Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 




 

 Ultime et plus solitaire journée de mon éternité (Fic perso n° 1 d'Emmett McCarty-Cullen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Ultime et plus solitaire journée de mon éternité (Fic perso n° 1 d'Emmett McCarty-Cullen)   Jeu 22 Juil - 22:01

Spoiler:
 

POV EMMETT


Étant sur le point de me laisser emporter par la mort, qui avait pris l'apparence d'un gros ours qui s'approchait lentement de moi, je poussais un hurlement de désespoir dont je penserais qu'il serait vain, me croyant seul dans cette forêt...

Je me rappelais de tout ce qui s'était passé depuis le moment où je m'étais trouvé nez-à-nez avec l'énorme bête...


FLASHBACK


L'apercevant à quelques mètres devant moi, je m'étais immobilisé, ne tenant pas à attirer son attention sur moi...

Mes yeux analysèrent la distance nous séparant et je reculais prudemment, tâchant de ne pas faire de mouvements brusques...

Marchant involontairement sur une branche de bois, elle craqua sous mon poids et l'ours plongea aussitôt son regard sur moi, poussant un grognement...

Il se mit en position d'attaque et s'apprêta à me foncer dessus...

Je me retournais et commençais à courir, essayant de le distancer...

Cependant, j'avais sous-estimé sa rapidité et il eut tôt fait de me coller au train...

Je coupais par la gauche et me dissimulais derrière un arbre, profitant de ce répit pour reprendre mon souffle avant de me remettre à fuir...

Un grondement dans mon dos me paralysa d'effroi : l'ours m'avait rattrapé ?!

Je n'eus pas le temps de me demander comment il avait fait...

Une brusque douleur à l'abdomen me fit pousser un cri de surprise et je portais instinctivement ma main à l'endroit de ma blessure : j'avais reçu un coup mortel...

Je gémis mentalement sous la souffrance lorsque je la pressais fortement dessus, espérant stopper l'hémorragie, et ne tardais pas à m'effondrer au sol...

L'ours, me voyant à terre, en profita pour m'égratigner de plus belle, le faisant partout où il pouvait m'atteindre : bras, jambes, épaules...

Je serrais les dents à chacun de ses coups, refusant de le laisser me dominer en disant quoi que ce soit, mais ma volonté s'amenuisait au fil des minutes...

Mon sang se répandit et je ne pouvais rien faire pour empêcher cela, commençant à ressentir le froid m'envahir...

L'ours, excité, n'en avait pas tout à fait terminé avec moi et je l'entendais tourner en cercle autour de moi puis rapprocha sa tête de mon cou...

Je compris immédiatement que mon heure était venue et me mis à hurler...


FIN FLASHBACK

Quelques secondes plus tard, au lieu des dents de l'ours qui était sur le point de m'arracher la gorge, ce fut une jeune femme blonde que je vis...

Elle bougeait tellement vite que j'eus du mal à le croire et l'ours gisait à 5 m de moi, mort...

Ce spectacle, bizarrement, fut loin de m'effrayer, et je lui adressais un sourire du mieux que je pus, malgré mon immobilité et le froid que je ressentais intensément, perdant toujours mon sang...

Elle s'accroupit près de moi, et me sourit également, la rendant encore plus belle à mes yeux...


« Je m'appelle... Emmett McCarty... Je vous remercie... de m'avoir... sauvé la vie... » lui dis-je difficilement dans un murmure, mon corps tout entier me faisant mal...

Je voulus poser ma main sur elle mais mon bras retomba inerte, mes forces m'ayant quitté...

Elle me prit dans ses bras et mit ma tête contre son épaule...

Je tressaillis et émis un bref gémissement de douleur lorsqu'elle me fit me déplacer légèrement puis je fermais mes yeux, incapable de résister plus longtemps...

Poussant mon dernier souffle, je ne tardais pas à me figer, finalement vaincu...


*« Adieu, mon ange... »* pensais-je avant de m'éteindre définitivement...


POV ROSALIE


Un humain, ayant hurlé au loin, me fit sursauter et je tendis l'oreille dans sa direction...

Une odeur de sang s'ajouta à la sienne et je filais droit à leur source sans réfléchir...

Arrivée sur les lieux, je vis à quoi l'humain ressemblait : il était jeune, d'à peu près mon âge, brun aux cheveux bouclés et semblait sur le point de se faire tuer...

Des souvenirs d'un petit garçon ayant le même aspect physique s'imposèrent à moi et je m'interposais entre cet homme et l'ours qui s'apprêtait à l'achever, le tuant sur-le-champ...

Puis je me tournais vers l'humain qui avait assisté à toute la scène : curieusement, il n'éprouvait aucune frayeur et me sourit...

Je m'agenouillais à ses côtés, lui souriant à mon tour...

D'une voix faible, il me donna son nom, me remercia pour lui avoir sauvé la vie et voulut tendre sa main vers moi mais n'y parvint pas...

Sursautant légèrement dans mes bras, je l'avais pris doucement contre moi, sa tête posée sur mon épaule, Emmett gémit tout bas et ferma lentement les yeux : il avait une grave blessure et avait appuyé sa main gauche à l'endroit où son sang s'écoulait et avait pâli en le faisant...

