Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 






 

 Besoin de calme (pv avec Jasper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Hey, mais c'est
Rosalie Cullen

Ta bouille : Vous avez le choix, on en a eu aucun ...
Nombre de Messages : 1158
Emploi/loisirs : Chacun ses loisirs ^^
Humeur : Vengeresse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: Vampire
Mes relations:
Double compte:
MessageSujet: Besoin de calme (pv avec Jasper)   Lun 28 Juin - 18:26

Alice, Emmett et moi venions de leur apprendre la raison de notre présence ici. La famille semblait avoir acceptée la nouvelle. J'aurais plutôt pensée que la famille nous aurait pas cru, et que nous étions des espèces d'espion ou je ne sais quoi d'autre. J'avais commencer a narrer la raison de notre présence, mais au moment ou j'avais commencée a raconter les lycans qui venait d'arriver, je n'avais aps réussi a poursuivre. Dire à haute voix que la plupart de la famille était morte sous les griffes et crocs de ses satanés chien. Je ne pouvais faire sortir de ma bouche que Carlisle et Ésmé était morts quasiment sous nos yeux. Le dire a haute voix semblait faire écrouler le monde autour de moi. J'avais secouer la tête, et tout en prenant ma main, Emmett avait continué. Au moment ou il narra la mort de mes parents je ne pus contenir la vague de souffrance qui traversa mon visage. Quand il arriva au moment de la mort de mes frères, je détournai la tête de manière a ce que mes cheveux cache en partie mon visage.

Emmett continua sur sa lancée. Cette fois-ci je tournai la tête en direction d'Emmett et de Rosalie. Nos nous passer. Je m'examinai avec attention. Cela faisait lontemps que je n'avais pas ressembler a sa. Rosalie, mon moi passer, était bien habillés et bien coiffés comme a mon habitude des decennies plus tot. Sa coiffure était parfaite. Je poussai un léger soupire, si faible que seule Emmett et Alice, assis à mes cotés du le remarquer. Je m'examinai et remarquai, qu'a quelques endroit ma tenue était légèrement dechirée. Je m'étais rapidement coiffés avant d'ouvrir.

Le temps passa, et Alice partit dans la cuisine, Jasper du présent la suivit. Les différents membres de ma famille, futur et présent, se mirent dans diverses occupations et surtout discussions. Emmett du futur, alla voir Emmett du présent avec Rosalie. Il voulut m'entrainai avec lui, mais je restai sur place. Mon amour me lança un regard interrogateur, je secouai la tête signe que je préférais rester un moment seul. Ma raison de vivre, partit en direction de son lui passer, non sans me jeter plusieurs coup d'oeil. Pour ma part je sortis dans le jardin derrière la maison. Je m'assis sur un tronc d'arbre, et mis ma tête entre mes mains. Je n'en pouvais plus. Je n'arriverais certainement pas a supporter de voir ceux qui était encore en vie. Mes parents si doux au visage si acceuillants, quand je les regardai, jeme rappelais de la souffrance deplacai sur le visage, il y a peu de temps encore. Je pris une grand inspiration avant de la lachai.

Je n'avais pas remarque le temps que j'avais passer dans le jardin. La nuit venait de prendre ses droits, et le soleil s'était lever. Un nouveau jour commençait. Je n'avais aps bouger du reste de la soirée de hier et de toute la nuit. Visage toujours entre mes mains. J'avais du mal a penser correctement, mais idées s'embrouillait, a cause de la haine grandissante de jour en jour envers ses meurtriers. La seule chose sur que je voulais, c'était la vengeance, pouvoir venger mes parents, mes frères et mon chien. Tristesse, pein, colère, haine étaient les seules emotions que je ressentais. J'essaiyais bien de m'en débarrassais et d'avoir un peu de joie de revoir ma famille en vie, mais je n'y arrivai pas !

