!!!!
Humeur : Heureuse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une humaine
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Summer Finn; Harper Groom
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Mar 24 Aoû - 22:16


Ma réponse ne paraissait pas plaire à Timmy, il fronça les sourcils preuve qu’il n’était pas d’accord avec moi.


- Je... Non, je n'comprends pas ton sens u mot « apprécier ». Ma théorie à moi, qui est peut-être plus plausible, c'est qu'elle doit voir un don ! Regarde, Bella à un bouclier mental ! Peut-être que Elisabeth peut avoir comme un don de répulsion envers les vampires !

Tim n’appréciait décidément pas ma réponse, mais sa réaction renforçait mon opinion sur ses sentiments. D’accord peur être qu’il n’était pas fou amoureux, mais une partie au plus profond de lui appréciait cette fille et c’est pour cela qu’il ne voulait pas lui faire de mal.

-En disant que tu l’apprécies, je veux dire que peut-être cette Elizabeth pourrait devenir une amie avec le temps, tout comme moi je le suis devenue. Et puis c’est vrai qu’elle pourrait avoir un don, mais pas aussi fort que cela. Regarde lorsque Bella était humaine, elle pouvait simplement empêcher qu’on lise ses pensées. Mais… Enfin, je ne sais pas, cela me semble très peu plausible.

Je ne sais pas si ce don pouvait exister, après tout Tim était mieux placé pour le savoir, moi je connaissais que peu de chose aux capacités des vampires.

- Non ! Apprécier du sens éprouver quelque chose pour elle autre que la soif ? Ça c'est impossible ! Ok elle est gentille et pas désagréable à regarder, mais... je l'ai repéré pour la torturer !

Lorsqu’il évoqua le fait de la torturer, un frison parcourra mon corps, j’avais toujours du mal à imaginer Tim torturer quelqu’un, il me semblait si gentil, mais je savais qu’il le pouvait et qu’il le faisait, il était comme ça et je l’avais accepté.

- Désolé ,me dit-il.

Je lui adressais un sourire.

- Elle... J'ai réussis à lui faire peur, avec des histoires de vampires qu'elle prend avec moitié d'humour moitié de peur ! En même temps...

Il ne finit pas sa phrase, il s’était plongé dans ses pensées, j’étais presque sûre qu’il repensait au moment passé avec Elizabeth. Il paraissait serein lorsqu’il pensait à elle. C’était si rare de le voir ainsi, il me semblait… différent.
Et il lui avait parlé de vampire. C’était quelque chose qu’il ne faisait jamais avec ses « victimes » mais là avec elle, il agissait différemment. Il l’aimait, il ne le savait pas encore mais il commençait à s’attacher à elle, et il ne pourrait jamais la tuer…


-En même temps tu aimes passer du temps avec elle… Tu n’as jamais passé du temps avec tes… enfin avec tes victimes. Elizabeth à l’air d’être différente. Peut-être que tout comme moi, elle pourrait devenir ton amie. Mais tu n’es pas obligé de lui avouer ta nature immédiatement.

Peut-être que l’idée de devenir amis serait plus acceptable pour lui que de lui dire directement qu’il avait des sentiments pour Elizabeth…

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Mer 25 Aoû - 11:05

Autumn essaye de se rattraper en disant que Elisabeth pourrait devenir mon amie, comme elle l'était. Elle trouvait la piste du pouvoir moins plausible. Moi c'était l'inverse.
Je lui parlais donc de ce qui s'était passé avec Elisabeth, le petit moment lorsque je lui faisais peur, et lorsque nous plaisantions... Cela ne voulait pas dire qu'elle était destinée à être mon amie pour autant ! Je n'envisageais pas la chose ainsi. Si je commençais à éprouver de l'amitié pour mes proies, le monde s'écroulerait d'ici peu !! Je tentais de lire dans les yeux de mon amie, de chercher quelque chose qui serait dissuasif, mais rien ne vint.

- Je n'crois pas que ça puisse marcher ainsi. Elle n'est juste qu'une proie !

