Rpg Twilight, contexte alternatif au tome 1 : Fascination
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 


























 

 ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Mar 22 Juin - 21:45

Aujourd’hui, était plutôt un jour identique aux autres, particulièrement ordinaire. En effet, J'avais passé la première partie de la nuit où plus précisément de ma nuit à chasser dans la forêt pour me rassasier de cette faim qui me tiraillé trop souvent, et par chance, j'étais tombé très rapidement sur la trace d’un puma qui ne me sema pas bien longtemsp, je le trouva rapidement et planta mes crocs dans la gorges de l’animal.. Puis de retour chez moi, je prit une bonne douche bien chaude, même si je ne le sentais pas, la fumée qui se dégagé de la douche le prouvé, je m'étais enfin changé, enfilant une chemise et un jean comme à mon habitude. De retour dans ma chambre je saisissait ma plume avec envie pour continuer à écrire ma vie… Bien qu'il faut le dire, j'étais assez doué, vu le nombre d’années depuis lequelles j'écrivais, j'avais parfois et même assez souvent du mal à simplement écrire ce que je vivais, ou encore ce que je ressentais dans mon journal que je tenais depuis ma transformation, histoire de ne rien oublier… Mais que j'écrivais à la troisième personne comme pour raconter une histoire, ( on ne sait jamais entre quelles mains celà pourrait tomber un jour...)
Et oui, cela, faisait maintenant plus de 100 années qu’Edward était comme ça, un vampire bien décidé à ne boire que du sang d’animal, grâce à Carlisle, sans qui il ne serait pas là aujourd’hui. Le jeune vampire se souvenait très bien de cette année 1918, et plus particulièrement du moment où il avait contracté la grippe espagnole, se retrouvant dans un hopital de sa ville natale, Chicago, si près de la mort, jusqu’à ce que son père adoptif le morde et qu’il vive, bien sur de manière très différente, avec des désirs, des envies, des besoins pas très différents de ceux qu’ils ressentait en tant qu’humains, non ils étaient simplement décuplés…
Mais depuis quelques temps, ses sentiments, lui jouaient plus de tours qu’ils ne l’avaient jamais imaginé, surtout depuis que sa route avaient croisée celle d’une jeune femme particulièrement jolie, et avec un caractère de cochon, bien sur il s’agit de la timide et sans aucun doute jolie Bella Swan… Une simple humaine de 17 ans, aux nombreuses pensées malheureusement indéchiffrables pour lui, et au sang, oh mon dieu, au sang dégageant une irrésistible effluve… Bien qu’essayant du mieux qu’il pouver de lutter contre l’attraction croissante qu’elle excercé sur lui, cela ne dura pas, en effet lorsqu’il lui sauva la vie sur le parking du lycée, ou elle avait faillit se faire renverser par une voiture, Edward succomba au charme de Bella et tomba littéralement amoureux de la jeune femme… Et aujourd’hui, Edward avertit constamment Bella sur le danger qu'elle court en le fréquentant. Mais l'amour que Bella lui porte et sa grande confiance en la résistance d'Edward sont tels que ses avertissements restent ignorés… Et, il a peur pour elle, mais que faire face à une personne plus que bornée et à qui il est impossible de faire entendre raison… Malheureusement, il fallait qu’elle fasse attention, c’était vraiment important, et puis il y avait de nombreux vampires qui trainaient un peu partout, et Bella n’était pas capable de les distinguer des autres, elle n’avait pas les aptitudes que possèdait Edward, ou le clan Cullen, ou encore tout les vampires du monde entier…
Edward était assis sur son lit, enfin plutôt sur ce semblant de canapé, qu’il appelé son lit, car un vampire ne dormait pas, d’ailleurs, il n’en avait pas besoin, perdre du temps à se reposer de cette manière au minimum 8h par nuit, non, ce n’était pas vraiment le style d’Edward, mais veiller sur Bella était sa nouvelle lubit… Et tout en écoutant de la musique, il ne pouvait cesser de penser à elle, à ce qui s’était passé entre eux, dans la chambre de la jeune femme lorsqu’elle sétait réveillée en pleine nuit à cause d’un cauchemard et qu’elle l’avait découvert, lui assis sur son lit à la regarder amoureusement, et a vouloir veiller sur son sommeil, mais il n’y arrivé pas… Comment avait il pu se laisser aller de cette manière avec elle, il avait des principes auquel il tenait, et pourtant, il l’avait embrassé encore et encore, et n’avait pas réussir à retenir ses mains sur le corps si doux, et si agréable de la jeune femme… Il s’en voulait, il ne voyait pas sa vie comme sa, il s’était toujours imaginé vivre seul au milieu de ses parents, de ses frères et sœurs, tous en couple, et cela ne lui avait pas paru si désagréable que cela… Mais depuis qu’il l’avait rencontré, depuis qu’elle était entrée dans sa vie, tout ce qu’il avait toujours pensé, tout ce qu’il ressenté avait changé…
Voilà ce qui était écrit, en partie dans mon journal, oh je sais sa peu paraitre bizard pour un vampire d’écrire sur sa vie alors qu’il sait qu’il est immortel et qu’il y aura surement plus qu’un journal intime nécessaire à cela, mais j’en ai besoin…Je fut sortit de mes pensées par une odeur particulièrement agréable et attirante, c’était Bella, mais que faisait elle là.. Je l’entendis sonner à la porte et à peine deux secondes plus tard, J’ouvrais à une jeune femme qui n’avait pas vraiment l’air dans son assiètte…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Mer 23 Juin - 18:21


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

Tout se bousculait dans ma tête, tout m’apparaissait devant les yeux sans que je ne puisse dire quelque chose ou faire quoique ce soit. Un moment, je me sentais divinement bien, heureuse et je trouvais enfin ma place dans ce monde, je savais exactement ce que je désirais faire de ma vie. Mais d’un tout autre côté, je me sentais seule face à mes choix, vide de toutes raisons sensées, effrayée de tant de choses. J’étais tranquillement installée dans ma chambre, je finissais ma composition en littérature, mais le cœur n’y était pas, je pensais à tant de choses, dont la plus importante de toute était cette vision d’Alice au terrain de base Ball la veille. Alice me fascinait tellement, en plus de ses visions d’extralucide, elle avait cette joie de vivre étonnante. La première a réellement m’accueillir dans cette famille, parmi eux. Et pour cela, j’en étais vraiment heureuse, soulagée, reconnaissante. Voilà trois quart d’heure que je m’appliquais à cette introduction, ne trouvant aucune inspiration, je repensais à ce jour, à cette nouvelle. Les Cullen arrivaient du futur, en tout cas, c’est la seule chose que je compris dans tous ce qu’ils purent échanger entre eux. Edward ne me lâcha pas d’une semelle, mais aujourd’hui je ne risquais pas grand-chose. J’étais sensée resté à la maison, Charlie profitant de son jour de repos. Je m’occupais de mes tâches ménagères, de la préparation du repas… Une journée comme toutes les autres, pourtant je n’arrêtais pas d’y penser. A ses Cullen qui revenaient du futur et la première question qui me vint à l’esprit fut pourquoi ? Pourquoi revenaient-ils dans cette dimension là ? Je ne savais rien de tout cela, et j’imaginais tous les scénarios inimaginables et impossibles.

J’imaginais un instant, qu’ils puissent revenir par ma faute, empêcher qu’Edward s’attache de trop prêt de moi et de ma petite condition humaine. Puis, me rendant compte que cela était bien futile, j’imaginais autre choses, qu’un mal bien plus grand les avaient forcés à revenir en arrière pour arranger les choses. Cette simple pensée me fit mal au cœur, la panique m’envahit et j’imaginais un instant, toute la famille périr. Je ne voulais pas, j’avais désormais beaucoup de respect et d’admiration pour eux et je ne voulais en aucun cas qu’ils leur arrivent quoique ce soit. J’avais en tête l’image d’Edward disparaissait de mon monde, un drame, une douleur, la fin. Je suffoquais presque dans ma chambre et décidais de me diriger vers ma fenêtre afin de l’ouvrir et de reprendre mes esprits, mon souffle. J’étais bien pathétique je dois l’admettre mais cette nouvelle me rongeait. Je ne sais qui allait venir, pourquoi et comment cela pouvait se faire. Plus égoïstement, je me demandais si dans un quelconque futur j’étais toujours auprès d’Edward, puis la panique prit une toute autre torture dans mon être. Si Edward, m’avait tout simplement demandée de rester avec Charlie aujourd’hui, uniquement pour m’éloigner de lui et de sa famille, s’il venait à partir sans me dire… Non, je devais arrêter ma paranoïa, j’allais finir non pas enfermé dans cette maison, non, je finirais directement dans un hôpital pour les fous. Je relevais la tête, observant le devant de la maison, observant ma Chevrolet rouge. Je savais quoi faire… Rapidement, je refermais mes livres sur mon bureau, enfilais mon imper et je descendais en trombe les escaliers. Je prenais les clés de ma voiture alors que Charlie prit la parole, devant son poste de télévision, sans même poser un regard sur moi, à croire qu’il savait exactement ce que je comptais faire.

« Où comptes-tu aller comme ça Bella ? » Je déglutissais… Lui avouer mes intensions risquait de mettre en l’air mes plans, lui mentir n’était en rien agréable. Ne sachant que faire, je me mordillais la lèvre cherchant une excuse de mon départ plausible et qu’il l’accepte, tout simplement. « Je vais voir Jake ! » Je me mordillais la lèvre, me sentant mal d’un aussi grand mensonge, mais il était clair qu’il accepterait de me laisser le voir lui plus qu’Edward, allez savoir pourquoi. « N’est-il pas un peu tard pour le voir ? » M*rde, l’heure… J’avais complètement oublié cette partie là, il était déjà dix heures du soir et je devais rentrer tôt. Je n’arriverai donc pas à ça, pas ce soir… Me pinçant la lèvre je regardais Charlie. « Si… Mais, je dois lui dire quelque chose de très important, je prends le portable, téléphone bref, tu peux m’appeler à tout moment ! » Il se tourna et à l’expression de son visage, je compris que c’était peine perdue. « Demain il fera jour ! Tu auras tout ton temps pour rejoindre Jake à la réserve. » J’affirme d’un mouvement de la tête… « Tu as raison… Bonne nuit papa ! » Il me regarda à peine… « Bonne nuit Bella ! » Je montais à l’étage et m’allongeais de tout mon long sur mon lit. Je ne trouvais pas le sommeil, bien trop occupé à repenser à tout cela et assouvir ma frustration. Soudain, je ne sais plus vers quelle heure j’entendis Charlie se précipiter, bouger, faire du bruit avant de claquer la porte et partir avec la voiture de patrouille. Je descendais à mon tour et trouvais un mot dans la cuisine. Une urgence, je ne devais pas m’inquiéter pour lui s’il n’était pas là ce matin. Un signe ! Je pris rapidement mon couvre vent mes clés et je partais de la maison.

J’arrivais devant la villa, dans tous mes états. Je garais la voiture et me précipitais à la porte, je voulais le voir, j’avais besoin de le voir. Je sonnais à la porte que cette dernière s’ouvrait… C’était lui… Un gros soulagement envahit tout mon être et automatiquement je plongeais dans ses bras, collant ma tête contre son corps, un gros soupire de soulagement. J’entourais son corps de mes bras… « Je suis tellement contente de te voir Edward. » Je tremblais désormais, je devais me reprendre et ne pas montrer cette particularité de mon être pourtant, je n’y arrivais pas. Il me fallait le temps de reprendre mes esprits et me rassurer comme quoi il était là et qu’il ne me quitterait pas… Pas pour le moment en tout cas…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Mer 23 Juin - 21:41

En posant ma main sur la poignée de ma porte d’entrée, et en l’ouvrant, je n’aurais jamais imaginé tomber nez à nez avec une Bella, non, avec ma Bella, littéralement dans tous ces états… Je ne l’avais jamais vu aussi déstabilisée… A peine avais-je ouvert la porte qu’elle se jetait dans mes bras, posant sa tête doucement sur mon torse et entourant mon corps de ses bras. Je la regardais, étonné, mais je la serré tout contre moi, posant doucement mes mains dans son dos… J’entendis enfin sa douce voix « Je suis tellement contente de te voir Edward. », mais elle tremblait, tout comme son corps d’ailleurs, que lui arrivait-il ? Avait-elle froid ? Non, elle n’était pas totalement elle, il fallait qu’elle reprenne ces esprits… Ne sachant pas quoi faire, je fermé la porte derrière elle, puis je la pris doucement dans mes bras, elle ne réagissait pas vraiment, je la regardais toujours tout en montant dans ma chambre, je la serrais tout contre moi, puis je l’assis enfin tout doucement sur mon lit, enfin plutôt sur mon canapé… Je me mis à croupis devant elle, posant doucement mes mains sur les siennes, qui étaient posées sur ces cuisse, et tout en la regardant dans les yeux, mon inquiétude se fit de plus en plus grande, sa se voyait surement, mais je m’en foutais, je ne pouvais pas ne pas me faire du souci pour la femme que j’aimais… Mais je ne savais pas non plus comment la faire revenir à moi…

-Bella, que se passe t-il ?

Je ne la quittais pas des yeux, mais je me souvenais exactement de toutes ces mimiques qu’elle avait dans son comportement, oui Bella était au fond d’elle-même une femme forte qui savait ce dont elle avait envie, ce qu’elle désirait le plus au monde, mais Bella était aussi tellement fragile, timide, sensible… Et c’est ce que j’aimais tant en elle, sa manière de se comporter, de parler, mais aussi sa façon de me regarder… Elle portait un regard sur moi tellement imprégné de l’amour qu’elle ressentait pour moi que cela m’avais toujours impressionné, elle m’aimait inconditionnellement, tout comme moi-même je l’aime, je n’aurais jamais cru pouvoir trouver une personne comme elle, oui elle était LA femme de ma vie, celle avec qui je voulais partager les moments les plus important, celle qui comptais plus que mon éternité elle-même… Je ne voyais pas ma vie sans elle, enfin plutôt sa vie sans elle… Comment aurais-je pu imaginer un jour avoir l’espoir de ne pas vivre toute ma vie seule ? Non je ne l’aurais jamais cru si on me l’avait dis… Depuis que nos chemins s'étaient croisés, je n'arrêtais pas de penser constamment à elle... Elle avait tout bouleversé en moi, je n'étais plus cet être totalement solitaire, qui ne désirais rien, et que seulement sa musique, et sa famille l''interressait... Mais comment avait il pu vivre sans elle, il n'arrivait pas à s'en souvenir, bien sur il s'était déjà fait draguer par des jeune femme vampires, mais jamais il n'avait craquer pour l'une d'elle, jamais il n'était tombé amoureux, mais aujourd'hui, il était complétement et littéralement amoureux d'elle...

Puis j’entendis de nouveau le son de la voix de ma chère Bella, je repris mes esprits et je replongeai mon regard dans ces beaux yeux noisettes… Je lui caressa doucement la joue, prenant grand soin à l’écouter, elle avait besoin de moi, je le sentais, et je ne voulais pas qu’elle croit que je serrai capable de vivre sans elle, non, cela m’étais impossible, vraiment…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Jeu 24 Juin - 9:42


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

Dans ses bras, j’essayais de calmer les soubresauts de mon corps, de me calmer tout simplement. Je venais de me faire des films toute seule, à quoi pensais-je ? Pas grand-chose à l’évidence, je me faisais un tel souci pour pas grand-chose à en croire mon comportement. Cependant, le simple fait de me retrouver dans ses bras m’apaisa, comme si je me sentais de nouveau rassurée près de lui. Je ne bougeais plus, profitant de mes bras autour de son corps tenant fermement ce dernier comme une enfant de quatre ans qui se cachent derrière son père. C’était la même chose pour moi, à cet instant j’eus l’impression d’être une petite fille dans les bras de son père. Mais son parfum que j’aimais tant, le simple fait de le tenir de cette manière me rappela qu’il n’était pas mon père, bien au contraire, les picotements dans le creux de mon estomac en était l’exemple, il était bien plus que cela, il était mon coup de cœur, ma raison de vivre, l’homme de ma vie. Le serrant fort, je ne me rendis pas compte qu’il me prenait dans ses bras, je partais littéralement. Les images, ses affreuses images qui défilaient dans mon esprit depuis plusieurs heures défilaient de nouveau, différemment. Ma peur, celle que je venais de ressentir n’était pas loin je le savais, pourtant… Je m’accrochais à Edward comme s’il était ma bouée de secours, cette nouvelle bouée de secours dans le néant de ma vie. Nous montâmes à l’étage et je ne me souciais guère des autres, je perdais toute notion. Soudain, je me demandais s’ils étaient arrivées, oui… Je n’entendais aucun bruit, certes je n’étais pas la mieux placée pour ce genre de choses, guider par mes sens alors que mon instinct de survie était bien limité, tout le monde le savait à force. Aucun bruit, personne dans la villa ? Impossible.