Soudainement je ressentis un calme incroyable que je n'avais aps éprouvée plus tôt. Je me retournai et vit Jasper non loin de moi. Je lui fit un tout petit sourire avant de chuchoter :

- Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Besoin de calme (pv avec Jasper)   Mar 29 Juin - 16:00

    Pour la première fois depuis bien longtemps, j’avais passé la nuit à l’écart de la villa. Avec l’arrivée d’Alice, Rose et Em’, il y avait bien trop de monde pour moi, trop d’émotion, trop de douleur… Voulant échapper au lourd poids qui pesait constamment sur mes épaules, je m’étais déniché un coin de forêt tranquille. Installer sur la plus haute branche d’un chêne, sans aucun doute centenaire, j’avais laissé mon esprit vagabonder ici et là alors que la nuit tombait un peu plus à chaque minutes. Cependant, même dans le noir total, j’y voyais aussi clairement qu’en plein soleil. Ne pas dormir me manquait bien souvent. Abandonner, ne serais-ce que pour quelques heures, les tracas de mon âme damné, retrouver l’insouciance de mes jeunes années, me laisser emporter pas les bras sécurisant de Morphée. Malheureusement, c’était là un luxe qui m’était à présent interdit. On ne se rend compte des choses que l’on a qu’au moment même où on les perd. J’avais perdu la vie et je le regrettais parfois… Mais dans mon malheur, j’avais eu beaucoup de chance, j’avais rencontré Alice… Ma douce Alice.

    L’aube se levait à peine lorsque j’avais décidé de rentrer à la villa. Comme tous les autres jours de la semaine, il me fallait affronter le lycée et les dizaines, voir centaines, de jeunes qui s’y trouvaient. Les côtoyer n’était pas chose aisée pour moi mais chaque jour, j’arrivais de mieux à mieux à résister à l’odeur, si délicieuse, de leur sang. Je ne pouvais, cependant, me permettre de rester trop en leur présence… C’était bien trop risquer.

    A la villa, tout semblait tellement calme mais les apparences sont parfois bien trompeuses. A peine avais-je mis les pieds dans le jardin que la douleur m’assaillit, tel un coup de point sur l’estomac, me donnant légèrement le tournis. Mais la douleur n’était pas le seul sentiment qui m’envahit à cet instant… Je percevais très nettement la colère, la haine et la tristesse. Instinctivement, je cherchais d’où pouvait bien m’arriver ces sentiments. Mes prunelles dorées se posèrent aussitôt sur Rose… ma jumelle du futur. Perdues dans ses pensées, elle ne m’avait pas entendu arrivés, sans doute trop occupée à revivre, encore et encore, les tragiques évènements les ayant poussés à venir ici. Cependant, quelque chose était différent. Rosalie semblait vouloir se battre contre ses émotions, comme si elles l’empoissonnaient et qu’elle cherchait à s’en débarrasser. La tête au creux de ses mains, elle semblait si fragile, si… perdue. Voir ma sœur, même du futur, dans cette états alors qu’elle semblait d’habitude si forte. C’était une chose horrible, que je ne voulais plus jamais avoir sous les yeux. Elle qui semblait toujours maitrisé la situation… Ici, elle ne semblait plus rien maitrisé du tout.

    Tentant de faire obstacle a toutes les émotions qui m’avaient, semble t-il prit pour cible, je cherchais en moins le calme. Me souvenant de cette nuit passée dans la tranquillité de la forêt, je retrouvais enfin la sérénité… Aussitôt empli de calme, je laissais celui-ci glisser jusqu’à Rose et prendre à son tour possession d’elle, la plongeant dans la tranquillité de ce paisible matin de printemps. Semblant enfin se rendre compte de ma présence, elle me fit face, un très léger sourire aux lèvres.

    _ « Merci »

    Sa voix n’était que murmure. Mais là où un humain n’aurait rien entendu, je captais ses paroles sans difficulté. Lui rendant son sourire, je m’approchais d’elle… Sans aucun doute avait-elle besoin de parler. Elle venait de perdre la moitié de sa famille, de NOTRE famille.