Qui essayais-je de convaincre le plus, elle ou moi ? Je l'ignorais mais le fait était que je ne pouvais concevoir de m'éprendre d'une humaine. 'était bon pour les Cullen ces histoires abracadabrantes !

- En même temps, tu aime passer du temps avec elle... Tu n'a jamais passé du temps avec tes... enfin tes victimes.

Je hochais doucement la tête. C'était vrai. D'ordinaire je ne raccompagnais pas mes victimes, et encore moins passais une partie de la nuit à discuter. Étais-je en train de me transformer en Edward Cullen ? Je me le refusais ! Je n'étais pas un faible comme lui !
Autumn enchaîna sur le fait qu'Elisabeth était différente, tout comme elle et qu'elle pourrait faire partie de mon cercle d'amis... Sans que je sois pour autant obligé de tout lu dire de bute en blanc.

- Oui mais... NON !! ... Tu... Toi ! Je n'ai pas envie de te tuer ! Enfin... je ne peux pas parce qu'on se connaît, on est amis depuis longtemps, je ne te vois pas comme une proie potentielle ! Mais... pour Elisabeth je... comment dire... Je n'ai pas envie de lui faire du mal, elle a vécu un traumatisme en perdant son père, elle est fragile ! Mais en même temps... Son sang, même s'il n'afflue pas aussi normalement qu'un humain, m'attire énormément ! Plus que le tien ne l'a fait ! Il faut que je la tue et... à la fois non.

Que de torture pour mon pauvre cerveau. J'aurais été comme Edward, j'aurais agis en conséquence. Mais je n'étais pas lui, j'étais un vampire sanguinaire, j'avais besoin de sang humain et je rêvais de planter mes crocs dans le chair douce d'Elisabeth ! Mais...

- je n'arrive pas à la voir comme une amie futur. Mais je ne l'envisage pas morte... Elle ne... elle ne mérite pas de mourir...

C'était ça ! Elle ne devait pas mourir ! Je ne savais pas si c'était à cause de notre point commun concernant nos familles – bien que les situations soient quelque peu divergentes - ou bien sa fragilité qu'on sentais à travers sa peau fine. je... l'appréciais. Je crois...

- Comment vraiment savoir si je « l'apprécie » comme tu dis, ou si ce n'est qu'une erreur d'aiguillage ?

J'avais envie de connaître les choix à faire. Je n'étais plus humain depuis longtemps, j'étais plus une sorte d'animal civilisé. J'ignorais la gentillesse et fuyais les sentiments, je ne pouvais savoir ce qui se passait... seule une humain pouvait m'aider, et Autumn était la bonne personne, celle en qui j'avais une confiance pratiquement aveugle.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Une Humaine A Croquer
avatar

Hey, mais c'est
Autumn Finn

Ta bouille :
Nombre de Messages : 180
Emploi/loisirs : Aller au lycée!!!!
Humeur : Heureuse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une humaine
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Summer Finn; Harper Groom
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Mer 25 Aoû - 22:31


Tim me donnait l’impression qu’il voulait se convaincre au plus profond de lui qu’Elisabeth était une proie. Mais si tel était le cas, alors il aurait déjà dû la tuer depuis longtemps et ne faire aucun sentiment. Pourtant elle était toujours vivante.
Tim resta muet quelques brèves seconde mais son visage avait un air un peu grave.


- Oui mais... NON !! ... Tu... Toi ! Je n'ai pas envie de te tuer ! Enfin... je ne peux pas parce qu'on se connaît, on est amis depuis longtemps, je ne te vois pas comme une proie potentielle !

Un léger rire m’échappa. C’est vrai que nous étions amis depuis si longtemps mais rien ne nous assure, ni à lui, ni à moi que du jour au lendemain, il décide de me vider de mon sang. Chaque seconde à ses côtés je le risquais mais je savais à quoi m’en tenir, et puis s’il devait me faire du mal volontairement, il n’aurait pas attendu autant de temps à mes côtés.