Sous le coup de l'agonie, il poussa son dernier soupir et cessa de bouger : son cœur s'arrêta définitivement de battre quelques secondes plus tard...

Je posais mon regard sur lui, désespérée, et le fixais, surprise : j'avais espéré qu'il tienne le coup...

Je m'étais trompée...


« Emmett ? Me laisse pas seule, je t'en prie... » fis-je tout bas en le secouant délicatement par le col de sa chemise...

Il n'eut aucune réaction et ne sembla plus être en mesure d'entendre ce que je lui disais...

Je tâchais de le ranimer en vain : son cœur refusa de repartir malgré mes efforts...

Une solution s'imposa à moi, le mordre pour le transformer, mais je refusais de la mettre en pratique : n'ayant jamais goûté au sang humain, je n'étais pas sûre de pouvoir m'arrêter une fois que j'aurai commencé...

Le corps d'Emmett se raidit entre mes bras, devenant aussi froid que le mien...


*« Emmett, non... Pourquoi ? Rouvre les yeux, je t'en supplie... »* pensais-je en le fixant, espérant qu'il revienne à lui mais c''était trop tard : il était mort et je n'avais rien pu faire contre cela...

Tenant toujours sa tête contre moi, je me mis à gémir : si j'avais été humaine, j'aurais pleuré...

Quelques heures plus tard, ma famille me découvrit et s'approcha de moi : ne m'ayant pas vue rentrer, ils s'étaient inquiétés...

Esmée fut la première à me trouver agenouillée sur le sol de la forêt, avec le corps sans vie d'Emmett contre moi et me jeta un regard...

Elle fut soulagée en constatant que mes yeux étaient dorés...


« C'est fini pour lui, Rosalie... Tu dois le laisser, maintenant... C'est trop tard pour le sauver... » me dit-elle en me prenant dans ses bras...

Je lâchais Emmett et l'étendis doucement au sol puis je me relevais et me tournais vers Carlisle et Edward, qui venaient d'arriver...

Mon frère, percevant mes pensées, sut que je n'avais pas fait de mal à cet humain et me sourit tristement...

Carlisle s'approcha du corps et passa sa main dessus, par réflexe professionnel...

Quittant brusquement les bras d'Esmée, je le fixais...


« Non, Rosalie, ne fais pas ça ! » m'avertit Edward qui venait de lire mes pensées...

*« Désolée, grand frère mais je ne veux plus de cette existence-là... Je ne l'ai jamais souhaitée... »* pensais-je en le fixant pendant une seconde...

« Carlisle, si tu m'aimes vraiment, alors tues moi, je t'en prie... » le suppliais-je en tournant mon regard sur lui...

Il eut un moment d'hésitation et resta à me dévisager...


« Je ne peux pas faire ça, Rosalie, je regrette... » me répondit-il...

Désignant Emmett, je tâchais de m'expliquer...


« Ce garçon que tu vois, s'il avait survécu, c'est lui que j'aurai choisi pour mari... Mais il n'est plus... Et je veux le rejoindre... » répliquais-je, obstinée...

Pendant que je parlais, j'avais ramassé du bois pour mon bûcher et m'étais placée au centre avec Emmett dans mes bras...

Carlisle finit par céder et alluma un feu qui nous embrasa tous les deux...

Les flammes réduisirent Emmett en cendres cinq minutes plus tard et mon agonie dura un peu plus longtemps...


*« Merci de m'avoir aidée, Carlisle et adieu... »* pensais-je en fermant les yeux...

Ma dernière vision fut celle d'Esmée dans les bras de Carlisle et d'Edward...


POV ESMEE
Épilogue


Voir ma fille mourir de cette façon m'horrifia et je tentais de m'échapper de l'étreinte de Carlisle et d'Edward, tous deux m'ayant immobilisée...

Rosalie ne cria pas lorsque son corps brûla et disparut pour toujours sous nos yeux...

L'incendie s'arrêta, une averse ayant éteint le bûcher et je contemplais ce qu'il en restait...

Rose n'était plus et j'espérais qu'elle était heureuse, là haut avec son compagnon...

Je levais les yeux au ciel et souris...


FIN


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Ultime et plus solitaire journée de mon éternité (Fic perso n° 1 d'Emmett McCarty-Cullen)   Jeu 22 Juil - 22:16

C'est bien dans le genre fin apocalyptique (j'aime ce mot) ! Chapi-chapeau l'artiste !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, mais c'est
Rosalie Cullen

Ta bouille : Vous avez le choix, on en a eu aucun ...
Nombre de Messages : 1158
Emploi/loisirs : Chacun ses loisirs ^^
Humeur : Vengeresse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: Vampire
Mes relations:
Double compte:
MessageSujet: Re: Ultime et plus solitaire journée de mon éternité (Fic perso n° 1 d'Emmett McCarty-Cullen)   Jeu 22 Juil - 22:18

C'est triste que mes deux personnages préférées meurent ^^ mais trés jolie sinon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, mais c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ultime et plus solitaire journée de mon éternité (Fic perso n° 1 d'Emmett McCarty-Cullen)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ultime et plus solitaire journée de mon éternité (Fic perso n° 1 d'Emmett McCarty-Cullen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Rêverie solitaire
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Y'a pas que le rp dans la vie ! :: FANfiction-