Rapidement, je me retrouvais assise sur le canapé, dans la chambre d’Edward, je restais dans mon mutisme, essayant de remettre en place mes idées, le peu qu’il me restait. La peur disparaissait au fur et à mesure que je détaillais les traits du visage d’Edward, il était bien devant moi, il n’était pas partie, aucun abandon ou toute chose pouvait s’y rapprocher de près… Ouf, soulagement… Pourtant, je restais là stoïquement assise, incapable de défaire ma mâchoire. Sa main sur la mienne, je la regardais appréciant la fraicheur de sa peau, le courant électrique me rappelant combien il comptait pour moi. Le savait-il ? Je ne savais vraiment… Puis, mon attention toute entière se dirigea vers lui et l’expression de son visage, il se décomposait. Je me rendis compte tout du moins je me doutais que je devais faire triste figure face à lui, pour qu’il s’inquiète autant. Il était tard, j’avais également oublié ce détail et j’arrivais chez lui dans un état pas possible. CERTES, il avait toute les bonnes raisons de s’inquiéter pour moi, je ne faisais réellement aucun effort, j’en avais désormais conscience. « Bella que se passe-t-il ? » Sa voix chantante aux intonations plus grave, inquiète me ramena à la réalité de la situation. Je pris cette main sur la mienne, la serrant délicatement, de toute manière face à lui, je ne faisais que pâle figure il fallait bien être réaliste. Je voulais le rassurer, me rassurer. L’observant accroupi devant moi, j’esquissais un tout petit sourire honteuse de mon caprice, de cette peur qui ne servait à rien, pourtant elle était si présente en moi. Je décidais de caresser sa joue de ma main libre avant de dire, pour le rassurer. « Je vais bien… J’ai eu peur pour rien, depuis hier et la partie de base Ball, j’ai tendance à me faire des films… » Je rapprochais délicatement mon visage du sien.

« Mais, tu vas bien, c’est tout ce qui compte… » Je me sentais un peu honteuse et au lieu d’affronter ses questions qui ne tarderaient pas, je décidais d’en profiter pour l’embrasser du bout des lèvres. Regoûter à ses lèvres étaient pour moi une vraie joie, un bonheur simple et réellement agréable. Nos nez se frôlant légèrement, je plongeais mon regard dans le sien, appréciant la couleur ocre de ses prunelles, il avait chassé, ma présence lui serait d’autant moins désagréable. Je décidais alors, d’en profiter un peu plus, la peur étant néfaste, je voulais me rassurer. Je goûtais de nouveau à ses lèvres, il ne me repoussait pas, signe que je pouvais espérer un vrai baiser, ceux qui me faisait perdre la tête. Pourtant, une partie de moi guettait le moindre signe de sa part… Il pouvait toujours me repousser… Cependant, je me sentais mieux, bien mieux qu’il y a quelques minutes, seule dans ma voiture…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Jeu 24 Juin - 11:09

Mes quelques mots semblèrent la faire revenir à elle, malgré ma voix plus grave qu’a son habitude, et moins chantante, elle devait avoir comprit que je m’inquiété de ne pas la voir réagir… Cette situation était inquiétante, j’étais effrayer à la voir comme sa, sans réelles réaction, mais plutôt des tremblements, qui ne semblaient pas vouloir cesser en elle. Je sentis enfin sa main sur la mienne, je la serra doucement, regardant avec amour, mais toujours inquiet Bella droit dans les yeux… Elle me souriait enfin, peut être étais-ce seulement pour me rassurer, mais sa ne marcha pas vraiment. Je sentais sa main parcourir doucement ma joue, et sa voix, cette douce voix mais toute tremblante prononcer les quelques mots qui me firent peur « Je vais bien… J’ai eu peur pour rien, depuis hier et la partie de base Ball, j’ai tendance à me faire des films… ». Croyait-elle vraiment que l’arriver de notre futur pourrais changer quoi que ce soit entre elle et moi ? Non, je l’aimais trop pour me laisser séduire par son elle futur…
-Bella, je ne comprends pas, pourquoi dis-tu cela, qui t’a fait du mal ?
Je ne comprenais pas pourquoi elle me disait qu’elle allé bien… Quelle avait eu peur pour rien, comment devais-je réagir à cela, m’inquiéter encore plus, ou la laisser parler de temps à autre sans la couper, la laisser dévoiler ce qui se passé en elle sans chercher à la brusquer… Mais sans répondre à ma question, je la vis rapprocher lentement son visage du mien. Je lui souriais un peu pour essayer de la rassurer de lui montrer que j’étais là, seul avec elle et personne d’autre… Que rien ne pouvait lui arriver temps qu’elle était près de moi, que je la protégerai toujours… Ce fut encore pire quand sa douce voix retentit de nouveau de manière encore plus bizarre et presque stressante « Mais, tu vas bien, c’est tout ce qui compte… » Je vais bien ? Bien sur que je vais bien, que croyait-elle donc ? Je n’ai rien vécu de très intéressant depuis la partie de Base Ball, je n’ai pas changé non plus, même si l’arrivé de ce futur si lointain mais à la fois si proche m’avais bouleversé.
-Bien sur que je vais bien mon tendre amour, que croyais-tu ? Que c’est-il passé mon ange ? Qu’est ce qui t’arrive, est-ce que je peux t’aider ?
Je la voyais se comporter toujours de façon assez bizarre, Bella avait l’air totalement honteuse… Et au lieu de répondre à mes questions, elle préféra déposer ces lèvres sur les miennes, je fus surpris mais je la laissai faire… A chaque fois que je sentais ces lèvres sur les miennes, j’avais l’impression d’être transporter par un flot d’amour inconditionnel… Je sentis son nez frôler le mien, ce qui me fit sourire mais alors que j’allais à nouveau ouvrir la bouche pour lui poser une nouvelle question, elle m’embrassa encore, et je ne pu que prolonger son baisé, passant tendrement ma main sur sa nuque, je fermais les yeux, intensifiant ce baisé, mêlant nos langues doucement… Je ne pouvais quitter ces lèvres, je prolongeais encore et encore, la faisant s’allonger doucement sur mon canapé, je m’allongeai près d’elle, passant mon autre main dans son dos, pour coller son corps au mien, je ne voulais plus qu’elle s’éloigne de moi… Quelques instants plus tard, je stoppais ce baisé en douceur, lui caressant doucement la joue, je la regardais amoureusement dans les yeux, mais avec une pointe d’inquiétude qui ne me quittais jamais… Que se passait-il donc dans la petite tête de mon petit amour ??
-Bella, il faut vraiment que tu me dises ce qui se passe mon ange… Tu sais je suis là, je ne suis pas seulement ton petit ami…
Waow, c’était la première fois de ma vie que je prononçais ces mots, « petit ami », je n’avais jamais eu d’histoire d’amour véritable, c’était la première fois que j’osais avoir une relation avec une femme, de plus une humaine, et pour qui je ressentais quelque chose de fort… Oui, je suis fou amoureux d’elle !
-…tu peux tout me dire, je t’aiderais. Bella, je veux être là pour toi, je veux que tu ailles bien, je ne veux plus te voir arriver toute tremblante, et perdue chez moi, non, je veux que tu sois heureuse d’être avec moi, que tu sois heureuse de vivre tout simplement…
Je lui caressais doucement la joue, remettant une de ces mèches de cheveux derrière son oreille, tout en maintenant mon regard au fond de ces magnifiques yeux… Je voulais plus que tout comprendre ce qui la mettait dans cet état… Etais-ce moi ? Que devais-je faire pour qu’elle se sente mieux ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Jeu 24 Juin - 18:51


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

« Bella, je ne comprends pas, pourquoi dis-tu cela, qui t’a fait du mal ? » Du mal ? Personne… Non, j’aurai dû dire quelque chose, j’aurai du le rassurer, pourtant je n’avais pas les bons mots pour cela. Je me sentais démunies de tout argument valable, je me sentais mal à l’aise de l’avoir inquiété de la sorte et je ne voulais qu’une chose, l’apaiser. Pourtant, aucun mot ne sortait et je restais comme bloqué par tout cela. L’embrasser semblait être la meilleure des solutions, la plus simple et agréable pour le moment. « Bien sur que je vais bien mon tendre amour, que croyais-tu ? Que c’est-il passé mon ange ? Qu’est ce qui t’arrive, est-ce que je peux t’aider ? » Il pouvait m’aider, en me rassurant, en me berçant… Non, je n’étais pas une gamine de 10 ans qu’il fallait consoler, je devais me montrer plus forte que cela, mais dans ses bras, de cette manière, je ne voulais qu’une chose, rejoindre ses bras, ses lèvres. Il se laissa faire, nous nous embrassions comme je l’aimais tant. Il y avait de la retenue, mais j’y étais habituée désormais… Moi, pourtant je ne me contrôlais plus comme souvent je dois l’avouer. Je cherchais avec frénésie sa langue avec la mienne, je caressais sa nuque avec mes mains avant de coller mon corps au sien. Il m’allongea délicatement sur ce qui ressemblait à son canapé se collant un peu plus à mon corps pour mon plus grand bonheur. Je me sentais bien, vivante… Je profitais de ce moment, où contre lui j’y étais enfin à ma place. Cependant, l’illusion se coupa net, quand ses lèvres se détachèrent des miennes. Il caressa ma joue et je ne pouvais quitter mon regard du sien, il était tellement bon pour moi… Que serais-je sans lui ? Cette question m’obsédait littéralement ses derniers jours.

Allongée sur son canapé, mes bras entourant son corps, je me sentais bien, mais je savais également qu’il ne laissera pas la discussion de cette manière qu’il allait surement en parler et je ne voulais pas, non… Je n’étais qu’une simple idiote, Edward… Rien d’autre… « Bella, il faut vraiment que tu me dises ce qui se passe mon ange… Tu sais je suis là, je ne suis pas seulement ton petit ami… » Mon cœur eut un raté à ses mots, je n’y étais pas habituer, l’entendre me nommer de la sorte était surprenant, agréable, surprenant mais bien réel. Il était mon petit copain, je n’en revenais pas, qu’est ce qu’il l’attirait chez moi. C’était obscur pour moi, comme si je pouvais à un moment donné, l’attirer. Apparemment oui, tout du moins je le devinais en l’observant près de moi, à s’inquiéter pour ma petite personne. Je venais vraiment de lui foutre une peur bleue apparemment, je m’en voulais terriblement. Me pinçant la lèvre, j’essayais de me remettre de cet aveu non voulu, enfin je le supposais, mais plus que tout, j’essayais de ne surtout pas paniquer, ce n’était ni le lieu, ni le moment. « … Tu peux tout me dire, je t’aiderais. Bella, je veux être là pour toi, je veux que tu ailles bien, je ne veux plus te voir arriver toute tremblante, et perdue chez moi, non, je veux que tu sois heureuse d’être avec moi, que tu sois heureuse de vivre tout simplement… » J’essayais de me redresser, en tout cas, je l’observais un long moment, essayant de comprendre ses paroles. J’étais il faut bien l’avouer un peu perdue, déroutée par ses paroles, comme lui plus tôt apparemment. Je soupirais doucement… Je devais en parler, je devais répondre à ses questions, malheureusement je n’en avais pas envie, je me sentais honteuse d’avoir exagéré la situation, de m’être fais des films toutes seules au point de venir chez lui, en pleine nuit.

« J’ai eu peur… Ce n’est rien, vraiment… » Je me rapprochais de lui, mais je vis combien ma réponse ne le convenait pas. Quoi ? N’étais-je pas une bonne menteuse ? Apparemment non, et je regrettais vraiment qu’il puisse lui aussi lire en moi avec autant de facilité. Avec insistance, je me mordillais la lèvre, cherchant les mots, après tout je ne voulais passer pour une idiote, pourtant c’est ce qui allait se produire… « Depuis hier, depuis ce que je sais… Avec la vision d’Alice… Je me pose beaucoup de questions et j’avais peur que tu sois… Partis ou qu’ils sont revenus pour m’empêcher d’être près de toi ! C’est stupide… Je sais… » Je me sentais tellement stupide que je m’éloignais de son étreinte, me levant je souhaitais cacher mes joues, leurs couleurs rouges, mais également ma honte face à tout cela. Je regardais sa grande collection de cd et de livres. Sa chambre le représentait à la perfection, il n’y avait aucun doute. Je lisais les différents titres de ses livres, ainsi que la dernière musique qu’il écoutait. Debussy, claire de lune… Un sourire se positionna sur mes lèvres alors que j’appuyais désormais sur la lecture, voulant écouter cette douce mélodie. « J’aime cette chanson… » Changer de sujet, me semblait la meilleur des solutions, vous ne croyez pas ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Ven 25 Juin - 10:02

Je la serrai plus contre moi, ne voulant pas qu’elle quitte mes bras, qu’elle s’éloigne de moi, non je voulais la sentir contre moi, pouvoir la rassurer… J’avais peur qu’elle me fuit que tout ce qui lui arrivé soit de ma faute et qu’elle décide de ne plus me voir pour ne plus avoir à souffrir par ma faute… Je la bercai légérement contre moi, je ne savais pas comment elle allait le prendre, mais j’espèrai que sa lui fasse du bien, qu’elle se sente plus rassurer, qu’elle se rende compte que j’étais bien là et que cétait elle que je voulais et personne d’autre… Je la sentais se coller le plus possible à moi, ce qui me fit sourire et un bien fou au fond de moi… « J’ai eu peur… Ce n’est rien, vraiment… » A ces mots, je ne pu retenir les miens qui me brulaient les lèvres depuis tout à l’heure, je devais être franc avec elle… Et tout en remettant une de ces mèches de cheveux derrière son oreille, je la regardais droit dans les yeux…
-Bella…mon amour…tu me fais peur…
Mais je la sentit se reculer de moi, et même se lever…Qu’avais-je dis ? Pourquoi avais-je parlé ? J’étais vraiment un idiot qui ne savait pas comment se comporter avec la femme qu’il aimait… Mais c’est lorsqu’elle parla que je me sentit mieux, « Depuis hier, depuis ce que je sais… Avec la vision d’Alice… Je me pose beaucoup de questions et j’avais peur que tu sois… Partis ou qu’ils sont revenus pour m’empêcher d’être près de toi ! C’est stupide… Je sais… » c’était à cause de la vision d’Alice, de l’arrivée des nos nous futur, enfin pour certain, moi je venais d’apprendre que dans le futur, malheureusement, je n’étais plus là… Ce qui, il faut le dire, m’avais complétement retourné… J’y avais aussi beaucoup pensé, mais je préféré ne pas lui montrer mes craintes, et étre fort pour elle… Je la regardais toujours, puis je me leva, et je marcha jusqu’à elle, me collant doucement contre son dos, j’entoura son corps de mes bras, posa ma tête sur son épaule. Je savais qu’elle essayait de cacher ces magnifiques joues qui venaient de rougir… Elle regardait mes livres, mes cd et tomba sur Debussy celui que j’étais en train d’écouter, je souria lorsqu’elle dit qu’elle aimait cette chanson… C’est vrai très peu de gens connaissent, et sa me surprenait, nous avions plus de points communs que je le pensais…
-J’aime aussi cette chanson…
Je la serrai contre moi, mes mains posées sur son ventre, je la bercais tout contre moi, en écoutant la musique… Je souriais mais je savais qu’au fond, elle essayait juste de changer de sujet… Je continua quelques minutes à la bercer tout contre moi, l’embrassant tendrement dans le cou… Il parla de sa voix douce et chantante pour ne pas l’effrayer…
-Bella…mon amour, il faut que tu me dise tout ce qui te tracasse…je n’aime pas te voir dans cet état, je ne veux plus te voir arriver, chez moi toute tremblante à cause de ce qui arrive, je préfére que tu me parles franchement mon ange…je veux étre là pour toi…tu est ma petite amie, oui… et je t’aime Bella…
Je la serrai toujours tendrement contre moi, sans cesser de la bercer dans mes bras, en écoutant la chanson de Debussy, j’avais l’impression que sa la calmé un peu…Mais avais-je vraiment raison ? Je ne savais pas trop comment elle réagirait, ce qui la tracassait vraiment au fond, ce qu’elle attendait de moi… Comment pouvait-elle penser que l’arriver de ces personnes du futur changeré tout ce que je ressentais au fond de moi, non bien au contraire, cela me conforté dans mon amour pour Bella, et je ne voyais pas ma vie sans elle… Mais elle que voyait-elle, qu’attendait-elle de moi ?
-Bella, ton toi futur, ou celui d’Alice, ou de n’importe qui, ne changera jamais rien à ce que je ressens pour toi, mon amour…je n’ai jamais ressentit pour personne ce que je ressens pour toi aujourd’hui… Tu est la femme qui en quelques sortes fait battre mon cœur… Tu est le soleil de ma vie, tu me redonnes espoir d’enfin connaitre le grand amour… Et avec toi, tout me parait possible, ma vie à un but…TOI… Je t’aime Bella Swan…
Je la regardais dans les yeux, lui tenant les mains tout au long de ce que je venais de dire, il fallait qu’elle sache mes sentiments envers elle, et qu’elle ne doute plus de mon amour… Elle m’avait complétement éblouit, comme les rayons du soleil qui se posent sur l’océan, mais elle ne s’en rendait pas compte, ou je ne le lui montré pas assez, mais maintenant, c’était fait, et j’avais, il faut l’avouer, très peur de sa réaction… Que pensait-elle de moi ???
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Ven 25 Juin - 17:48