-Mais... pour Elisabeth je... comment dire... Je n'ai pas envie de lui faire du mal, elle a vécu un traumatisme en perdant son père, elle est fragile ! Mais en même temps... Son sang, même s'il n'afflue pas aussi normalement qu'un humain, m'attire énormément ! Plus que le tien ne l'a fait ! Il faut que je la tue et... à la fois non.

Timmy avait un énorme conflit intérieur. Son instinct dictait un ordre différent de sa raison. A ma connaissance, jamais il n’avait vécut cela. En tout cas pas depuis que je le connais. Elisabeth avait perdu son père également, tout comme Tim. Comme il connaissait cet élément de sa vie, peut-être que c’était ca qui l’empêcher de la tuer. Au plus profond de lui, ses sentiments humains devaient lui faire ressentir de la compassion pour elle.

- Je n'arrive pas à la voir comme une amie future. Mais je ne l'envisage pas morte... Elle ne... elle ne mérite pas de mourir...

Il paraissait si tourmenté que cela me déstabilisait, j’aurais tant aimé savoir tout ce qui se passait dans sa tête, il fallait que je l’aide.

- Comment vraiment savoir si je « l'apprécie » comme tu dis, ou si ce n'est qu'une erreur d'aiguillage ?

Je m’approchais un peu plus de lui et je posais ma main sur son avant bras tout en lui adressant un léger sourire.

-Je ne suis pas douée en amour, mais je connais les sentiments et j’observe beaucoup. Je sais que pour vous, enfin pour les vampires en général, les sentiments sont plus intenses que chez les humains. Je ne sais pas comment ca se fait, peut-être votre sixième sens, mais vous savez immédiatement cerner les humains, et vos sentiments par exemple l’amitié est plus intense chez vous…

Oui j’étais sûre et certaine de ce que j’avançais car j’avais déjà observé les vampires au village. Leur sentiment, que ce soit l’amitié, l’amour, la haine, tout cela était si intense. Nous autres humains ne pouvions pas le remarquer sauf si nous les observions ce que j’avais fait durant de longues heures. Parfois je m’imaginais devenir l’une des leur et que je verrais le monde différemment, mais je sais que cela ne serait pas possible…

-Je pense qu’il te faudrait passer un peu de temps avec elle, je ne dis pas tout le temps, mais tu sais, faire un petit tour avec elle ou alors lui rendre une simple visite, lui poser un peu de question sur elle, et là tu trouveras sûrement les réponses que tu cherches. Tu sauras rapidement si tu « l’apprécies » ou alors si ce n’est qu’une simple erreur. Je sais que ce n’est pas facile mais c’est un lot quotidien chez nous autres simple humain.

Je lui adressais un grand sourire, et oui les sentiments n’étaient pas choses facile et découvrir si c’était de l’amour ou pas était tout aussi difficile...

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Jeu 26 Aoû - 15:39

Je partais un peu en vrille, en plein conflit intérieur. Tuer ou ne pas tuer, tel est la question ! Lorsque j'eus fini mon monologue, et demandais son avis à Autumn, celle-ci me fit une réponse pour le moins surprenante. Elle me confia qu'elle n'était pas douée en « amour ». mais qui parlait d'amour ici ?? Elle était passé d'une amie potentielle à un amour... c'était encore plus ridicule !

- Je sais que pour vous, enfin les vampires en général, les sentiments sont plus intenses que chez les humains. Je n'sais pas comment ça se fait, peut-être votre sixième sens, mais vous savez immédiatement cerner les humains, et vos sentiments par exemple l'amitié, est plus intense chez vous...

J'acquiesçais en silence. C'était la vérité. Pour une raison inconnue, nous avions cette capacité à tout de suite cerner les gens. Ce n'était pas bien difficile avec les humains, il nous suffisait d'observer la rapidité de leur mouvements, de leur afflux sanguin, et le tour était joué.