    _ « Pas de merci Rose… tu aurais fait pareil pour moi. Tu as toujours tout fais pour que je me sente bien… »


    M’asseyant à ses cotés, je n’entamais cependant aucune conversation… Refusant tout simplement de la brusquer. Jumeaux d’adoption, nous n’avions jamais vraiment été très proches, même si nous tentions bien souvent d'en donner l’impression… En la voyant, je regrettais sincèrement de ne pas avoir prit plus de temps pour elle jusqu’à aujourd’hui. Malgré sa froideur, ses coups de gueule et l’impression d’être faite de pierre, d’être si forte, je comprenais à présent combien elle était sensible… Après tous, les roses, même si elles possèdent de dangereuses épines, ne sont-elles pas des fleurs délicates ?

    J’étais censé être plus vieux qu’elle, tant sur le plan physique que réel… Même si celle qui se trouvait face à moi était plus âgée et qu’aux yeux des autres nous étions jumeaux. Il était de mon devoir de frère, d’être protecteur envers elle, de veiller à ce qu’elle soit bien… Et jusqu’à aujourd’hui j’avais manqué à tous mes devoirs. Erreur que je comptais bien rattrapé autant avec celle du présent, que celle du futur. Enfin, si elle m’en laissait l’occasion.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, mais c'est
Rosalie Cullen

Ta bouille : Vous avez le choix, on en a eu aucun ...
Nombre de Messages : 1158
Emploi/loisirs : Chacun ses loisirs ^^
Humeur : Vengeresse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: Vampire
Mes relations:
Double compte:
MessageSujet: Re: Besoin de calme (pv avec Jasper)   Mar 29 Juin - 16:39

- Pas de merci Rose… tu aurais fait pareil pour moi. Tu as toujours tout fais pour que je me sente bien…

Je méditais ces paroles en le regardant s'asseoir à mes cotés sur le tronc d'arbre. Apaiser par son don, j'avais une envie folle de le prendre dans mes bras et de lui dire a quel point il me manque, bien qu'il soit présent, à mes cotés. L'avoir vu mourir était la pire chose que je n'ai jamais vécu. Toute ma personnalité, aussi froide que arrogante tomba à l'eau, tous ce que je voulais c'était leur vie, leur joie. Je me retins cependant de le prendre dans mes bras.

Ici dans le présent, je me montrais plutôt grognon, arrogante envers les inconnus et même froide par moment et ceux même aec ma famille quelque fois. Aujourd'hui, je me rendais compte de la bétise que j'avais faite. C'est au moment ou on perd les choses qu'on se rendent compte a quel point on a été une personne si méchante. Je poussai un soupir, lever la tête et regardai droit devant moi, gardant quand même le peu de fierté que j'avais encore. Même si j'avais changer, j'avais tout de même du mal a dire ce que j'avais sur le coeur, aussi ce fut d'une voix légèrement distraite et douce que je me confiai à Jasper :

- Excuse-moi. Excuse-moi pout tout. Passé, present et futur. Je sais que je me suis montré horrible par moment et je te prie de m'excuser. Je me rends compte aujourd'hui a quel point je me suis montré trop méchante, alors que vous ne le méritiez pas.

Tout le temps, j'avais gardée la tête droite, regardant le soleil levant devant moi. Je n'avais pas voulu tourner la tête vers lui pour savoir sa réaction, j'étais trop honteuse pour sa.

Dans le futur, Jasper s'était montré bien plus courageux que je ne l'avais été. Pour proteger la famille, il s'était placés à l'avant. D'habitude, j'aurais fait de même, mais la je n'avais su que faire, et je m'étais completement paralysée en voyant la mort de mes parents. Si je ne m'étais pas paralyser à ce point peut-être que j'aurais pu changer le cours des choses, Jasper, Edward et Jacob ne seraient peut-être pas mort. Cela se trouve, leur mort étaient de ma faute. J'étais une mauvaise personne. Je chuchotée :

- Je suis vraiment désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: Besoin de calme (pv avec Jasper)   Mer 7 Juil - 1:30


    Si son regard m’avait suivi alors que je prenais place à ses coté, je la sentais cependant perdue dans ses pensées. Il émanait d’elle, cette étrange besoin de douceur, de tendresse que je ne connaissais alors que chez Alice. D’habitude, Rose n’était pas friande de câlin avec d’autre personne que son nounours personnel. Cependant, la Rosalie que je connaissais n’avait pas non plus cette fragilité, ce petit truc qui donnait l’impression qu’elle allait fondre en larme dans les secondes à venir. Peut être qu’au long de toute ces années, le caractère de Rose s’était adoucit… Sans aucun doute étais-ce du à l’arrivée de Lucybelle dans sa vie.