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

J’écoutais silencieuse la musique fermant les yeux, me rendant compte que finalement je venais de faire preuve d’enfantillage par mon comportement. Je souhaitais de tout cœur qu’Edward ne se pose pas trop de question, mais j’avais honte. Je me sentais coupable de me comporter comme une véritable gamine de trois ans. Soudaine, Edward vint me rejoindre, m’enlaçant de ses bras. Il ne devait pas faire cela, je ne le méritais tout simplement pas. Je me laissais cependant faire, bien trop faible pour le repousser. De toute manière je n’en avais pas envie, comme le serais-je. Je posais ma tête contre la sienne, silencieuse comme toujours. C’était incroyable combien sur certaine chose on se ressemblait plus que d’ordinaire. Pourtant nous venions de deux mondes différents, d’époque différente mais il aimait la même musique que moi, les livres de ce que je pouvais voir dans sa chambre, j’en connaissais énormément. Etonnant, passionnant. Puis, voulant rompre ce silence, et en savoir un peu trop. Edward prit la parole. Je ne voulais pas qu’il me pose la question fatidique, pourtant… « Bella… mon amour, il faut que tu me dises tout ce qui te tracasse… je n’aime pas te voir dans cet état, je ne veux plus te voir arriver, chez moi toute tremblante à cause de ce qui arrive, je préfère que tu me parles franchement mon ange… je veux être là pour toi… tu es ma petite amie, oui… et je t’aime Bella… » Voilà qu’il recommençait et mes angoisses prirent de nouveaux formes dans mon esprit. Non, NON ! Je ne voulais pas l’entendre dire cela, je ne voulais pas l’inquiétez plus que d’ordinaire. Je voulais tout simplement rester là dans sa chambre dans ses bras silencieuse. Ce qu’il me disait, ne me rassurait pas plus, je ne voulais pas tomber de haut, finalement c’est ce qu’il allait finir par arriver. L’espoir de pouvoir rester à ses côtés allait disparaitre, non ? A trop vivre dans un conte de fée nous risquons de ne faire mal. Je ne disais rien… Je n’avais rien à dire à vrai dire…

Ses paroles tournèrent dans mon esprit inlassablement. Je devais arrêter d’agir de la sorte, il en avait peur, je m’en rendais compte pourtant mon esprit m’indiquait tout autre chose, comme si j’étais incapable de faire autrement, penser au pire scénario était pour moi inné. J’avais beaucoup de mal à me faire à l’idée qu’il daigne rester près de moi, il se rendrait si vite compte que je suis comme les autres. Pourtant je réagissais comme une parfaite égoïste en lui demandant de rester avec moi, encore… Juste un peu… Je ne voyais plus ma vie sans lui. J’étais désormais face à lui, les mains dans les siennes, il me perça avec ses prunelles incandescentes, tout comme ses paroles. « Bella, ton toi futur, ou celui d’Alice, ou de n’importe qui, ne changera jamais rien à ce que je ressens pour toi, mon amour…je n’ai jamais ressentit pour personne ce que je ressens pour toi aujourd’hui… Tu es la femme qui en quelques sortes fait battre mon cœur… Tu es le soleil de ma vie, tu me redonnes espoir d’enfin connaitre le grand amour… Et avec toi, tout me parait possible, ma vie à un but…TOI… Je t’aime Bella Swan… » Je suffoquais presque… Autant de révélation en un seul coup, j’avais peur… Je perdais pied, il fallait que je me ressaisisse… Mon moi futur ? Que cela voulait-il dire ? Je ne saisissais pas réellement ses paroles. J’existais dans le futur, cela voulait-il dire que j’étais désormais comme lui. Il faut dire que de la séance de base Ball d’hier, je n’avais suivi que très peu de choses, la vision d’Alice me terrifia littéralement puis on m’avait mis bizarrement à l’écart. J’avais peur, j’étais terrifiée mais rassurée… Que dans un futur lointain j’étais toujours vivante. Je serais donc comme lui. Cependant ce ne fut pas ses paroles qui me bouleversèrent, fut la description de son amour pour moi. Il était entrain de décrire ce que je ressentais pour lui et non l’inverse. Il était tout pour moi, je ne voyais plus ma vie de cette manière que loin de lui. Il me désarçonna.

« Pourquoi ? » Je me pinçais alors les lèvres, me rendant compte que j’allais encore faire un caprice, je m’en rendais malheureusement compte pourtant je devais lui dire… Je devais m’exprimer, nous en avions tous les deux besoins à vrai dire. Je le fixais un long moment avant de parler pour de bon. Mon cœur battait la chamade dans ma poitrine, signe que j’étais dans un état second, il faut bien l’avouer. Pourtant, aussi étonnant que sa puisse paraitre, j’étais prête… A avoir toutes les réponses à tout cela… « Que moi je t’aime, cela est compréhensible tu es si… Extraordinaire Edward… Que moi, je puisse ressentir cela pour toi est normal, mais que toi, tu t’attardes sur moi, c’est irréel… Je suis si banale, humaine… Pourquoi m’aimer et ne pas vouloir me transformer et puis… » Nerveusement, je lâchais sa main pour la passer dans mes cheveux, je ne savais comment exprimer la peur qui me tiraillais ses derniers temps, plus encore depuis qu’Alice venait d’avoir une vision… « J’ai peur que tu te lasses de moi, que tu te rends compte que je ne suis pas grand-chose, que les gens du futur, nos nous respectifs, il me parait irréel d’ailleurs que je sois toujours dans le futur, bref… S’ils venaient à t’ouvrir les yeux sur moi, je n’y survivrais pas Edward… Tu es bien plus que mon petit copain, tu es mon âme sœur… J’ai peur de te perdre et de tant de choses… C’est ridicule, je l’admets… » J’osais relever les yeux et affronter son regard sur moi, j’ouvrais mon cœur, je n’étais vraiment douée pour ce genre d’exercice et j’avais terriblement peur de sa réaction. Qu’il me rit au nez ou qu’il dise tout haut ce que je n’avais pas envie d’entendre. Pourtant cela était désormais fais… Il ne me manquait plus qu’à attendre la moindre réaction de sa part.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Ven 25 Juin - 21:53

Je la regardais toujours amoureusement dans les yeux, mais j’avais toujours au fond de moi ce sentiment, cette peur, que je n’arrivais pas à refouler… Serrant avec douceur, ces mains dans les miennes, j’avais l’impression de la perdre au fur et à mesure du temps. Si elle refusée de me parler, c’est bien qu’il y avait une raison, qu’elle n’osait pas me dire la vérité… Ressentait-elle vraiment la même chose que moi je ressentais pour elle ? Elle était mon âme sœur, celle que j’avais toujours cherché ces dernières années, et de me dire qu’aujourd’hui, je l’avais enfin trouvé, sa me rendait fou de joie, j’avais l’impression que mon cœur battait à nouveau, et qu’enfin je connaissais le bonheur que j’avais toujours cherché… ! A force de ne rien dire, Bella, commençait vraiment plus que tout à m’angoisser, sur notre relation, ma façon de me comporter… Peut-être que je n’étais pas l’homme idéal, que je ne me comportais pas de façon correct avec elle, qu’elle s’attendait à autre chose…
Je ne pouvais pas la quitter des yeux, elle était tellement belle malgré le fait qu’elle s’inquiétait plus que je ne le pensais… Et lorsque le parla de la vision qu’avait eu Alice, je me rendis compte que trop tard que j’avais fait une énorme erreur, c’était la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase… Je le voyais bien, elle était encore plus inquiète qu’auparavant, mais qu’avais-je donc dis de mal ? Comment se faisait-il qu’elle puisse penser que je pourrais l’oublier juste à cause de cette maudite vision qu’Alice avait eu la veille… Je vis ces lèvres se pincer en ouvrant doucement la bouche « Pourquoi ? », de manière assez sensuelle, il faut le dire… Je ne su que répondre à ce qu’elle venait de me dire, comment devais-je le prendre ? Mais je n’eu pas vraiment le temps d’y réfléchir plus car les lèvres de Bella, se remirent doucement en mouvement, et de sa voix douce et sensuelle, je l’entendis enfin commencer à m’avouer ce qu’elle ressentait tout au fond de lui… « Que moi je t’aime, cela est compréhensible tu es si… Extraordinaire Edward… Que moi, je puisse ressentir cela pour toi est normal, mais que toi, tu t’attardes sur moi, c’est irréel… Je suis si banale, humaine… Pourquoi m’aimer et ne pas vouloir me transformer et puis… » Je commençais à comprendre, elle ne voyait pas pourquoi je m’intéressais à elle, mais pourtant c’était si logique pour moi, si normal… Je lui caressais tendrement la joue, la regardant toujours amoureusement dans les yeux…
-Mais, voyons…Bella, tu est toi aussi extraordinaire, a mes yeux, tu est un ange tombé du ciel, je n’aurais jamais pensé tomber amoureux un jour… Mais aujourd’hui, je ressens un sentiment que je n’avais jamais imaginé ressentir, je suis amoureux de toi Bella, je t’aime… Je n’ai jamais aimé personne, bon à par ma famille bien sur, mais je n’imagine pas ne pas vivre des instants de ma vie plus que merveilleux avec toi… Je t’aime à la folie Bella Swan…
Puis je me tu en repensant à la dernière chose qu’elle venait de dire « Pourquoi m’aimer et ne pas vouloir me transformer et puis… »… Ne pas vouloir la transformer, oui, je ne voulais pas qu’elle devienne comme moi… Perdre sa vie, sa famille, ses ami(e)s, les voir mourir les uns après les autres… Non, elle ne le supportera pas, elle ne pourrait pas arriver à vivre tout cela… Il le sentait au fond, mais il savait qu’elle ne voulait pas non plus vivre à ses côtés tout en vieillissant… Plus je repensais à la vision d’Alice, plus j’avais peur qu’elle ait de l’impact sur ma vie, et sur celle de mon cher amour, j’essayais de me rassurer, lorsque j’entendis de nouveau la voix cristalline de Bella « J’ai peur que tu te lasses de moi, que tu te rends compte que je ne suis pas grand-chose, que les gens du futur, nos nous respectifs, il me parait irréel d’ailleurs que je sois toujours dans le futur, bref… S’ils venaient à t’ouvrir les yeux sur moi, je n’y survivrais pas Edward… Tu es bien plus que mon petit copain, tu es mon âme sœur… J’ai peur de te perdre et de tant de choses… C’est ridicule, je l’admets… » Je fus encore plus surpris de ce qu’elle était en train de ma dire, j’avais envie, de la faire taire, de lui dire que non, elle ne devait pas penser cela, qu’au contraire, elle était toute ma vie…Mais elle reparla à nouveau du futur, et du fait qu’elle y était encore vivante, et que cela n’était pas possible si elle ne devenait pas un vampire comme lui…J’étais plus qu’étonné par cela, alors elle ne pensait qu’a devenir comme moi, cela l’obsédé plus que tout…
-Non, Bella, mon amour, je ne me lasserai jamais de toi, je t’aime…je sais, je me répète, mais je suis fou amoureux de toi… Et je ne compte pas te laisser tomber, quoi qu’il arrive, je serai là tout au long de ta vie, mais je ne peux pas accéder à ta demande, je ne peux pas te faire devenir le monstre que je suis, cela m’est totalement impossible…
Je repensais au passé, à ce que nous avions fait pour pouvoir vivre ici, dans la jolie petite ville tranquille de Forks… Malheureusement, elle s’était éloignée de moi, je ne savais pas quoi faire, comment réagir, devais-je me rapprocher d’elle, la prendre dans mes bras, la serrer contre moi, ou au contraire, rester assise sur le canapé de ma chambre à la regarder de loin…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Sam 26 Juin - 17:09


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

Perdue dans mes pensées, j’étais ailleurs… J’essayais un instant de me mettre à sa place, même s’il m’était difficile d’agir de la sorte il fallait bien se l’avouer. Edward, que pouvait-il me trouver ? Je n’étais pas franchement jolie, je dirais même banale, je n’étais qu’une faible humaine, incapable de se défendre comme il se devait, incapable de passer une journée sans une catastrophe. J’étais maladroite, entêtée, sa famille me voyait d’un mauvais œil, surtout Rosalie qui ne semblait en rien m’apprécier et je ne parle pas de Jasper qui agissait étrangement en ma présence. Je n’étais vraiment pas la petite amie idéale, surtout que dans sa vie il avait dû rencontrer de très jolie jeune femme, des vampires qui plus est. Non… Moi, je n’étais en rien la fille idéale… Alors pourquoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi m’aimer moi et pas une autre. Il me sortit de mes pensées en prenant la parole, encore. « Mais, voyons… Bella, tu es toi aussi extraordinaire, à mes yeux, tu es un ange tombé du ciel, je n’aurais jamais pensé tomber amoureux un jour… Mais aujourd’hui, je ressens un sentiment que je n’avais jamais imaginé ressentir, je suis amoureux de toi Bella, je t’aime… Je n’ai jamais aimé personne, bon à part ma famille bien sur, mais je n’imagine pas ne pas vivre des instants de ma vie plus que merveilleux avec toi… Je t’aime à la folie Bella Swan… » L’observant, je résistais à l’envie de lui sauter au coup pour l’embrasser. J’étais comme engourdie par ses paroles… Elle me frappait à l’esprit si étonnamment. Il ne me mentait pas, il m’aimait… Pourquoi ? Cette question me revenait inlassablement, je n’arrivais pas à trouver de réponse logique. Pourtant il insistait sur le fait qu’il m’aimait et qu’il ne voulait pas m’abandonner. J’étais rassurée, dans un sens, ma crainte de le perdre pouvait disparaitre de mon être. Pourtant, je n’y arrivais pas… Me mordillant la lèvre, j’essayais de relativiser tout cela, en vain… Une partie de moi, ne voulait pas s’emballer de telle parole, pourtant je voulais tellement y croire.

« Non, Bella, mon amour, je ne me lasserai jamais de toi, je t’aime… Je sais, je me répète, mais je suis fou amoureux de toi… Et je ne compte pas te laisser tomber, quoi qu’il arrive, je serai là tout au long de ta vie, mais je ne peux pas accéder à ta demande, je ne peux pas te faire devenir le monstre que je suis, cela m’est totalement impossible… » Mais voilà, nous arrivions à la tache d’ombre de notre tableau presque parfait. Il m’aimait, il le disait clairement, mais ne voulait en rien me transformer. Pourquoi ? Ce n’était pas un monstre, à mes yeux il n’en était pas un. Mais comment lui expliquer cela, alors qu’il ne me laissait pas le temps de le faire. Il ne voyait pas les choses de la même manière. Je voulais devenir comme lui, pour la bonne et unique raison c’est qu’une vie toute entière ne suffirait pas pour la vivre pleinement à ses côtés. Je ne voulais pas me contenter d’une vie où je vieillirais à ses côtés sans que ce dernier ne prenne les marques du temps et ensuite ? Une fois que je ne serais plus de ce monde, que ferait-il ? Je ne voulais pas qu’il se sacrifie pour moi ou tout autre acte qu’il était capable de faire pour moi. Je ne voulais pas de cela, je tenais bien trop à lui. Le fixant droit dans les yeux, je cherchais avec insistance les mots qui l’aideront à me comprendre, surtout comprendre mon envie d’être comme lui. Certes, je pensais tout d’abord à moi et mon obsession de vieillir, mais il y avait tellement de raisons à tout cela finalement. Je m’approchais de lui, le poussant pour qu’il s’installe sur le canapé et je me mis prés de lui, prenant son visage entre mes mains. Je le fixais avec insistance. « Edward… Tu n’es pas un monstre et à mes yeux tu n’en seras jamais un… Tu es bien plus que cela et tu ne t’en rends même pas compte… Je… » Je me baissais légèrement, afin de me retrouver à son niveau.