- Oui, mais pour Elisabeth, c'est la première fois que je n'arrive pas à savoir directement, au premier abord. Au début c'était clair, je l'ai sentis et j'ai su quel serait son destin. Mais ensuite... ça à « changé » !? Comment faire...

C'était plus une question rhétorique qu'autre chose, mais mon amie trouva une réponse tout bête. Il me fallait passer plus de temps avec elle afin de réussir à déterminer ce que je ressentais pour cette humaine. Autumn voulait même que je lui pose des questions sur sa vie, que j'apprennes à la connaître. Mais si je faisais cela, je ne pourrais plus la dévorer.

- Tu sauras rapidement si tu « l'apprécie » ou alors si ce n'est qu'une simple erreur. dit-elle avant que je ne puisse répliquer.

Je grimaçais. Je n'avais nullement besoin de passer plus de temps avec des humains ! Pourquoi aurais-je voulu des amis ? Je voulais simplement gagner en puissance et en territoire, rien d'autre ! J'avais quitté le monde humain d'une manière étrange, mais je préférais ma vie maintenant. J'étais le maître, ici, je pouvais faire ce que je voulais, les autres avaient pur de moi.

- Je sais que ce n'est pas facile mais c'est un lot quotidien chez nous autres, simples humains. finit-elle en souriant.

- Mais je ne suis PAS ! Humain !!! Je... Je n'sais pas !

C'était frustrant de devoir agir comme elle me le disait. Ce n'était pas un acte naturel ! Même entre vampires ! Sauf si on est un buveur d'animaux ! Ils se croient civilisés. Bien que je ne le sois pas autant qu'eux, je savais me tenir en société et passer pour un humain sans trop de mal, mais jute dans la foule, en tête-à-tête.. je n'avais pas ce genre de rendez-vous avec des humains ! Sauf pour les tuer après les avoir charmer de ma personne.

- Je vais voir ce que je peux faire... mais je ne te promets rien. Et si jamais je la tuais ? Ou si je ne le faisais pas ? Il y aurait dans tous les cas des conséquences...

Je fixais le vide, à la recherche d'une vision, imaginant diverses situations avec un rapidité conforme aux vampires.

- Nous verrons bien. J'irais ce soir à sa fenêtre. Nous verrons bien.

Pour la première fois depuis plusieurs minutes, je m'autorisais à prendre une bonne inspiration, emplissant mes poumons de l'air environnant, capturant les essences de pins et d'humidité, et captant le sang de mon amie. Celui-c m'attirais particulièrement, mais pas de la même façon qu'Elisabeth. Chaque situation est différente, j'aurais préférais qu'elle ne reste qu'une proie. Ou une amie !?... j'ignorais quoi faire. De plus, le sang battant dans les tempes d'Autumn m'empêchais de réfléchir.

- Je crois que je vais devoir te laisser pour le moment...

elle savait pourquoi, cela devait certainement se voir à mes yeux ou à ma crispation.

- Je te retrouverais, où que ce soit, je sais où te trouver. Je ne serais pas long.


Je n'étais jamais bien loin d'elle. Malgré nos sentiments quelque fois divergents, nous avions un lien. Même si je ne pouvais être son Edward Cullen, elle savait que j'étais toujours là. Je refermais mes bras sur elle. Son corps était chaud et son coeur battait. Il battait toujours un peu vite en ma présence. Une peur enfouie. Je ne voulais pas la tuer, je me forçais à résister.

- Tu devrais rentrer en ville, maintenant. Il y à d'autres vampires dans les bois. Fais attention à toi, Autumn. dis-je en l'embrassant sur la joue.