    Un léger soupire me fit froncé les sourcils… Ce n’était pas la première fois que je l’entendais soupirer mais d’ordinaire, cela ne signifiait qu’une chose : Rosalie était exaspérée. Etrangement, il en était tout autre cette fois. Tournant la tête vers elle, je posais mon regard topaze sur son visage. Fixant un point imaginaire ou alors très loin devant elle, elle semblait ne pas avoir envie de croiser mon regard et cherchait ses mots… Mots qu’elle ne mit pas bien longtemps à trouver malgré la nette impression qu’elle me donnait… Comme s’il était difficile pour elle de me parler franchement.

    - Excuse-moi. Excuse-moi pout tout. Passé, présent et futur. Je sais que je me suis montré horrible par moment et je te prie de m'excuser. Je me rends compte aujourd'hui a quel point je me suis montré trop méchante, alors que vous ne le méritiez pas.

    Après ces paroles, il était clair que je n’avais pas à faire à ma sœur telle que je la connaissais aujourd’hui. Rose n’aurait jamais avoué ses tords, même si elle était pleinement consciente d’en avoir. Il était peu aisé de réagir après une telle constatation. D’autant plus qu’elle fixait toujours ce point au loin, sans daigner m’adresser le moindre regard, le moindre sourire. Comment étais-je censé la réconforter ? Autant il m’était naturel de trouver les mots pour redonner le sourire à Alice, autant trouver ceux pour Rose me semblait compliqué. Etions-nous donc si éloigné ? J’espérais sincèrement que ce ne soit pas le cas.

    - Je suis vraiment désolé.

    Sa voix n’était guère plus qu’un murmure que le vent portait jusqu’à moi. Une fois encore, comme un coup de poing sur l’estomac, je prenais conscience de la fragilité de ma sœur, de sa sensibilité à fleur de peau. Il me parvenait à présent des relents de culpabilité, comme si elle prenait sur elle la responsabilité des morts qu’elle avait vécus… Aussitôt, je laissais à nouveau le calme salvateur prendre possession d’elle, refusant tout bonnement qu’elle s’accuse injustement du malheur qui avait frappé notre famille. Et chose étrange, je glissais un bras autour de ses épaules, l’attirant jusqu’à moi pour l’emprisonné dans une étreinte pleine de douceur et de tendresse.


    - Tu n’as rien à te faire pardonner Rose… Nous avons tout deux nos tords. J’aurais du me comporter comme un frère pour toi, être présent dans les moments difficiles, te soutenir lorsque tu en avais besoin. Je suis désolé de ne jamais avoir été le frère que j’aurais dû être. Mais si tu me donnes une nouvelle chance, je promets d’être là pour toi…
    Et je t’en prie, ne rejette pas sur toi tout les malheurs qui nous sont arrivés. Si je… si je suis mort et que je me suis battu, j’étais sans aucun doute pleinement au courant de ce que je risquais… de ce que nous risquions. J’ai toujours su qu’un jour, je finirais par mourir. Je suis heureux que cela ai permis que toi, Emmett, Alice, Bella et les enfants soyez toujours vivant. Il en va de même pour le reste de notre famille, sois-en certaine.


Dernière édition par Jasper Hale Cullen le Mer 4 Aoû - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Hey, mais c'est
Rosalie Cullen

Ta bouille : Vous avez le choix, on en a eu aucun ...
Nombre de Messages : 1158
Emploi/loisirs : Chacun ses loisirs ^^
Humeur : Vengeresse

Parle nous un peu de te toi...
Je suis: Vampire
Mes relations:
Double compte:
MessageSujet: Re: Besoin de calme (pv avec Jasper)   Mer 7 Juil - 16:21

Jasper m'envoyai des ondes de calme, au fur et a mesure que je lui avais dit ce que je ressentais. Je me sentais trsite, coupable de leur mort, plus encore, je me repprochais d'avoir été une mauvaise personne alors qu'ils avaient été la, encore en vie, j'aurais pu profiter de ma famille, passer plus de temps avec eux, et surtout, le plus important, je n'aurais jamais du me montrer si froide envers eux, ils ne le mérite pas. Sauf peut-être Jacob. Quoique, maintenant, je me rends compte, a quel point il me manque lui aussi, je vais avoir du mal a vivre sans ces blagues piteuse sur les blondes.