Je prenais le temps d’admirer les traits parfait de son visage. De plonger mes yeux dans ses prunelles interrogatrices, je savais combien il serait difficile d’entamer cette discussion, pourtant j’osais le faire, je voulais la faire. Elle était toute aussi importante pour lui que pour moi. Bien évidemment, plus importante pour moi, vu que j’étais la principale intéressée. « Je ne veux pas d’une vie où je sais qu’il y aura une fin, ma mort. Elle peut venir demain, ou bien même dans dix, vingt ou trente ans, mais je mourrais et je ne le désire pas. Et puis, tu fais un effort de tous les jours pour ne pas céder à la tentation de mon sang, tu ne mérites pas de souffrir autant pour moi. Je t’en supplie Edward, si tu m’aimes autant que moi je t’aime, ne refuse pas mon souhait. Je veux être comme toi, pour vivre une vie éternellement à tes côtés. Je t’aime trop pour te perdre de cette manière… » Pour rompre les tremblements de ma voix je décidais de rapprocher mon visage aux siens, caressant mon nez délicatement avant de plaquer mes lèvres avec une vie non dissimulable. L’embrasser était une échappatoire à ses réponses, je savais combien il ne voulait pas de cette transformation, pourtant moi je la désirais tout autant que lui et de l’effet qu’il avait sur moi, mon être. Ma langue cherchait avec hésitation la sienne, je souhaitais à tout prix qu’il se laisse faire, qu’il ne devienne pas le Edward sensé et responsable, je désirais tellement de choses. Et puis, il fallait bien se l’avouer, j’avais cette impression, qu’avec l’arrivée de nos futurs, mon empressement se faisait plus grand, comme si la voix m’était de nouveau libre, que je savais exactement que faire. C’était la route que je devais prendre, il ne manquait plus que le consentement de mon cher amoureux pour cela, la partie la plus dur du contrat…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Dim 27 Juin - 22:31

Je me rendis compte que je venais d’arriver à cette fameuse tâche d’ombre qui empêché notre relation d’être si parfaite… Je l’aimais plus que tout au monde, c’était pour moi comme une évidence, je ne le voyais pas autrement… Bella est ma destinée, celle auprès de qui je veux passer les meilleurs moments de ma vie… Même si je sais pertinemment que sa vie, ne durera pas aussi longtemps que la mienne, je ne veux plus m’éloigner, je ne peux plus vivre sans elle… J’avais l’impression que nous avions une vision des choses assez différentes, et je n’arrivais pas à lui faire comprendre ce que je pensais, et surtout comment lui avouer la véritée, alors que je ne pouvais pas le dire, c’étais le pacte… Je comprenais tout de même son envie de devenir comme moi, elle aurait eu la vie éternelle, et aurait pu faire tout ce qu’elle n’avait jamais imaginé faire, mais elle ne se rendait malheureusement pas compte du tout des nombreuses difficultées que cela engendrais… Etre un vampire signifier tout d’abord être sur le point de mourir pour pouvoir étre transformé, puis boire du sang, éviter le soleil, et se cacher tout au long de sa vie… Mais le plus dur c’était de voir tout les gens à qui l’on tenait mourir les uns après les autres… Elle verrait ces parents vieillir puis mourir, ces amis… Bella ne se rendait pas compte des difficultées qu’elle aurait à surmonter en devenant ce que je suis… Je la regardais toujours droit dans les yeux, ces magnifiques yeux qui étaient malheureusement si tristes… Je ne sais pas ce qu’elle pouvait chercher en me regardant avec une telle insistance dans le regard… Puis elle se rapprocha de moi, je la regardais, mais elle me poussa doucement et je finis par m’asseoir sur le canapé, sans la quitter des yeux, qu’attendait-elle de moi ? Son regard était fixé sur moi, elle cherchait ces mots, elle ne souhaitait pas me blesser, mais je l’entendis enfin « Edward… Tu n’es pas un monstre et à mes yeux tu n’en seras jamais un… Tu es bien plus que cela et tu ne t’en rends même pas compte… Je… », je fus soulager de l’entendre simplement me dire que je n’étais pas le monstre que je déclaré être, mais pourtant je ne valais pas grand-chose au fond, j’avais passé la plus grande partie de ma vie à voyager, me nourrir de sang animal, à rencontrer des gens, que j’avais vu mourir, ou vieillir pour la plupart, et je n’avais jamais réussit à faire ma vie…
-Bien plus que cela ? Je ne vois pas ce que je suis de plus à par un monstre, qui te rend malheureuse et qui n’a rien réussit de sa vie en plus de 100 ans… Bella…
Je la vis se baisser devant moi, je ne la quittais toujours pas des yeux… Je la voyais me regarder, comme si elle cherchait quelque chose sur moi, que voulait-elle voir, ou encore savoir, que pouvais-je faire pour qu’elle se sente mieux, que tout aille mieux en elle… Alors que je pensais qu’elle ne reviendrait pas sur le sujet de sa transformation qu’elle désirait tant, j’entendis à nouveau le son de sa magnifique voix que j’aimais tant «Je ne veux pas d’une vie où je sais qu’il y aura une fin, ma mort. Elle peut venir demain, ou bien même dans dix, vingt ou trente ans, mais je mourrais et je ne le désire pas. Et puis, tu fais un effort de tous les jours pour ne pas céder à la tentation de mon sang, tu ne mérites pas de souffrir autant pour moi. Je t’en supplie Edward, si tu m’aimes autant que moi je t’aime, ne refuse pas mon souhait. Je veux être comme toi, pour vivre une vie éternellement à tes côtés. Je t’aime trop pour te perdre de cette manière…» Bella tremblait de nouveau, comme lorsque je l’avais retrouvée plus tôt, sonnant à ma porte, mais qu’avait-elle donc, étais-ce le froid, ou encore la peur de se retrouver à parler de tout cela face à moi…? Je ne la quittais pas des yeux, je sentis son nez venir se frotter doucement au mieux, ce qui me surprit mais j’apprécié sa manière de se comporter avec moi, elle était tellement douce, patiente, et si caline, j’adorais la serrer contre moi, pouvoir la toucher, l’embrasser, et même si tout cela me faisait plus que souffir, j’étais incapable de lui résister… Puis ces lèvres se collèrent enfin aux miennes, il est vrai que je n’attendais que cela, mais j’avais l’impression qu’elle se défilé, qu’elle ne voulait pas me laisser lui répondre… Je prolongea donc ce baisé qu’elle me donné, me laissant totallement aller, je passer doucement mes bras autour d’elle pour la coller contre moi, mélant ma langue à la sienne… Passant doucement mes mains dans son dos, je donnais plus d’intensité à notre baisé, me faisant plus pressant, je l’allongeais près de moi, sans cesser ce baisé… Mais il fallait pourtant que je parle, que cette discussion ait une suite, je ne pouvais pas ne pas lui répondre, lui dire ce que j’avais sur le cœur, je me répétais beaucoup, mais je sentais qu’elle avait besoin de savoir mes sentiments pour elle, de m’entendre prononcer, ces mots si simple «je t’aime», mais tout aussi apaisant… Je posa doucement mon doigt sur ces lèvres, que je caressa doucement…Et ne la quittant pas des yeux, je me décida à lui répondre…
-Bella, ne dit pas sa…Oh, mon amour, tu ne mourira pas demain, ou dans dix ans, je te protégerai, je serai constamment avec toi, je ne te laisserai jamais tomber, tu est la femme de ma vie Mademoiselle SWAN...!!! Il faut que tu me crois, ma vie en ce moment, est un cadeau grace à toi, je n’ai jamais vécu de moments aussi fort que depuis que je t’ai rencontré… Je ne souffre pas mon ange, je te promets, être avec toi est mon plus grand bonheur, il faut que tu me crois, je ne te dis que ce que je pense et que je ressens… Bella, je suis fou amoureux de toi, je me répéte encore, mais c’est la stricte vérité ! Je ne peux pas te transformer Bella, je ne veux pas te faire vivre le calvaire que j’ai vécu…
Je la regardais toujours, passant doucement ma main sur sa joue, elle était tellement belle, et je ne voulais pas la perdre, je le savais, ma vie sans elle n’était rien, qu’un trou béant sans avenir, mais comment pouvoir changer tout cela…
-Epouse moi et j’accéderais à ton souhait…
Je ne me rendis pas compte de ce que je venais de murmurer, ce n’est que lorsqu’elle répondit que je revint à moi, en quelques sortes... Je me rasseya m’adossant au canapé, je la regardais encore, que devais-je faire maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Lun 28 Juin - 17:34


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

Etre dans ses bras était la chose la plus agréable qu’il soit. Je ne sentais en rien la fraicheur de son corps, la dureté de ses muscles, ni même la force de ses bras. J’étais étonnamment bien de la sorte, c’était simple et agréable, normal pour moi. Pourtant, ce soir… Je savais que les choses ne seraient en rien facile, tout d’abord… Edward désirait quelque chose que je ne voulais pas, vieillir, non. Il m’était impossible de le laisser faire, je ne voulais pas vieillir à ses côtés sachant pertinemment qu’avec le temps, je serais qu’une vieille femme. Non, il ne pouvait m’imposer cela, mais de plus, il ne comprenait pas mes paroles, à croire qu’il n’en faisait qu’à sa tête. C’est surement pour cette raison que j’étais en train de l’embrasser, de profiter de ses moments simples où nous n’avons besoin d’aucun mot. Et puis, pour tout avouer, j’espérais qu’en agissant de la sorte, l’embrasser de cette manière, il se laissera faire, comme il y a quelque temps dans ma chambre. J’osais espérer qu’un jour nous irons plus loin que les simples baisers. Je faisais surement preuve de naïveté, mais j’osais le croire. Mes lèvres contre les siennes, j’aimais sa réaction, il se laissait faire, mais plus que tout cela il prenait part à notre baiser. Rapidement et sans que je ne le lui empêche, je me retrouvais près de lui, allongée sur ce minuscule canapé en train de l’embrasser avec un empressement nouveau. Je me faisais pressante dans ce baiser, cherchant autre chose, ne voulant pas que ce dernier se termine de la sorte, rapidement. Il avait une telle influence sur moi, je ne savais le décrire par des mots, seuls mes gestes, ma façon d’être près de lui, me permettait d’exprimer ce que je ressentais réellement pour lui.

Puis, comme toujours il mit fin à notre baiser, passant délicatement son doigt sur mes lèvres, pour prendre la parole. Pourquoi fallait-il qu’il se rend toujours le plus raisonnable de nous deux ? Je ne savais que penser de tout cela, mais je savais qu’il avait quelque chose à dire, je reculais l’échéance à chaque fois, je devais affronter cette discussion, ses paroles, ce qu’il avait à me dire. Je devais me montrer forte… « Bella, ne dit pas ça… Oh, mon amour, tu ne mourras pas demain, ou dans dix ans, je te protégerai, je serai constamment avec toi, je ne te laisserai jamais tomber, tu es la femme de ma vie Mademoiselle SWAN...!!! Il faut que tu me crois, ma vie en ce moment, est un cadeau grâce à toi, je n’ai jamais vécu de moments aussi fort que depuis que je t’ai rencontré… Je ne souffre pas mon ange, je te promets, être avec toi est mon plus grand bonheur, il faut que tu me crois, je ne te dis que ce que je pense et que je ressens… Bella, je suis fou amoureux de toi, je me répète encore, mais c’est la stricte vérité ! Je ne peux pas te transformer Bella, je ne veux pas te faire vivre le calvaire que j’ai vécu… » Je me stoppais net sur place et étais prête à dire tant de chose pour le contrer. Il serait là dans les années à venir, mais je mourrais une fois, un jour. Je ne voulais pas être dorloté comme une enfant, protégé de tout, non. Je voulais vivre pleinement ma vie, la vivre près de lui mais comme lui. Mais apparemment j’avais beau lui dire, il ne m’entendait pas. Je détestais cela, je détestais cette situation. J’étais heureuse, de l’entendre dire tout cela concernant notre relation, car je ressentais beaucoup de choses qu’apparemment lui aussi ressent, pourtant… Il ne voulait pas qu’on me transforme, je ne comprenais pas cet entêtement, il n’était pas un monstre. « Edward… Je… » Mais, plus rien ne sortis de ma bouche… Je le fixais, le cœur au bord du gouffre…

« Epouse moi et j’accéderais à ton souhait… » Je me figeais sur place me rendant compte de ce qu’il était en train de me dire. Epouse-moi, comme mari-toi avec moi, le mariage avec les demoiselles d’honneur, la bague, les fleurs, les belles robes, les gens fixant la mariée, moi… J’eus comme un vertige et automatiquement je me relevais du canapé et me levais. J’avais soudainement besoin de marcher, me dégourdir les jambes… « T’épouser ? On n’est pas un peu jeune pour le mariage ? » Moi ? Oui, je voyais le visage se décomposer de mon père à la nouvelle, il penserait de suite que j’étais enceinte, chose que je n’étais pas, impossible avec Edward. Non, puis j’entendais toutes ses années où ma mère critiquait le mariage à 17 ans. Je ne voulais pas de tout cela, et puis mariée… POAW, j’avais l’impression de prendre dix ans en un seul coup. J’aimais Edward et je n’avais pas besoin de cela pour lui prouver mon amour pour lui. Je me tournais vers lui, le fixant… C’était une blague ? Apparemment non, mon cœur eut des ratés quand je me rendis compte qu’il ne rigolait pas, qu’il pensait réellement à ce qu’il était en train de dire. « Edward… Sais-tu que le chantage ne mène à rien… Qui me dis qu’une fois mariée… » J’avais du mal à prononcer ces mots à voix haute, un frisson parcouru l’intégralité de mon corps. « … tu me transformeras comme prévu ! » Je me mordillais la lèvre inférieure cherchant de quoi répondre à tout cela. Je ne voulais pas qu’il doute de mon amour pour lui, mais le mariage, il tapait fort et l’angoisse me prit de nouveau. Je le fixais… Silencieuse…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Lun 28 Juin - 22:22

De loin, il me semblait avoir entendu la douce mais inquiète voix de Bella, « Edward… Je » mais ensuite plus rien, je n’étais pas vraiment là, je pensais tellement à cet instant précis, tout se mélangé dans ma tête… Que devais-je faire ? Que devais-je dire ? Qu’attendait-elle donc de moi ? Je ne pouvais pas lui dire que je la transformerai juste pour lui faire plaisir, elle n’était pas majeur, il y avait ce pacte, et de plus elle n’était pas mienne… Oui, elle pourrait devenir mienne, si…si elle m’épousait, mais étais-ce vraiment une chose raisonnable… Bien sur, moi qui ai plus de 100 ans, cela ne me dérangerai en rien, que Bella devienne enfin ma femme, celle qui partagerai ma vie… Mais elle avait seulement 17 ans, et certainement des rêves plein la tête, des désirs, des envies, des études à faire… Elle n’avait certainement pas envie de s’accrocher à quelqu’un pour la vie… Mais je ne pu malheureusement pas retenir ces mots, qui franchirent mes lèvres avec une telle facilitée, que j’en fus surpris… « Epouse moi et j’accéderais à ton souhait…» Je la regardais dans les yeux, et la vis se figer sur place, elle était complétement bloquée sur ce que je venais de dire, et je la comprenais… Je me rendis compte de ce que voulais dire, le mot mariage : bague, cérémonie, repas, fleur, robe, costumes, demoiselles d’honneur, témoins, fêtes, cadeaux… Tout ce que Bella détestée en clair… Je ne savais pas comment j’avais pu dire une chose, à laquelle je le savais pertinemment, elle ne dirait pas oui, j’étais vraiment un idiot… Une personne irréfléchit telle que moi aurait mieux fais de se taire… Puis elle se leva, sans que je n’eu le temps, ou plutôt l’envie de réagir, je devais la laisser faire, et attendre de voir ce qui se passait… « T’épouser ? On n’est pas un peu jeune pour le mariage ? » Je la regardais toujours, je la sentais désemparée, triste, et ne s’attendant pas du tout à ce que je lui avait dit… J’allais lui répondre lorsqu’elle parla à nouveau « Edward… Sais-tu que le chantage ne mène à rien… Qui me dis qu’une fois mariée… » je la laissa faire attendant le bon moment pour ouvrir la bouche et lui faire comprendre ce que j’attendais d’elle… Elle était tellement renfermée, loin de moi tout d’un coup, je me sentais presque abandonné, seul au monde, et je ne savais malheureusement pas comment réagir… Et les mots fatidiquent tombèrent enfin « tu me transformeras comme prévu ! »… Comment lui répondre, lui expliquer ce que je voulais, ce à quoi je pensais… Je me levais à mon tour, me rapprochant d’elle, je me mis dans son dos, sans la toucher, mes bras le long de mon corps, je fixé mes yeux sur sa nuque, essayant de me rassurer, qu’elle comprendrais pourquoi je faisais cela, pourquoi je me comportais de cette manière…

-Bella…Je ne veux plus jamais te quitter…Oh bien sur je ne te demande en rien de m’épouser aujourd’hui, mais de te fiancer avec moi, et dans un an, quand tu seras majeur… Si tu veux toujours de moi, j’aimerai que l’on concrétise cela, que tu devienne enfin mienne…que je puisse enfin te toucher, t’embrasser…et…te…te faire l’amour Bella… je ne vois plus ma vie sans toi à mes côtés, j’ai besoin de ta présence, de ta voix si douce, de tes caresses rassurantes, de tes baisés si tendres, et passionnés…

Puis, je me mis face à elle, ne la touchant toujours pas, je la regardais droit dans les yeux, lui soulevant doucement le menton pour qu’elle ne me quitte pas du regard…

-Je te promets de faire tout mon possible pour accéder à ta demande Bella…mais je t’en prie, réfléchit y vraiment, je ne veux pas que nous fassions cela sur un coup de tête, je ne veux pas que tu regrettes de vivre avec moi, d’être devenu comme moi… Bella, je t’en prie, laisse toi un an pour réfléchit à ma proposition, et je te promets de trouver en échange un moyens pour te transformer…

J’approchais tout doucement ma main de sa joue, la frolant du bout des doigts… Je ne la quittais toujours pas du regard, me demandant si j’avais réellement bien fais de lui proposer cela, je devais lui avoir fait plus peur qu’autre chose… Elle semblait anxieuse, de plus, elle se mordillait la lèvre inférieur… Mais pourquoi avais-je dis cela, j’étais vraiment un grand idiot…

-Bella, mon amour… Oh mon dieu, excuse moi de t’avoir fait peur, je pense réellement ce que j’ai dit, je veux que tu m’épouse, mais quand tu seras prête, et je continuerai à veiller sur toi, quoi qu’il arrive… Je t’aime…

Je l’embrassa tendrement sur le front, tentant un rapprochement, je continuais de lui caresser doucement la joue…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Mar 29 Juin - 16:00