Puis, tentant de garder le contrôle, je relâchais mon emprise sur elle. Je lui souris. Et, sans plus de sentiment, mais avec tendresse, je lui tendis une fleur fraîchement arrachée d'un petit carré jute à côté. Et je partis, filant à travers la forêt, ne voulant plus sentir son odeur, simplement flairant une proie intéressante...
Revenir en haut Aller en bas

Une Humaine A Croquer
avatar

Hey, mais c'est
Autumn Finn

Ta bouille :
Nombre de Messages : 180
Emploi/loisirs : Aller au lycée!!!!
Humeur : Heureuse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: une humaine
Mes relations:
Double compte: Alice M. Cullen; Summer Finn; Harper Groom
MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   Sam 28 Aoû - 21:11


Tim était d’accord avec moi sur le fait que les sentiments chez les vampires étaient plus intenses. Au moins un point ou je ne pouvais pas paraitre ridicule puisque j’avais vu juste.
Puis il me dit qu’avec Elisabeth, il n’arrivait pas à la cerner. Je lui donnais des réponses qu’il écoutait attentivement.
Le conseil de passer du temps avec cette fille le fit grimacer ce qui me fit sourire.


- Mais je ne suis PAS ! Humain !!! Je... Je n'sais pas !

J’eu un petit recule lorsqu’il éleva la voix, mais il passa très vite. Tim se radoucit presque aussitôt, ces sentiments le perturbaient réellement. Je voulais vraiment l’aider.

- Je vais voir ce que je peux faire... mais je ne te promets rien. Et si jamais je la tuais ? Ou si je ne le faisais pas ? Il y aurait dans tous les cas des conséquences...

Je posais ma main sur son avant bras.

-Ne t’inquiète pas des conséquences, et puis si tu la manges, tu auras eu ta réponse c’est que cela aurait était une erreur d’aiguillage et rien d’autre, un petit détour dans ta vie.

C’était vrai le but de passer du temps avec Elisabeth, c’était bien de savoir ce qu’elle représentait pour Tim. Il fixait le vide, il devait chercher une solution, LA solution la plus adéquate pour cette situation. Ce devait être vraiment difficile pour lui. Depuis tant de décennies il avait ignoré les sentiments humains. Il n’avait pas d’amis, la seule exception qu’il avait faite c’était moi, j’étais la seule, j’étais l’unique amie qu’il avait. D’ailleurs j’en étais très heureuse.
Il me dit qu’au soir il irait à sa fenêtre et qu’il verrait à ce moment là.


- Je crois que je vais devoir te laisser pour le moment..., me dit-il en m’observant.

Je n’avais pas remarqué mais ses yeux étaient de plus en plus sombre, d’ici peu il serait noir preuve que la faim le gagnait, après tout j’avais interrompu sa chasse un peu plus tôt.

- Je te retrouverais, où que ce soit, je sais où te trouver. Je ne serais pas long.

Il me prit dans ses bras et je ne pus m’empêcher de serrer mes bras autour de lui, je savais que je ne devais pas surtout lorsqu’il avait faim, mais j’étais si heureuse de pouvoir le retrouver. Je sentais les battements de mon cœur s’accélérer dû à sa proximité, et ma peau au contact de la sienne si froide frissonnait agréablement.

- Tu devrais rentrer en ville, maintenant. Il y à d'autres vampires dans les bois. Fais attention à toi, Autumn.

Il déposa un baiser sur ma joue.

-Oui je vais rentrer et je vais faire attention, ne t’inquiète pas pour moi. J’espère que je te reverrais très vite.

Il relâcha son étreinte et j’en fis de même, je lui adressais un sourire, j’espérais le revoir vite, avec lui j’oubliais tout, et je me sentais heureuse. Il cueillit une des fleurs se trouvant autour de nous et me l’offrit.
La joie illumina mon visage et dans un murmure je lâchais un simple :


-Merci.

Puis il partit à vitesse vampirique pour reprendre sa chasse interrompu. Un sentiment de tristesse m’envahit et avec moi de joie je repartis en direction de la ville, là ou ma nouvelle vie m’attendait bras ouvert.


TOPIC TERMINE


_________________
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, mais c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retrouvailles innatendues [pv Autumn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles innatendues [pv Autumn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles innatendues ( feat keny et nymphe )
» Des retrouvailles innatendues... [pv Nuage Marbré, Ciel Immortel et Nuage de Minuit]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks dans l'État de Washington :: La forêt de Forks :: Les bois profonds-