Mon frère Jasper, m'envoya une nouvelle fois une sensation de clame. Je me sentis mieux. Puis, Jazz glissa un bras autour de mes épaules et m'attira à lui pour un calin rempli de tendresse. Il me confia que je n'avais rien a me faire pardonner et qu'il se repprocher de ne pas avoir été le frère que selon lui, il aurait du être. Je secouai la tête. Lui avait été à la hauteur. C'était lui qui grace à son don, m'envoyais a chaque fois des ondes de calme à chaque fois qu je m'étais montrée un peu plus qu'arrogante envers Bella, alors qu'elle était humaine. Lui et Emmett avait essayer de me resonner pour Bella, en me demontrant que j'avais tort de me comporter ainsi. Ce n'était pas lui qui s'était mal comporté.

J'enroulai mes bras autour de lui le serrant contre moi. Une étreinte comme celle-la avec un membre de ma famille disparu. C'est exactement ce que j'avais essayer de fuir, ayant peur de fondre en larmes. Mais une fois de plus, je m'étais trompée. Bien au contraire, cela me faisait du bien. Cela me réchauffais le coeur. J'avais besoin d'un calin comme celui-la. Hors j'avais chercher a le fuir, certaine que cela me blesserait encore plus. Sur quel autre plan m'étais-je trompée ?

- Ne dis pas sa Jazz, tu as toujours été un trés bon frère avec moi, et avec tout le monde. Un excellent frère, un excellent mari, un excellent père, et un excellent fils. C'est moi qui ait, pour le coup, mal agi, et c'est moi qui ne t'avais pas donner cet occasion. C'est moi qui te promet de me rattraper et te donner une chance de nous rapprocher l'un de l'autre.

Ce que je venais de dire, venait du fonds du coeur. Je me mordis la lèvre, constatant que a cet époque je n'aurais jamais fait une telle chose. Me confier, et surtout cet étreinte que je n'aurais jamais accordée a quelqu'un d'autre, autre que Emmett. Mon frère continua sur sa lancée, et me dit que je ne devais pas rejetée sur moi la faute de ce qui était arrivée à la famille. Mais je ne pouvais m'empêcher de me sentir coupable. Je me confiai une nouvelle fois a Jasper, lui avouant ainsi pourquoi je me sentais si coupable.

- Jasper, les choses aurait pu changer si ... vous ne seriezz peut-être pas ..., je laissais ma phrasse en suspens incapable de prononcer le mot a voix haute, si je ne m'étais pas paralysée devant eux, si j'avais aidée, et si je m'étais jetée dans la mélée, peut-être que j'aurai pu tuer ceux qui vous ont .... fait sa. mais soit sur d'une chose, c'est que je vous protegerez et me vengerai. Parole de .... Blondie ?

Ma phrase s'était terminée en question. J'esquissais un sourire, un autre point changer chez moi, je venais d'essayer de faire une blague a quelqu'un d'autre autre que Emmett et Lucy. Intérieurement je me promis de m'améliorer pour l'avenir, et de m'essayai un peu plus aux plaisanterie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Hey, mais c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Besoin de calme (pv avec Jasper)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Besoin de calme (pv avec Jasper)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Recherche] Besoin d'un Mystherbe avec Pouvoir Lunaire
» "La vérité avant tout." avec Jasper.
» Besoin d'aide svp avec la version 3.9
» Besoin de quelques conseils (console)
» For the sake of a little girl : Part 1 (avec Namida et Bomerie)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forks dans l'État de Washington :: La Villa des Cullen :: Le jardin-