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

Madame Cullen… Non, ce n’était pas moi, ce nom très beau d’ailleurs correspondait davantage à Esmé ou bien même Alice que moi. Non, je ne pouvais être une madame Cullen. Ni même porter une très belle robe et épouser Edward alors à peine âgée de 18 ans, je n’étais pas cette femme là. Alors que je m’imaginer devenir sienne, je sentis sa présence près de moi, derrière moi. Je ne bougeais pas pour autant, bien trop occupée à reprendre mes esprits. « Bella…Je ne veux plus jamais te quitter…Oh bien sur je ne te demande en rien de m’épouser aujourd’hui, mais de te fiancer avec moi, et dans un an, quand tu seras majeur… Si tu veux toujours de moi, j’aimerai que l’on concrétise cela, que tu deviennes enfin mienne…que je puisse enfin te toucher, t’embrasser…et…te…te faire l’amour Bella… je ne vois plus ma vie sans toi à mes côtés, j’ai besoin de ta présence, de ta voix si douce, de tes caresses rassurantes, de tes baisés si tendres, et passionnés… » Je me figeais un peu plus sur place, il voulait qu’on se marie, ce n’était donc pas une bague… Un an, attendre un an avant que je ne puisse devenir comme lui, cela me paraissait si loin. Une année entière de plus que lui, physiquement, je ne sais si ce serait raisonnable. Bien sur que non ! Je n’étais pas prête pour le mariage, je ne le serais surement jamais… Je n’imaginais pas me marier, ni même avoir des enfants, le simple fait de porter une bague sur ce doigt fatidique me donnait la nausée. Non, il faisait erreur, je n’étais pas la plus disposée pour réaliser son rêve, je n’étais qu’Isabella Swan… La petite humaine qui se contentait d’aimer un simple vampire. Pourquoi fallait-il qu’il complique tout ! Ne pouvait-il pas me transformer tout simplement… Je restais immobile, fixant un point invisible devant moi, je sentais cette crampe dans l’estomac, celle de mon angoisse grandir à mesure que j’imaginais la scène, que ses paroles prirent de l’importance. Me pinçant les lèvres, je réalisais alors une chose, dans ses paroles. Me faire l’amour ? Il comptait le faire, il voulait que nous sautions le pas… Soudain, je sentis sa présence près de moi, devant moi, il m’obligea à plonger mon regard dans le sien. J’avais terriblement peur, peur de la tournure que prenait cette discussion… J’avais peur des conséquences de ce genre discussion. J’étais terrifiée à l’idée de me marier et non de devenir comme lui. Etais-je complètement folle ? Il fallait le croire apparemment. « Je te promets de faire tout mon possible pour accéder à ta demande Bella… Mais, je t’en pris, réfléchit y vraiment, je ne veux pas que nous fassions cela sur un coup de tête, je ne veux pas que tu regrettes de vivre avec moi, d’être devenir comme moi… Bella, je t’en pris, laisse-toi un an pour réfléchir à ma proposition et je te promets de trouver en échange un moyen pour te transformer… »

Mon cœur s’arrêta, ou tout du moins avait beaucoup de difficulté à suivre des battements normaux. Je restais là, au milieu de sa chambre, silencieuse comme jamais. Je ne cherchais même pas les mots pour expliquer ce que je pouvais ressentir, rien ne venait… Tout restait sur place… J’aurai aimé dire quelque chose, m’affirmer davantage que de rester figer sur place, telle une personne sans vie. Sauf que de nous deux, j’étais celle qui était la plus vivante, pourtant… Fermant les yeux, j’essayais de calmer les battements de mon cœur, alors qu’Edward touchait délicatement ma joue, anxieux à son tour. « Bella, mon amour… Oh mon dieu, excuse moi de t’avoir fait peur, je pense réellement ce que j’ai dit, je veux que tu m’épouses, mais quand tu seras prête et je continuerai à veiller sur toi, quoi qu’il arrive… Je t’aime » Rouvrant les yeux, j’affrontais son regard dans le mien et reculais d’un pas. J’avais besoin de réfléchir, de ne pas paniquer, de ne pas m’en faire… Pourtant je n’y arrivais pas, l’image d’Edward et de moi devant l’autel m’obsédait, ce n’était pas nous, je ne voulais pas de tout cela pour être heureuse. Mon écart vis-à-vis de lui fut surement pris pour une mauvaise réaction de ma part, là encore, je m’en rendis compte que bien trop tard. Essayant d’arranger les choses je me faisais violence pour reprendre la parole à mon tour. Cependant, ma voix ne m’aida en rien, je déglutissais fortement, voulant à tout prix que ma voix me trahisse… « Edward… Je… » Tremblais de toute part. Il fallait que j’arrête cela, il fallait que je me reprenne sinon j’étais bonne pour le perdre ou tout gâcher. Ses paroles raisonnèrent en moi, une seconde fois… Je décidais de reprendre le dessus, il le fallait sinon j’allais le perdre… Et ce n’était en rien mes intentions. « … Tu es l’amour de ma vie, si je puis m’exprimer ainsi, car j’ai bien l’intention de t’aimer plus longtemps que cela Edward. Nous n’avons pas besoin d’un mariage pour nous aimer, ni même pour coucher ensemble ou non. Ce n’est qu’un moyen pour reculer l’inévitable. Je t’aime et il me sera plus simple de t’aimer une fois vampire. Je sais que c’est difficile à comprendre, mais… Quoique tu puisses penser de mon comportement ou autre… Je t’aime Edward Cullen ! Le mariage ne sert à rien… »

Je décidais de m’approcher d’un pas, me collant presque à son corps parfait. J’essayais de rester calme, de comprendre son point de vue, pourtant je ne comprenais pas pourquoi cette envie soudaine de m’épouser, cela ne servait strictement à rien, puisque de nos jours épouser quelqu’un devient dérisoire et le divorce arrive toujours à un moment donné. Regardons mes parents un instant, ils se sont aimés, mais très rapidement, ils se sont séparés ne se supportant plus, je ne voulais faner mon amour pour Edward. C’était unique et le mariage obligerait surement cela, je ne vivais pas dans un conte pour enfant, loin de là. « Nous n’avons pas besoin de tout cela pour s’aimer, se désirer… Je souhaite plus que tout au monde que tu me transformes, mais si tu ne le désires pas… Je demanderais à quelqu’un d’autre. » J’étais un montre, je m’en rendais compte cependant je ne voulais pas renoncer à mes souhaits. J’étais plus qu’égoïste, je le savais, pourtant cela ne m’empêcha pas de faire ce dont je désirais le plus, devenir comme lui, toujours si proche de lui, je pris sa main avec la mienne, entrelaçant délicatement nos doigts ensemble. Puis, plus pour moi-même qu’autre chose, je rajoutais… « Tu veux m’épouser mais tu ne veux pas de moi à tes côtés éternellement. Je ne comprends pas… Je ne veux pas d’un second père présent pour me protéger… » Je relevais les yeux vers lui. « Je te veux toi, là de suite… Je veux l’éternité avec toi ! »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Mar 29 Juin - 21:17

J’entendais me cœur de Bella battre de plus en plus rapidement au fur et à mesure que je lui parlais, que je lui expliqué ce que j’attendais d’elle, ce que je voulais pour nous… Mais je fus plus que déçu, surpris, de ce qu'elle me disait, comment pouvait elle me faire sa? Imaginer de vivre avec moi, lui faisait si peur que sa ? Elle ne me regardait plus, et surtout j’avais l’impression d’avoir tout gaché en lui demandant de bien vouloir partager ma vie… Elle semblait plus distante que jamais, ce qui se confirma lorsqu’elle s’éloigna carrément de moi, comme si j’étais une personne dont il ne fallait pas s’approcher au risque d’attraper, je ne sais quoi… « Edward… Je… » Elle tremblait de plus en plus, tout comme tout à leur sous mon porche… Alors, elle avait certainement peur de moi, j’étais vraiment un monstre, rien qu’en parlant j’arriver à la terroriser… « Tu es l’amour de ma vie, si je puis m’exprimer ainsi, car j’ai bien l’intention de t’aimer plus longtemps que cela Edward. Nous n’avons pas besoin d’un mariage pour nous aimer, ni même pour coucher ensemble ou non. Ce n’est qu’un moyen pour reculer l’inévitable. Je t’aime et il me sera plus simple de t’aimer une fois vampire. Je sais que c’est difficile à comprendre, mais… Quoique tu puisses penser de mon comportement ou autre… Je t’aime Edward Cullen ! Le mariage ne sert à rien…» Les mots qu’elle venait de prononcer résonné constamment dans ma tête depuis qu’ils étaient sortis de sa bouche… J’avais l’impression que c’était une corvée de l’épouser, qu’elle pensait se retrouver enchainer à moi alors que ce n’étais pas ce qu’elle désirait, tout ce qui l’interressait au fond c’était de coucher avec moi, et de devenir vampire, voilà tout ce qu’elle voulait, et rien d’autre… Mes sentiments, mes désirs, et mes envies ne passaient qu’au second plan, la façon dont je voyais ma vie ne l’interressait pas plus que ça… J’avais toujours vu le mariage comme un moment unique qui ne se produirait qu’une seule et unique fois dans ma vie… C’étais une sorte de consécration à l’amour que nous nous portions mutuellement… Et de plus je ne voulais pas avoir de relations avec qui que ce soit avant le mariage et je croyais pourtant que Bella le savait… Elle c’était rapprochée de moi, mais je ne réagissais pas, ne la regardant même pas, j’étais dans mes pensées, je ne faisais plus attention à tout ce qui m’entourais… «Nous n’avons pas besoin de tout cela pour s’aimer, se désirer… Je souhaite plus que tout au monde que tu me transformes, mais si tu ne le désires pas… Je demanderais à quelqu’un d’autre.» Je l’entendis prononcer ces quelques mots, mais bien sur que je n’avais pas besoin de cela, pour l’aimer ou pour la désirer, non elle me plaisait et j’avais beaucoup de mal à lui résister… Mais pour le reste tout était différent… Lorsqu’elle saisissa ma main et « Tu veux m’épouser mais tu ne veux pas de moi à tes côtés éternellement. Je ne comprends pas… Je ne veux pas d’un second père présent pour me protéger… » qu’elle se remit à parler « Je te veux toi, là de suite… Je veux l’éternité avec toi ! » Je me recula brusquement, lachant sa main, je mis une grande distance entre nous, j’entendais ces mots, ces phrases raisonner de façon assourdissante au fond de ma tête, cela me faisait horriblement mal, j’avais l’impression de perdre une partie de moi, de ma vie…Si j’avais encore été humain, mon cœur se serrait brisé… J’étais énervé, il fallait que sa sorte, et je ne retenais plus mes mots, ils franchirent ma bouche sans que je ne puisse les retenir…
-Je ne recule rien du tout Bella, je ne te transformerai pas car je n’en ai pas le droit, je ne peux accéder à ta demande, si je le fais, je serai passible de mort à cause de ce pacte de malheur, tout comme toi ou encore toute ma famille c’est clair ?
Je me rendis compte beaucoup trop tard que j’aurais du me taire plutôt que de lui avouer tout cela, le pacte avec les quileutes. Je n’arrivais plus à controler mes mots, je n’arrivais pas à m’arreter…Et je savais que Bella aller mal le prendre, mais c’étais plus que nécessaire…
-De plus, je ne compte pas étre ton père, je ne suis pas tomber amoureux de toi, pour te servir de chaperon, ou te dire ce que tu dois faire, je ne compte pas non plus te faire l’amour içi et maintenant, je ne suis pas ce genre de personne et je compte encore moins te laisser changer ma vie sans avoir un seul mot à dire… Tu n’as vraiment rien compris de ce que je pense, de ce que je ressens, ou encore de ce que je désir… Tu ne me connais pas Bella… je suis déçu…
Je sortis de la pièce, pour aller dans la salle de bain, et me fit couler de l’eau sur le visage, bien sur je savais que sa ne servait à rien, que sa ne me raffraichiré pas, ni que sa m’aiderai, mais ce fut un reflexe, certes très idiot, mais je ne pus réfrainer cette envie de sentir de l’eau sur moi, de changer de pièce, j’avais besoin de me détendre… Je me rendis compte que maintenant que j'avais été totallement odieux dans mes paroles, que je n'était qu'un pauvre idiot... Je revins dans la chambre en quelques secondes, la regardant, elle était de dos, mais elle tremblait toujours... Je me mis alors à mumurer...
-Je ne veux pas te perdre Bella, j'ai besoin de toi...tu est ma vie, sans toi je ne suis plus rien... Si je veux que tu devienne ma femme ce n'est pas pour te rendre malheureuse, je sais ce qui est arrivé à tes parents, mais si je veux t'épouser c'est pour tu sois mienne, et que je puisse enfin répondre à tes désirs... J'ai envie de te faire l'amour, crois moi, mais pas avant le mariage... Nous en avions parler, tu sais ce que je pense de tout celà, c'est très important pour moi... J'aimerai simplement que nous concrétisions notre amour devant notre famille, nos amis... Mais je te laisserai le temps qu'il faudra, que ce soit un an, deux ans, cinq ans... Je t'attendrais Bella Swan...
Je n'osé pas m'approcher d'elle, ni la toucher, et encore moins la prendre dans mes bras... Je murmurai doucement...
-Si sa ne tenais qu'a moins, je donnerai raison à mon désir de passer éternellement ma vie à tes côtés...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Mer 30 Juin - 22:07


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

« Je ne recule rien du tout Bella, je ne te transformerai pas car je n’en ai pas le droit, je ne peux accéder à ta demande, si je le fais, je serai passible de mort à cause de ce pacte de malheur, tout comme toi ou encore toute ma famille c’est clair ? » Me cracha-t-il en plein visage comme si ce qu’il me disait ne l’atteignait pas. Je le fixais incomprise et surtout complètement perdue. Il s’énervait, contre moi ? Pourquoi ? Pourquoi n’essayait-il pas de me comprendre, ce n’était pas du tout comme il le décrivait loin de là d’ailleurs. Je ne me sentais pas très bien, j’avais soudainement envie de pleurer. Mais plus que tout, je voulais éviter un drame qui semblait naitre peu à peu. Je repensais à ses paroles, un pacte… Je n’y comprenais rien du tout, comme si tout se mélangeait dans mon esprit, comme si je perdais peu à peu pied et que mon monde s’effondrait. J’aurai aimé faire machine arrière, retrouver Edward et ne parler de tout cela. J’aurai trouvé une toute autre solution que de l’affronter de la sorte. « De plus, je ne compte pas être ton père, je ne suis pas tomber amoureux de toi, pour te servir de chaperon, ou te dire ce que tu dois faire, je ne compte pas non plus te faire l’amour ici et maintenant, je ne suis pas ce genre de personne et je compte encore moins te laisser changer ma vie sans avoir un seul mot à dire… Tu n’as vraiment rien compris de ce que je pense, de ce que je ressens, ou encore de ce que je désir… Tu ne me connais pas Bella… je suis déçu… » Puis, il partit me laissant seule dans sa chambre. Automatiquement je tournais le dos à cette porte, passant mes deux mains sur mon visage. Que venais-je donc de faire ? Tout gâcher, comme souvent… Il n’était plus et je ne refoulais plus ses larmes qui perlèrent le long de mes joues. Qu’avais-je fais ? Il était déçu par mon comportement, je n’en revenais pas. Le bon sens aurai du me pousser à franchir cette porte et me barricader dans ma voiture, mais mon corps tout entier restait fixé sur ce sol.

Tout me revenait alors en mémoire… La première fois que mon regard croisa celui d’Edward, les émotions que je ressentis tout près de lui, cette façon qu’il avait de me parler, de me rejeter dans un sens. Cette volonté dévastatrice de savoir ce qu’il était, d’admettre la vérité sur sa nature, la peur de le perdre. Je revoyais Edward s’approchant de moi dans notre clairière, la première fois que j’ai vu sa peau au soleil, nos lèvres s’entremêlant dans un baiser, notre tout premier. Je revoyais ses images avec une telle netteté que mes larmes se firent plus abondantes sur mes joues. Me mordillant les lèvres, il était tant que je fuis ce moment, je n’étais plus digne pour Edward, je ne l’avais jamais été et tout cela en était la preuve. Ce n’était qu’une excuse, la manière d’allumer le feu pour se débarrasser de moi, de se donner bonne conscience. Je devais me reprendre, partir… Mais il revint plus vite que prévu et s’approcha de moi, je restais silencieuse, essayant du revers de mes manches mes larmes, il ne devait pas savoir que j’étais anéantie, il ne devait pas… Je ne voulais lui faire plus pitié que prévu. « Je ne veux pas te perdre Bella, j'ai besoin de toi... tu es ma vie, sans toi je ne suis plus rien... Si je veux que tu deviennes ma femme ce n'est pas pour te rendre malheureuse, je sais ce qui est arrivé à tes parents, mais si je veux t'épouser c'est pour tu sois mienne, et que je puisse enfin répondre à tes désirs... J'ai envie de te faire l'amour, crois moi, mais pas avant le mariage... Nous en avions parlé, tu sais ce que je pense de tout cela, c'est très important pour moi... J'aimerai simplement que nous concrétisions notre amour devant notre famille, nos amis... Mais je te laisserai le temps qu'il faudra, que ce soit un an, deux ans, cinq ans... Je t'attendrais Bella Swan... » Que croire que faire ? Comment réagir à tout cela ? J’avais encore l’image d’Edward me quittant en me crachant au visage ses paroles. Mais il n’avait pas tort, je faisais preuve d’égoïsme en lui demandant de me transformer, mais il fallait que je sois claire avec tout cela. Edward ne voulait pas, pour une raison qui m’était insupportable, il ne veut pas faire de moi, un vampire. Cette vérité est très dur à avouer, comme si… Surement, sérieusement… J’avais l’impression de l’aimer différemment… Je ne veux pas attendre, je ne veux pas attendre des années pour ce que je désire le plus.

« Si sa ne tenais qu'à moi, je donnerai raison à mon désir de passer éternellement ma vie à tes côtés... » A ses paroles, j’osais me retourner et affronter son regard. Les yeux rouges, reniflant légèrement j’essayais de me montrer raisonnable, pourtant je n’y arrivais pas. BON dieu que j’aurai aimé une autre réponse que celle là, j’en étais d’autant plus perdue dans mes songes… « Pourquoi attendre ? » Je fermais les yeux, et essayais de me reprendre, de faire le point et de classer toutes les informations que je venais d’avoir en si peu de temps. Je le fixais, il avait l’air inquiet, moi j’étais anéantie… « Désolée… Désolée… Je ne comprends pas que tu y tiennes autant… Mariée ou non, mes sentiments ne changeront pas et si je suis avec toi Edward ce n’est pas pour une quelconque transformation ou autre, je suis heureuse avec toi… Je me sens enfin à ma place et te perdre serait surement affreux, inimaginable. Mais essaye de me comprendre également, le mariage… C’est si conventionnel, réel… Dur… Au delà du mariage de Charlie et Renée, j’ai peur que… » Honteuse, je baissais la tête restant immobile dans cette pièce, Edward tout près de moi. Je regardais ailleurs, avant de relever la tête et d’affronter son regard. Je fondis d’autant plus en larmes, cachant mon visage dans son torse, entourant son corps de mes mains. J’hoquetais et malgré toute ma bonne volonté je n’arrivais pas à me calmer, loin de là. Au bout d’un moment, quand même… J’arrivais à reprendre mes esprits et je m’en voulais déjà de faire endurer cela à Edward, qui n’avait absolument rien demandé de son côté. J’essayais de me redresser mais affronter son regard était une réelle torture pour moi, je n’étais réellement pas habituée à cela et je ne pensais pas que sa demande me bouleverse à ce point. Mais tout allait vite, je ne voyais pas les choses ainsi. Je me voyais avec Edward, pour un long moment certes mais pas de cette manière, pas de mariage ni même de compromis… « Charlie risque d’avoir une attaque si je lui annonce que tu veux m’épouser, Renée aussi, elle qui regrette de s’être mariée si tôt. Pense à ta famille également, Angela… Je me vois mal leur dire… Au faite, on va se marier… » Je ravalais mes larmes, m’étant calmé. Je le regardais alors, essayant de ne pas fondre une seconde fois. « Pourquoi ne veux-tu pas coucher avec moi avant ? Qu’est ce qui change qu’on soit marié ou non ? Je ne parle pas de transformation mais du reste ? Nous vivons en XXIe siècle désormais… » Ne le quittant pas des yeux je cherchais la réponse à tout mes tracas, mes peurs, mon avenir avec le seul qui avait réussi à faire battre mon cœur…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Jeu 1 Juil - 11:04

Je ne me rendis compte que bien trop tard du mal que je venais de faire à Bella, avec mes paroles… Elle était là, face à moi, complètement mal, en larmes… Comment avais-je pu m’énerver de cette manière, elle n’avait pas mérité que je lui cris dessus, même si elle continuait encore à ignorer ce que je disais, malgré tout… Bella sanglotait toujours, elle avait les yeux rouge d’avoir tant pleuré, mais cela n’était pas finit, ces yeux étaient encore baigné de larmes, même si elle essayait de ne pas se laisser aller à pleurer devant moi, je savais qu’elle craquerait, et pour le moment, je ne savais pas quoi faire, ni quoi dire, jusqu'à ce que j’entende à nouveau sa voix « Pourquoi attendre ? » Parce que je venais de le lui dire, je ne pouvais pas la transformer, m’avait-elle seulement écouté, ou se contentait-elle de poser des questions, sans même porter attention à ce que je lui disais… Elle m’inquiétait plus qu’avant, que voulait-elle réellement vivre avec moi, une simple histoire, une vie, ou une simple coucherie, qui finirait sans jamais la revoir… Ce n’était pas ce que je voulais, je pensais passer toute ma vie à ces côtés, mais mon désir, ne semblait pas être le sien, j’avais mal compris ce qu’elle attendait vraiment… Je ne savais plus quoi lui répondre, je ne pouvais pas en dire plus déjà que j’en avais dis beaucoup trop avec l’histoire du pacte, alors que je n’y étais pas vraiment autorisé. Je n’avais pas le droit de la transformer, et même si j’avais pu la transformer sans contrainte, je ne sais pas si je l’aurais fait, c’étais une vie assez contraignante au fond, et Bella ne supporterait pas de perdre toute sa famille, ces ami(e)s alors qu’elle vivrait éternellement… J’avais l’impression qu’elle était avec moi juste pour devenir un vampire finalement… Je la regardais toujours, elle reprit de nouveau la parole. « Désolée… Désolée… Je ne comprends pas que tu y tiennes autant… Mariée ou non, mes sentiments ne changeront pas et si je suis avec toi Edward ce n’est pas pour une quelconque transformation ou autre, je suis heureuse avec toi… Je me sens enfin à ma place et te perdre serait surement affreux, inimaginable. Mais essaye de me comprendre également, le mariage… C’est si conventionnel, réel… Dur… Au delà du mariage de Charlie et Renée, j’ai peur que… » Moi, je n’étais plus vraiment là, j’essayer de m’imaginer ma vie si Bella refusée de se marier avec moi, si elle devenait vampire, ou encore pire, si elle venait à mourir… J’avais l’esprit ailleurs, je ne trouvais plus mes mots pour lui expliquer ce que je voulais, et j’avais l’impression que sa ne servait à rien tout ce que je faisais… Je la vis baisser la tête, et fondre en larmes, elle se serrait contre moi, je ne bougeai pas pour le moment, ne sachant pas si ces pleures venaient de mon silence, ou parce qu’elle venait de comprendre ce que je lui expliqué… Bella se remettait à trembler contre moi, elle pleurait toujours, alors je l’entourai de mes bras, regardant toujours au loin, mes yeux étaient posaient sur la vue que j’avais de la forêt par la baie vitrée de ma chambre… Elle n’arrêta pas de me demander des choses, devenir vampire, coucher avec elle, ce m’amènerai à revenir sur mes principes, de ne pas coucher avec elle avant le mariage… Je ne savais vraiment pas quoi dire, quoi lui répondre, comment me comporter avec elle, je n’avais jamais vécu une histoire avec une fille, et surtout je ne m’étais jamais disputer avec ma petite amie, puisque Bella, était la première… Je sentais son regard à nouveau sur moi, mais je ne bougeai toujours pas, j’entendis sa voix douce mais tremblante, à cause des larmes arriver jusqu'à mes oreilles « Charlie risque d’avoir une attaque si je lui annonce que tu veux m’épouser, Renée aussi, elle qui regrette de s’être mariée si tôt. Pense à ta famille également, Angela… Je me vois mal leur dire… Au faite, on va se marier… » Ma famille n’aurait rien contre mon mariage avec Bella, si cela me rendait heureux et ils savaient bien que oui, puisqu’elle est la femme que j’aime et sans qui je ne me vois plus vivre… Je ne la regardais toujours pas, évitant son regard, si j’avais pu je crois que je serai également en larmes tout comme elle, et que j’aurais surement détruit une bonne partie de ma chambre si elle n’était pas blottit dans mes bras « Pourquoi ne veux-tu pas coucher avec moi avant ? Qu’est ce qui change qu’on soit marié ou non ? Je ne parle pas de transformation mais du reste ? Nous vivons en XXIe siècle désormais… » Elle pensait que ce n’était rien de coucher ensemble, mais pour moi c’était autre chose, j’avais toujours vu sa comme une grande preuve d’amour, et puis je suis plus fort qu’elle, attirai par son sang, j’aurais pu la blesser, lui faire du mal sans le vouloir… Je ne pouvais donc pas coucher avec elle, comme sa, elle ne comprenait pas mon choix, mais cela ne changerai jamais, je ne reviendrais pas sur mes principes, et elle devait s’attendre à un refus de ma part… Mais comment lui dire sans lui faire du mal, sans la blesser, sans qu’elle ne fonde à nouveau en larmes ? Je me décidai à reposer mes yeux sur elle, je croisai son regard, lui caressant doucement la joue, je me dis que c’était le moment pour moi de parler… Je parlais doucement et calmement…
-Bella…Que l’on soit au 21ème siècle, ou non, le monde à changé, j’en conviens, mais pas moi, j’ai des principes, que je veux respecter, et ne pas faire l’amour avec toi avant le mariage en fait partit… je suis désolé, de ne pas être l’homme auquel tu t’attendais, mais je ne changerai pas ma vision des choses, je te déçois, je m’en suis rendu compte, mais Bella, je t’aime… Le mariage est important pour moi, c’est une chose dont j’ai toujours rêvé… Sa ne se réalisera jamais, j’ai bien comprit que tu ne voulais pas… Alice et Jasper, sont heureux, tout comme Rosalie et Emmett, ou encore Esmée et Carlisle, ils sont tous mariés depuis des années, ils ne se quitteront jamais, car nous les vampires, nous nous attachons à une seule et unique personne, et si elle n’est plus nous préférons donner fin à nos jours plutôt que de vivre sans elle, alors si tu ne veux pas de moi, je te demanderai de partir…
J’avais mal en disant cela, ma voix tremblait, et je n’arrivais plus à regarder Bella dans les yeux, bien sur je resté calme, mais j’avais mal, comme si quelque chose me transpercé le torse violemment… Je pensais déjà à partir en Italie, pour aller rencontrer les Volturi, et leur donner ma vie…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Jeu 1 Juil - 16:52


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

Au plus loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été maladroite… Que ce soit dans ma façon d’être, tomber sans raison, mais également dans ma façon d’agir et de parler. Notre discussion en était la preuve et je n’aimais vraiment pas cela, loin de la. On ne se comprenait pas, pire on ne prenait même pas la peine de se comprendre, de chercher ce que l’autre désirait réellement. Je me contenterai de rester sur ce canapé dans ses bras s’il me le demandait. Mais, il fallait être réaliste, je vieillirai, je vieillirai toujours et cette peur, même s’il essaye de me calmer le plus possible m’effrayait de plus en plus. Fermant les yeux, j’essayais de trouver une solution à tout cela, en réalité je désirais faire machine arrière et ne pas aborder ce sujet qui risquait de tout foutre en l’air. Quand j’ouvris les yeux, je pu constater qu’il était encore là, près de moi… Qu’il comptait dire quelque chose… Il caressa ma joue, une décharge électrique parcourant l’intégralité de mon corps un instant, ce n’était rien comparée à ses paroles, qui chantonnèrent jusqu’à mes oreilles. « Bella… Que l’on soit au XXIe siècle, ou non, le monde à changé, j’en conviens, mais pas moi, j’ai des principes, que je veux respecter, et ne pas faire l’amour avec toi avant le mariage en fait partit… je suis désolé, de ne pas être l’homme auquel tu t’attendais, mais je ne changerai pas ma vision des choses, je te déçois, je m’en suis rendu compte, mais Bella, je t’aime… Le mariage est important pour moi, c’est une chose dont j’ai toujours rêvé… Sa ne se réalisera jamais, j’ai bien comprit que tu ne voulais pas… Alice et Jasper, sont heureux, tout comme Rosalie et Emmett, ou encore Esmé et Carlisle, ils sont tous mariés depuis des années, ils ne se quitteront jamais, car nous les vampires, nous nous attachons à une seule et unique personne, et si elle n’est plus nous préférons donner fin à nos jours plutôt que de vivre sans elle, alors si tu ne veux pas de moi, je te demanderai de partir… » Je cru défaillir, mes jambes ne me tenaient pratiquement plus et je fis un effort surhumain pour ne pas céder aux pleurs et la panique. Me pinçant les lèvres, j’osais à peine croiser de nouveau son regard, tellement ses paroles me firent mal… Me percèrent sans ménagement.

Tous se mélangèrent dans mon esprit, je ne savais plus quoi penser de tout cela, des informations qu’il venait de me dire. La seule chose qui me fit le plus de mal fut sa dernière phrase. Je le contournais et décidais de m’enfuir pour de bon, comme une lâche… ce n’est pas ce qu’il désirait le plus au monde en me parlant de la sorte ? « Tu ne comprends vraiment rien… Les humains aussi ne s’attachent qu’à une PERSONNE ! » Dis-je sans me retourner prise d’une incontrôlable colère que je ne contrôlais pas. Je passais sa porte, bien décidée à retrouver ma voiture, puis la route et laisser mes larmes couler comme bon lui semble sur mes joues, cependant je me figeais sur place quand je pris conscience de ses paroles, de leurs poids. J’eus soudainement peur, qu’il ne fasse quelque chose que je regrettais plus que tout, je revenais sur mes pas, bien heureuse de le voir dans la chambre exactement à la même place que je ne l’avais quitté. Je me retrouvais de nouveau en face de lui et malgré les larmes qui perlaient le long de mes joues, je restais sérieuse et prête à lui dire tout ce dont j’avais sur le cœur. Je pris soin de prendre son visage entre mes deux mains afin de plonger mon regard dans le sien. Il semblait être ailleurs et je désirais plus que tout, le ramener vers moi, lui parler à cœur ouvert si c’est ce dont il désirait plus que tout. « Arrêtes de dire des âneries Edward… Arrêtes de croire que ce que je désire de toi n’est qu’une vie éternelle. Je ne veux pas d’une vie éternelle si tu n’es pas avec moi, près de moi. Essaye de comprendre que le mariage m’effraye tellement… C’est si symbolique, je ne pense pas être à ta hauteur, c’est tout… Alors, si pour vivre avec toi, je dois devenir ta femme, alors… » Je m’humidifiai légèrement les lèvres, pour me donner du courage, pour faire de petit mot quelque chose d’important et surtout lourd de sens. « Oui… Je ferais tout pour ne pas te perdre, tu es toute ma vie, je ne vois aucune vie sans toi… »

Complètement perdue, j’essayais de ne pas me laisser submerger par mes émotions pourtant cela était si difficile, j’imaginais un instant une vie sans lui, loin de tout. J’avais terriblement peur de le perdre, car depuis que ma vie rencontra la sienne, j’étais dés plus heureuse, agréable parfait. Edward malgré ce qu’il pouvait penser, était parfait à mes yeux et je ne voulais en rien le perdre ni même penser le contraire. Je fixais ses prunelles dans l’espoir qu’il me dise quelque chose, et vite… Je ne supporterai pas plus longtemps se silence des plus pesants. J’avais espoir que tout redevienne comme avant, mais face à tout cela, cette discussion je pris conscience d’une chose, importante… Ma vie n’avait aucune importance sans lui, il était tout pour moi et quoiqu’il me demande de faire, je le ferais… Je voulais d’une vie éternelle près de lui, ma vie n’en avait pas d’autre sens que près du seul être que j’aimais réellement. Nous étions, à mes yeux, les deux brins d’un même fils, il nous fallait juste trouver le bon moment pour nous réunir à tout jamais et si cela devait passer d’abord par le mariage, pourquoi pas… Même si cette idée me terrifiait plus que tout, je dois l’admettre…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Jeu 1 Juil - 18:55

Je ne savais plus quoi penser, comment agir, comment me comporter avec elle, à cet instant précis… Si seulement tout avait été plus simple, si il n’y avait pas eu ce maudit pacte… Son envie irrépréssible de devenir comme moi, me faisait mal au fond, je ne voulais pas qu’elle souffre à cause de moi, ni qu’elle se sente mal à l’aise, mais j’avais tout foutu en l’air, elle n’était pas heureuse à cet instant et c’étais par ma faute, je la faisais souffrir avec mes mots, mes paroles et mes phrases plus que blessantes… Bella était toujours dans mes bras, et par habitude, je la serrai un peu plus contre moi, j’avais mal de la voir dans cet état, tout était de ma faute… Mais elle se leva brusquement s’éloignant de moi, quittant mes bras que je laissa tomber le long de mon corps sans réagir, restant assis sur mon canapé. J’avais envie de lui parler de lui crier que je ne voulais plus vivre ma vie sans elle, que l’éternité ne valait pas la peine d’être vécu sans qu’elle ne soit à mes côtés… Mais ce fut sa voix que j’entendis, si douce, si parfaite, mais si tremblante et triste « Tu ne comprends vraiment rien… Les humains aussi ne s’attachent qu’à une PERSONNE ! » Je sursauta à ces mots, je ne m’attendais pas à ce qu’elle parle si fort et même crie à la fin de sa phrase. Elle était en colère, je le sentais, et c’étais contre moi, j’aurais aimé qu’elle se lâche, qu’elle se défoule sur moi si il le fallait, mais je ne voulais plus qu’elle soit triste après, ces larmes coulaient sur ces joues, et j’entendais les hoquais de ces sanglots qu’elle n’arrivait pas à retenir… Alors que je la croyais partit, et que je n’osé pas lui courir après, je la vis revenir, mais je ne bougeai pas, j’avais peur qu’elle ne se braque, ou ne se vexe si je faisais un pas vers elle… Bella se baissa face à moi, et je sentis ces mains si douces sur mon visage, je ferma les yeux et les r’ouvris, pour voir si ce n’était pas un rêve, non elle était bien là… J’ouvris la bouche pour parler, afin de m’excuser de ma conduite, mais elle me coupa en plein élan « Arrêtes de dire des âneries Edward… Arrêtes de croire que ce que je désire de toi n’est qu’une vie éternelle. Je ne veux pas d’une vie éternelle si tu n’es pas avec moi, près de moi. Essaye de comprendre que le mariage m’effraye tellement… C’est si symbolique, je ne pense pas être à ta hauteur, c’est tout… Alors, si pour vivre avec toi, je dois devenir ta femme, alors… » Je fus outré par ces paroles, alors maintenant elle voulait devenir ma femme par obligation, juste pour pouvoir sortir avec moi, non je ne voulais pas cela, je voulais qu’elle m’épouse par amour tout simplement. Bien sur que je comprenais que le mariage l’effraye, mais je pensais qu’au fur et à mesure de notre relation ce sertais devenu évident, je m’étais prononcé trop tôt, j’aurais du attendre, avant de lui proposer de m’épouser…. Je la regardais toujours, mon regarde ce posa sur ces lèvres alors qu’elle les humidifiai, j’avais envie de les saisir contre les miennes, et de l’embrasser avec passion, mais je me retins… « Oui… Je ferais tout pour ne pas te perdre, tu es toute ma vie, je ne vois aucune vie sans toi… » Non, elle ne devait pas m’épouser pour me faire plaisir, je ne voulais pas de cela, et encore moins pour ne pas me perdre, quoi qu’il arrive, elle ne me perdrai pas, je lui appartiendrais toujours… Je passa doucement un doigt sur ces lèvres, sans la quitter des yeux, je voulais qu’elle se taise, qu’elle arrête de dire des bêtises pareil… Alors je me décida à parler, doucement et calmement, je devais faire attention dans mes paroles, et dans ma manière de me comporter pour ne pas la perdre…J’hésitais un peu au début…
-Non… Bella…Ne dis pas ça, je n’attends pas de toi que tu m’épouse par obligation, pas du tout…Je me suis imaginé trop de choses en pensant à toi, je m’en rend compte que maintenant, mais je t’aime sois en sur mon amour…
Je le regardais toujours dans les yeux, me raclant doucement la gorges avant de reprendre la parole, mon doigt parcourant encore doucement ces douces lèvres, et mon autre main posée sur sa taille, si fine, et si fragile…
-Je ne veux plus vivre ma vie sans toi, l’éternité ne vaut pas la peine d’être vécu sans que tu ne sois à mes côtés Bella… Ne dis pas que tu n’est pas à la hauteur, pour moi, tu l’est…Je t’ai cherché tellement longtemps, que le mariage avec toi serait quelque chose de merveilleux, la symbolique de notre amour…Oh bien sur je sais que sa te fais peur, que le mariage t’effraie, mais je sais aussi qu’avec le temps tu changeras d’avis, et je compte te laisser tout le temps qu’il te sera nécessaire mon ange… J’ai bien compris tout ce que tu ressentais au fond, je sais que je t’ai fais peur en te proposant de devenir ma femme, mes intentions envers toi ne changerons pas, et que tu m’épouse ou non je t’aimerai toujours de la même manière crois moi…
Je me releva pour marcher un peur la laissant assise sur le canapé, je prenais une sorte de grande respiration avant de m’adresser de nouveau à elle…
-J’espère que tu as compris toutes mes intentions envers toi, mes désirs, mes envies, mes principes, je ne te demande pas forcément d’être d’accord avec ce que je pense mais seulement d’y penser, pour moi…
Je me retourna vers elle, me baissant, je me mis à croupis devant elle, je posa ma main contre son cœur…
-Et pour ce qui est de te transformer, je ne veux pas pour le moment car Le bruit de ton coeur, est le plus beau qui soit… Grâce à tes battements de cœur, j’arrive à savoir si tu est heureuse, si tu est triste, si tu as peur…
Je la regardais encore dans les yeux, rapprochant mes lèvres des siennes je l’embrassa doucement, puis me recula de nouveau…
-Laisse moi du temps pour y penser, pour en parler avec Carlisle, s’il te plait, Bella, je ne veux pas te perdre, ni me brouiller avec toi, je t’en prie pardonne moi pour ma réaction de tout à l’heure, pour mes cri envers toi, je m’en veux tellement mon amour… Je t’aime, tu est toute ma vie Bella…
Je la regardais encore, j’avais envie de la prendre dans mes bras, de la serrer contre moi, de l’embrasser passionément, mais je me retins…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Ven 2 Juil - 18:25


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

Un instant, j’essayais de m’imaginer habillée de blanc, descendre les marches et me diriger vers Edward, divinement beau habillé d’un costume qui le rendait irrésistible. Je sentais le regard des gens sur ma petite personne, et l’angoisse prit le dessus. Cependant, l’image ne me gêna pas en soi, lui et moi mari et femme, ce n’est pas ce qui me gênait le plus dans ce tableau, c’était moi. Qui m’avançant vers lui, ne pouvait manquer la marche et dégringolait de tout mon long. Les rires de l’assistance, mais plus que toute la déception dans le regard de mon amoureux, voilà ma peur… A côté de lui, je ne serais jamais à la hauteur, mes cernes, mon teint, mes joues s’empourprer, ma maladresse, ma beauté inexistante et toutes ses choses qui faisaient de moi une humaine. Sa voix me sortit de mes songes, au moment où près de moi il m’observait silencieusement tout d’abord, avant de parler, me parler. J’avais peur, mais je ne pouvais mieux faire, une vie éternelle avec lui, c’était l’idéal, ma destinée… « Non… Bella…Ne dis pas ça, je n’attends pas de toi que tu m’épouse par obligation, pas du tout…Je me suis imaginé trop de choses en pensant à toi, je m’en rends compte que maintenant, mais je t’aime sois en sur mon amour… » Il m’observait toujours, caressant de ses doigts mes lèvres, je tressaillis à ce contact nouveau et si agréable, il faut bien se l’avouer. Je tentais de répliquer quelque chose, que si je le faisais ce n’était pas par obligation, mais pour rester avec lui tout simplement, mais il m’en empêcha en reprenant la parole. « Je ne veux plus vivre ma vie sans toi, l’éternité ne vaut pas la peine d’être vécu sans que tu ne sois à mes côtés Bella… Ne dis pas que tu n’es pas à la hauteur, pour moi, tu l’est…Je t’ai cherché tellement longtemps, que le mariage avec toi serait quelque chose de merveilleux, la symbolique de notre amour…Oh bien sur je sais que sa te fais peur, que le mariage t’effraie, mais je sais aussi qu’avec le temps tu changeras d’avis, et je compte te laisser tout le temps qu’il te sera nécessaire mon ange… J’ai bien compris tout ce que tu ressentais au fond, je sais que je t’ai fais peur en te proposant de devenir ma femme, mes intentions envers toi ne changerons pas, et que tu m’épouse ou non je t’aimerai toujours de la même manière crois moi… » Me dit-il alors que j’essayais, en vain de déchiffrer l’expression de son visage.

Il se leva, marchant dans sa chambre. Il venait de prendre une attitude très humaine qui me désarçonna sur le fait, je ne comprenais pas pourquoi il se comportait de cette manière, pourquoi il n’acceptait pas ma requête tout simplement. Assise désormais sur le canapé de sa chambre, je l’observais silencieuse. A vrai dire, je ne savais que dire de plus ou à rajouter, je ne voulais pas compliquer les choses et puis je voyais bien qu’il était concentré sur autre de choses, de bien plus important à ses yeux apparemment. « J’espère que tu as compris toutes mes intentions envers toi, mes désirs, mes envies, mes principes, je ne te demande pas forcément d’être d’accord avec ce que je pense mais seulement d’y penser, pour moi… » Y penser ? J’essayerai pour lui, d’imaginer les choses différemment que dans mes songes. Je m’y sentais bien, près de lui, il faut se l’admettre mais de là à ce marier, je n’y avais pas forcément pensé, pour moi les choses ne devaient pas forcement en arriver là, on pouvait s’aimer sans forcement se passer la bague au doigt. Je n’étais pas de la même époque que lui et je pouvais l’admettre, essayer en tout cas. Je devais me mettre un peu à sa place, je m’y forcerai, pour lui. Il s’accroupit devant moi et ne le quittant pas des yeux je détaillais les moindres traits de son visage parfait. Etait-ce normal qu’après tout cela j’eus envie de l’embrasser de nouveau ? Il penserait surement que je n’étais bonne qu’à cela, me préoccuper de ses lèvres sur les miennes, pourtant je n’y arriverais pas… c’était plus fort que tout. « Et pour ce qui est de te transformer, je ne veux pas pour le moment car Le bruit de ton cœur, est le plus beau qui soit… Grâce à tes battements de cœur, j’arrive à savoir si tu es heureuse, si tu es triste, si tu as peur… » Je pris alors conscience de quelque chose, agréable ou non, j’eus mal… Une douleur au creux de l’estomac, non loin du cœur. Le fixant toujours, je pris conscience qu’il m’aimait en tant qu’humaine…

Que se passera-t-il une fois comme lui ? Ne voulant rien paraître, je le laissais embrasser tendrement mes lèvres, une décharge électrique parcourant mon échine. Une fois fini, il me fixa de ses prunelles que j’aimais tant. « Laisse moi du temps pour y penser, pour en parler avec Carlisle, s’il te plait, Bella, je ne veux pas te perdre, ni me brouiller avec toi, je t’en prie pardonne moi pour ma réaction de tout à l’heure, pour mes cri envers toi, je m’en veux tellement mon amour… Je t’aime, tu es toute ma vie Bella… » Je souriais, ne baissant pas les bras sur un avenir qui nous irait l’un comme l’autre, nous trouverons un compromis j’en étais certaine… Je souriais avant de me rapprocher légèrement de lui… « D’accord… Mais pense aussi à moi… D’accord… On va y penser tous les deux et tu… » Mon cœur avait des ratés, je le sentais battre dans ma poitrine si fortement que je n'entendais plus rien, comme sourde... Je me penchais un peu plus vers lui, tandis qu’il ne bougeait pas. Il avait la bouche entrouverte, si bien que son haleine aux odeurs si agréable me parvenait. Hum, délicieuse saveur !! J'étais à la fois terrifiée et horriblement excitée à l'idée que je l’embrasse. « … es pardonné… Maintenant... Embrasse-moi ! » Je fermais les yeux prêts à savourer ce moment. Ces lèvres se posèrent sur les miennes, enfin !! Ce simple contact fit naitre une explosion de sensation au creux de mon ventre... Sans que je ne puisse rien contrôler, j'écrasais ma bouche contre la sienne. Mon sang bouillonna sous ma peau, incendia ma bouche. Mon souffle devint heurté et erratique. Mes doigts agrippèrent ses cheveux, collant sa tête contre la mienne. J'avais beaucoup de mal à me contrôler, l'effet qu'il me faisait été indescriptible, ne sachant pas trop comment agir, je perdais toute notion de temps et de réalité. Je ne pensais plus, je ne pouvais penser quand il m'embrassait... Je l'embrassais, doucement mon corps se colla au sien et ne pensant plus à rien, je me contentais de profiter de ce moment unique où nous partagions ce baiser… Mes lèvres s'ouvrirent et j'inhalai à fond son odeur capiteuse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Ven 2 Juil - 22:59

Je me retenai de l’embrasser, je ne savais pas ce qui se passé en moi… Mais j’avais cette petite voix au fond de moi qui me poussé à me laisser totallement aller, mais je ne devais pas, ce n’était pas le moment d’assouvir mon envie d’elle. Elle me rendait dingue, javais l’impression d’être un autre homme avec elle, de ne plus savoir ce qui était bien ou mal, j’avais du mal à me controler au niveau de mes sentiments et de mes envies… Bella se rapprochait doucement de moi, je n’arrivai pas à la quitter des yeux, ces magnifiques yeux noisettes que j’aimais tant… Mais alors que je pensai sentir à nouveau ces lèvres sur les miennes, elle parla « D’accord… Mais pense aussi à moi… D’accord… On va y penser tous les deux et tu… » J’entendai son cœur battre de plus en plus fort, et de plus en plus vite… Elle était à la fois terrifiée, et terriblement excitée… Mais que se passait-il en elle ??? Que voulait-elle faire, ou dire ??? J’avais la bouche entrouverte, prêt à lui parler, mais je la sentais se rapprocher de plus en plus de moi, je ne savais pas comment réagir pour ne pas lui faire peur, et j’entendis à nouveau sa douce et tendre voix « … es pardonné… Maintenant... Embrasse-moi ! » Je fus soulagé à ces mots, je me détendis de plus en plus, je me sentais beaucoup mieux à l’entendre me dire que j’étais totallement pardonné, sa me faisait en quelques sortes chaud au cœur… Je termina le peu de chemin qui séparé nos bouches, et je colla enfin mes lèvres contre ces douces petites lèvres si tendres et désirables… Je sentai Bella bouillir totallement contre moi, collant nos corps l’un à l’autre, j’entoura sa fine taille de mes bras, me serrant plus contre elle, sans quitter ces lèvres… Je sentais ces doigts parcourir, mes cheveux, et ma nuque, collant nos têtes l’une à l’autre, je n’avais pas non plus envie que sa s’arrête… Ce baisé était tellement agréable, et passionné, je ne comprenais pas comment je faisais pour m’en passer… Je la poussai doucement sur le canapé, m’allongeant avec elle, tout en l’embrassant, je passé délicatement mes doigts sous son t shirt, la caressant sensuellement en restant collé contre elle… Je ne pouvais me détacher d’elle, j’en avais pas réellement envie en fait, mais il le fallait pourtant, c’était mieux, je devais être plus que raisonnable, pour nous deux… Je rompis notre baisé, passant mon doigt doucement sur ces lèvres, en la regardant dans les yeux, restant assis à côté d’elle…

-Bella, je te….merci de me pardonner, tu sais je m’en veux beaucoup pour tout ce que je viens de te dire mon tendre amour, je t’aime tellement, je ne veux plus que cela arrive…

Je lui souriai encore, lui caressant tendrement les lèvres du bout des doigts, la regardant amoureusement droit dans ces magnifiques yeux… Je me remis à parler doucement, murmurant vers son oreille…

-Je pense constamment à toi Bella…si je rêvais, ce serai de toi, tout le temps, toutes les nuits, je n’arrive pas à ne pas penser à toi, tu est l’amour de ma vie, mais j’ai du mal à tout comprendre, je suis nul, ne m’en veux pas, je vais essayer d’arranger tout ça au fur et à mesure du temps… Je ferais de mon mieux pour prendre en compte tout ce que tu dis, et essayer de tout faire au mieux…

Je l’embrassa tendrement sur la tempe, sans cesser de passer mon doigt avec tendresse sur ces douces lèvres… Je la tira contre moi, pour qu'elle appui son dos contre mon torse, entrecroisant nos doigts...





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Sam 3 Juil - 22:23


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

Ne contrôlant plus rien, je sentis qu'il était toujours près de moi, je continuais de l'embrasser, sentant soudainement la terre s'ouvrir sous mes pieds, je perdais le contrôle de moi-même, seulement guidée par mes envies. Elles étaient beaucoup plus importantes qu'Edward ou il avait une plus grande maitrise que moi en tout cas, j'étais toujours ainsi, solidement blottis contre son corps, ma main dans sa chevelure. Mes lèvres écrasèrent de nouveaux les siennes, oubliant de reprendre mon souffle, je pouvais être sotte et incontrôlable mais l'effet qu'il avait sur moi était indescriptible... Doucement, je me retrouvais allongée sur son canapé, mais qu’importe j’étais bien trop préoccupée à embrasser ses lèvres que je désirais tant. Mes mains parcourant son corps, je prenais grand soin de ne pas dépasser notre limite, je ne voulais pas mettre Edward dans une situation difficile, ou bien même désagréable. Très rapidement, trop rapidement je sentis une différence... Il se pétrifia. Ses mains douces, mais fermes, me repoussèrent, je ne voulais pas... Je sentais qu'à peine ses mains essayant de me repousser en caressant mes lèvres. J'y étais trop bien, j'avais ce besoin inexplicable de le savoir près de moi, ce baisé que nous échangions devenaient pour moi la preuve que je ne rêvais pas, qu'il pouvait ressentir ce que je ressentais pour lui ? J'étais bien naïve mais c'était mon seul lien, ma seule preuve de ce qu'il en était. De cette manière, toutes les belles paroles qui venaient de me conter prenaient tous leurs sens une fois nos lèvres scellées de nouveau. J’étais enfin heureuse et je savais qu’un avenir pouvait alors avoir lieu sans le moindre problème. Les battements de mon cœur se faisaient de plus en plus forts et je perdais de nouveau pied... Quand nos lèvres se séparèrent...

Je laissais mes yeux clos, inquiète de les ouvrir de peur que ce que je venais de vivre n'était que le fruit de mon imagination, un rêve des plus réaliste je dois l'avouer. J'ouvrai néanmoins les yeux l'observant... Il était inquiet, mais de quoi ? Avais-je fais quelque chose d'insensé encore ? Il était sur ses gardes, étais-je allée trop loin, je me mordillais la lèvre inférieure alors que je reprenais doucement mes esprits. Il me tenait, j’aimais cela je dois le dire. Mais rapidement il s’installa près de moi, sur le canapé… j'étais instable... Sa phrase me désarçonna tellement que j’en perdais les mots. « Bella, je te… Merci de me pardonner, tu sais je m’en veux beaucoup pour tout ce que je viens de te dire mon tendre amour, je t’aime tellement, je ne veux plus que cela arrive… » Me dit il alors que délicatement je me posais délicatement contre son torse. Alors qu’il ne disait rien, j’osais juste lui dire, doucement… « Cela n’arrivera pas… On s’aime trop pour cela… » Je m’en rendis compte ce soir, dans cette chambre après tout cela. J’étais prête à devenir sa femme pour rester près de lui, une sacrée preuve d’amour. Lui, de son côté, il était près à y réfléchir, sur ce que je désirais le plus, une transformation afin de vivre éternellement à ses côtés. Goûter aux plaisirs charnels était dans mes priorités, mais je devais canaliser mes envies, mes attentes, car un jour ou l’autre j’aurai ce que je désire, j’osais tout du moins le croire. Caressant délicatement mes lèvres, je le laissais faire, car je me sentais divinement bien dans ses bras, près de lui, tout simplement à ma place.

« Je pense constamment à toi Bella… si je rêvais, ce serai de toi, tout le temps, toutes les nuits, je n’arrive pas à ne pas penser à toi, tu es l’amour de ma vie, mais j’ai du mal à tout comprendre, je suis nul, ne m’en veux pas, je vais essayer d’arranger tout ça au fur et à mesure du temps… Je ferais de mon mieux pour prendre en compte tout ce que tu dis, et essayer de tout faire au mieux… » La tête contre son torse, je méditais face à ses paroles. Il était, parfait à mes yeux… Acceptait mes caprices sans rien dire, ou pratiquement. La preuve, il comptait en parler avec Carlisle concernant ma transformation. J’étais aux anges avec lui et la discussion que nous venions d’avoir, n’était rien, enfin la dispute ne comptait pas, à mes yeux seul ce que nous étions avait réellement d’importance. Me redressant légèrement, je caressais délicatement sa joue afin de plonger mon regard dans le sien. J’étais comme ailleurs, déconnectée de tout cela, seul Edward comptait réellement pour moi, j’osais délicatement ouvrir la bouche pour parler, exprimer tout cela assez clairement, le plus possible dans tous les cas. « Edward, je t’aime… Je comprends que mon comportement est pu te désarçonner comme le tien à eu effet sur moi, mais… Je suis sure d’une chose, surement la plus importante à mes yeux, je t’aime… » Je me mordillais légèrement la lèvre inférieure alors que je sentais mes joues s’empourprer, je ne quittais pas ses prunelles et de manière assez maladroitement, j’essayais d’exprimer mon ressenti, même si ce n’était pas vraiment facile… « Je sais qu’on doit attendre, qu’on prenne notre temps, mais… j’aime beaucoup quand tu… Enfin tu vois et je me demandais si on ne pouvait pas se contenter de cela… » Je levais les yeux au ciel, maladroite… Voyant son regard interrogateur, j’ajoutais… « M’embrasser quoi… Mais je ne veux pas que tu crois qu'il n'y ai que cela entre nous... Hein... C'est que je me sens bien dans tes bras... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Dim 4 Juil - 22:20

Je la regardais toujours dans les yeux, avec amour, elle se colla contre mon torse, se serrant contre moi, je posa ma main dans son dos, mon autre main posée sur le canapé… Je ne parlais plus, ne sachant quoi dire le silence devenait presque pesant, j’avais peur d’avoir fait une bétise, d’avoir dit quelque chose qui l’avait blessé « Cela n’arrivera pas… On s’aime trop pour cela… » Je fus soulagé à ces mots, elle me comprenait, on se comprenait, c’était vraiment le plus important pour moi, que tout aille bien dans notre vie, que je ne la perde pas, sans elle, je ne pouvais pas continuer à vivre cela m’été impossible… Depuis que j’avais rencontré Bella, elle était devenue ma raison de vivre en quelques sorte, mon bonheur quotidien, je n’imaginais pas continuer à voir les jour défiller sans elle… J’envisageai même de partir de Forks avec elle pour pouvoir accéder à sa demande, si elle était encore d’actualitée dans environ un an, voir deux, je voulais que ce soit vraiment réfléchit et pas une décision prise sur un coup de tête, j’avais besoin d’elle, je l’aimais trop pour la perdre à cause de son désir trop grand de devenir comme moi… Je sentis sa main me caresser doucement la joue, j’adorais qu’elle fasse ce genre de choses, je me sentais un peu plus humain que vampire quand elle se comportait avec moi comme avec une personne « normale ». Je lui caressais doucement le dos, la regardant toujours droit dans les yeux, elle entrouvrit ces douces lèvres, j’adorai sa bouche, sa façon de l’ouvrit pour parler « Edward, je t’aime… Je comprends que mon comportement est pu te désarçonner comme le tien à eu effet sur moi, mais… Je suis sure d’une chose, surement la plus importante à mes yeux, je t’aime… » Oui, en effet, son comportement avec moi m’avais littérallement désarçonné, je ne comprenais pas ce qui se passé entre nous à cet instant, oh je sais sa peux paraitre bizard pour une personne « normal », mais pour moi c’étais différant, je n’avais jamais vécu avec une fille, ou même je n’étais jamais sortit avec une fille, alors les relations entre humains m’était complétement inconnu, je ne savais pas comment réagir… Je la voyais se mordiller les lèvres de sa façon tellement sensuelle que cela me faisais totallement craquer pour elle… Ces joues devenaient toute rouge ce qui la rendait encore plus attirante, j’adorais ce qui se passait en elle quand elle rougissait, qu’elle béguayait… « Je sais qu’on doit attendre, qu’on prenne notre temps, mais… j’aime beaucoup quand tu… Enfin tu vois et je me demandais si on ne pouvait pas se contenter de cela… » Je la regarde sans vraiment rien comprendre de ce qu’elle venait de dire, elle le comprit surement avec le regard que je venais de faire, que voulait-elle dire par là ??? Sa manière maladroite d’agir, me faisais aussi littérallement craquer pour elle « M’embrasser quoi… Mais je ne veux pas que tu crois qu'il n'y ai que cela entre nous... Hein... C'est que je me sens bien dans tes bras... » Je souria à ces mots, regardant ces douces lèvres qui m’attirais vraiment beaucoup, j’avais envie de l’embrasser moi aussi, mais je ne voulais pas qu’elle m’en veuille de ne pas aller plus loin de stoper certains de nos baisés qui devenaient trop entreprenant, même si j’en avais plus qu’envie, je devais être le plus fort, et le plus raisonnable de nous deux, cela était vraiment nécessaire…
-Oh…Bella…ma chérie…ne t’inquiète pas, je ne crois pas qu’il y a que cela entre nous, bien au contraire, je sais que tu m’aime, je sais que tu attends plus de notre relation, moi aussi…Bien sur pour le moment, je ne peux rien te donner de plus, tu comprends, mais je t’aime, et si je veux t’embrasser, je ne m’en priverai pas, sa je te le promets !!!
Je souria, rapprochant nos visage, tout en entrouvrant doucement la bouche, je colla nos lèvres avec délicatesse, sans cesser de lui caresser le dos, je passa mon autre main dans ces cheveux… J’entrepris de laisser pénètrer ma langue dans sa bouche pour intensifier notre baisé, la serrant plus contre moi… Je me recula quelques secondes après, lui donnant de petits baisés sur les lèvres entre chacuns des mots que je prononcer…
-Bella…je t’aime…mon ange…je ne veux plus...vivre sans toi…tu est toute…ma vie…


Je l’embrassa tendrement sur le front, en déposant mes lèvres avec délicatesse, je ferma les yeux à cet instant, puis je la regarda en souriant, elle était tellement belle, tellement parfaite...J'étais fou amoureux d'elle, c'étais sur et certain, ma vie sans elle ne valait plus la peine d'être vécue...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Mar 6 Juil - 9:25


    « Si vous ne faites rien, la peur vous ronge...
    J'ai décidé, de ne pas me laisser faire... »

Je me sentais très maladroite dans ma façon de lui parler en ce qui concerne ce genre de choses, à vrai dire je n’étais en rien à l’aise avec tout cela. Je n’ai eu aucune expérience de la sorte auparavant et puis rien n’était comparable à ce que je pouvais ressentir vis-à-vis d’Edward. Personne, ne pouvait lui arriver à la cheville, je m’en rendais tout simplement compte. Le fixant, je sentais mes joues s’empourprer, mon lot au quotidien il faut croire. Je ne me sentais ni mal à l’aise ou autre, non, c’était différent. J’avais peur qu’il me rit au nez, se rendant compte que j’étais réellement ridicule à agir de la sorte, ou lui demander une chose aussi simple. Et s’il ne voulait pas faire cela, se contenter de m’embrasser, s’il n’aimait pas m’embrasser tout simplement. A vrai dire, j’étais comme une tentation pour lui et je l’oubliais bien trop souvent malheureusement. Parfois, j’oubliais sa vraie nature, comme en ce moment même, en lui demandant de m’embrasser. Mais, je savais également qu’il était bien plus fort qu’il ne voulait le prétendre, il se sous-estimait sans cesse et il ne me fera jamais rien… A partir du moment où il prit cette décision, de ne pas me tuer, quand il se rendit compte qu’il m’aimait, tout simplement. Il se rapprocha de moi et comme ailleurs, je regardais ses lèvres avec une nouvelle envie. Non, je devais arrêter un instant de jouer l’égoïste, je devais penser à lui, avant de compenser mes quelconques envies d’adolescente bourrée d’hormones, j’étais bien plus forte que cela. Me caressant toujours la joue, je le fixais, essayant réellement de rester calme et non pas attirée par ses lèvres exquises. « Oh… Bella… ma chérie… ne t’inquiète pas, je ne crois pas qu’il y a que cela entre nous, bien au contraire, je sais que tu m’aimes, je sais que tu attends plus de notre relation, moi aussi… Bien sur pour le moment, je ne peux rien te donner de plus, tu comprends, mais je t’aime, et si je veux t’embrasser, je ne m’en priverai pas, ça je te le promets !!! » Me dit-il avait d’ouvrir légèrement la bouche. Collant mon front au sien, je me contentais de sourire à ses paroles, douces et agréables paroles, qui me réchauffèrent le cœur. Cependant, je laissais mon esprit partir ailleurs, loin de tout cela, en quelque sorte. Je promettais d’attendre, mais il me restait combien de temps finalement ?

Bientôt, je serais bien plus vieille que lui, physiquement parlant et de ce fait ce serait donc difficile de paraître près de lui. Déjà, au quotidien, je me trouvais que très peu à sa hauteur, c’était un fait et malgré ses dires, je m’en rendais compte un peu plus chaque jour. Je voyais alors Alice et Jasper, qui ne faisait qu’un, sublime couple qui n’avait pas besoin de parler pour se comprendre, un seul regard et ils savaient tout de l’autre. Puis Rosalie et Emmett, dont la beauté pouvait vous couper le souffle. Ils allaient si bien ensemble, la beauté éternelle de Rosalie et l’imposante stature d’Emmett, ils étaient en soit, à mes yeux parfait. Enfin Carlisle et Esmé, une osmose, une sagesse sans faille. Là aussi, ils se comprenaient sans rien dire, j’aimais la façon que l’un à de protéger l’autre, la confiance, cet amour que j’appréciais énormément, que j’admire. Mais dans tous ses cas, ils avaient un même point commun, ils étaient pareilles, pouvais-je dire de la même chose entre Edward et moi ? Je me sentais divinement bien près de lui, quelqu’un chose en nous nous reliait l’un à l’autre mais ensuite ? J’étais bien moins jolie, maladroite, une échéance toujours là pour me rappeler combien mon temps était compté, une autre époque. Je ne voulais pas le perdre, j’en mourrais, mais devais-je jouer mon égoïste pour autant ? Une fois, ses lèvres plaquées contre les miennes, je compris que je ne pouvais pas lutter contre mon destin, il était mon destin, je ne sais exactement comment, mais j’étais étroitement lié à lui et cette simple idée, m’emplissait d’une joie nouvelle, agréable. A mon tour, je passais une de mes mains dans sa chevelure, appuyant un peu plus notre baiser afin de lui donner plus d’importance. Je l’aimais, il était toute ma vie et je ne voulais pas le perdre, qu’il me quitte. A un moment donné, il détacha ses lèvres, plongeant son regard dans le mien, je me laissais faire, jusqu’à qu’il rajoute ses mots, entre chaque doux baisés sur mes lèvres.

« Bella… Je t’aime… Mon ange… Je ne veux plus... vivre sans toi… Tu es toute… ma vie… » Ce soir, la discussion sera close, je ne lui demanderais plus de transformation, ni même autre chose. Ce qui comptait résidait en cet échange magique qui se produisait entre nous. Souriant à ses mots, je me laissais faire, goutant une fois de plus à ses lèvres parfaites. M’allongeant sur le minuscule canapé, j’attirais à moi Edward, tout en continuant de l’embrasser. Je n’avais aucun arrière pensé, vraiment… Je me contenterai de l’embrasser tout simplement. Cependant, alors que je me sentais divinement bien dans ses bras, j’eus l’image de quelque chose, me frappant l’esprit assez violement je dois l’avouer. Détachant mes lèvres des siennes, je m’amusais à fixer son visage, à fixer ses lèvres avec délectation, cependant je restais calme et sensée pour ce soir. Je me promettais de ne plus le mettre dans une situation d’embarras ou bien même de colère. Non, je me contentais de me coller à lui, entremêlant une de mes mains dans la sienne, j’osais alors engager un tout autre sujet, qui je sais ne lui plaira pas pour autant. Cependant, j’étais curieuse, têtue et il devait faire avec, après tout il commençait à me connaître, nan ? « Hum… Depuis hier, tu as eu l’occasion de… Hum… » Je me redressais afin de lui faire face et d’affronter ses prunelles. Mais plus que tout, je désirais voir sa réaction, comprendre ce qu’il en était… « … Voir les gens du futur ? » Dit ainsi, j’avais l’impression de sortir tout droit d’un livre de science fiction, c’était assez déroutant je dois l’avouer, mais une vérité bien présente cependant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Hey, mais c'est
Invité


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   Mar 6 Juil - 21:31

Je savais que la discussion sur ce sujet qui me rendait totallement fou « la transformation de Bella » était enfin terminée, ce qui me soulagea énormément, je ne voulais pas me prendre la tête avec Bella, et je savais que ce sujet était assez délicat pour elle comme pour moi, alors autant le clore… Je savais aussi que nous ne parlerions plus non plus du fait d’aller beaucoup plus loin dans notre relation à cause de ma question « veux-tu m’épouser » qui l’avait complétement déroutée… Je n’aurais pas du lui en parler maintenant, je savais pertinemment qu’elle n’était pas prête du tout à tout cela, ni moi d’ailleurs, mais j’avais eu sur le coup tellement peur de la perdre, de ne plus jamais la revoir, pouvoir la toucher, l’embrasser, la sentir près de moi… Alors j’avais trop parlé… Je la sentais tout contre moi, allongée sur le canapé, mes bras tendrement enlacés autour d’elle, je la regardais amoureusement dans les yeux, elle était tellement magnifique… Puis j’entendis sa voix si faible, de peur de me facher, et si tremblante « Hum… Depuis hier, tu as eu l’occasion de… Hum… » je l’écoutais attentivement « … Voir les gens du futur ? » Je ne pu m’empêcher de sourire à sa question, il faut le dire, je m’y attendais en fait, je ne savais pas quand elle se déciderait à m’en parler, à vouloir savoir qui ils étaient, ce qu’ils espèraient au fond d’eux… Je l’embrassa tendrement sur le front, puis la regarda à nouveau droit dans les yeux avec tendresse et amour…
-Bella…je m’attendais à ta question sur ce sujet…et bien pour tout te dire, je n’ai encore parlé à personne réellement, je ne pense pas en avoir envie, même si parfois j’aimerai apprendre des choses, savoir ce qui nous ai arrivé, mais je préfére passer tout mon temps libre avec toi, amour de ma vie plutôt que de chercher à savoir des choses, pour ensuite empècher qu’elles se réalisent plutôt que de souffrir…
Je l’embrassa tendrement sur la joue prenant sa main dans la mienne, j’enlassais doucement nos doigts, la regardant toujours dans les yeux amoureusement…Elle tremblait un peu, je le sentais tout contre moi, mais je savais qu’elle avait besoin de connaitre la vérité, ce que je fis, j’acceda à sa demande en lui avouant toute la vérité…
-J’aimerai bien passer un moment avec la Bella du futur pour en savoir plus sur nous deux, comment notre vie c’est passé, si elle à été heureuse avec mon futur moi, si elle espèré plus, enfin tu comprends ?
Je lui caressait doucement la main avec mon pouce sans la lacher pour autant…Je ne savais pas à qu’elle réponse elle s’attendait, ni comment elle esperé que se passerai notre vie ensemble, mais je savais qu’elle avait besoin de moi, tout comme j’avais besoin d’elle…
-Tu penses que de vouloir en savoir plus c’est bien, ou il vaut mieux que j’évite de poser des questions, ou encore que je les laisses parler sans rien dire ???
Je la regardais encore en attendant qu’elle daigne me répondre enfin, je voulais avoir son avis, j’en avais vraiment besoin… Je ne voulais pas faire des choses qui lui déplaisent, je préféré qu’elle aquiesque à mes envie, ou qu’elle refuse ce que je voulais faire ou dire… Bella semblait plutôt stressé à l’idée de me voir passer du temps avec son elle futur, ou même tout simplement les autres, et je la comprenais vraiment… Je lui souria de nouveau, restant collé contre son corps, et la regardant dans les yeux tout en rapprochant doucement nos visage, j’entrouvais la bouche, et je collai nos lèvres avec délicatesse, tout en serrant encore sa main dans la mienne, de peur qu’elle ne parte ou ne décide de tout cesser, je ne voulais pas la perdre, ou que ce que je dise la perturbe, j’avais besoin de connaitre ces idées, ces envies…
Revenir en haut Aller en bas


Hey, mais c'est
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

♪♪♪ Le bruit de ton coeur ,est le plus beau qui soit ♪♪♪ [Pv Bella Swan ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Douce pluie, tombe comme un rêve. Bruit de coeur en évaporation. [PV Fye-le-doudou]
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Archives des Rp's-